Toutes les ressources Evreux (Saint-Thomas) 22 résultats (10ms)

« Inventaire des titres et papiers de la fabrique de Saint-Thomas d'Évreux, dressé en 1760. » –« Cinquième liasse, cottée Y : la présente ne contient qu'une seulle pièce, laquelle est un contract de donation faitte à l'église de Saint-Thomas par le sieur Antoinne Le Maréchal, de 4 livres 10 sols de rente, à avoir et prendre par chacun an sur une maison sise rue Saint-Thaurin, prez le Château-Gailliard, le présent contract datte de l'année 1493. » (On trouve à la fin du registre deux tables, l'une des rentes « tant foncières qu'hipothèques », l'autre des « biens de fermages et maisons à loyer » appartenant à la fabrique).

G638 , 1760 , Evreux ("Château-Gaillaird", maison dite Le, paroisse Saint-Gilles) ; Evreux (Saint-Thomas)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

« Inventaire des titres et papiers de la fabrique de Saint-Thomas d'Évreux, dressé en 1760. » –« Cinquième liasse, cottée Y : la présente ne contient qu'une seulle pièce, laquelle est un contract de donation faitte à l'église de Saint-Thomas par le sieur Antoinne Le Maréchal, de 4 livres 10 sols de rente, à avoir et prendre par chacun an sur une maison sise rue Saint-Thaurin, prez le Château-Gailliard, le présent contract datte de l'année 1493. » (On trouve à la fin du registre deux tables, l'une des rentes « tant foncières qu'hipothèques », l'autre des « biens de fermages et maisons à loyer » appartenant à la fabrique).

G638 , 1760 , Evreux ("Château-Gaillaird", maison dite Le, paroisse Saint-Gilles) ; Evreux (Saint-Thomas)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

Moyens et qualités pour M. l'Êvêque d'Évreux, messieurs les huit chanoines de l'ancienne fondation de l'église cathédrale et Me Martin Saintard, curé du Mesnil-Jourdain, titulaire de la chapelle de Saint-Michel des Vignes, gros décimateurs du hameau de Saint-Michel, contre Me Jacques-Etienne Rossignol, curé de Saint-Thomas d'Évreux, qui demandait que, conformément à l'édit du mois de mai 1767, une portion congrue de 500 livres lui fût payée, moyennant sa renonciation « à tous les fonds et dixmes grosses et menues, vertes, de lainage, charnage et autres, de quelqu'espèce qu'elles soient, même les novalles, ainsy que les revenus et droits dont il jouit, à la réserve néanmoins du manoir presbitéral, des oblations, offrandes ou casuel et des fonds et rentes donnés pour obits et fondations ».

G637 , 1760-1769 , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Saint Michel des Vignes) ; Mesnil-Jourdain (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

Moyens et qualités pour M. l'Êvêque d'Évreux, messieurs les huit chanoines de l'ancienne fondation de l'église cathédrale et Me Martin Saintard, curé du Mesnil-Jourdain, titulaire de la chapelle de Saint-Michel des Vignes, gros décimateurs du hameau de Saint-Michel, contre Me Jacques-Etienne Rossignol, curé de Saint-Thomas d'Évreux, qui demandait que, conformément à l'édit du mois de mai 1767, une portion congrue de 500 livres lui fût payée, moyennant sa renonciation « à tous les fonds et dixmes grosses et menues, vertes, de lainage, charnage et autres, de quelqu'espèce qu'elles soient, même les novalles, ainsy que les revenus et droits dont il jouit, à la réserve néanmoins du manoir presbitéral, des oblations, offrandes ou casuel et des fonds et rentes donnés pour obits et fondations ».

G637 , 1760-1769 , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Saint Michel des Vignes) ; Mesnil-Jourdain (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

Bail passé par Martin Saintard, prêtre, curé du Mesnil-Jourdain et titulaire du prieuré de Saint-Michel-des-Vignes, situé au hameau de Saint-Michel, paroisse de Saint-Thomas d'Évreux, aux prêtres du séminaire d'Évreux, « des deux salles dépendantes de la maison prieurale de Saint-Michel, donnantes sur cette ville d'Évreux, et du jardin de ladite maison, à la charge pour les preneurs de dire ou faire acquitter 52 messes par an, à quoy ledit sieur bailleur est obligé en sa dite qualité et de payer les décimes » imposées sur ledit prieuré.

G160 , 1752 , Evreux (Hameaux, fiefs : Saint-Michel des Vignes) ; Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Grand Séminaire ; Mesnil-Jourdain (Le)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Bail passé par Martin Saintard, prêtre, curé du Mesnil-Jourdain et titulaire du prieuré de Saint-Michel-des-Vignes, situé au hameau de Saint-Michel, paroisse de Saint-Thomas d'Évreux, aux prêtres du séminaire d'Évreux, « des deux salles dépendantes de la maison prieurale de Saint-Michel, donnantes sur cette ville d'Évreux, et du jardin de ladite maison, à la charge pour les preneurs de dire ou faire acquitter 52 messes par an, à quoy ledit sieur bailleur est obligé en sa dite qualité et de payer les décimes » imposées sur ledit prieuré.

G160 , 1752 , Evreux (Hameaux, fiefs : Saint-Michel des Vignes) ; Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Grand Séminaire ; Mesnil-Jourdain (Le)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Moulin de de Saint-Thomas à Évreux, dépendant de la baronnie de Brosville.

G11 , 1775-1787 , Evreux ("Pont-Perrin", Le) ; Evreux (Moulins : "Saint-Thomas", le moulin de) ; Evreux (Saint-Thomas)  

Bail à fief passé le 14 avril 1775 par François de Narbonne, évêque d'Évreux, à Pierre Lefèvre, maître meunier, demeurant à Évreux, du moulin de Saint-Thomas avec ses dépendances, situé à Évreux, paroisse Saint-Thomas, dans la mouvance de la baronnie et haute justice de Brosville, avec le droit de pêche dans la rivière d'Iton, depuis le pont du Blin jusqu'au pont Perrin ; – sentence de la vicomte d'Évreux ordonnant que le moulin de Saint-Thomas serait distrait de la saisie réelle des immeubles ayant appartenu à Pierre et à Nicolas Lefèvre, poursuivie à la requête de Jean Gassouin, marchand à Évreux, et réglant le payement des arrérages dus à l'évêque d'Évreux pour le bail dudit moulin. (14 mai 1787.).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Propriétés de l'Évêché

Moulin de de Saint-Thomas à Évreux, dépendant de la baronnie de Brosville.

G11 , 1775-1787 , Evreux ("Pont-Perrin", Le) ; Evreux (Moulins : "Saint-Thomas", le moulin de) ; Evreux (Saint-Thomas)  

Bail à fief passé le 14 avril 1775 par François de Narbonne, évêque d'Évreux, à Pierre Lefèvre, maître meunier, demeurant à Évreux, du moulin de Saint-Thomas avec ses dépendances, situé à Évreux, paroisse Saint-Thomas, dans la mouvance de la baronnie et haute justice de Brosville, avec le droit de pêche dans la rivière d'Iton, depuis le pont du Blin jusqu'au pont Perrin ; – sentence de la vicomte d'Évreux ordonnant que le moulin de Saint-Thomas serait distrait de la saisie réelle des immeubles ayant appartenu à Pierre et à Nicolas Lefèvre, poursuivie à la requête de Jean Gassouin, marchand à Évreux, et réglant le payement des arrérages dus à l'évêque d'Évreux pour le bail dudit moulin. (14 mai 1787.).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Propriétés de l'Évêché

Notes et documents pour servir à l'histoire du diocèse d'Évreux. « Abrégé de l'histoire de l'abbaye d'Ivry » (p. 1) ; –« catalogue des abbés de l'abbaye de N. -D. De Lyre » (p. 29) ; –« origo monasterii Sancti Pétri Castellionis prope Conchas in diocesi Ebroïcensi, simul séries abbatum ejusdem monasterii » (p. 45) ; –« abbés de Saint-Taurin d'Évreux » (p. 65) ; –« abesses de Saint - Sauveur » (p. 67) ; –« Saint-Martin d'Osmonville : extrait de la charte générale de Henri II » (p. 71) ; – lettres de M. Rovault, curé de Saint-Pair, diocèse de Coutances, adressées à feu M. Adam, curé de Saint-Thomas d'Évreux » (p. 75) ; – copies de chartes et de documents concernant l'église de Fauville et le prieuré de Notre-Dame-du-Bosc, un « règlement entre le chapitre cathédral d'Évreux et le principal du collège », l'hermitage de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, l'église de Fontaine-Heudebourg, l'abbaye de l'Estrée, la confrérie du Pardon, etc.

G1797 , XVIIIe siècle , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Confréries importantes en diverses paroisses de la Cathédrale (Confrérie Notre Dame de la charité, Confrérie du Pardon) ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Evreux, Saint-Taurin ; Fauville ; Fauville (prieuré de Notre-Dame du Bosc) ; Ivry (Abbaye d') ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Muzy (Abbaye de l'Estrée, à Muzy) ; Saint-Paer (ou Pair), Paterne ; Saint-Pair  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Paroisse Saint-Thomas d'Évreux.

G97 , 1245-1316 , Evreux ("Belles-Femmes, rue des, paroisse Saint-Thomas) ; Evreux ("Emplumet", jardin de L') ; Evreux (Saint-Thomas)  

Donation au chapitre par Nicolas, prêtre, fils de Raimond de Saint-Wandrille, d'une rente annuelle de 4 sous tournois assise sur une maison au Pont-Saint (apud Pontem Siccum, 1245) ; – vente au chapitre par Roger de Berville et Amable, sa femme, d'une rente annuelle de 4 sous tournois assise sur deux chambres (super duas caméras) situées dans la paroisse Saint-Thomas d'Évreux, pour le prix de 40 sous tournois (1265) ; – bail à cens passé par Jean de Montfort, chanoine et bailli de l'évêque d'Évreux, agissant au nom de ce dernier, à Geoffroi L'Anglais, d'une masure ayant appartenu à la nommée La Caille, et située sur la ruelle aux Belles-Femmes (ruella que dicitur as Bêles Femmes, 1267). Une cote ancienne, au dos de cet acte, porte : « c'est l'ostel des escolle ; » – vente par Geoffroi L'Anglais et Emmeline, sa femme, à maître Pierre de Senlis, doyen d'Évreux, « d'un herbergement, avec le courtil qui y appartient, assis en la paroisse Saint-Thomas, entre la maison de Guillaume Le Norrois et la ruelle qui est jouste la maison à L'Emplumet, par laquelle l'on va en la rue aux Frères-Mineurs, et aboutant au chemin de la rue Saint-Taurin par devant, d'un bout, et au jardin qui fut à L'Emplumet, par derrière, d'autre ; » cette vente est faite pour le prix de 60 livres tournois (1296). La cote ancienne porte : « parrochia Sancti Thome – pro domo scolarum ; » – donation mutuelle entre Thomas de La Bone et Agate, sa femme, « de tout le conquest qu'ils ont acquis ensemble en la bourgeoisie d'Évreux et qu'ils conquerront tant comme ils vivront ensemble, qui plus vivra plus tendra et pourseirra par le cours de sa vie quitement et franchement. » Cette charte se termine ainsi : « Tesmoins les paroissiens de ladite paroisse où ceste présente lettre fut lue en ladite église le jour de dimanche que l'on chante Letare Jérusalem, les paroissiens illecques assemblés » (1406) ; – vente par Jean Maupert et Jeanne, sa femme, au chapitre d'Évreux, d'une rente annuelle de 12 sous tournois assise sur une maison située dans la paroisse Saint-Thomas d'Évreux, « aboutant d'un bout à la rue Saint-Taurin, » pour le prix de 6 livres tournois « de forte monnaie » (1307).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Comptes des trésoriers de la fabrique et pièces justificatives. –« Rolle de la répartition de la somme de 5191 livres 16 sols 6 deniers pour la reconstruction du presbitaire de la paroisse de Saint-Thomas de ville d'Évreux, sur tous les propriétaires des maisons et biens fonds de ladite paroisse » ; procès-verbal d'adjudication des travaux à Pierre Simonet, maçon, pour le prix de 6,700 livres (1785) ; – recommandations faites au prône en 1787 : « On recommande à vos prières l'âme de feu messire Pierre-Robert Lucas, prêtre, bachelier en théologie de la faculté de Paris, chanoine vétéran de l'église cathédrale d'Évreux, ancien archidiacre d'Ouche et ancien président au présidial de ladite ville, pour lequel on a laissé la somme de 24 sols » ; recommandations pour Thérèse-Angélique Sorel, veuve de Jean Beaufils, conseiller du Roi, lieutenant-général de police, conseiller assesseur, commissaire examinateur au bailliage royal de Nonancourt et d'Ezy, subdélégué de l'intendance de Rouen en ladite ville et département de Nonancourt, et pour Catherine-Éléonore Buzot, femme de Nicolas-Claude Postel, avocat en parlement et conseiller en l'élection de cette ville ; – en 1790, les recettes de la fabrique s'élèvent à 1,596 et les dépenses à 1,851 livres ; en 1789, les recettes avaient été de 1,655 livres et les dépenses de 1,523 livres.

G636 , 1781-1791 , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux (ville d') ; Ezy ; Nonancourt (Ville) ; Ouche (Le Pays d')  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

Notes et documents pour servir à l'histoire du diocèse d'Évreux. « Abrégé de l'histoire de l'abbaye d'Ivry » (p. 1) ; –« catalogue des abbés de l'abbaye de N. -D. De Lyre » (p. 29) ; –« origo monasterii Sancti Pétri Castellionis prope Conchas in diocesi Ebroïcensi, simul séries abbatum ejusdem monasterii » (p. 45) ; –« abbés de Saint-Taurin d'Évreux » (p. 65) ; –« abesses de Saint - Sauveur » (p. 67) ; –« Saint-Martin d'Osmonville : extrait de la charte générale de Henri II » (p. 71) ; – lettres de M. Rovault, curé de Saint-Pair, diocèse de Coutances, adressées à feu M. Adam, curé de Saint-Thomas d'Évreux » (p. 75) ; – copies de chartes et de documents concernant l'église de Fauville et le prieuré de Notre-Dame-du-Bosc, un « règlement entre le chapitre cathédral d'Évreux et le principal du collège », l'hermitage de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, l'église de Fontaine-Heudebourg, l'abbaye de l'Estrée, la confrérie du Pardon, etc.

G1797 , XVIIIe siècle , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux, Confréries importantes en diverses paroisses de la Cathédrale (Confrérie Notre Dame de la charité, Confrérie du Pardon) ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Evreux, Saint-Taurin ; Fauville ; Fauville (prieuré de Notre-Dame du Bosc) ; Ivry (Abbaye d') ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Muzy (Abbaye de l'Estrée, à Muzy) ; Saint-Paer (ou Pair), Paterne ; Saint-Pair  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Comptes des trésoriers de la fabrique et pièces justificatives. –« Rolle de la répartition de la somme de 5191 livres 16 sols 6 deniers pour la reconstruction du presbitaire de la paroisse de Saint-Thomas de ville d'Évreux, sur tous les propriétaires des maisons et biens fonds de ladite paroisse » ; procès-verbal d'adjudication des travaux à Pierre Simonet, maçon, pour le prix de 6,700 livres (1785) ; – recommandations faites au prône en 1787 : « On recommande à vos prières l'âme de feu messire Pierre-Robert Lucas, prêtre, bachelier en théologie de la faculté de Paris, chanoine vétéran de l'église cathédrale d'Évreux, ancien archidiacre d'Ouche et ancien président au présidial de ladite ville, pour lequel on a laissé la somme de 24 sols » ; recommandations pour Thérèse-Angélique Sorel, veuve de Jean Beaufils, conseiller du Roi, lieutenant-général de police, conseiller assesseur, commissaire examinateur au bailliage royal de Nonancourt et d'Ezy, subdélégué de l'intendance de Rouen en ladite ville et département de Nonancourt, et pour Catherine-Éléonore Buzot, femme de Nicolas-Claude Postel, avocat en parlement et conseiller en l'élection de cette ville ; – en 1790, les recettes de la fabrique s'élèvent à 1,596 et les dépenses à 1,851 livres ; en 1789, les recettes avaient été de 1,655 livres et les dépenses de 1,523 livres.

G636 , 1781-1791 , Evreux (Saint-Thomas) ; Evreux (ville d') ; Ezy ; Nonancourt (Ville) ; Ouche (Le Pays d')  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Thomas

Déclaration donnée par la fabrique à Jean-François de Ponville, chevalier, seigneur du fief du Coudray « qui s'étend aux paroisses de Saint-Denis, Saint-Thomas et Saint-Aquilin », d'une maison située à Évreux, paroisse Saint-Denis, aboutant d'un bout la grande rue Saint-Denis, venant du moulin de La Planche à la porte de la Geôle (1770) ; – bail à ferme passé par la fabrique à Jean-Thomas Petit, d'une pièce de terre sise à Évreux, triège de la Cave Boudin, aboutant d'un bout le chemin de Saint-Germain (1588) ; – transport de rentes à la fabrique par Jacques Pot-de-Fer, ancien archer en la prévôté générale de Normandie (1676) ; – comptes des trésoriers pour les années 1743 et 1783 ; pièces justificatives du compte de 1782.

G621 , 1463-1783 , Cave-Boudin (La), triège à Evreux ; Coudray (Le) ; Evreux ("Porte-de-la-Geole", La) ; Evreux ("Saint-Denis", Grande Rue) ; Evreux (Moulins : "Planche", le Moulin de La) ; Evreux (Saint-Aquilin, paroisse de) ; Evreux (Saint-Denis) ; Evreux (Saint-Thomas)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Denis

Déclaration donnée par la fabrique à Jean-François de Ponville, chevalier, seigneur du fief du Coudray « qui s'étend aux paroisses de Saint-Denis, Saint-Thomas et Saint-Aquilin », d'une maison située à Évreux, paroisse Saint-Denis, aboutant d'un bout la grande rue Saint-Denis, venant du moulin de La Planche à la porte de la Geôle (1770) ; – bail à ferme passé par la fabrique à Jean-Thomas Petit, d'une pièce de terre sise à Évreux, triège de la Cave Boudin, aboutant d'un bout le chemin de Saint-Germain (1588) ; – transport de rentes à la fabrique par Jacques Pot-de-Fer, ancien archer en la prévôté générale de Normandie (1676) ; – comptes des trésoriers pour les années 1743 et 1783 ; pièces justificatives du compte de 1782.

G621 , 1463-1783 , Cave-Boudin (La), triège à Evreux ; Coudray (Le) ; Evreux ("Porte-de-la-Geole", La) ; Evreux ("Saint-Denis", Grande Rue) ; Evreux (Moulins : "Planche", le Moulin de La) ; Evreux (Saint-Aquilin, paroisse de) ; Evreux (Saint-Denis) ; Evreux (Saint-Thomas)  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Saint-Denis