Toutes les ressources Heaumière (fief de la), sis à Forêt-le-Folie 2 résultats (2ms)

Copie de la donation faite au couvent des Emmurées de Rouen par Marguerite Le Cauchois, veuve de Jean du Bosc, écuyer, sieur de Coquereaumont, conseiller au Parlement de Rouen, de trente acres treize perches de terre situées dans la paroisse de Forêt-la-Folie, à charge de services religieux (1524) ; – vente par Jean-Baptiste de Chaalon, écuyer, sieur de Maigremont, « aux nobles dames les prieure et religieuses du monastère royal de Saint-Mathieu dit les Emmurées du fauxbourg Saint-Sever lez Rouen », de vingt acres et demie de terre labourable situées dans la paroisse de la Londe, pour le prix de 7000 livres (1655) ; – bail à ferme de cinquante acres de terre situées paroisse de la Londe, passé par les Emmurées de Rouen à Georges Le Roux et à Eustache Moreau, laboureurs, moyennant un prix de fermage annuel de 600 livres (1667) ; – aveux rendus par les Emmurées de Rouen à Guy de Chaumont, chevalier (1695), à Louis-Joseph Anfrie, chevalier (1725), à Jacques-Abraham Anfrie, chevalier, marquis de Chaulieu (1752), seigneurs de Guitry et Forêt, pour des terres situées à Forêt et relevant de ladite seigneurie ; – id., à Jacques-Charles-Nicolas Damonville Desnots, chevalier, seigneur du fief de la Heaumière, pour une pièce de terre sise à Forêt et relevant dudit fief (1782).

H1523 , 1524-1782 , Chaulieu (fief de) ; Emmurées (Monastère royal de Saint-Mathieu, dit les), à Rouen, faubourg Saint-Sever ; Forêt-la-Folie ; Gisors ; Guitry ; Heaumière (fief de la), sis à Forêt-le-Folie ; Heaumière (fief de la), sis à Forêt-près-Guitry ; Londe (fief de la) ; Maigremont (fief de) ; Rouen, Dominicains de Rouen (Les Emmurées)  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Dominicaines de Rouen (Emmurées)

Forêt-la-Folie.

H1568 , 1694-1750 , Chats (le fief des) ; Forêt-la-Folie ; Gisors, Les Ursulines ; Gournay ; Guitry ; Heaumière (fief de la), sis à Forêt-le-Folie ; Orbec (Marquisat) ; Saint-Aubin (fief de) ; Sébécourt ; Viennois (fief de)  

Aveux rendus par les Ursulines de Gisors à Marie Lyonne, veuve de Charles Amelot, chevalier, ancien président au Grand Conseil du Roi (1694), à Charles-François Guedier, écuyer, seigneur de Saint-Aubin, lieutenant général de Gournay et à cause de sa femme, Catherine-Elisabeth du Val, seigneur du fief de Viennois, sis à Forêt (1705-1725), à Guy de Chaumont, chevalier, marquis d'Orbec, seigneur de Guitry, Forêt et Sébécourt (1705) et à Michel-Pierre-Georges Le Fèvre, écuyer, maître ordinaire en la Cour des comptes, aides et finances de Normandie, seigneur du fief de la Heaumière sis à Forêt (1750), pour des terres sises à Forêt et relevant de la seigneurie dudit lieu et des fiefs de Viennois et de la Heaumière ; — baux à ferme de trois pièces de terre contenant deux acres et demie, sises à Forêt et appartenant aux Ursulines de Gisors, passés moyennant un prix de fermage annuel de 32 livres en 1723 et de 35 livres en 1749.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors
Fin des résultats