Toutes les ressources Bellière (fief de la) 6 résultats (41ms)

« Seigneurie et haute-justice de Grandmont et fief de la Bellière. Registre et minuttes d'actes passées devant le bailly de Grandmont, consistant en baux à ferme, contrats de fieffés, ventes et adjudications de bois, comptes, obligations, quittances et autres actes pour Messieurs les prieurs et religieux dudit lieu de Grandmont, depuis 1604 jusqu'en 1664 ».

H875 , 1604-1664 , Bellière (fief de la) ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Thevray  

« Seigneurie et haute-justice de Grandmont et fief de la Bellière. Registre et minuttes d'actes passées devant le bailly de Grandmont, consistant en baux à ferme, contrats de fieffés, ventes et adjudications de bois, comptes, obligations, quittances et autres actes pour Messieurs les prieurs et religieux dudit lieu de Grandmont, depuis 1604 jusqu'en 1664 ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

« Seigneurie et haute-justice de Grandmont et fief de la Bellière. Registre et minuttes d'actes passées devant le bailly de Grandmont, consistant en baux à ferme, contrats de fieffés, ventes et adjudications de bois, comptes, obligations, quittances et autres actes pour Messieurs les prieurs et religieux dudit lieu de Grandmont, depuis 1604 jusqu'en 1664 ».

H875 , 1604-1664 , Bellière (fief de la) ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Thevray  

« Seigneurie et haute-justice de Grandmont et fief de la Bellière. Registre et minuttes d'actes passées devant le bailly de Grandmont, consistant en baux à ferme, contrats de fieffés, ventes et adjudications de bois, comptes, obligations, quittances et autres actes pour Messieurs les prieurs et religieux dudit lieu de Grandmont, depuis 1604 jusqu'en 1664 ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

Copie d'un aveu rendu à l'évêque de Séez, baron de Fleuré, par Louis de la Motte, seigneur de La Bellière, pour « un fieu de haubert entier, tenu noblement et franchement, à court et usage, dont le chef est assis en la paroisse de la Bellière et s'estent en icelle paroisse et en la paroisse de Francheville, duquel fieu entier les religieux de la Bellière, de l'ordre de Grandmont, tiennent un quart de fieu dont le chef est assis en icelle paroisse de la Bellière et s'estent en icelles deux paroisses, lequel quart est noblement tenu à court et usage dudit escuyer et en baillent homme lesdits religieux à iceluy escuyer pour luy en faire hommage, quand le cas s'offre... » (1405) ; — aveux rendus aux prieurs de Grammont-la-Bellière par les tenanciers des terres relevant du prieuré (XVe- XVIe siècles).

H884 , 1405-1669 , Bellière (fief de la) ; fleuré (Baronnie de) ; Francheville ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Séez ; Thevray  

Copie d'un aveu rendu à l'évêque de Séez, baron de Fleuré, par Louis de la Motte, seigneur de La Bellière, pour « un fieu de haubert entier, tenu noblement et franchement, à court et usage, dont le chef est assis en la paroisse de la Bellière et s'estent en icelle paroisse et en la paroisse de Francheville, duquel fieu entier les religieux de la Bellière, de l'ordre de Grandmont, tiennent un quart de fieu dont le chef est assis en icelle paroisse de la Bellière et s'estent en icelles deux paroisses, lequel quart est noblement tenu à court et usage dudit escuyer et en baillent homme lesdits religieux à iceluy escuyer pour luy en faire hommage, quand le cas s'offre... » (1405) ; — aveux rendus aux prieurs de Grammont-la-Bellière par les tenanciers des terres relevant du prieuré (XVe- XVIe siècles).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

Copie d'un aveu rendu à l'évêque de Séez, baron de Fleuré, par Louis de la Motte, seigneur de La Bellière, pour « un fieu de haubert entier, tenu noblement et franchement, à court et usage, dont le chef est assis en la paroisse de la Bellière et s'estent en icelle paroisse et en la paroisse de Francheville, duquel fieu entier les religieux de la Bellière, de l'ordre de Grandmont, tiennent un quart de fieu dont le chef est assis en icelle paroisse de la Bellière et s'estent en icelles deux paroisses, lequel quart est noblement tenu à court et usage dudit escuyer et en baillent homme lesdits religieux à iceluy escuyer pour luy en faire hommage, quand le cas s'offre... » (1405) ; — aveux rendus aux prieurs de Grammont-la-Bellière par les tenanciers des terres relevant du prieuré (XVe- XVIe siècles).

H884 , 1405-1669 , Bellière (fief de la) ; fleuré (Baronnie de) ; Francheville ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Séez ; Thevray  

Copie d'un aveu rendu à l'évêque de Séez, baron de Fleuré, par Louis de la Motte, seigneur de La Bellière, pour « un fieu de haubert entier, tenu noblement et franchement, à court et usage, dont le chef est assis en la paroisse de la Bellière et s'estent en icelle paroisse et en la paroisse de Francheville, duquel fieu entier les religieux de la Bellière, de l'ordre de Grandmont, tiennent un quart de fieu dont le chef est assis en icelle paroisse de la Bellière et s'estent en icelles deux paroisses, lequel quart est noblement tenu à court et usage dudit escuyer et en baillent homme lesdits religieux à iceluy escuyer pour luy en faire hommage, quand le cas s'offre... » (1405) ; — aveux rendus aux prieurs de Grammont-la-Bellière par les tenanciers des terres relevant du prieuré (XVe- XVIe siècles).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

Prieuré de Beaumont-la-Bellière.

H883 , XIIe-1385 , Bellière (fief de la) ; Champ-de-Pierre-Aigüe (Le), sis à la Bellière ; Corgeron (Le) ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Landrion (le Doult), ruisseau sis à la Bellière ; Montrée (par. de) ; Séez ; Thevray ; Tournai (le Moulin de)  

Copie informe de la traduction d'une donation faite au prieuré de Grammont-la-Bellière par Roger (lis, Froger, 1158-1184 ? ), évêque de Séez, d'« un bois avec le fond, ainsi qu'il est marqué par les devises et les fossés, et du plein usage dans toute la forêt voisine et contigue dudit lieu... » ; — donation au prieuré par Guillaume Recuchon, chevalier, de plusieurs rentes en argent et en nature assignées sur des terres situées dans la paroisse de « Corgeron » (1246) ; — id., par Jean Simon, de Mortrée, d'une rente de dix sous assignée sur ses masures de Mortrée. Le donateur s'engage en outre, pour lui et pour ses successeurs, dans le cas où ceux-ci auraient un métier manuel, à travailler gratuitement pour le compte du prieuré, à la condition que les religieux fourniraient la matière première : «... Obligavi me, vita comite, et heredes meos, si ita contigerit quod sint fabri, ad serviendum de cetero prefatis fratribus in omnibus nécessariis suis de arte fabrili, ita quod sepecdicti fratres invenirent solam materiam ad sibi necessaria fabricanda » (1248) ; — copie informe d'un vidimus par l'Official de Séez de la donation faite au prieuré par Raoul de Tournai d'une rente d'un setier d'orge assignée sur son moulin de Tournai (1250) ; — cession au prieuré de Grammont-la-Bellière par Giraud, Herbert et Mathieu Du Moulin, frères, et Mabille, leur sœur, d'une pièce de terre appelée le Champ-de-Pierre-Aigue, située paroisse de la Bellière, d'un bout le ruisseau ou doult (doytum) Landrion, d'autre bout le bois des religieux, moyennant une rente annuelle de 12 deniers tournois, que les cédants s'engagent à offrir chaque année sur l'autel du prieuré à titre d'oblation pour le salut de leurs âmes (1252) ; — copies des donations faites au prieuré par Robert Ospinel, fils de Guillaume Gasteclou (1253), Robert Lovel, chevalier (1270), Guillaume de Vernières, seigneur de la Bellière (1276).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

Prieuré de Beaumont-la-Bellière.

H883 , XIIe-1385 , Bellière (fief de la) ; Champ-de-Pierre-Aigüe (Le), sis à la Bellière ; Corgeron (Le) ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Landrion (le Doult), ruisseau sis à la Bellière ; Montrée (par. de) ; Séez ; Thevray ; Tournai (le Moulin de)  

Copie informe de la traduction d'une donation faite au prieuré de Grammont-la-Bellière par Roger (lis, Froger, 1158-1184 ? ), évêque de Séez, d'« un bois avec le fond, ainsi qu'il est marqué par les devises et les fossés, et du plein usage dans toute la forêt voisine et contigue dudit lieu... » ; — donation au prieuré par Guillaume Recuchon, chevalier, de plusieurs rentes en argent et en nature assignées sur des terres situées dans la paroisse de « Corgeron » (1246) ; — id., par Jean Simon, de Mortrée, d'une rente de dix sous assignée sur ses masures de Mortrée. Le donateur s'engage en outre, pour lui et pour ses successeurs, dans le cas où ceux-ci auraient un métier manuel, à travailler gratuitement pour le compte du prieuré, à la condition que les religieux fourniraient la matière première : «... Obligavi me, vita comite, et heredes meos, si ita contigerit quod sint fabri, ad serviendum de cetero prefatis fratribus in omnibus nécessariis suis de arte fabrili, ita quod sepecdicti fratres invenirent solam materiam ad sibi necessaria fabricanda » (1248) ; — copie informe d'un vidimus par l'Official de Séez de la donation faite au prieuré par Raoul de Tournai d'une rente d'un setier d'orge assignée sur son moulin de Tournai (1250) ; — cession au prieuré de Grammont-la-Bellière par Giraud, Herbert et Mathieu Du Moulin, frères, et Mabille, leur sœur, d'une pièce de terre appelée le Champ-de-Pierre-Aigue, située paroisse de la Bellière, d'un bout le ruisseau ou doult (doytum) Landrion, d'autre bout le bois des religieux, moyennant une rente annuelle de 12 deniers tournois, que les cédants s'engagent à offrir chaque année sur l'autel du prieuré à titre d'oblation pour le salut de leurs âmes (1252) ; — copies des donations faites au prieuré par Robert Ospinel, fils de Guillaume Gasteclou (1253), Robert Lovel, chevalier (1270), Guillaume de Vernières, seigneur de la Bellière (1276).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe
Fin des résultats