Toutes les ressources Evreux (Chapitre Cathédral) 6 résultats (8ms)

Extrait informe d'une délibération des habitants deMelleville autorisant le collecteur de la taille à maintenir sur ses rôles, sans réduction, les fermiers de la dîme de Melleville appartenant pour partie aux chanoines d'Évreux, barons d'Angerville, et pour partie au curé de Melleville ; – qualités et copie de sentence du bailliage civil d'Évreux pour Marc-Adrien Delamare, ancien curé de Melleville, contre la fabrique, au sujet du payement d'une somme de 52 livres 17 sous réclamée par ledit curé pour acquit de fondations.

G884 , 1780-1786 , Angerville-le-Campagne ; Evreux (Chapitre Cathédral) ; Melleville  
Contexte :
Églises paroissiales > Melleville

Registre des rentes et revenus appartenant à la communauté des chapelains de l'église cathédrale d'Évreux, contenant l'indication des contrats de fondation et l'analyse des principaux titres y relatifs. Notes sur la fondation dite de la Bouteille, attribuée à Guillaume de Bouteille, ancien diacre et chanoine d'Évreux : « Le jour de Bouteille, le 28 avril, à midy, les chapelains se transporteront processionnellement à La Bouteille, hameau de Saint-Michel-des-Vignes, comme ils ont ordinaire de faire... Il fut jugé qu'il n'y aura aucune peinture dans le cœur de l'église le jour de l'obit de Bouteille, mais qu'il y aura au milieu du cœur durant les Vigiles et la messe de l'obit un drap de six pieds de long et trois pieds de large, auquel sera pour traité et figuré une croix et auprès d'icelle croix, aux deux coins du drap, seront figurés les armes dudit Bouteille en deux écussons, selon que ils sont en certaine verrière de la nef de la ditte église... Le chapitre se plaignoit de ce que les chapelains faisoient des folies, des excès, des extravagances dans l'église cathédrale aux fêtes de Noël et autres jours, surtout le jour de l'obit de Bouteille. Ce jour ils peignoient une grande bouteille qui occupoit tout le chœur d'un côté des stalles et de l'autre, son-noient en confusion toutes les grosses cloches ; durant l'office ils tournoient le dos à l'autel, une partie ne s'occupoit que de la peinture de leur bouteille, une autre partie étoit occupée à sonner, le chœur manquoit de supôt, les chapelains venoient d'introduire une nouvelle cérémonie, ils avoient fait une grande bouteille de cuir contenant environ 16 pots, sur laquelle ils avoient peint des marmousets, des serpents et autres bêtes, avec des inscriptions foies et extravagantes. Le chapitre, las de toutes ces extravagances, a deffendu très expressément par une ordonnance de laditte année 1462, punit même trois des dits chapelains en leur ôtant habit et office qu'ils avoient en laditte église, de manière que la bouteille ne fut point peinte cette année le jour de l'obit, c'est-à-dire le 28 avril. Mais, tandis que le chapitre étoit en une procession générale en l'église des frères prêcheurs de la ville, les chapelains ou partie d'iceux, avec une troupe de vile populace, plus de cent, furent dans les tours de la cathédrale, à coups de marteau, de barre de fer cassèrent, brisèrent et forcèrent les portes, les serrures, les verrouts, violentèrent les sonneurs, menaçoient de les jeter du haut en bas, s'emparèrent des cloches, sonnèrent sans ordre, sans mesure, en confusion, l'espace de trois heures ; les sonneurs restèrent durant ce temps dans le clocher, ne pouvant pas descendre, étant au-dessus des cloches et en danger de péril ; cette populace furieuse les menassoit encore de tuer les sonneurs et d'abatre leur maison ; le chapitre en portèrent leurs plaintes à l'Échiquier et obtinrent un mandement adressé au vicomte pour informer... », etc. (Don Duvarnet, 1885.).

G1808 , XVIIIe siècle , Evreux (Chapitre Cathédral) ; Evreux (Fondations faites au chapitre) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Saint-Michel des Vignes)  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Copies de titres, mémoires, enquêtes et transactions, concernant les droits de dîme appartenant à la cure de Villettes. – Copie informe de la donation (février 1247, n. s.) faite par Raoul Du Boulay au chapitre cathédral d'Évreux, des dîmes de ses terres de Canappeville, « exceptis decimis quas ecclesia de Velletes et ecclesia de Canappevilla et Robertus de Booleyo percipiunt in dictis feodis ex dono antecessorum meorum » ; –« mémoire et observations sur la question agitée entre M. le chappelain de la chappelle de Saint-Jean de la Tour, stipullé et représenté par Messieurs les chanoines de la cathédralle d'Évreux, et M. l'abbé Foulon, curé de Villettes, à l'occasion de dixme qu'ils réclament dans la paroisse de Canappeville » (1782).

G1491 , 1247-1782 , Cannapéville ; Evreux (Chapitre Cathédral) ; Evreux, chapelle avec leurs vocables (Saint Jean de la Tour) ; Villettes  
Contexte :
Églises paroissiales > Villettes

Paroisse de Calleville.

G87 , début XIIIe siècle , Calleville ; Evreux (Chapitre Cathédral)  

Donation par Richard, seigneur d'Harcourt, à Luc, évêque d'Évreux, de 6 muids de blé tertionnaire sur les dîmes de la paroisse Saint-Aignan de Calleville ; – copie collationnée (1686) de la donation précédente et d'une confirmation par Richard, prêtre et bénéficier de Calleville, de l'accord intervenu entre Luc, évêque d'Évreux, le chapitre cathédral et Richard, seigneur d'Harcourt. Aux termes de cet accord, Richard d'Harcourt s'engageait à servir au chapitre une rente annuelle de 6 muids de blé tertionnaire, cette disposition ne devant avoir d'effet qu'après la mort ou la résignation dudit bénéficier.

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Contrats de constitution et de revalidation de rentes au profit de la fabrique ; – vente par Charles Damoys à Pierre De Langle, chanoine d'Évreux et prieur de Nonancourt, tant pour lui que pour Jacques De Langle, chanoine et pénitencier d'Évreux, et pour les enfants mineurs de feu Jean De Langle, conseiller du Roi, receveur du taillon en l'élection d'Évreux, ses frères, de cinq pièces de terre contenant une demi-acre, une demi-vergée et dix perches, sises à Quittebeuf, hameau « de Bellon », chargées d'une rente de 10 sous au profit de la fabrique de Quittebeuf (1662).

G1091 , 1475-1787 , Bellon (hameau de), à Quittebeuf ; Evreux (Chapitre Cathédral) ; Nonancourt (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Quittebeuf

Aveux rendus par la fabrique à l'abbaye du Bec (1688), à Alexandre Le Cordier de Bigards, marquis du Troncq, maréchal de camp (1723), à Charles-André Guenet de Saint-Just, seigneur et patron de La Pyle, « doyen de Nos Seigneurs du parlement de Rouen » (1760), et à Pierre-Louis de Savary, haut doyen du chapitre cathédral d'Évreux, vicaire général du diocèse d'Évreux, abbé commendataire de l'abbaye de Beaulieu, seigneur du Troncq, des Hayes, du Pérey, de la Queue-du-Troncq (1759-1765), etc., pour des terres relevant desdits fiefs et seigneuries.

G1383 , 1688-1767 , Beaulieu (abbaye de Notre-Dame de) ; Bec-Hellouin (abbaye) ; Evreux (Chapitre Cathédral) ; Perery (Le), fief ; Pyle (La) ; Queue-du-Troncq (fief de La) ; Rouen (Parlement de) ; Troncq (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Troncq (Le)
Fin des résultats