Toutes les ressources Vernon (Prieuré de Bénédictines de Sainte-Marie de Bizy, à) 2 résultats (8ms)

« Registre destiné à servir pour enregistrer les délibérations capitulaires, élections et autres affaires concernant la communauté du couvent de Sainte-Marie de Bizy » (de 1725 à 1762). On a transcrit à la suite l'état des revenus et des recettes du prieuré, de 1773 à 1792. –« Ce 6 décembre 1725, Madame Marie-Louise Baudry de Piancourt a esté mise en possession de prieure, le prieuré vacquant par la mort de dame Marie Durand de la Mairie, par M. l'abbé Du Vaucel ; il l'a installée avec le notaire apostolique, le Roy Luy ayant donné le brevet le 1er novembre de l'année cy-dessus ; elle a fait sa démission en l'année 1728 » ; –« le 15 mars l'an mil sept cent trente cinq, Madame Marguerite du Four ayant esté nommée par Monsieur le comte de Belle-Isle pour estre prieure de ce monastère de Sainte-Marie de Bizy, elle a esté mise en possession et installée par le notaire apostolique et Messieurs le procureur du Roy et le vicomte de Vernon ; et la veille a fait sa profession de foy entre les mains de M. d'Anviray, doyen de la collégiale de Vernon et vicaire général de Monseigneur l'Évesque d'Évreux : elle est des plus anciennes religieuses de ce monastère et a esté au monastère du Pont-de-l'Arche depuis l'année mil sept cens vingt cinq... » ; – procès-verbal d'installation, en qualité de prieure, de Marthe-Marguerite Hurard de Brunville, nommée en remplacement de Marguerite du Four, décédée (1737).

H1507 , XVIIIe siècle , Vernon (Prieuré de Bénédictines de Sainte-Marie de Bizy, à)  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines de Vernon

Contrat de constitution de 175 livres de rente passé au profit du prieuré de bénédictines de Sainte-Marie de Bizy, à Vernon, par Claude Jouanin, tuteur principal de Laurence Jouanin, sa sœur, novice audit prieuré « pour concourir au louable dessein dans lequel elle est depuis longtemps de sacrifier le reste de ses jours à Dieu en s'unissant en qualité de relligieuse de chœur audit (1761) ; – sentence de la vicomté prieuré » (1737) ; – reconnaissance au profit du prieuré par Etienne Boussaingault, « maître peintre à Paris, y demeurant, rue Neuve et paroisse Saint-Médéric » et Charles Boussaingault, son frère, officier chez le Roi, demeurant à Versailles, d'une rente seigneuriale de deux poules assignée sur une propriété sise à Bisy, paroisse Sainte-Geneviève de Vernon de Vernon condamnant Gabriel Buisson à payer au prieuré la somme de 560 livres pour quatorze années d'arrérages d'une rente de 40 livres due audit prieuré pour fieffe de « neuf quartiers cy devant en vigne et à présent réduits pour la plus grande partie en terre, sis en la rue de Normandie, paroisse Notre-Dame de Vernon » (1767).

H1506 , 1737-1781 , Bisy, près Vernon ; Paris (Paroisse Saint-Médéric) ; Vernon (Paroisse Notre-Dame de) ; Vernon (Paroisse Sainte-Geneviève) ; Vernon (Prieuré de Bénédictines de Sainte-Marie de Bizy, à) ; Versailles  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines de Vernon
Fin des résultats