Toutes les ressources Lierru (Prieuré Saint-Pierre et Saint-Paul) 3 résultats (15ms)

« État et mémoire concernant les biens, revenus et charges des titres et bénéfices du bas chœur de l'église cathédrale d'Évreux... : Le bas chœur de l'église cathédrale d'Évreux est composé de quatre vicaires, d'un sous-chantre et de quarante-cinq chapelains. Ces quatre vicaires, le sous-chantre et plusieurs de ces quarante-cinq chapelains forment une communauté qui a une mense commune affectée à des charges particulières, à laquelle ne participent point ceux d'entre les dits chapelains dont les chapelles ne sont point distributaires, ainsy qu'il sera expliqué cy-après. Il y a en outre un corps de musique composé d'un maitre et de huit enfans de chœur pour l'entretien desquels il a été amorti une prébende de ladite église, de quatre basses-contre, une basse-taille, une haute-taille, une haute-contre et un serpent ; tous ces derniers, ainsi que le maître de musique, sont à la charge gratuite et volontaire de la mense capitulaire et n'ont ny titres ny fondation à leur profit. Tous ces différents membres du bas chœur vont faire l'objet de ce présent état et mémoire... (1761) ; – délibération des doyen, chanoines et chapitre de l'église cathédrale et de la communauté des vicaires et chapelains, approuvant la réunion de tous les biens et revenus de ladite communauté à la fabrique de l'église cathédrale, « ayant considéré que le nombre des sujets qui composent actuellement la communauté est insuffisant pour acquitter toutes les charges auxquelles la communauté est obligée dans la célébration du service divin... » (1767) ; –« état des titres, baux, contracts, papiers et enseignements concernant la propriété des biens, rentes et revenus de la fabrique de l'église cathédralle et paroissialle d'Évreux, du temporel des vicaires, sous-chantrerie, chapelles et bénéfices du bas-chœur étant supprimés, réunis à laditte fabrique par décret d'union donné par M. de Narbonne, évesque d'Évreux, le 24 avril 1787, et de la mense conventuelle du prieuré de Saint-Pierre et de Saint-Paul de Lierru, réuni à ladite fabrique par décret d'union du 26 décembre 1786... » (Don Duwarnet, 1885.).

G1813 , 1761-1792 , Evreux (Evêché Officialité, etc.) ; Lierru (Prieuré Saint-Pierre et Saint-Paul)  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Projet d'union du prieuré du Bosc-Morel au séminaire d'Évreux.

G158 , 1738 , Bosc-Morel ; Evreux, Grand Séminaire ; Lierru (Prieuré Saint-Pierre et Saint-Paul)  

Requête adressée à l'évêque d'Évreux par le supérieur et les prêtres du séminaire pour obtenir l'union dudit prieuré ; – ordonnances de l'évêque et de l'official prescrivant dans ce but une enquête de commodo et incommodo. – (La requête contient le passage suivant : « Pour vous faciliter les moyens d'ôter ou du moins de diminuer l'imposition établie sur le clergé du diocèse pour l'entretien du séminaire, et pour concourir à la perfection et à l'établissement d'une maison que vous regardez comme si utile à votre diocèse, le sieur Robé, prieur titulaire du bénéfice régulier de Beaumorel, ordre de Saint-Augustin, et M. l'abbé Châtelain, prieur de Lierru, patron dudit prieuré, consentent que le prieuré de Beaumorel, dans lequel la conventualité ne peut être observée et qui est à votre collation, fasse une partie de la fondation et dotation dudit séminaire, s'il vous plaisoit, Monseigneur, en supprimer le titre et ordonner l'union des fruits et revenus en dépendans à votre séminaire, en réunissant toutefois à la cure de Beaumorel quelques maisons proches dudit prieuré, dont les habitants sont en possession de s'adresser audit prieur pour les fonctions curiales, quoique ledit prieuré n'ait pas été érigé en paroisse. »).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Décret d'union de la mense conventuelle du prieuré de Lierru (paroisse de Sainte-Marguerite-de-l'Autel) à la fabrique de l'église cathédrale d'Évreux. Ce décret, signé de François de Narbonne, évêque d'Évreux, contient le dispositif suivant : « Tout considéré, le saint nom de Dieu invoqué, nous avons éteint et supprimé, éteignons et supprimons la communauté, maison et conventualité de Saint-Pierre et de Saint-Paul de Lierru, ordre de Saint-Augustin, ancienne observance de notre diocèse, aujourd'hui délaissée et vacante, faute de sujets ; en conséquence, nous avons réuni et incorporé et par les présentes réunissons et incorporons à la fabrique de notre église cathédrale d'Évreux tous les biens, droits et revenus dépendant de la mense conventuelle d'icelle, pour en jouir aux charges, clauses, conditions, réserves et restrictions contenues dans le règlement annexé au décret » (26 décembre 1786) ; – lettre de M. Terras, chanoine régulier de Lierru, adressée à l'évêque d'Évreux, pour le prier de lui accorder un dédommagement du préjudice qui lui était causé par la suppression du prieuré.

G114 , 1786-1787 , Lierru (Prieuré Saint-Pierre et Saint-Paul) ; Sainte-Marguerite-de-l'Autel ; Saint-Paul-de-Lierru (Prieuré) ; Saint-Pierre-de-Lierru (prieuré de)  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux
Fin des résultats