Toutes les ressources Andelys (villes des) 21 résultats (8ms)

Baux à ferme des terres de la fabrique ; – mandement de Pierre de la Tour, lieutenant général civil du bailliage et siège présidial de Gisors et président dudit Présidial séant à Andelys, accordant exécutoire au trésorier en charge pour « faire faire toutes saisies, contraintes et exécutions ès biens, meubles, fruicts et levées des débiteurs de la fabrique, mesme user d'arrest ès mains des redevables d'iceux pour assurance et payement de son deub » (1711). Poursuites exercées contre les débiteurs de la fabrique en vertu du mandement précédent.

G1277 , 1676-1716 , Andelys (villes des) ; Gisors  
Contexte :
Églises paroissiales > Saussay-la-Vache

Pièces de procédure au sujet du recouvrement de deux années d'arrérages d'une rente de 30 sous réclamés à Nicolas Duval par Jean Le Saas, trésorier de la fabrique en 1655 et 1656 (1659-1660) ; – sentence du lieutenant particulier du bailliage de Gisors séant à Andely, condamnant, à la requête du curé, des trésoriers et des habitants de Verclives, le chapitre d'Écouis à faire faire incessamment les réparations nécessaires au chancel de l'église : « les sieurs du chappitre d'Escouis perçoivent la grosse dixme de Verclivre, ils sont obligez à l'entretien des réparations qu'il convient au chansel deladicte église, ce qu'aiant négligé de faire faire, quelques advis qu'il leur en ait esté donné, les ruines ont augmenté, de sorte qu'il pleut dans ladite église... » (1666).

G1427 , 1514-1666 , Andelys (villes des) ; Ecouis (collégiale) ; Gisors ; Verclives  
Contexte :
Églises paroissiales > Verclives

« Compte et estât que rend et présente Me Dominique Symonin, prêtre, chantre et chanoine en l'église collégiale Sainct-Anthoine de Gaillon, procureur et receveur dudit chapitre, du bien et revenu d'icelluy pour une année à commencer du ler janvier 1652 et finissant le dernier décembre audict an, » suivi des comptes présentés par le même pour les années 1618, 1649, 1650, et 1651. –« Pour un spaultier (sic) escrit en lettre gottique, achepté à Rouen... 40 sols ; – le dimanche 5e juillet, pour un voiage faict à Évreux pour nous faire descharger de l'amende en laquelle le chapitre avoit esté condamné faulte de comparence au synode... 30 sols ; – le 14 septembre, baillé à un passant qui se disoit misicien, par ordre du chapitre..., 15 sols (1648) ; – paie au Père Fromont, cordelier, pour avoir noté et fait l'office de quelques saints, la somme de 20 livres 6 deniers, et 40 sols pour le souper ; plus à esté paie audit Père Fromont deux patagons vallans 5 livres 16 sols ; – pour un coupple de lappereaux baillé à Me Belcart, procureur en parlement... 28 sous (1649) ; – chapitre contenant les frais faicts au procès contre Me Nicolas Le Mercier, procureur du Roy à Andelys, et François le Mercier, son frère : ledit Symonin, chantre du chapitre de Gaillon, aurait été frappé et exceddé dans ladite église Sainct-Anthoine par lesdits Le Mercier, les voulant empescher d'inhumer en icelle l'enfant dudit procureur du Roy, ainsi que de force ils avoient faits, quoy qu'ils n'en eussent aucun droit. » – La recette totale du compte des quatre années 1648 à 1651, s'élève à 3,156 livres 12 sous 6 deniers, et la dépense à 2,389 livres 8 sous.

G192 , 1648-1652 , Andelys (villes des)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien chapitre de Gaillon, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1737

Chapelle de Notre-Dame-de-Bon-Secours, paroisse d'Ailly.

G1511 , 1711 , Andelys (Eglise Notre-Dame) (Chapitre collégial) ; Andelys (villes des) ; Andelys, Saint-Gilles et Saint-Leu (chapeller) au hameau du Mesnil-Belanguet ; Mesnil-Belanguet (hameau du, aux Andelys, par Notre-Dame)  

Copie de la déclaration des revenus de ladite chapelle, présentée à la chambre des comptes de Normandie par Albert Du Moutier, diacre, titulaire.

Contexte :
Chapelles

« Registre de messieurs les doyen, et chanoines d'Andely, commencé en 1743, dans lequel, outre différents actes capitulaires, on trouvera transcrits deux arrêts mémorables du parlement de Rouen, le premier en datte du 20 juillet 1770, et le second en date du 13 aout 1771, rendus en faveur du chapitre contre les entreprises du vicaire perpétuel desservant l'église succursale de Saint-Sauveur et les habitants « dudit lieu. » (Les actes capitulaires transcrits dans ce registre concernent presque tous l'adjudication des dîmes du chapitre.) – Nomination par le chapitre de Charles-André-Mathieu Le Roux, prêtre, comme curé de Vézillon, en remplacement de François Gringore, décédé (5 avril 1749) ; – copies des arrêts du parlement de Rouen « qui déchargent messieurs les doyen et chanoines des réparations du chancel de l'église de Saint-Sauveur du Petit-Andely, font défenses aux habitans de qualifier leur église de paroissiale, mais de succursale de Notre-Dame, font pareillement défenses à celui qui dessert cette église de prendre d'autre qualité que celle d'un des quatre vicaires perpétuels de Notre-Dame desservant l'église succursale de Saint-Sauveur, et à l'un et aux autres, d'apporter aucuns trouble et empêchement à M. le Doyen dans les fonctions curiales. ».

G203 , 1743-1790 , Andelys (villes des) ; Andelys Saint-Sauveur (paroisse) ; Rouen (Parlement de) ; Vezillon  
Contexte :
Chapitre collégial d'Andely

Chapelle de Toussaint ou de Saint-Jean-Baptiste, paroisse de Fontenay.

G1520 , 1741-1795 , Andelys (villes des) ; Fontenay ; Saint-Clair (fief de)  

Aveu rendu par le fondé de pouvoirs du marquis de Chaulieu, seigneur et patron de Fontenay, à Charles-Guillaume, marquis de Broglie, seigneur de Saint-Clair, etc., pour les terres de ladite chapelle relevant de la seigneurie de Saint-Clair (1741) ; – requête et mémoires adressés par Jean-Baptiste-Catherine-Allain de Fayet, propriétaire de la terre de Beauregard, aux administrateurs du département de l'Eure, à l'effet de faire déclarer non nationaux les biens de ladite chapelle. Avis motivé du directoire du district des Andelys sur la question soulevée par cette requête.

Contexte :
Chapelles

Vente par Jean Marcadé, marchand, demeurant à Vernon, à haut et puissant seigneur messire Charles-Louis-Auguste Foucquet de Belle-Isle, chevalier, comte de Gisors, Vernon, Andely et Lyons, de 106 perches de terre labourable situées à Tourny, triège du Chemin de Forest, demi-acre de terre située même paroisse, au chemin d'Andely, 56 perches sous les Sablons ou La Maladrerie, et 25 perches triège du Vauviard », pour le prix de 675 livres.

G294 , 1728 , Andelys (villes des) ; Gisors ; Lyons-la-Forêt ; Maladrerie (triège de la, à Tourny) ; Tourny ; Vauviard (Le), triège à Tourny  
Contexte :
Chapitre collégial de Vernon

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Jean-Jacques Charon, marquis de Menars (1683), à madame Claude d'Arcona, veuve de Charles de Tilly, marquis de Blaru, « gouverneur pour le Roy de la ville et chasteau de Vernon, capitainne des chasses et plaisirs de Sa Majesté en touttes ses forests dudit Vernon, Andely, Basqueville, Gasny, bois, buissons et garennes en dépendant » (1694), à Charles de Tilly, marquis de Blaru (1704), à Louis-Urbain Aubert, marquis de Tourny (1728), à François-Hilarion de Bec-de-Lièvre, premier président en la Cour des comptes de Bretagne, comme ayant épousé Marie-Anne d'Anviray (1767), et à Galiot-Louis Aubert, marquis de Tourny (1775), pour des terres relevant des fiefs de Heubécourt, Coupigny et La Queue-d'Haye.

G768 , 1683-1775 , Andelys (villes des) ; Basqueville ; Blaru ; Campigny (fief de) ; Gasny ; Heubécourt ; Heubécourt ; Tourny ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Heubécourt

Aveux et déclarations rendus par les curés de Corbie aux abbé, prieur et religieux du prieuré de Sausseuse, seigneurs de Tilly, à Charles de Tilly, chevalier, « capitaine des chasses et plaisirs de Sa Majesté ès forests d'Andely, Vernon, buissons de Blanc et de Bacqueville », seigneur de Corbie (1650-1673), à Claude d'Arcona, sa veuve (1698), à Charles de Tilly, lieutenant du Roi au gouvernement de l'Ile-de-France (1712), à Jean de La Grandière (1652), Charles de La Grandière (1673-1698), Jacques-Charles de La Grandière (1716), seigneurs de Grimonval, et à Henri de Gaillardbois, seigneur de Corbie (1758), pour des terres relevant des seigneuries de Corbie et de Grimonval.

G515 , 1650-1758 , Andelys (villes des) ; Bacqueville ; Buissons-de-Blanc (fief des) ; Corbie ; Grimonval ; Ile-de-France (L') ; Saulseuze (Prieuré de Notre-Dame de) ; Tilly ; Vernon (Forêt de)  
Contexte :
Églises paroissiales > Corbie

Testament de Marguerite Maignard, femme de Charles de Carüel, écuyer, sieur de Magny en partie, léguant à la fabrique deux pièces de vigne situées à Saint-Marcel, aux tresles d'Enfer et du Clos-Saint-Louis (1623) : « elle désire que son corps soit inhumé dans l'église de Saint-Marcel, au lieu où elle se met » ; – procès-verbal d'arpentage de quatre pièces de terres appartenant à la fabrique, sises à Saint-Marcel, au-dessus de Montigny, dressé par Pierre Louvet, « arpenteur-géomètre des forêts du Roi et arpenteur des forêts de Vernon, Andelis, et des bois du duché de Gisors pour S. A. S. Monseigneur le duc de Penthièvre. » (Avec plan figuré, 1781.).

G1197 , 1623-1781 , Andelys (villes des) ; Clos-Saint-Louis (Le), triège à Saint-Marcel ; Gisors ; Magny ; Montigny ; Saint-Marcel ; Tresles d'Enfer (Les), triège à Saint-Marcel ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Marcel