Toutes les ressources Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches 18 résultats (10ms)

Ces fragments faisaient partie d'un registre contenant la copie, exécutée au XVIIe siècle, d'un ancien cartulaire de l'abbaye de Conches, où l'on avait transcrit les privilèges et les titres de propriétés de l'abbaye depuis sa fondation jusqu'au commencement du XVIe siècle. Ce registre, qui comprenait plus de 260 feuillets, a été détérioré et en partie détruit par l'humidité à une époque indéterminée, mais relativement ancienne. Les fragments recueillis aux Archives de l'Eure, à l'état de feuillets séparés et de débris de feuillets, tombaient en poussière au toucher et ont dû être l'objet d'une restauration minutieuse et non encore terminée, qui permettra de consulter, sans achever leur destruction, une partie des chartes, pour la plupart incomplètes dans l'état actuel, dont ce recueil contenait la transcription.

H262 , XVIe siècle , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Iville.

H257 , 1633 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches  

Aveu rendu à l'abbaye par les héritiers de Charles Mouchel pour une pièce de terre en masure située à Mlle et relevant de la seigneurie dudit lieu, membre dépendant de ladite abbaye.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Lyre (La Vieille).

H259 , 1611 , Bourgeraie (La), lieu-dit sise en la forêt de Conches, à La Vieille-Lyre ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Vieille-Lyre (La)  

Quittance de 495 livres 10 sous tournois, délivrée par Gabriel de Quesnel, abbé de Conches, à Guillaume Bucaille, maître des grosses forges de Lyre, adjudicataire de 90 arpents du bois de la Bourgeraye dépendant de l'abbaye de Lyre, pour son droit de dîme dudit bois « suivant l'adjudication à luy faicte par messieurs les sindics et depputés du clergé d'Évreux en datte du 23e jour de décembre ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Fontaine-sous-Jouy.

H256 , 1688 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Fontaine-sous-Jouy  

Procès-verbal de visite des ruines de l'ancien moulin de l'abbaye sis à Fontaine-sous-Jouy, aliéné en 1569 au sieur de la Haye-Chantelou, seigneur de Fontaine, et du nouveau moulin que l'abbaye avait fait construire cinquante pas au-dessus de l'ancien ; dressé par Jacques Bouget et Louis Vimons, experts, en exécution de l'ordonnance du lieutenant général du bailliage d'Évreux rendue sur la requête de l'abbaye.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Nagel.

H260 , 1701 , Cluny ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Nagel ; Strasbourg  

Sentence de la vicomte de Conches rendue entre l'abbé de Conches, d'une part, et Jacques Labbé, curé de Nagel, d'autre part, au sujet des redevances en blé et en avoine dues par la cure de Nagel à l'abbaye de Conches (11 mars 1701). « Mémoire signifié pour Messire Henry Osval de la Tour d'Auvergne, prestre, docteur de Sorbonne, coadjuteur de Cluny, grand prévost de l'église cathédrale de Strasbourg, abbé de Conches, apellant d'une sentence rendue parle lieutenant civil de Conches le 11 mars 1701, contre Jacques Labbé, prestre, curé de Nagel, intimé :... Les curés de Nagel ont de tout temps payé à l'abbaye de Conches 72 boisseaux de bled méteil et 144 boisseaux d'avoine dans un boisseau de la contenance de douze pots ou environ, qui estoit marqué aux armes de l'abbaye ; ce boisseau ne s'est plus trouvé chez le curé de Nagel où il estoit ; il y a grande apparence qu'il l'a détourné pour donner occasion au procès qui est présentement à juger... Après s'être assuré des juges devant lesquels il plaidoit, il a poussé les choses à la dernière extrémité et il a soutenu que le septier tant de hled que d'avoine ne doit contenir que huit boisseaux ; ainsi il a trouvé moyen de faire réduire par la sentence dont est apel à 48 boisseaux de bled et 48 boisseaux d'avoine une redevance pour laquelle depuis près de quatre siècles les curés de Nagel ont payé sans aucune contestation à l'abbaye de Conches 72 boisseaux de bled et 144 boisseaux d'avoine ; il a fait plus, car, non content de cette diminution énorme, il a fait ordonner que le boisseau dans lequel on payerait cette redevance ne contiendrait que dix pots... ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Fidelaire (Le).

H255 , 1768 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Ferrière-sur-Risle (La) ; Fidelaire (Le)  

Sentence de la vicomte de la Ferrière-sur-Risle maintenant l'abbé de Conches (Gabriel Costois de Quincey) en possession de la grosse dîme de la paroisse du Fidelaire, contrairement aux prétentions de François Letellier.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Bois de l'abbaye.

H282 , 1286-1673 , Acquigny ; Cailly-sur-Eure ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Croix-Saint-Leufroy (La), abbaye ; Evreux (Chapitre d') ; Renard (le bois), sis à Cailly ; Ricamartin (les bois), sis à Cailly ; Vaumorin (Les Bois), sis à Cailly  

Accord entre l'abbaye de Conches et l'abbaye de la Croix-Saint-Leu-froi, faisant choix de Pierre de Platano, chanoine d'Évreux, en qualité d'arbitre chargé de trancher le différend soulevé entre les deux abbayes au sujet de leurs droits respectifs sur le bois appartenant à l'abbaye de la Croix à Cailly (1386) ; sentence arbitrale prononcée par Pierre de Platano, chanoine d'Évreux, arbitre désigné en vertu de l'accord précédent : les religieux de la Croix sont condamnés à payer a ceux de Conches une somme de 15 livres tournois ; en retour, ils sont déchargés du droit prétendu par l'abbaye de Conches de prendre dans leur bois de Cailly le bois nécessaire à la réparation du gord que lesdits religieux de Conches possédaient à Acquigny (1288) ; — « factum pour messieurs les abbé et religieux de l'abbaye de la Croix-Saint-Leufroy contre monsieur le procureur du Roy de la commission des droits de tiers et danger des bois, prétendant y assujetir ceux de ladicte abbaye, quoique de tous temps immémorial en ayent esté exempts... Ce factum a été dressé par Monsieur Marin, religieux de ladite abbaye, docteur en théologie de la faculté de Paris et prieur de Venables, le 24 avril 1673 ». Ce mémoire, où sont discutées la validité et l'interprétation des titres de donation sur lesquels s'appuyait l'abbaye, concerne « le Bois Renard, contenant 35 acres moins 5 perches » sis à Cailly, et les bois « dits Ricamartin et Vaumorin, situés deçà la rivière d'Eure ».

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Croix-Saint-Leufroi (Ordre de Saint-Benoît)

Procès-verbal des réparations à faire aux églises, fermes, granges et bâtiments dépendant de l'abbaye de Conches, dressé par Pierre Fontaine, architecte, demeurant à Pontoise, et Gabriel Le Chartier, architecte, demeurant à Conches, experts nommés parles économes séquestres des bénéfices vacants à la nomination du Roi, et par Charles-François-Siméon de Saint-Siméon Sandricourt, ci-devant abbé commendataire de Conches (1761-1762) ; – sentence de nomination et procès-verbal de prestation de serment du sieur Tiercelet, architecte à Paris, y demeurant, et d'Edouard-Jean Le Boullier, aussi architecte à Paris, experts désignés dans le même but en 1754 par Pierre-Jules-César de Rochechouart, évêque de Bailleux, ci-devant abbé commendataire de Conches, et Charles-François-Siméon de Saint-Siméon Sandricourt, son successeur.

H265 , 1754-1762 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Paris (ville) ; Pontoise  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Louversey.

H258 , 1396-1699 , Beauvoir (triège de) ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Glos-sur-Risle ; Louversey ; Louversey (Aînesse du Moustier, sise à)  

Cession par Pierre Du Moustier, de la paroisse Saint-Aignan de Glos, à l'abbaye de Conches, de tous ses droits sur l'aînesse du Moustier, sise à Louversey (1396) ; — déclarations et aveux rendus à l'abbaye par les tenanciers de l'aînesse Dumoutier (1512-1545) ; — aveu rendu par Noël Guesbert pour plusieurs pièces de terre, masures et tannerie situées à Louversey (1599).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Conches (paroisse de Notre-Dame-du-Val).

H254 , 1313-1670 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Conches, Paroisse Notre-Dame-du-Val ; Moulin-de-Fontaine (Le), sis à Conches  

Ventes et donations à l'abbaye de terres et de rentes foncières situées ou assignées paroisse de Notre-Dame-du-Val par Jean Malesque et Ameline, sa femme (1313), Nicole Gringoire et Jeanne, sa femme (1314), Richard Joye (1323), Jean de Montpinchon (1362), Raoul Galles et Alizon, sa femme (1384), Jean Coutem (1396) ; — vente par Charles Vollois, meunier, à Gabriel de Quesnel, sieur d'Escorpain, aumônier du roi et abbé commendataire de Conches, d'une masure et de ses dépendances situées paroisse de Notre-Dame-du-Val, triège du Moulin-des-Fontaines, pour le prix principal de 100 livres tournois (1603).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Bailleul-la-Campagne.

H253 , 1667-1735 , Bailleul-la-Campagne ; Chavigny ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Rouen (Parlement de)  

Aveu rendu à l'abbaye par Jean Le Couturier pour vingt-quatre pièces de terre relevant de la seigneurie de Bailleul (1667) ; — requête adressée au bailli d'Évreux par Jean Duval, ayant épousé Catherine Delhomme, au sujet de la mouvance de quatre acres de terre sises à Bailleul, contestée entre M. Lenoble, chevalier, seigneur de Chavigny, conseiller au parlement de Rouen, et Henri-Oswald de la Tour-d'Auvergne, seigneur et patron de Bailleul, à cause de son abbaye de Conches (1735).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

Extraits (XVIIe siècle) des chartes de Raoul II de Tosny (fin du XIe siècle) et de Roger III de Tosny (vers 1150) confirmant et augmentant les possessions de l'abbaye ; – id., d'un dénombrement des biens et revenus de l'abbaye, de l'année 1543 : « disent et veulent prouver lesdits religieux qu'à cause de leur ditte abbaye, monastère et sieurye de Castillon, sur laquelle le corps de leur dite abbaye est situé et assis, eux et leurs hommes tenant héritages en icelle sieurie et à leurs autres terres des sieuries dépendants de ladite abbaye, sont francs et exempts de payer aulcuns tributs tant de leurs marchandises, venditions ou aliénations d'icelle, soit aux marchés et en passant et repassant tant par la ville de Conches que autres lieux et passages en ce pays de Normandie, estant au pays d'Angleterre, comme il sera prouvé ou monstre par chartre de ladite exemption et drouaiture d'icelle » ; – donation de Roger III de Tosny et d'Ida, sa femme, à l'abbaye de Conches (vers H40. Roger III de Tosny et sa femme donnent à l'abbaye villam nos-tram que vocatur Gerennam, située en Angleterre. Le donateur déclare avoir reçu de Vincent, abbé de Conclies, un palefroi ayant coûté trois marcs, et, pour sa femme, deux onces d'or. L'abbé donne en outre quittance à Roger de Tosny d'une somme de treize livres sterlings dont il était resté redevable envers l'abbaye à cause des dons faits par son père ; – donations et confirmations de biens, de rentes et de droits divers situés en Angleterre, par Robert Folioth, Hugues Folioth, évêques de Hereford, R., doyen du chapitre de Hereford, et Guillaume Hervé, seigneur de Staffort (confirmation des donations faites par Robert de Tosny, Nicolas de Staffort, son fils, et Robert, fils de ce dernier) et Henri de Mont-fort (s. d. XIIe siècles).

H251 , XIe-1543 , Angleterre (L') ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Iville-près-le-Neubourg ; Staffort (Angleterre)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)

« Ensuivent trois lots et partages du propre de Gervais Le Redde, des héritages, maisons et terres labourables situez et assis en la paroisse de Nuysement, faicts par Thomas Le Thort, tuteur des enfants mineurs dudit Le Redde à la sollicitation et suivant l'advis des parents et amis desdits mineurs, sçavoir est de Pierre Hervieux, François Le Redde, Charles Hervieux, Michel Hervieux et Jean Durand, d'une part, et les sieurs prieur et religieux de l'abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul de Castillon lès Conches, cédez aux droicts des seigneurs confiscataires dont relèvent lesdits héritages par accords faicts le trentiesme d'aoust 1673 avec Mr de Lombelon, seigneur des Essarts, et le quinzième septembre audit an avec Mr de Moucheron, seigneur du Nuysement et Maubuisson, etc. ».

H261 , 1673 , Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Maubuisson (le fief de) ; Nuisement (Le)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Conches (Ordre de Saint-Benoît)