Toutes les ressources Clément X (pape) 3 résultats (9ms)

Confrérie du Mont-Carmel.

G1576 , 1673-1675 , Blinière (La), fief ; Bottereaux (Les) ; Buretière (fief de la) ; Caen (le Carmel) ; Rebais (fief de)  

Autorisation d'érection de la confrérie accordée, à la requête d'Etienne de Chastigny, curé des Bottereaux, par M. Duvaucel, vicaire général d'Henri de Maupas du Tour, évêque d'Évreux (1673) ; – placard imprimé, contenant les lettres d'érection de la confrérie par le provincial de l'ordre du Carmel (datées du Carmel de Caen, le 31 janvier 1673), et les brefs d'indulgences concédées aux confréries du Mont-Carmel par les papes Paul V et Clément X ; – contrat de dotation de la confrérie par Etienne de Chastigny, curé, François Lange, vicaire des Bottereaux, Anne Gruin, femme séparée de biens d'Anne Le Vaillant, chevalier, marquis de Rebais, dame et baronne des Bottereaux, Gilles Morel, sieur de la Buretière, Jacques Magorre, sieur de la Blinière... Etc. (1675).

Contexte :
Confréries > Bottereaux (Les)

Brefs de Clément X (1671) et d'Innocent XI (1678) accordant une indulgence plénière aux fidèles qui visiteraient l'église de Fontaine-sous-Jouy le jour de la fête de saint Joseph ; – certificat des collecteurs de la taille de la paroisse de Fontaine-sous-Jouy, constatant, en exécution de la déclaration du Roi, arrêt de son conseil et ordonnance de l'intendant de la généralité de Rouen du 31 janvier 1673, « que en ladite paroisse il n'y a autres personnes possédants fiefs nobles que le sieur du Marchis, escuier, seigneur dudit lieu de Fontaine, qui conciste en plein fief de haubert, terre, prairies de domaine non fieffé, rentes seigneurialles, pressoir et moulin bannier, et en laquelle paroisse il y a un autre fief appelé Le Roux, relevant de ladite seigneurie de Fontaine, appartenant à monsieur Me Charles Labbé, escuier, sieur de La Motte, conseiller du Roy en son parlement de Rouen, concistant en domaine fieffé et non fieffé et autres droicts, où il y a un pressoir bannier, colombier et manoir seigneurial, et oultre en ladite parroisse il y a un autre fief nommé Le Planchey appartenant à M. du Rouverey, trésorier de France, demeurant à Rouen, despendant du Roy, concistant en maison manable, colombier et terres labourables. ».

G656 , 1671-1678 , Fontaine-sous-Jouy ; Plancher (Le), fief à Fontaine-sous-Jouy ; Raux (fief Le, à Fontaine-sous-Jouy) ; Rouen (Parlement de) ; Rouen (ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Fontaine-sous-Jouy

Titres de fondation. Privilèges.

G151 , 1642-1749 , Bayeux (séminaire de Jésus et Marie, de) ; Caen ; Chapelle-du-Bois-des-Faux ; Coutances ; Evreux, Grand Séminaire ; Laon ; Limoges ; Lisieux (Séminaire) ; Noyon (Séminaire) ; Rouen (Séminaires de)  

Copie des lettres patentes de Louis XIII, approuvant l'institution, dans la ville de Caen, par Jacques d'Angennes, évêque de Bayeux, d'« une compagnie ou société de prestres et autres tendants à la prestrise, vivants ensemble en communauté soubs le nom et titre des Prestres du séminaire de Jésus et Marie » (1642) ; – copie des privilèges concédés à la même congrégation par Léonor de Matignon, évêque de Lisieux, pour l'établissement d'un grand séminaire dans sa ville episcopale (25 octobre 1653) ; – note informe et non datée sur un projet de fondation en faveur du grand séminaire d'Évreux (cette note paraît être une déclaration autographe, faite au P. Eudes, supérieur de la congrégation du séminaire, par M. Le Doulx de Melleville, doyen du chapitre d'Évreux, relativement à ses projets de donation) ; – copies des titres de fondation du grand séminaire d'Évreux par M. Le Doulx de Melleville, doyen du chapitre (9 et 10 janvier 1668) ; – copie des titres concernant l'établissement et la constitution des revenus des séminaires de Bayeux, de Noyon, de Laon, de Limoges, de Coutances, de Lisieux et de Rouen ; – déclaration du supérieur et des prêtres du séminaire d'Évreux relativement à la donation de 500 livres faite au Séminaire par M. Nicolas-Alexandre du Buse, ancien supérieur dudit séminaire (1749) ; – copie des bulles d'indulgences accordées par le pape Clément X aux prêtres de la Congrégation de Jésus et de Marie (1er décembre 1675) ; – requête adressée à l'évêque d'Évreux par les prêtres directeurs du séminaire d'Évreux à l'effet d'être confirmés « dans la possession où ils sont de faire leurs offices aux heures qui leur sont les plus commodes », le curé de Saint-Gilles ayant voulu leur contester ce droit (1699) ; – nomination par Adrien Petit de Captot, grand archidiacre d'Évreux, Claude Butel, pénitencier, Thomas Creuly, supérieur du séminaire et Louis des Noyers, prêtre, curé de la paroisse de La Chapelle-du-Bois-des-Faux, de M. Louis des Noyers en qualité de chapelain de la chapelle fondée en l'église paroissiale de La Chapelle-du-Bois-des-Faux par feu Jean de Malortie, écuyer, sieur de La Vallée (1717.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux
Fin des résultats