Construction des bâtiments de l'Évêché.

G16 , 1499 , Garrel ; Quincarnon ; Quincarnon  

Procès-verbal d'enquête de commodo et incommodo sur le projet de construction de « certains édiffices que entendoit et voulloit faire édiffier l'évêque d'Évreux, en son lieu et manoir épiscopal, sur, près et joignant à la muraille de ladite ville et cité d'Évreux. » A cette enquête, présidée par Jean Fillon, lieutenant général du bailli d'Évreux, Jacques de Chambray, furent appelés Jean Louvel, sieur de Garrel, lieutenant d'Évreux, maître Mathieu Ajulbert, conseiller avocat, Simon Boullent, procureur Chardinet Chartain, maître Nicole La Ménitré, conseillers de la ville, Thomassin de Quincarnon et Simon Mareschal, procureurs de la ville, Henri Vidyé, maître des œuvres et réparations du bailliage « avec plusieurs autres notables, bourgeois, manans et habitans et plusieurs maçons et manouvriers. ».

Contexte :
Évêché d'Évreux

Bail à ferme de tous les biens et revenus de la commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville, passé par le procureur fondé du commandeur à Pierre Le Villain, demeurant à Quincarnon, moyennant un prix de fermage annuel de 9.000 livres tournois, outre les charges (1625) ; – quittances diverses et fragments de comptes de recettes et de dépenses de la commanderie (1608-1756) ; – lettre adressée par Nicolas Cotoner, grand-maître de l'Ordre de Malte, au prieur d'Aquitaine Desmaretz : « Vénérable, très-cher et bien amé religieux, nous entrons dans tous les sentiments que vous pouvès souhaitter sur ce qui regarde le respect qui est deu à vostre dignité et nous condamnons entièrement le procédé du commandeur de Sesmaisons... Etc. » (datée de Malte, le 8 février 1679).

H1692 , 1541-1756 , Aquitaine (L') ; Malte (L'Ordre de) ; Quincarnon ; Saint-Etienne-de-Remeville (Commanderie de)  
Contexte :
Ordres militaires religieux > Commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville
Fin des résultats