Bionval.

H1379 , 1236 , Bionval ; Tranchée (La), triège sis à Bionval ; Trésor (Abbaye du)  

Donation à l'abbaye par Agnès La Cahorele, de Bionval, d'une rente de 12 deniers parisis assignée sur une pièce de terre sise à la Tranchée.

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye du Trésor (Ordre de Cîteaux)

Donation par Guillaume Lenfant, à l'église de Bionval, d'une rente annuelle de 2 sous 6 deniers (1521) ; – déclarations des biens et revenus de l'église de Bionval et mémoires rédigés en vue d'obtenir la réduction des droits d'amortissement et de nouveaux acquêts ; – requête adressée au lieutenant général du bailliage de Gisors par Michel Daniel, curé de Bionval, pour obtenir une déclaration de nullité du bail d'une acre et demie de terre donnée en 1702 à la fabrique par Charles de Montenay de Fontaine, curé de Bionval, ledit bail ayant été passé par Louis Dubreuil, marguillier, sans l'accomplissement des formalités requises et à l'insu du curé (1772).

G418 , 1521-1772 , Bionval ; Gisors  
Contexte :
Églises paroissiales > Bionval

Déclaration fournie par la fabrique à Louis-Charles de Montenay, chevalier, seigneur et patron de Fourges, colonel d'infanterie, pour un demi-arpent de terre, autrefois en vigne, sis à Bionval et relevant de la seigneurie de Fourges (1707) ; – copie d'un acte de vente passé par François Sibille, comte de Boniface, seigneur et patron de Doudeauville, ayant épousé Elisabeth Theroulde, fille et héritière en partie de Barbe De Moy, à Pierre Giles, curé de Bionval, de 80 perches de vignes sises à Gasny, pour le prix de 335 livres (1719).

G1835 , 1707-1719 , Bionval ; Doudeauville ; Fourges  
Contexte :
Églises paroissiales > Bionval

Aveux rendus par la fabrique à François-Hilarion de Bec-de-Lièvre, premier président en la cour des comptes, aides et finances de Bretagne, ayant épousé Marie-Anne d'Anviray, en cette qualité seigneur de Grumesnil, Bionval, Haricourt, Heubécourt et Coupigny, et à Galliot-Louis-Urbain Aubert, marquis de Tourny, brigadier des armées du Roi, pour des terres relevant des fiefs de Heubécourt et Coupigny et du marquisat de Tourny (1775) ; – baux à ferme de trois vergées de terre labourable situées à Tourny, passés par la fabrique pour le prix annuel de 15 livres en 1725 et de 20 livres en 1760 et en 1769.

G1451 , 1724-1775 , Bionval ; Bretagne (La) ; Coupigny ; Grumesnil ; Haricourt ; Heubécourt ; Tourny ; Vernon (Eglise Notre-Dame)  
Contexte :
Églises paroissiales > Vernon > Notre-Dame

Chapelle de Saint-Eustache, paroisse de Gasny.

G1522 , 1548-1781 , Bionval ; Gasny (chapelle Saint-Prix, au hameau du Mesnil-Million) ; Mesnil-Milon (Le), hameau à Gasny  

Titres, copies et analyses de titres de donations faites à ladite chapelle par noble homme Pierre de Gaillardbois, demeurant à Bionval (1562), Françoise de Pacarony, femme de Claude Potard, sieur de risle (1646), Adrien de la Rue, prêtre habitué, demeurante Gisors (1719), etc.

Contexte :
Chapelles

Testament de Jean Trognon, chirurgien à Valcorbon, léguant à la fabrique une rente de 4 livres tournois (1684). Reconnaissance par Louis Trognon, héritier de Jean, des rentes par lui dues à la fabrique en conséquence de la fondation ci-dessus et des donations faites par Catherine de Silly, veuve de Claude Trognon, en 1633, et par Michel Trognon, sieur de Saint-Michel, en 1661 ; – donation à la fabrique, à charge de services religieux, par Françoise Royer, veuve de Louis Canu, d'une somme de 120 livres « qu'il convient fournir et payer par ladite paroisse pour avoir les livres nécessaires ordonnez estre levées par arrest de Sa Majesté adressé à ladite paroisse, suivant lequel, après que le sieur curé, trésorier et habitans ont examiné entre eux le fonds et revenu de ladite église, ils ont trouvé qu'il n'y a aucuns deniers au coffre de la dite églize, attendu que le revenu d'icelle églize est très médiocre » (1729) ; – remise à la fabrique par Pierre Gilles, curé de Bionval, exécuteur testamentaire d'Antoine Boulanger, ancien curé de Valcorbon, au nom de ce dernier, de quatre pièces de terre situées à Guiseniers, acquises au prix de 200 livres de Nicolas Suzey, vigneron, demeurant à Gasny, détenu prisonnier ès prisons royalles de Vernon, requeste de Jean Lamy, vigneron audit lieu, pour cas civil, ledit Suzey fait venir entre les deux guichets par le concierge, déclarant qu'il ne fait ladite vente que pour le tirer desdites prisons et pour satisfaire et payer ledit Lamy des frais faits jusqu'à ce jour » (1731).

G1396 , 1684-1738 , Bionval ; Gasny ; Guiseniers ; Val-Corbon (Le) ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Valcorbon
Fin des résultats