Toutes les ressources Belle-Isle (le Comte de) 2 résultats (5ms)

1762-1770

G281 , 1762-1770 , Saint-Dié  

Le chapitre nomme chanoine honoraire de Vernon M. l'abbé de Seré, nommé chanoine de Saint-Dié, « en considération des bons exemples, de son assiduité à l'office et à remplir ses devoirs, quoiqu'il n'ait pas le temps marque » (8 juillet 1763) ; –« est comparu le sieur Adam Laine, lequel a exposé que M. le marquis de Castries, légataire universel de M. le maréchal de Belle-Isle, luy ayant fait écrire le 19 de ce mois par le sieur Le Doyen, son intendant, que pour remplir les vues de feu M. le maréchal de Belle-Isle, M. le marquis de Castries s'est déterminé à faire mettre une tombe de marbre à plat sur le caveau étant dans le chœur de l'église de Notre-Dame de Vernon où sont les corps de M. et Mme la maréchale de Belle-Isle et le cœur de leur fils, pour quoi ledit sieur Adam/audit nom, se présente pour convenir avec le chapitre de la place que doit occuper ce marbre » ; le chapitre, en réponse à cette communication, fait observer que d'après la teneur de son testament, le maréchal de Belle-Isle a exprimé l'intention de voir un tombeau définitif s'élever dans le chœur au lieu du caveau provisoire actuellement existant et que l'érection d'une simple tombe de marbre sur ce caveau ne répondrait pas à cette intention (26 avril 1764) ; – le sieur Jean-Baptiste Chaussard, architecte à Paris, fondé de la procuration de M. le marquis de Castries, s'est présenté au chapitre et a montré, selon qu'on en était convenu, le plan du tombeau du maréchal de Belle-Isle ; le chapitre n'y a rien trouvé que de convenable, soit à la décoration du chœur, soit à la dignité de celui dont il contiendra les cendres ; il a été arrêté que l'arcade entre les deux piliers serait fermée d'un mur dans lequel sera enclavé le troisième pilier, le chapitre désirant donner toutes les facilités nécessaires pour l'exécution de ce projet » (4 janvier 1765) ; – convention entre MM. Louis de Villars, architecte du chapitre, et Chaussard, architecte du marquis de Castries, relative à l'exécution du tombeau du maréchal de Belle-Isle (26 août 1765) ; – exhumation et transfert dans le mausolée nouvellement construit des corps du maréchal et de la maréchale de Belle-Isle et du cœur du comte de Gisors, leur fils (2 juillet 1766).

Contexte :
Chapitre collégial de Vernon > Délibérations capitulaires

« Registre destiné à servir pour enregistrer les délibérations capitulaires, élections et autres affaires concernant la communauté du couvent de Sainte-Marie de Bizy » (de 1725 à 1762). On a transcrit à la suite l'état des revenus et des recettes du prieuré, de 1773 à 1792. –« Ce 6 décembre 1725, Madame Marie-Louise Baudry de Piancourt a esté mise en possession de prieure, le prieuré vacquant par la mort de dame Marie Durand de la Mairie, par M. l'abbé Du Vaucel ; il l'a installée avec le notaire apostolique, le Roy Luy ayant donné le brevet le 1er novembre de l'année cy-dessus ; elle a fait sa démission en l'année 1728 » ; –« le 15 mars l'an mil sept cent trente cinq, Madame Marguerite du Four ayant esté nommée par Monsieur le comte de Belle-Isle pour estre prieure de ce monastère de Sainte-Marie de Bizy, elle a esté mise en possession et installée par le notaire apostolique et Messieurs le procureur du Roy et le vicomte de Vernon ; et la veille a fait sa profession de foy entre les mains de M. d'Anviray, doyen de la collégiale de Vernon et vicaire général de Monseigneur l'Évesque d'Évreux : elle est des plus anciennes religieuses de ce monastère et a esté au monastère du Pont-de-l'Arche depuis l'année mil sept cens vingt cinq... » ; – procès-verbal d'installation, en qualité de prieure, de Marthe-Marguerite Hurard de Brunville, nommée en remplacement de Marguerite du Four, décédée (1737).

H1507 , XVIIIe siècle , Vernon (Prieuré de Bénédictines de Sainte-Marie de Bizy, à)  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines de Vernon
Fin des résultats