Toutes les ressources Louviers (paroisse Saint-Jean) 4 résultats (8ms)

Déclarations des biens et des revenus de la fabrique, donnés, constitués ou acquis de 1640 à 1673. Copies des contrats de donation et d'acquisition ; – déclaration par Guillaume du Boullé, curé de Saint-Jean de Louviers, des revenus de son bénéfice-cure : « déclare qu'il n'a ni trape, ni volière, ni trie, ni terre appartenante audit bénéfice, n'ayant pour tout que 200 livres de portion congrue, sans presbitaire ».

G868 , 1640-1673 , Louviers (paroisse Saint-Jean)  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

Bail à ferme des droits de dîme appartenant à l'abbaye de Saint-Taurin dans les paroisses Notre-Dame, Saint-Jean et Saint-Germain de Louviers et de Pinterville, passé à Guillaume Guy et à Guillaume Le Page, pour le prix annuel de 638 livres 13 sols 4 deniers, sous la réserve de la dîme des vins « tant de haulte branche que autrement » et à charge parles preneurs « d'acquitter et descharger l'abbé de Saint-Taurin des feures et pavez deubs ausdites esglises chacun an, ainsi qu'il est acoustumé » (1536) ; – vente par François Marie à la fabrique de Saint-Jean de Louviers d'une rente annuelle de 23 livres 6 sols 8 deniers pour le prix de 420 livres.

G871 , 1536-1742 , Louviers (paroisse Saint-Jean)  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

Baux à ferme passés par la fabrique à Michaud Voisin dit Sauton (1460), et à Tanneguy Dehon (1492), du droit d'exploiter, leur vie durant, une carrière de pierre « estant en la carrière de la ville de Lovers », à charge par le preneur de fournir à l'église un certain nombre de pieds de pierre chaque année ; – consultation de M. Ferry, avocat à Rouen, sur la voie à suivre par la fabrique pour recouvrer la jouissance de sa carrière dont le fermier de l'archevêque de Rouen avait donné le bail : « la fabrique ayant perdu la possession de la carrière dont il s'agit, elle ne peut se pourvoir que par la voie propriétaire, à moins que M. le cardinal de La Rochefoucaud, qui en jouit parles mains du fermier de son fermier-général ne consente de ne pas se prévaloir de sa possession » (1786) ; – baux à ferme des terres de la fabrique ; – procès-verbal d'arpentage d'un pré, contenant 5 vergées 25 perches, sis à Louviers, paroisse Saint-Jean, borné d'un côté le Cours delà Ville et l'Hôtel-Dieu, et appartenant à la fabrique.

G856 , 1460-1775 , Louviers (Hôtel-Dieu) ; Louviers (paroisse Saint-Jean)  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Notre-Dame

Aveux rendus par la fabrique à l'archevêque de Rouen (1714), à Jean-Pierre Le Pezant, seigneur de Pinterville (1740), à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux, à Pierre-Armand Le Vicomte, seigneur de Saint-Hilaire et de Folleville (1751), à Hector-Nicolas Pavyot, seigneur de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Cesseville et de Cretot (1755), et à François Le Camus, seigneur de Montaure et du Vieux-Rouen (1763), pour des terres relevant du comté de Louviers, de la seigneurie de Pinterville, du fief de Saint-Taurin à Louviers, des seigneuries de Folleville et du Vieux-Rouen et du fief de La Villette.

G867 , 1714-1763 , Cesseville ; Crestot ; Evreux, Saint-Taurin ; Folleville ; Louviers (paroisse Saint-Jean) ; Montaure ; Pinterville ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Vieux-Rouen (fief du) ; Villette (La), fief à Louviers  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean
Fin des résultats