Toutes les ressources Beauvais (chapitre cathédral) 6 résultats (16ms)

« Gage-pleige du noble fief, terre et seigneurie des Quièzes, appartenant à messieurs les vénérables doyens, chanoines et chapitre de l'église cathédrale de, Saint-Pierre de Beauvais, seigneurs patrons d'Ailly, Vieux-Villées, seigneurs des fiefs des Quièzes, Anières, Tournebu et autres lieux. Fait en l'année 1780, – lequel fief de Quièzes est un quart de fief de haubert, relevant noblement du fief et seigneurie de Berrou par trente sols de rente foncière, et consiste ledit fief en domaine non fieffé et fieffé auquel il y a cour, usages, juridiction, moyenne et basse justice, exercée par un sénéchal, greffier et prévôt, droit de colombier à pied, tor et de ver, rentes en deniers, grains, œufs, chapons, poules et autres denrées, reliefs, treizièmes, service de prévôté à tour et rang pour les masures, amendes, forfaitures, confiscations, et tous autres droits et devoirs seigneuriaux, tel qu'à fief de haubert appartient suivant la coutume de Normandie. » Table alphabétique des tenanciers, en 10 feuillets, à la fin du registre.

G50 , 1780 , Beauvais (chapitre cathédral) ; Berrou ; Quièzes (Les), fief ; Vieux-Villées  
Contexte :
Chapitre épiscopal de Beauvais > Fief des Quièzes

« Plaids et gages-pleiges de la terre et seigneurie d'Ailly et des fiefs en dépendant et y réunis, savoir le fief de Tournebu comme branche ancienne de celui d'Ailly, et celui d'Asnières, au droit de la clameur féodale qui en fut faite le 10 juin 1588 sur Antoine de Caradas, qui l'avait acquis de Jean de La Chapelle et de sa femme. » – Premier volume contenant les noms des tenanciers, de A à F. Table alphabétique, en 8 feuillets, à la fin du registre.

G48 , fin XVIIIe siècle , Ailly ; Asnières ; Beauvais (chapitre cathédral) ; Tournebu (fief de), à Aubevoye  
Contexte :
Chapitre épiscopal de Beauvais > Seigneurie d'Ailly

« Première partie de la carte ou plan de la terre et seigneurie d'Ailly, » appartenant au chapitre cathédral de Beauvais, « sur laquelle est Ailly, une partie de La Bucaille et les bois d'Étiennemare, des Vaubettes, de Saint-Pierre et Camin, par P. Bouteille, arpenteur et lieutenant d'Auchy-la-Montagne et autres lieux, l'année 1735. » Ce plan, collé sur toile, qui mesure 1 mètre 60 de hauteur sur 1 mètre 78 de largeur, comprend, pour chaque parcelle, l'indication du nom des tenanciers et de la contenance, d'après les aveux de 1731 et de 1732. – Il était composé de quatre feuilles, d'après cette note de la légende : « remarques pour l'intelligence de la présente carte et des trois autres ; » deux seulement sont conservées aux Archives de l'Eure sous les cotes G. 41 et G. 42.

G41 , 1735 , Ailly ; Auchy-la-Montagne ; Beauvais (chapitre cathédral) ; Bucaille (La) ; Camin ; Etiennemare ; Saint-Pierre ; Vaubettes (Les)  
Contexte :
Chapitre épiscopal de Beauvais > Seigneurie d'Ailly

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Anne-Claude-Robert Le Roux (1736) et à Pierre-Robert Le Roux (1758), présidents à mortier au parlement de Rouen, pour des terres relevant de la baronnie d'Acquigny, – au chapitre cathédral de Beauvais (1711-1779), pour des terres relevant de la seigneurie d'Ailly, et au couvent des Célestins de la Sainte-Trinité-lès-Mantes (1784), pour une pièce de terre relevant de la seigneurie de Cesseville, –à Jean-Baptiste Langlois, conseiller, fermier général du Roi (1699-1700) et à Antoine-Augustin des Harbiers, marquis de L'Élenduère, marié à dame Le Prévost de Lestaurière (1751), pour une demi-acre de terre relevant du fief Doynel, « sis dans l'enclos de Louviers et ès environs », –à Jean-Nicolas Le Cheron, maître ordinaire en la Cour des comptes, aides et finances de Normandie (1781), pour une pièce de lerre relevant de la seigneurie d'Epreville, –à Pierre-Armand Le Vicomte, premier président des Requêtes du parlement de Rouen (1752), pour des terres relevant du fief dé L'Éprevier, –à Charles-François de Campion (1761), pour des terres relevant de la seigneurie de Limare, – aux archevêques de Rouen, comtes et seigneurs hauts-justiciers de la ville de Louviers (1710-1780), pour des maisons et des terres relevant du comté de Louviers, –à Gabriel Le Page, ancien procureur général en la Cour des aides de Normandie (1677), à Jean-Pierre Le Pesant, lieutenant-général du bailliage de Rouen et premier président au Présidial dudit lieu (1740) et à Jean-Pierre-Adrien-Augustin Le Pesant (1784), pour des terres relevant de la seigneurie de Pinterville, –à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux (1696-1774), pour une maison et pour des terres relevant du fief de Saint-Taurin « assis en la ville de Louviers et aux environs », –à Nicolas Le Cheron, élu en l'élection de Pont-de-l'Arche (1701), et à Jean-Nicolas Le Cheron, maître ordinaire en la Cour des comptes de Normandie (1780), pour des terres relevant du fief de la Salle-du-Bois, –à Jean-Louis Portail, président à mortier honoraire du parlement de Paris (1760), pour des terres relevant de la châtellenie du Vaudreuil, –à l'abbaye de Saint-Ouen de Rouen (1660-1723), pour des terres relevant du fief de Vernon et de la baronnie de Daubeuf, –à Pomponne et Claude Le Roux (1694) et à Claude-Amand Le Roux (1752), pour des terres relevant de la seigneurie de Vironvay.

G853 , 1660-1784 , Acquigny ; Ailly ; Beauvais (chapitre cathédral) ; Cesseville ; Daubeuf-la-Campagne ; Doynel (fief du, à Louvriers) ; Eprevier (fief de L') ; Epreville-près-le-Neubourg ; Etenduère (marquisat de L') ; Evreux, Saint-Taurin ; Limare ; Louviers (Eglise Notre-Dame) ; Nantes (Couvent de la Sainte-Trinité-lès-Mantes, Célestins) ; Paris (Parlement de) ; Pinterville ; Pont-de-l'Arche (Ville) ; Rouen (Abbayes, monastères : Saint-Ouen) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Salle-du-Bois (fief à Saint-Etienne-du-Vauvray) ; Vaudreuil (Le) ; Vironvay  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Notre-Dame
Fin des résultats