Toutes les ressources Coudray (Le) 22 résultats (26ms)

Donation à la fabrique par Jean Le Tellier, curé de Quatremare, d'une vergée et demie de terre située au triège « des Forières de devers le Couldray (1584) » ; – testament d'Edmond Infrey, prêtre habitué en l'église du Bosc-Roger, contenant des legs à la charité du Bosc-Roger et à la fabrique de Quatremare (1665) ; – inventaire et copies des contrats intéressant la fabrique, produits en 1673 devant le subdélégué de Pont-de-l'Arche pour la recherche des droits d'amortissement.

G1069 , 1584-1708 , Bosc-Roger-en-Roumois ; Coudray (Le) ; Pont-de-l'Arche (Ville) ; Quatremare ; Quatremare  
Contexte :
Églises paroissiales > Quatremare

Confirmation par Gauthier de Coutances, archevêque de Rouen, de l'accord intervenu entre le prieur de Vesly et Guillaume, curé du Coudray (de Coudicio ?) au sujet des dîmes appartenant au prieur (s. d. 1184-1207) ; – lettre adressée par M. Courtois, procureur du Roi au bailliage de Gisors, au prieur de l'abbaye de Marmoutier, pour lui demander des renseignements sur les titres que possédait l'abbaye, concernant le Coudray : « Je suis fort embarrassé pour donner comme procureur du Roy du bailliage de Gisors des conclusions dans un procès d'entre le seigneur de Lisors et le seigneur du Coudray, concernant les droits honnorifiques dans l'église du Coudray qu'ils se disputent l'un l'autre. Le seigneur de Lisors avance que ce sont les seigneurs de Lisors qui ont, en 1180, aumôné le prieuré de Vesly, membre de votre abbaye... Etc. » (1769).

H1052 , [1200]-1769 , Coudray (Le) ; Gisors ; Lisors ; Marmoutier (Abbaye de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Vesly

Coudray (Le).

H609 , 1407-1575 , Coudray (Le) ; Hese (Champ de la), sis au Coudray ; Mortemer (Abbaye de), sise à Lisors  

Bail à fieffe passé par l'abbaye à Jean Le Fèvre, dit Noblet, et à Marie, sa femme, d'une acre et 17 perches déterre sises au champ « de la Hese », pour le prix de 9 sous parisis l'acre (1407) ; — copie du procès-verbal d'adjudication à Barthélemy de Pillavoyne, seigneur de Boisemont, de six acres de terre aliénées par l'abbaye de Mortemer, sises paroisse du Coudray, pour le prix principal de 600 livres tournois (1575).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Mortemer (Ordre des Cîteaux)

Paroisse du Vieil-Évreux.

G120 , 1530-1789 , Coudray (Le) ; Vieil-Evreux (Le)  

Bail à ferme de la dîme du Vieil-Évreux passé à Jean Branchard par Michel Delahaye et Jean de Garges, prévôt du chapitre, agissant au nom de la communauté (1530) ; – résiliation du bail à ferme de la dîme du Vieil-Évreux par Jean-Pierre Fauchet, marchand blatier, demeurant en la paroisse du Coudray, adjudicataire (3 juin 1789).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Bail passé par Jean de Maistre- ville, d'Étrépagny, à Jean et à Mahiet Du Pré, d'une pièce de terre contenant cinq vergées, située à Étrépagny et nommée le « Passouer Cabaret » pour le prix de 22 sous parisis (1490) ; – contrat de constitution au profit de la fabrique d'Étrépagny par Louis Charpentier, marchand, demeurant en la paroisse du Coudray, d'une rente annuelle de 3 livres, au capital de 90 livres (1720) ; – titre nouvel d'une rente de 46 sous 8 deniers consenti au profit de la fabrique par Pierre Randon de Pommery, écuyer, « en sa qualité de détenteur, propriétaire, possesseur et jouissant d'une ferme appelée la ferme du Genetray, dépendante de sa terre et seigneurie de Saint-Martin-au-Bosc (1783).

G610 , 1490-1783 , Coudray (Le) ; Etrépagny ; Passouer (Le), Cabaret, lieu-dit à Etrépagny  
Contexte :
Églises paroissiales > Étrépagny

Boisemont, etc. (ferme de la Heunière).

H1240 , 1781 , Boisemont (Abbaye de) ; Coudray (Le) ; Fontaine-Guérard (abbaye de) ; Huanière (La), fief ; Mesnil (Le) ; Mussegros ; Saussay (Le) ; Thil (Le) ; Verclives  

« Atlas des pièces de terre détachées et dépendantes de la ferme de la Hunière, situées sur différentes paroisses et sujettes à différentes mezures, lesquelles pièces appartiennent à l'abbaye royale de Fontaine Guérard, figurées et arpentées au mois d'aoust 1779 et mises au net au mois de novembre 1781, avec l'explication de celles comprises au plan de la ferme ». L'atlas comprend les plans des pièces de terre détachées situées sur les paroisses de Mussegros, Verclives, Boisemont, Saussay, le Coudray, le Thil et le Mesnil.

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Fontaine-Guérard (Ordre de Cîteaux)

Mesnil-sous-Verclives (Le).

H1603 , 1480-1775 , Bourgoult-les-Harquency (Commanderie de) ; Coudray (Le) ; Masure-du-Temple (La), située à Mesnil-sous-Verclives ; Mesnil-sous-Verclives ; Saussay-la-Vache  

Bail à fieffe passé par Armand Maydavoine, prêtre, commandeur de Bourgout, à Étiennot Camus, d'une masure avec jardin et terre, nommée la Masure du Temple, située au Mesnil-sous-Verclives, moyennant une rente annuelle et perpétuelle de 24 sous parisis (1500) ; — aveu rendu par Guillaume Simon à Pierre Le Boullenger, commandeur de Bourgout, pour une masure et des terres sises au Coudray et relevant de la seigneurie du Mesnil-Verclives (1558) ; — « note et relevé des héritages scitués tant à Coudray que Saussay, faisant partie du domaine fieffé du fief du Mesnil-Verclives, troisième membre de la commanderie de Bourgout » (XVIIIe siècle).

Contexte :
Ordres militaires religieux > Commanderie de Bourgout

Coudray (Le).

H1545 , 1627-1684 , Canappeville ; Claville ; Coudray (Le) ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Léger ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Pierre ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Thomas ; Evreux (Rues) : Rue de la Bove, sise par Saint-Pierre ; Evreux (Ursulines)  

Donation aux Ursulines d'Évreux par Marie Deschamps, héritière de Guillaume Deschamps et de Jacqueline Le Pescheur, des deux tiers des biens suivants, destinés à constituer sa dot, et dont l'autre tiers avait été déjà donné par elle audit couvent un an avant son établissement : une maison située dans la grande Rue d'Évreux, paroisse Saint-Pierre, un petit jardin en ladite paroisse, au faubourg, rue de la Bove, plusieurs petits jardins et maisons situés paroisse Saint-Léger, rue Vilaine, quinze acres de terre labourable situées dans la paroisse du Coudray et six livres tournois de rente (1627) ; — aveu rendu par les Ursulines d'Évreux à Louis de Caruel, chevalier, seigneur du Coudray, « qui s'estend au Buisson-Hoc-quepin, Canapeville, Claville, Saint-Denis et Saint-Thomas d'Évreux », pour quinze pièces de terre leur appartenant dans la paroisse du Coudray par suite de la donation à elles faite par Marie Deschamps (1684).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Coudray (Le), etc.

H415 , 1154-1285 , Coudray (Le) ; Illiers ; Ivry (Abbaye d') ; Meseart (le Moulin de) sis au Coudray, près Ivry  

Donation à l'abbaye par Henri de Richebourg (de Divite Burgo), fils de Guillaume et de Béatrice, de la dîme de ses moulins et de ses fours, et d'une terre au Coudray. Le donateur déclare confirmer en outre les donations de ses ancêtres, Henri, son grand-père, et Guillaume, son père, et prendre sous sa protection toutes les possessions de l'abbaye situées dans le pays, au Coudray, à Saint-Lubin, apud Fredevillam, à llliers, Bienslivenge et ubique attingere potuerit (1154). Cette charte débute par la formule : Quod oblivione deieri nolumus, nulli melius servandum tradere quam carte existimavimus ; — promesse délivrée par Pierre de Richebourg à Vivien, abbé d'Ivry, de ne plus l'inquiéter tant qu'il serait abbé, au sujet de la construction d'une chapelle que, suivant lui, ledit abbé était tenu d'édifier au Coudray (s. d. vers 1206) ; — donation à l'abbaye d'Ivry et aux religieux du prieuré de Saint-Lubin par Pierre de Richebourg, chevalier, seigneur du Coudray, de diverses rentes assignées sur ses biens, sur son droit de péage, sur les revenus de ses moulins et de ses fours (1236) ; — donation à l'abbaye par Simon de Meseart, écuyer, de tous ses droits sur le moulin de Meseart (alias Mesaart), paroisse du Coudray (1282).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye d'Ivry (Ordre de Saint-Benoît)

Procès-verbal des réparations à faire en l'église de Doudeauville, dressé par Julien Huet, conseiller du Roi, lieutenant-général au bailliage de Gisors, assisté de Nicolas Nepveu, commis au greffe dudit bailliage (1667) ; – rôles delà taxe des pauvres de la paroisse de Doudeauville, dressées en 1693 et en 1709 ; marchés passés par la fabrique ; avec Louis Chevalier, maître menuisier, demeurant au Thil, « pour faire une contretable à la chapelle de Saint-Nicolas » (1720), – avec Charles Morel, fondeur de cloches, demeurant à Trie-le-Château, pour la refonte de la troisième cloche de l'église (1747), – avec Nicolas Osmont, maître menuisier de la paroisse du Goudray « pour faire une ontretable neuve à la chapelle de la Sainte-Vierge, conforme à celle de la chapelle de Saint-Adrien » (1777) et « une chaire à prêcher conforme à celle du Thil (1778), – avec le sieur Armand, menuisier au Coudray, « pour faire un tombeau au maître-autel de l'église » (1779) ; – ordonnance de visite de l'église de Doudeauville, rendue par l'archevêque de Rouen en 1716 : « Exhortons le sieur curé à aviser aux moyens d'établir une maistresse d'école pour les petites filles. ».

G574 , 1622-1783 , Coudray (Le) ; Doudeauville ; Gisors ; Rouen (Abbayes, monastères : Saint-Ouen) ; Thil (Le) ; Trie-Château  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Déclaration donnée par la fabrique à Jean-François de Ponville, chevalier, seigneur du fief du Coudray « qui s'étend aux paroisses de Saint-Denis, Saint-Thomas et Saint-Aquilin », d'une maison située à Évreux, paroisse Saint-Denis, aboutant d'un bout la grande rue Saint-Denis, venant du moulin de La Planche à la porte de la Geôle (1770) ; – bail à ferme passé par la fabrique à Jean-Thomas Petit, d'une pièce de terre sise à Évreux, triège de la Cave Boudin, aboutant d'un bout le chemin de Saint-Germain (1588) ; – transport de rentes à la fabrique par Jacques Pot-de-Fer, ancien archer en la prévôté générale de Normandie (1676) ; – comptes des trésoriers pour les années 1743 et 1783 ; pièces justificatives du compte de 1782.

G621 , 1463-1783 , Cave-Boudin (La), triège à Evreux ; Coudray (Le) ; Evreux ("Porte-de-la-Geole", La) ; Evreux ("Saint-Denis", Grande Rue) ; Evreux (Moulins : "Planche", le Moulin de La) ; Evreux (Saint-Aquilin, paroisse de) ; Evreux (Saint-Denis) ; Evreux (Saint-Thomas)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Denis

Boisemont, etc. (ferme de la Heunière).

H1238 , XIIIe-XVIIIe siècles , Boisemont (Abbaye de) ; Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Coudray (Le) ; Fontaine-Guérard (abbaye de) ; Heunière (La) ; Long-Buisson (le fief du), sis à Evreux, paroisse N.-D. de la Ronde ; Mortemer (Abbaye de), sise à Lisors ; Puchay ; Saussay (Le)  

Vente par Robert de Serant, avec le consentement de Jean, son fils, à Roger de Martainville, d'un courtil contenant une acre, sis à Frenelles, moyennant une somme de 20 sous d'angevins et une paire d'éperons dorés pour son fils (s.d. Commencement du XIIIe siècle) ; — confirmation par Guillaume Crispin des donations faites à l'abbaye de Fontaine-Guérard par Robert Crispin, son père, Richard d'Étrépagny et Geoffroi Boudart, de terres situées à la Heunière (1225) ; — échange de terres entre l'abbaye et Guillaume de Grainville, fils de Hugues de Grainville, chevalier (1227) ; — vente à l'abbaye par Jean de Puchay et Agathe, sa femme, de trois acres de terre sises à Frenelles, près de la grange que possédait ladite abbaye à « la Huanière », sur le chemin d'Étrépagny à Rouen, pour le prix de trente livres parisis (1232) ; — donation à l'abbaye par Raoul Le Boulanger, de Puchay, d'une pièce de terre sise à Saussay, sur le chemin de « la Huanière », près de la terre de Guillaume de Saussay, chevalier (1240) ; — échange de terres sises au Coudray-en-Vexin et aux environs entre l'abbaye de Mortemer et l'abbaye de Fontaine-Guérard (1287) ; —bail à ferme passé à l'abbaye par Guillaume d'Auvillars, chevalier, de toutes les terres qu'il possédait à la Heunière, moyennant un fermage annuel de 153 livres tournois (1292) ; — sentence arbitrale prononcée entre les chartreux de Bourbon-lès-Gaillon et les religieuses de Fontaine-Guérard au sujet des dîmes de la Heunière (1624) : « Nous disons par nostre sentence et jugement arbitral que les demanderesses sont déclarées exemptes de payer dismes pour la métayrie de la Huanière tant et si longuement qu'elles tiendront laditte métayrie par leurs mains et la feront labourer et cultiver à leurs frais et dépens » ; — « inventaire des lettres, Chartres et escriptures du bien et revenu appartenant aux dames de Fontaine-Guérard en tant qu'ilz en ont au villaige de la Huennyère, paroisse de Boisemont » (XVIe siècle) ; — états de contenances des terres dépendant de la ferme de la Heunière (XVIIe siècle),

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Fontaine-Guérard (Ordre de Cîteaux)