Fonds Bretocq en ligne
Le 19/02/2018 à 11h06 par Jean-Pascal Huille
Résumé

L'abbé Bretocq, curé de campagne et photographe.

 

Natif de Glaville (Calvados) en 1873, Gabriel, Henri, Joseph Bretocq est ordonné prêtre le 15 octobre 1899 et après différentes affectations, il est nommé curé de Rosay-sur-Lieure (Eure) de 1923 à son décès en 1961.

Mobilisé lors de la guerre de 1914-1918, l'ambulancier Bretocq est affecté dans l'armée d'Orient. L'armistice arrive et le général Henri Gouraud, haut commissaire de la République en Syrie et en Cilicie, et commandant en chef de l'armée du Levant, lui confie une mission photographique afin de témoigner de la richesse des territoires gérés par la France et de promouvoir les institutions françaises.
Jusqu'en 1921, l'abbé normand parcourt la région, s'intéressant aux villes et à leurs activités, aux monuments et aux populations de Syrie, Israël (Palestine), Turquie, Arménie (Cilicie), Liban et Egypte.

De retour en France, il partage son temps entre sa cure et ses conférences où il projette ses clichés de voyages. Homme d'ouverture, rétif aux préjugés, il se consacre une dizaine d'années encore à faire connaître son cher Orient en éditant ouvrages et cartes postales.

Par la suite, il dirige ses recherches vers le patrimoine religieux et civil, breton et normand. Dans l'Eure, il photographie un grand nombre d'églises et leur mobilier religieux ; il est l'un des précurseurs de l'inventaire et du classement du patrimoine religieux du département.

Ce sont plus de 12200 plaques de verre positives et négatives, vues stéréoscopiques et tirages noir et blanc que conservent les Archives départementales de l'Eure dans la sous-série cotée 36 Fi .

 

 

 

Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé