Toutes les ressources Neuville-du-Bosc (La) 24 résultats (8ms)

Nouveaux acquêts du chapitre de l'église cathédrale d'Évreux.

G74 , XVIIe siècle , Neuville-du-Bosc (La) ; Parville ; Saint-Germain-de-Fresney ; Saint-Pierre-de-Fresney  

Déclarations des biens récemment acquis dans les paroisses de Parville, Neuville (La Neuville-du-Bosc), Saint-Germain-de-Fresney et Saint-Pierre-de-Fresney.

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Nouveaux acquêts du chapitre de l'église cathédrale d'Évreux.

G74 , XVIIe siècle , Neuville-du-Bosc (La) ; Parville ; Saint-Germain-de-Fresney ; Saint-Pierre-de-Fresney  

Déclarations des biens récemment acquis dans les paroisses de Parville, Neuville (La Neuville-du-Bosc), Saint-Germain-de-Fresney et Saint-Pierre-de-Fresney.

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

(1786, 1762-1786)

3 B 556 , 1762-1786 , Beaumont-le-Roger — Bailliage et vicomté ; Ecauville — Curé ; Neubourg (Le) — Vicomté ; Neuville-du-Bosc (La) ; Saint-Nicolas-du-Bosc  

En particulier : affaires concernant les familles Bréault (de Saint-Nicolas du Bosc) et Leblond (1785-1786) - Miocque (1786) - Osmont (La Neuville-du-Bosc) et Monneaux (1785-1786) - Jean Macé et Jean-Baptiste Lescamelin, curé d'EcauvilIe (1784-1786).

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 3 B-Bailliage et vicomté de Beaumont-le-Roger, vicomte du Neubourg > Bailliage et vicomtés, causes criminelles > Procédures à Beaumont > Procédures diverses closes entre 1785 et 1786 et pièces isolées

(1786, 1762-1786)

3 B 556 , 1762-1786 , Beaumont-le-Roger — Bailliage et vicomté ; Ecauville — Curé ; Neubourg (Le) — Vicomté ; Neuville-du-Bosc (La) ; Saint-Nicolas-du-Bosc  

En particulier : affaires concernant les familles Bréault (de Saint-Nicolas du Bosc) et Leblond (1785-1786) - Miocque (1786) - Osmont (La Neuville-du-Bosc) et Monneaux (1785-1786) - Jean Macé et Jean-Baptiste Lescamelin, curé d'EcauvilIe (1784-1786).

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 3 B-Bailliage et vicomté de Beaumont-le-Roger, vicomte du Neubourg > Bailliage et vicomtés, causes criminelles > Procédures à Beaumont > Procédures diverses closes entre 1785 et 1786 et pièces isolées

Biens du chapitre situés à Touffreville.

G236 , 1351-1789 , Bec (fief du), à Touffreville ; Champdoisel ; Cisay (seigneurie de) ; Dampierre ; Douville ; Ferté-Saint-Riquier (La) ; Gamaches ; Mare-Guilbert (La), triège à Touffreville ; Marigny ; Neuville-du-Bosc (La) ; Pitres ; Plessis (fief du) ; Romilly-sur-Andelle ; Rouen (Parlement de) ; Touffreville  

Vente par Robin Caillot, de la paroisse de Touffreville, au chapitre d'Écouis, d'une rente annuelle de 10 sous parisis assignée sur deux masures situées à Touffreville, pour le prix de 8 écus d'or (21 mars 1351) ; – bail à rente passé par le chapitre d'Écouis à Simon « Le Pelestier », dit « Le Fevre », d'une pièce de terre contenant une acre ou environ, située dans la paroisse de Touffreville, triège de La Mare-Guillebert, pour le prix annuel de 10 sous tournois (14 juillet 1395) ; – bail passé par le chapitre à Jean de Saint-Pol, de la paroisse de Touffreville, d'une acre et 35 perches et demie de terre, dans la paroisse de Touffreville, pour le prix annuel de 8 sous 5 deniers parisis (1er août 1406) ; – vente par Jeanneton Chefdeville, veuve de Robert Le Normand, à Robert Paisant, laboureur, d'une maison et masure situées à Touffreville, pour le prix de 52 livres tournois, à charge de la tenir du sieur de Rambures par 4 sous tournois de rente seigneuriale (24 février 1573) ; – bail passé par le chapitre à messire Claude-Charles Jobard, docteur en théologie, curé de Touffreville, de « la dîme verte et mixte du fief du Bec, appartenante auxdits sieurs du chapitre, située dans ladite paroisse de Touffreville, consistant en foins de prairies, lins, chanvres, pommes, poires et autres verdages, comme osiers, sainfoins, bourgogne, dragés et livernaches », pour le prix annuel de 110 livres (1760) ; – bail passé par le chapitre à Madeleine Fortier, veuve de Louis Lemoine, journalière, demeurant à Touffreville, « d'une maison masure plantée d'arbres fruitiers assise audit Touffreville, avec un petit jardin, le tout contenant une acre ou environ », moyennant 55 livres de fermage par an (1739) ; – bail de la même maison passé en 1743 « pardevant Adrien Verdure, tabellion et garde-scel aux contrats et obligations de la haute justice et baronnie d'Écouis et dépendances, pour haut et puissant seigneur messire Michel de Roncherolles, chevalier, seigneur marquis de Pont-Saint-Pierre, comte de Cisay, baron d'Écouis, Le Plessis, seul seigneur, patron, collateur et nominateur à la collégiale et hôpital dudit lieu, Gamaches, Dampierre, Marigny, Touffreville, Douville, Calville, Pitres, Romilly, La Neufville, Champdoisel et La Ferté Saint-Riquier, viconte dudit lieu, haut justicier en Artois, grand voyeur de Picardie, premier baron de Normandie et conseiller d'honneur né au Parlement de Rouen, propriétaire du tabellionnage ».

Contexte :
Chapitre collégial d'Écouis