Toutes les ressources Boshion-en-Vexin (Le) 3 résultats (5ms)

Ambenay.

H518 , 1200-1744 , Ambenay ; Auberesse (Aînesse de l') ; Boshion (…), triège ; Boshion-en-Vexin (Le) ; Fleurière (Aînesse de la) ; Fournil (le Champ du), sis à Aubenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mérille (l'Aînesse)  

Vente à l'abbaye par Guillaume Laufage d'une rente de 6 sous assignée sur un champ situé à Ambenay et appelé le champ du Fournil (1242) ; — cession à l'abbaye par Guillaume Coque-rel, d'Ambenay, de quatre acres de terre au Boshion, qu'il tenait de Guillaume d'Ouche. Pour prix de cette cession, Guillaume Coquerel reçoit de l'abbaye 35 sous, Roger, son fils, 12 deniers, et Guillaume d'Ouche, deux sous (s. d. Vers 1200) ; — aveux et déclarations concernant l'aînesse Mérille ou de la Fleurière, les aînesses Auberesse et Testard et les terres du grand et du petit Boshion relevant des religieux de Lyre à cause de leur seigneurie d'Ambenay (XVe-XVIIe siècle). — (Dix-neuvième chapitre, article 7, lettres R à X, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Mont-Rôti et Boshyon.

H633 , 1161-1782 , Boshion-en-Vexin (Le) ; Mont-Rôti, près le Boshion ; Mortemer (Abbaye de), sise à Lisors  

Fragment d'une confirmation par Hugues III d'Amiens, archevêque de Rouen, de plusieurs donations faites à l'abbaye de Mortemer, notamment par Hugues de Gournay, par Gerbert, « Milesent », sa femme, Girard et Hugues, ses fils (1161. Témoins : Gilles et Bérard, archidiacres) ; — confirmation par Hugues de Gournay d'une donation de terre faite à l'abbaye, à Boshyon, par Hugues d'Aveny, son tenancier (s. d. vers 1170) ; — vente à l'abbaye, « ad opus porte predicte domus », par Jean « de Grochi », sa femme et ses enfants, d'une rente de douze mines de blé et de six mines d'avoine assignée sur la grange de Mont-Rôti, pour le prix de 20 livres parisis (1219) ; — id., par Thibaud de Belleville, de six acres de terre labourable situées paroisse de Boshyon, pour le prix de 18 livres parisis (1272) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Guillaume Viquatz de 14 acres de terres situées à Mont-Rôty, au prix de 4 sous tournois l'acre (1517) ; — bail à ferme passé par le procureur fondé de Thomas-Pierre-Antoine de Boisgelin, abbé commendataire de Mortemer, à Bernard François, prêtre, curé de Mont-Rôty, de la ferme de Mont-Rôty et de ses dépendances, y compris la dîme des grains à la onzième gerbe, moyennant un fermage annuel de 2,400 livres (1782).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Mortemer (Ordre des Cîteaux)

Rail à fieffé passé par Nicolas de Glos à Robert de Bernay, clerc de Guillaume, fils de Raoul, sénéchal de Normandie, de 20 acres de terre faisant partie de sa bruyère des Frétils, moyennant une redevance annuelle d'une livre de poivre (s. d. Fin du XIIe siècle) ; — donations, cessions et ventes à l'abbaye de terres et de rentes situées ou assignées aux Frétils par Nicolas de Glos, Guillaume d'Auvergny et Julienne, sa femme (s. d. Fin du XIIe siècle), Jean de la Chaucière (1222), Jean, Guillaume et Richard de la Gastine, frères (1274) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Raoul, curé des Bottereaux, du manoir de la Maillardière et de ses dépendances, ainsi que de la dîme des Bottereaux, appartenant aux religieux de Lyre, moyennant un fermage annuel de 42 livres tournois (1275. Cette charte contient l'énumération des animaux et du matériel d'exploitation qui garnissaient la ferme de la Maillardière) ; — accord entre Pierre « sire de Mouaz », chevalier, et les religieux de Lyre, au sujet de la banalité des moulins à foulon de Rugles, aux termes duquel ledit Pierre reconnaît que les hommes du Boshion, du Chesnay, des Seaules et d'Ambenay n'étaient pas tenus, comme il l'avait prétendu, à venir fouler leurs draps à ses moulins à draps de Rugles (1342) ; — copie d'un aveu du fief de la Maillardière, sis aux Frétils et à Ambenay et contenant 145 acres, rendu par les tenanciers (Jean d'Orbec, conseiller au Présidial d'Évreux, etc., etc. ) à Guillaume Baudot, seigneur de Neaufles, lieutenant général du bailli d'Évreux en la vicomte de Breleuil (1584). — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres V et X, de l'inventaire de 1738.).

H510 , 1711 , Ambenay ; Boshion-en-Vexin (Le) ; Breteuil ; Chambray ; Chesnay (Le) ; Evreux (Ville) ; Frétils (La Bruyère des) ; Frétils (Les) ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Maillardière (ferme de) ; Neaufles-sur-Risle ; Rugles ; Seaules (Les), triège  

Rail à fieffé passé par Nicolas de Glos à Robert de Bernay, clerc de Guillaume, fils de Raoul, sénéchal de Normandie, de 20 acres de terre faisant partie de sa bruyère des Frétils, moyennant une redevance annuelle d'une livre de poivre (s. d. Fin du XIIe siècle) ; — donations, cessions et ventes à l'abbaye de terres et de rentes situées ou assignées aux Frétils par Nicolas de Glos, Guillaume d'Auvergny et Julienne, sa femme (s. d. Fin du XIIe siècle), Jean de la Chaucière (1222), Jean, Guillaume et Richard de la Gastine, frères (1274) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Raoul, curé des Bottereaux, du manoir de la Maillardière et de ses dépendances, ainsi que de la dîme des Bottereaux, appartenant aux religieux de Lyre, moyennant un fermage annuel de 42 livres tournois (1275. Cette charte contient l'énumération des animaux et du matériel d'exploitation qui garnissaient la ferme de la Maillardière) ; — accord entre Pierre « sire de Mouaz », chevalier, et les religieux de Lyre, au sujet de la banalité des moulins à foulon de Rugles, aux termes duquel ledit Pierre reconnaît que les hommes du Boshion, du Chesnay, des Seaules et d'Ambenay n'étaient pas tenus, comme il l'avait prétendu, à venir fouler leurs draps à ses moulins à draps de Rugles (1342) ; — copie d'un aveu du fief de la Maillardière, sis aux Frétils et à Ambenay et contenant 145 acres, rendu par les tenanciers (Jean d'Orbec, conseiller au Présidial d'Évreux, etc., etc. ) à Guillaume Baudot, seigneur de Neaufles, lieutenant général du bailli d'Évreux en la vicomte de Breleuil (1584). — (Dix-huitième chapitre, article 20, lettres V et X, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)
Fin des résultats