Toutes les ressources Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) 3 résultats (8ms)

Biens et revenus du chapitre : baronnie d'Angerville-la-Campagne.

G78 , 1484-XVIIIe siècle , Ervolus (Les) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) ; Evreux (Saint-Denis) ; Evreux (Saint-Gilles) ; Rosny  

Aveux rendus aux huit chanoines de l'ancienne fondation du chapitre cathédral d'Évreux pour des maisons et des terres situées dans les paroisses d'Angerville, de Notre-Dame-de-la-Ronde, de Saint-Denis, de Saint-Gilles et de Saint-Aquilin d'Évreux, relevant de la baronnie d'Angerville et du fief des Ervolus et de la Madeleine, membres de cette baronnie ; –« état des vassaux de la baronnie qui n'ont point fourni d'aveux » (XVIIIe s. ) ; – pièces du procès pendant au bailliage d'Évreux entre le chapitre, d'une part, et Eustache Labiche, sergent royal au bailliage, d'autre part, au sujet d'un aveu de la terre des Maisonnettes, rendu par ce dernier et contesté par le chapitre, parce que le tenancier avait omis d'indiquer que cette terre relevait du fief des Ervolus, membre de la baronnie d'Angerville (1607-1609) ; – titres constatant les droits du chapitre dans la forêt d'Évreux « à cause de la baronnie d'Angerville ; » – copie collationnée des lettres de Nicolas de La Vigne, écuyer, panetier du Roi, seigneur de Rosny, maître et enquêteur des eaux et forêts en Normandie, reconnaissant le bien fondé des droits de pâturage, de panage, de ramage, de chasse, etc., prétendus par le chapitre dans la forêt d'Évreux (1484) ; – copie informe d'une requête adressée au Roi par le chapitre pour obtenir la confirmation de ses droits dans la forêt d'Évreux ; cette requête expose que « du temps du roi Henri, duc de Normandie, l'église d'Évreux fut détruite, comme aussi du temps du règne de Philippe-Auguste, roi de France, ladite ville fut totalement brûlée avec toutes ses églises, et depuis encore elle a été brûlée et détruite parce qu'un nommé Meudon, qui la tenait pour le roi de France, ne la voulut rendre au roi de Navarre ; » –« inventaire des chartes, titres et enseignements concernant les droitures, usages et coutumes que les huit chanoines de l'ancienne fondation en l'église cathédrale Notre-Dame d'Évreux, à cause de leur baronnie d'Angerville, leurs fermiers et les autres habitants du village et paroisse dudit lieu d'Angerville, ont dans la forêt d'Évreux. ».

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Inventaire analytique des titres de propriété de la fabrique (donations et acquisitions de biens-fonds et de rentes). Enregistrement des adjudications de bancs dans l'église. – Parmi les principaux donateurs figurent : Georgette Legras, femme de Michel Lemoyne, élu à Évreux, et, en secondes noces, de Jean Du Buisson, écuyer, seigneur de La Couture et de La Madeleine-près-Évreux (1520), Renault Hardouin, curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1535), Claude Le Roux, curé de la même paroisse (1572), Marguerite Postel, veuve d'Ambroise de La Barre, chevalier, « vibailly » aux bailliages et sièges présidiaux de Rouen et d'Évreux (1597), Robert Andrieu, chanoine de l'église cathédrale et curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1606), l'abbaye de Saint-Taurin (donation de reliques en 1621), Jean Legrand, curé de la paroisse (1652), Marie Donnert, femme de Gabriel Ledoux de Melleville (1681), Michel Monvoisin, avocat à Évreux (1682). – Parmi les adjudicataires de bancs dans l'église, on remarque : M. de La Chassaigne, receveur des Aides (1768), M. Dubreuil, directeur des Aides (1773), M. de Burey (1782), Claude-François Chevallot, seigneur de La Madeleine (1730), M. Le Doulx de La Favry, capitaine d'artillerie (1762), M. Buzot, avocat, M. Bosguérard, lieutenant de l'Élection (1773).

G617 , 1520-1782 , Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) ; Evreux (Ronde, Notre-Dame de la) ; Evreux, Saint-Taurin  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Notre-Dame-de-la-Ronde

Terrier du chapitre de l'église cathédrale d'Évreux pour la baronnie d'Angerville-la-Campagne.

G79 , XVIIIe siècle , Amembrées (Les), triège ; Andillière (L'), triège ; Angerville-le-Campagne ; Bois de Saint-Taurin ; Bordeaux (les), triège ; Carrière-Marin (La), triège ; Champs-Crestel (Le), triège ; Clos-du-Presbytère (triège) ; Clos-Florentin (Le), triège ; Clos-Hutin (Le), à Evreux ; Clos-Maréchal (Le), triège ; Clos-Riverain (Le), triège ; Evreux ("Pannette", Rue de) ; Evreux ("Saint-Louis", rue) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) ; Fayaux (Les), Hameau ; Fayaux (Les), Hameau ; Fosse-Siret (La), triège ; Fossés-Jaunet (Les), triège ; Grands-Clos (Les), triège ; Haye-à-Viel (La), triège ; Hayes-aux-Amembrées (trièges des) ; Hayes-la-Membraye (Les) ; Hayes-Mallet (triège) ; Longs-Champs (fief des) ; Loup-Garou (triège) ; Maison-Bouvier (triège) ; Maison-Mille (triège) ; Mare-aux-Chevaux (La), triège ; Mare-de-Haye (La), triège ; Mare-Mion (triège) ; Marnière-Chatel (La), triège ; Moulin-à-Vent (Le), triège à la Neuville-du-Bosc ; Murs-Blancs (Les), triège ; Pierre-Laye (triège de) ; Poterie (La) ; Puits-Fondu (Le), triège ; Rangée (La), triège ; Rosiers (Les), triège ; Routoir (Le), triège ; Ruelle-aux-Loups (La), triège ; Terre-aux-Gands (triège) ; Vaucollet (triège) ; Villeneuve ; Vironvé  

« Le présent papier terrier, contenant 106 feuillets, a été paraphé par nous, Philippe Morize, bailli de la haute justice de messieurs les huit chanoines de l'ancienne fondation de l'église cathédrale Notre-Dame d'Évreux, en la présence de messire Pierre Duvivier, avocat et procureur fiscal de ladite haute justice, assisté de M. Jacque de La Prade, notre greffier ordinaire, pour servir à la connaissance des redvenans des vassaux de la seigneurie. A Évreux, cejourd'hui 27e jour de juillet 1711. » – Ce terrier contient rénumération des terres des paroisses d'Évreux et de celles d'Angerville-la-Campagne, relevant de la baronnie de ce nom, rangées dans l'ordre suivant : « paroisse Saint-Denis ; paroisse de La Ronde ; rue Saint-Louis ; maisons et jardins de la paroisse Saint-Aquilin et de la rue de Pannette ; la Madeleine ; la Poterie ; triège des Bordeaux ; triège du Clos-Bouilly, enclavé dans la forêt d'Évreux ; triège de la Fosse-Mulet ; triège du Bois-de-Saint-Taurin ; les Fayaux ; triège du Clos-Maréchal ; triège des Hayes-aux-Amembrées ; triège du Clos-Florentin ; triège de la Terre-aux-Gands ; triège du Champ-Crestel ; triège du Vironvé ; triège de l'Ardillière, au hameau de la Madeleine ; triège du Vaucollet ; la Carrière-Marin et le Clos-Hutin ; la Ruelle-aux-Loups ; triège aux Bosiers ; triège de la Fosse-Siret ; paroisse d'Angerville-la-Campagne ; triège de la Marnière-Chatel ; trièges des Hayes-Mallet, du Puits-Fondu, de la Mare-de-Haye, des Grands-Clos, de Bonne-Mare, de Mare-Mion, de Haye-Berou, de la Mare-aux-Chevaux, du Moulin-à-Vent, de la Fosse-au-Bossu, de l'Épine-Morsan, de la Haye-à-Viel, des Fossés-Jaunet, du Loup-Garou, de la Rangée, des Hayes-la-Membraye (aux Amembrées, supra), de la Maison-Bouvier, du Routoir, des Murs-Blancs, de la Maison-Mille, des Hayes-Bérou ; Angerville ; Villeneuve ; hameau des Fayaux ; trièges du Clos-du-Presbytère, de Pierre-Laye, des Longs-Champs, du Clos-Riverain. ».

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux
Fin des résultats