Toutes les ressources Du Pré, Jean 5 résultats (11ms)

Cartulaire du prieuré du Désert. – (On lit au folio 1, r°, la mention suivante : « Ce présent registre a esté escrit mot après aultre, requeste de circonspecte personne Me Jehan Dupré, chantre et chanoyne d'Évreux et prieur du Désert, sur un vieil cartulaire ou chartrier couvert de noir, escripten parchemin, qui est dans les archives et thésaur de l'abbaye de Lyre. » Les documents transcrits sont au nombre de 114 et ont été collationnés sur le registre original cité dans la note qui précède, le 5 février 1612, par Nicolas L'Escharboult, tabellion apostolique et notaire en la cour ecclésiastique d'Évreux. Ils comprennent la série des donations faites au prieuré du Désert depuis sa fondation jusqu'à la fin du XIIIe siècle, quelques baux à fieffé et des pièces de procédure du XIVe. On a copié en outre à la fin du même registre quelques titres du commencement du XVIe siècle concernant le droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers.) N° 1 à 5, fol. 1-5. – Donations faites aux religieux du Désert par les comtes de Leicester (1125-1164.) N° 6, fol. 5, v°. – Confirmation des biens et des privilèges des religieux du Désert pur Henri I, roi d'Angleterre. (Rouen, 1130.) N° 7, fol. 6, v°. – Donation par Henri du Neubourg, aux religieux du Désert, d'une somme de sel par an, à prendre au Neubourg, le mercredi avant la Pentecôte. (S. D.) N° 8, fol. 6, v°. – Exemption des droits de tonlieu accordée par Richerin de Laigle aux religieux du Désert dans l'étendue de ses domaines. (S. D.) N° 9, fol. 7, r°. – Confirmation des biens et des possessions des religieux du Désert par le pape Innocent II. (Étampes, 20 janvier 1131, n. s.) N° 30, fol. 18, r°. – Donation par Raoul de Valet, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 8 deniers que le donateur percevait desdits religieux, parce que la pile du grand pont de leur moulin, du côté de l'ouest, reposait sur les terres de son domaine (1217). N° 38, fol. 22, r°. – Vente par Laurent de Chesnayo, aux religieux du Désert, d'une rente annuelle de 2 sous tournois que ceux-ci lui devaient à cause d'une écluse située sur la rivière de Risle près de leur moulin aux Ermites, pour le prix de 30 sous tournois. Le vendeur déclare se réserver en outre une redevance annuelle d'une once de poivre (27 janvier 1296, n. s.). Nos 111-114, fol. 69, r°, à 72, r°. – Requêtes adressées par frère Durand, prieur, et les ermites du Désert, à l'évêque d'Évreux et au roi de France, à l'effet d'obtenir la transformation de leur ermitage en prieuré dépendant de l'abbaye de Lyre. Autorisations conformes de l'évêque d'Évreux et du roi de France (1233-1246).

G165 , 1125-1495 , Lyre (Abbaye de Notre-Dame de)  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Biens et droits du prieuré dans la paroisse de Chéronvilliers ; – donation par Jean, seigneur de Chéronvilliers, avec le consentement d'Emmeline, sa femme, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 12 sous assignée sur le fief tenu du donateur par Roger Hoquet, à la Noë-Lorette (1234) ; – confirmation de la donation précédente par Jean de Chéronvilliers, écuyer, fds du donateur (1264) ; – -copie informe (XVIe siècle), de la donation faite par Jean de Chéronvilliers au prieuré du Désert, du droit de patronage de l'église Saint-Pierre de Chéronvilliers en avril 1202, et de la confirmation de cette donation par Richard de Bellevue, évoque d'Évreux, en mai 1232 ; – notes historiques sur le prieuré du Désert et sur les titres établissant ses droits dans la paroisse de Chéronvilliers : « le prieuré de Notre-Dame du Désert, dépendant pour le jourd'huy de l'abbaye de Lire, diocèse d'Évreux, et tenu en commande par Me Jehan du Pré, chantre en l'église cathédrale dudit Évreux, antiennement et lors de son institution, n'estoit qu'une congrégation d'ermites qui n'avoyent aulcune règle et n'avoyent aulcun aultre supérieur que leur évesque et celuy d'entre eux qu'ilz elisoient pour leur chef... Etc. » (vers 1600).

G174 , 1232-XVIIe siècle , Chéronvilliers ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Noë-Lorette (La), à Chéronvilliers  
Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Bail passé par Jean de Maistre- ville, d'Étrépagny, à Jean et à Mahiet Du Pré, d'une pièce de terre contenant cinq vergées, située à Étrépagny et nommée le « Passouer Cabaret » pour le prix de 22 sous parisis (1490) ; – contrat de constitution au profit de la fabrique d'Étrépagny par Louis Charpentier, marchand, demeurant en la paroisse du Coudray, d'une rente annuelle de 3 livres, au capital de 90 livres (1720) ; – titre nouvel d'une rente de 46 sous 8 deniers consenti au profit de la fabrique par Pierre Randon de Pommery, écuyer, « en sa qualité de détenteur, propriétaire, possesseur et jouissant d'une ferme appelée la ferme du Genetray, dépendante de sa terre et seigneurie de Saint-Martin-au-Bosc (1783).

G610 , 1490-1783 , Coudray (Le) ; Etrépagny ; Passouer (Le), Cabaret, lieu-dit à Etrépagny  
Contexte :
Églises paroissiales > Étrépagny

Donation et vente à l'abbaye par Maheude, veuve de Renaud du Moutier (Renodi de Monasterio), des vignes qu'elle possédait sur le territoire de Louviers (1222) ; – cession à l'abbaye par Roger Pratarius des droits qu'il possédait sur les prés de l'abbaye à Louviers, moyennant une somme de 8 livres tournois (1228) ; – confirmation par Rabel de Muids de la donation faite à l'abbaye par Gilbert de Villette, son oncle, d'une rente annuelle de 10 sous assignée sur l'héritage que Jean du Pré tenait du donateur (1335) ; – copie de la ratification par Gilbert-Iîlaise de Chabannes, abbé de Bonport, d'un accord intervenu entre les religieux de l'abbaye et Nicolas Le Monnier, marchand drapier fabricant à Louviers, au sujet de la propriété de deux acres et demie de pré faisant partie du Pré-aux-Moines (1751). – (Quatre-vingt-huitième liasse de l'inventaire de 1784.).

H226 , 1222-1751 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Louviers ; Muids ; Pré-aux-Moines (Le), sis à Louviers ; Villettes  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Le Tronquay.

H392 , 1324 , Cerizy (abbaye de) ; Clos-Robert-Panchevout (Le), sis au Tronquay ; Cressenville (fief de), près Gaillardbois ; Isle-Dieu (Abbaye de), près Perruel ; Tronquay (Le)  

Confirmation par Payen de Hosdenc et Mathilde, sa femme, de la donation faite à l'abbaye par leurs ancêtres du presbytère du Tronquay (s. d., fin du XIIe siècle) ; — id., par Gauthier de Coutances, archevêque de Rouen, des donations faites par Hugues de Gournay et Jean de Préaux de divers biens et rentes situés ou assignées à Vascœuil, au Tronquay, sur les moulins de Hugues d'Andelys et sur les moulins de Kevero appartenant à Jean des Préaux (s. d., fin du XIIe siècle) ; — donations, ventes et confirmations de donations à l'abbaye de terres et de rentes situées ou assignées au Tronquay et dans les environs, par Jean du Tronquay, fils de Guillaume (1206), Mathieu du Tronquay, Henri et Nicolas, ses fils (1206), Evrard du Tronquay (1207), Robert Baignart (1208), Amauri de Verclives (1213), Robert Panchevout (1214-1218), Jean de Roboreto (1215), Richard Mimus (1219), Geoffroi d'Aunay et Jeanne, sa femme (1225-1231), Berlin Baignart (1241), Robert de Hotot (1242), Anfridus Le Tailleur et Emmeline Du Pré, sa femme (1242), Jean Du Pré (1248), Nicolas de Lions (1248), Gautier Colombe (1250), Henri, fils de Mathieu de Tronquay (1232), Raoul Rastel (1234), Laurent Baignart (1255), Jean Parée (1256-1259J, Barthélémy Le Prévost (1257), Mathilde, femme de Thomas Gueroud, de Cressanville (1260), Roger Farou (1260), Jean Parée (1262), Pierre Baignart (1263), Isabelle, femme de Raoul Le Tavernier (1267) ; — accord entre l'abbaye de Cerisy et celle de l'Isle-Dieu au sujet de la perception des dîmes du clos de Robert Panchevout au Tronquay (1217).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de l'Isle-Dieu (Ordre de Prémontré)
Fin des résultats