Toutes les ressources Elbeuf (Paroisses) 4 résultats (8ms)

Aveux rendus par la fabrique à Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, pair de France (1661), et à François-Félix de Rouen, écuyer, seigneur du Thuit-Anger et du fief Becquet (1753), pour des terres relevant du duché d'Elbeuf, de la seigneurie du Thuit-Anger et du fief Becquet ; – quittances des droits d'amortissement s'élevant à la somme de 110 livres, y compris les deux sols pour livre, payés par la fabrique en 1640.

G1320 , 1640-1753 , Becquet (Le), fief ; Elbeuf (Paroisses) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Anger (Le)

Baux à ferme des terres de la fabrique situées au Thuit-Anger, à Elbeuf, paroisse Saint-Étienne, et au Thuit-Signol. (En 1581, Adrien de Nollent, seigneur du Thuit-Anger, agissant comme trésorier de la fabrique, passe bail à Olivier Vyard d'une demi-acre de terre, sise au Thuit-Anger, pour le prix annuel de deux écus deux tiers dix sols, évalués à huit livres dix sols tournois ».).

G1322 , 1581-1765 , Elbeuf (Paroisses) ; Thuit-Anger (Le) ; Thuit-Signol (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Anger (Le)

Aveux rendus par la fabrique au noviciat des Jésuites de Rouen, « propriétaire et possesseur du prieuré Sainct-Gilles près Elbeuf et, à cause dudit prieuré Sainct-Gilles, seigneur d'Escauville » et à Hilaire-Nicolas Pavyot, chevalier, conseiller au parlement de Normandie (1779), pour des terres relevant de la seigneurie d'Écauville et de celle de Saint-Aubin-d'Écrosville.

G1132 , 1688-1779 , Ecauville ; Elbeuf (Paroisses) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Aubin ; Saint-Aubin-d'Ecrosville  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Aubin-d'Ecrosville

Paroisses de Saint-Étienne et de Saint-Jean d'Elbeuf.

G258 , 1506-1758 , Elbeuf ; Elbeuf (Paroisses) ; Rouen (Parlement de)  

Reconnaissance par Robert Lefèvre, dit Vicomte, de la paroisse Saint-Étienne d'Elbeuf, envers le chapitre de La Saussaye, d'une rente annuelle de 5 sous tournois assignée sur une masure et maison situées dans la rue Meleuze à Elbeuf (1er juillet 1599) ; – arrêt du parlement de Rouen ordonnant l'exécution des arrêts du 13 mars 1660 et du 16 septembre 1661 qui autorisaient le chapitre de La Saussaye à recouvrer sur Simon « Pastallier », fermier des moulins d'Elbeuf, les arrérages d'une rente de 336 livres 5 sols léguée au chapitre par Guillaume d'Harcourt, duc d'Elbeuf, en 1317 (5 mars 1662) ; – ordre de Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, à « Patellier », fermier de ses moulins d'Elbeuf et à ses successeurs, de payer aux chanoines de La Saussaye la somme de 1,089 livres 10 sols pour arrérages échus des 336 livres 5 sols de rente à eux léguées par ses prédécesseurs et de servir régulièrement cette rente chaque année (3 janvier 1664).

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye
Fin des résultats