Toutes les ressources Gisors, Les Ursulines 30 résultats (30ms)

Procès-verbal d'information de l'état et du revenu du couvent des Ursulines de Gisors, dressé par le lieutenant général civil du bailliage : « — sur l'interpellation par nous faite à la dame supérieure de nous déclarer la quantitté des relligieuses professes et novisses estant audit couvent, a dit qu'il y a de relligieuses professes en leur dit couvent le nombre de quarante cinq, de relligieuses converses quatorze et de novisses quatre ».

H1576 , 1667 , Gisors, Les Ursulines  

Procès-verbal d'information de l'état et du revenu du couvent des Ursulines de Gisors, dressé par le lieutenant général civil du bailliage : « — sur l'interpellation par nous faite à la dame supérieure de nous déclarer la quantitté des relligieuses professes et novisses estant audit couvent, a dit qu'il y a de relligieuses professes en leur dit couvent le nombre de quarante cinq, de relligieuses converses quatorze et de novisses quatre ».

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Procès-verbal d'information de l'état et du revenu du couvent des Ursulines de Gisors, dressé par le lieutenant général civil du bailliage : « — sur l'interpellation par nous faite à la dame supérieure de nous déclarer la quantitté des relligieuses professes et novisses estant audit couvent, a dit qu'il y a de relligieuses professes en leur dit couvent le nombre de quarante cinq, de relligieuses converses quatorze et de novisses quatre ».

H1576 , 1667 , Gisors, Les Ursulines  

Procès-verbal d'information de l'état et du revenu du couvent des Ursulines de Gisors, dressé par le lieutenant général civil du bailliage : « — sur l'interpellation par nous faite à la dame supérieure de nous déclarer la quantitté des relligieuses professes et novisses estant audit couvent, a dit qu'il y a de relligieuses professes en leur dit couvent le nombre de quarante cinq, de relligieuses converses quatorze et de novisses quatre ».

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Déclarations des biens, revenus et des nouveaux acquêts du couvent des Ursulines de Gisors, fournies au Roi et à la Chambres des comptes de Normandie : « Premièrement, une maison, bastiments et jardin assis audit Gisors, pour servir de logement et habitation auxdittes dame religieuses Ursulynes, à elles donnez et non à autre par Me Denis Noël, conseiller assesseur au baillage dudit Gisors par contract passé le 5 décembre 1615..» etc.

H1564 , 1673-1725 , Gisors, Les Ursulines  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Déclarations des biens, revenus et des nouveaux acquêts du couvent des Ursulines de Gisors, fournies au Roi et à la Chambres des comptes de Normandie : « Premièrement, une maison, bastiments et jardin assis audit Gisors, pour servir de logement et habitation auxdittes dame religieuses Ursulynes, à elles donnez et non à autre par Me Denis Noël, conseiller assesseur au baillage dudit Gisors par contract passé le 5 décembre 1615..» etc.

H1564 , 1673-1725 , Gisors, Les Ursulines  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Arthies.

H1566 , 1521-1784 , Arthies (près Magny) ; Gisors, Les Ursulines ; Magny ; Motte (fief de la), situé à Arthis  

Titre de propriété, etc., du fief de la Motte, situé à Arthies et appartenant aux Ursulines de Gisors : «.. N fief noble assis dans le village et terroir d'Artye, nommé le fief de la Motte, se consistant en une maison de fond en comble, grange et escurie, estable, court et jardin, pré, pâtis planté d'arbres fruitiers, bois taillis et toutes les appartenances et circonstances et dépendances dudit fief, le tout, compris quelques terres labourables, proche ledit lieu, contenant vingt-trois arpens ou environ, dont il y a quelques terres en roture, le tout comme il se poursuit et comporte et qui est un fief tenu et mouvant en plein fief, foy et hommage du seigneur comte de la Rocheguion » ; — « copie de la requête du curé d'Arthie à M. le Lieutenant général de Magny relativement aux grosses réparations à faire au presbytère de ladite paroisse d'Arthie » (1684).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Reconnaissance au profit des Ursulines de Gisors d'une rente de 23 livres 7 sous 3 deniers due par les héritiers Béguin (1710) ; — titres d'une rente de 7 livres 3 sous acquise en 1744 par les Ursulines de Gisors des héritiers Perrier ; — « état des pièces justificatives des rentes que les dames religieuses Ursulines de Gisors avaient à percevoir sur les caisses publiques » (1791).

H1575 , 1710-1791 , Gisors, Les Ursulines  

Reconnaissance au profit des Ursulines de Gisors d'une rente de 23 livres 7 sous 3 deniers due par les héritiers Béguin (1710) ; — titres d'une rente de 7 livres 3 sous acquise en 1744 par les Ursulines de Gisors des héritiers Perrier ; — « état des pièces justificatives des rentes que les dames religieuses Ursulines de Gisors avaient à percevoir sur les caisses publiques » (1791).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Gisancourt.

H1569 , 1736-1766 , Gisancourt ; Gisors, Les Ursulines ; Massigny (fief de), sis à Gisancourt  

Aveu rendu par les Ursulines de Gisors à Jean-Élie de Caumont, écuyer, seigneur du fief de Massigny à Gisancourt, lieutenant de dragons au régiment de la Reine, pour une acre de terre sise à Gisancourt et relevant du dit fief de Massigny (1736) ; — baux à ferme de la pièce de terre ci-dessus (1736-1766).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Arthies.

H1566 , 1521-1784 , Arthies (près Magny) ; Gisors, Les Ursulines ; Magny ; Motte (fief de la), situé à Arthis  

Titre de propriété, etc., du fief de la Motte, situé à Arthies et appartenant aux Ursulines de Gisors : «.. N fief noble assis dans le village et terroir d'Artye, nommé le fief de la Motte, se consistant en une maison de fond en comble, grange et escurie, estable, court et jardin, pré, pâtis planté d'arbres fruitiers, bois taillis et toutes les appartenances et circonstances et dépendances dudit fief, le tout, compris quelques terres labourables, proche ledit lieu, contenant vingt-trois arpens ou environ, dont il y a quelques terres en roture, le tout comme il se poursuit et comporte et qui est un fief tenu et mouvant en plein fief, foy et hommage du seigneur comte de la Rocheguion » ; — « copie de la requête du curé d'Arthie à M. le Lieutenant général de Magny relativement aux grosses réparations à faire au presbytère de ladite paroisse d'Arthie » (1684).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Reconnaissance au profit des Ursulines de Gisors d'une rente de 23 livres 7 sous 3 deniers due par les héritiers Béguin (1710) ; — titres d'une rente de 7 livres 3 sous acquise en 1744 par les Ursulines de Gisors des héritiers Perrier ; — « état des pièces justificatives des rentes que les dames religieuses Ursulines de Gisors avaient à percevoir sur les caisses publiques » (1791).

H1575 , 1710-1791 , Gisors, Les Ursulines  

Reconnaissance au profit des Ursulines de Gisors d'une rente de 23 livres 7 sous 3 deniers due par les héritiers Béguin (1710) ; — titres d'une rente de 7 livres 3 sous acquise en 1744 par les Ursulines de Gisors des héritiers Perrier ; — « état des pièces justificatives des rentes que les dames religieuses Ursulines de Gisors avaient à percevoir sur les caisses publiques » (1791).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Gisancourt.

H1569 , 1736-1766 , Gisancourt ; Gisors, Les Ursulines ; Massigny (fief de), sis à Gisancourt  

Aveu rendu par les Ursulines de Gisors à Jean-Élie de Caumont, écuyer, seigneur du fief de Massigny à Gisancourt, lieutenant de dragons au régiment de la Reine, pour une acre de terre sise à Gisancourt et relevant du dit fief de Massigny (1736) ; — baux à ferme de la pièce de terre ci-dessus (1736-1766).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Neaufles.

H1571 , 1745-1782 , Gisors, Les Ursulines ; Isles (Les), lieu-dit, à Neauphles ; Neaufles-sur-Risle ; Rothelin (fief de)  

Aveu rendu par les Ursulines de Gisors à Alexandre d'Orléans, marquis de Rothelin, seigneur et patron de Neaufles, pour trois quartiers de pré, moitié d'arpent et demi, sis aux Iles de Neaufles (1745) ; — « plan de plusieurs pièces de pré situées en la prairie de Neaufles », dont 84 perches appartenant aux Ursulines de Gisors (1782).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Neaufles.

H1571 , 1745-1782 , Gisors, Les Ursulines ; Isles (Les), lieu-dit, à Neauphles ; Neaufles-sur-Risle ; Rothelin (fief de)  

Aveu rendu par les Ursulines de Gisors à Alexandre d'Orléans, marquis de Rothelin, seigneur et patron de Neaufles, pour trois quartiers de pré, moitié d'arpent et demi, sis aux Iles de Neaufles (1745) ; — « plan de plusieurs pièces de pré situées en la prairie de Neaufles », dont 84 perches appartenant aux Ursulines de Gisors (1782).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Villers-sur-Trie, Flavacourt et Éragny.

H1573 , 1642-1774 , Eragny ; Flavacourt ; Gisors, Les Ursulines ; Villers-sur-Trye (près Gisors)  

Donation aux Ursulines de Gisors par Antoine de la Mare, écuyer, auditeur en la chambre des comptes de Rouen, à l'occasion de l'entrée en religion d'Anne de la Mare, sa fille, de vingt arpents de terre à Villers-sur-Trie, de neuf arpents et demi de terre et de la moitié de cinq quartiers de pré à Éragny (1642) ; — « mémoire des terres appartenantes aux dames Ursulines de Gisors, mouvantes de la seigneurie de Flavacourt » (1724) ; — aveu rendu par les Ursulines à François-Marie de Fouilleuse, chevalier, marquis de Flavacourt, grand bailli de Gisors, etc., pour leurs terres relevant du marquisat de Flavacourt.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors