Toutes les ressources Langlois, Robert 6 résultats (7ms)

Confrérie du Rosaire.

G1539 , 1641-1678 , Ailly ; Evreux, Jacobins (dominicains) ; Fontaine-Bellenger ; Vieux-Villez  

Donation faite en faveur de l'institution de la confrérie par Thomas Bréard, prêtre, curé d'Ailly, d'une rente annuelle de 24 livres tournois : « plus ledict sieur Bréard, curé, a promis encor donner et osmoner un grand tableau avec son encastillement où est painte l'image de Notre-Dame et les mistères du Saint Rozaire, plus deux grandes vitres pour décorer la chappelle qu'il prétend faire destiner pour ladicte confrairie, plus un chasuble et ornements nécessaires pour célébrer les messes », etc. (1641) ; – procès-verbal d'institution de la confrérie du Rosaire dans l'église d'Ailly, dressé par Robert Langlois, « docteur en théologie, religieux profès du monastère royal Saint-Louis d'Évreux, ordre de Saint-Dominique », en présence de François de l'Isle, « aussy religieux profès et père du Conseil dudict monastère, compagnon adjoinct dudict P. Langlois », de Jean Dagommer, curé de Vieux-Villez, et d'Antoine Testier, curé de Fontaine-Bellenger, conformément à la commission délivrée à cet effet audit Robert Langlois par Louis Baudry, docteur en théologie, prieur du couvent de Saint-Louis d'Évreux (1641) ; – listes des frères et des sœurs ; – comptes des trésoriers de la confrérie, de 1641 à 1677.

Contexte :
Confréries > Ailly

Confrérie du Rosaire.

G1539 , 1641-1678 , Ailly ; Evreux, Jacobins (dominicains) ; Fontaine-Bellenger ; Vieux-Villez  

Donation faite en faveur de l'institution de la confrérie par Thomas Bréard, prêtre, curé d'Ailly, d'une rente annuelle de 24 livres tournois : « plus ledict sieur Bréard, curé, a promis encor donner et osmoner un grand tableau avec son encastillement où est painte l'image de Notre-Dame et les mistères du Saint Rozaire, plus deux grandes vitres pour décorer la chappelle qu'il prétend faire destiner pour ladicte confrairie, plus un chasuble et ornements nécessaires pour célébrer les messes », etc. (1641) ; – procès-verbal d'institution de la confrérie du Rosaire dans l'église d'Ailly, dressé par Robert Langlois, « docteur en théologie, religieux profès du monastère royal Saint-Louis d'Évreux, ordre de Saint-Dominique », en présence de François de l'Isle, « aussy religieux profès et père du Conseil dudict monastère, compagnon adjoinct dudict P. Langlois », de Jean Dagommer, curé de Vieux-Villez, et d'Antoine Testier, curé de Fontaine-Bellenger, conformément à la commission délivrée à cet effet audit Robert Langlois par Louis Baudry, docteur en théologie, prieur du couvent de Saint-Louis d'Évreux (1641) ; – listes des frères et des sœurs ; – comptes des trésoriers de la confrérie, de 1641 à 1677.

Contexte :
Confréries > Ailly

Paroisse de Caudebec-lès-Elbeuf.

G257 , 1304-1751 , Caudebec-lès-Elbeuf ; Rouen (Notre-Dame de la Ronde, paroisse de)  

Bail à fieffé passé par Michault Le Bon à Robert Lenglois, dit La Veuve, de neuf pièces de terre situées à Caudebec, pour le prix annuel de 8 sous tournois (1304) ; – vente par Guillaume de Heullant, alias Tuel, de la paroisse de Caudebec, à Jean Pucelle, curé de Notre-Dame-la-Ronde de Rouen et chanoine de La Saussaye, d'une rente annuelle de 5 sous tournois assignée sur des terres situées à Caudebec (24 février 1496, n. s. ) ; – bail à fieffé passé par le chapitre de La Saussaye à Louis Pellegas, prêtre et vicaire de Caudebec, d'« ung petit escachon de terre assis audit lieu de Caudebec », auprès du presbytère, pour le prix annuel de 12 deniers tournois (30 janvier 1493, n. s. ) ; –donation par Guillaume Alletz, prêtre, chanoine de La Saussaye, au chapitre de La Saussaye, d'une rente annuelle de 4 livres 5 sous tournois assignée sur les biens de Robert de Riperbrey, de la paroisse de Caudebec, à la charge de chanter un salut à chacune des 6 fêtes de la Vierge (24 septembre 1573).

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye

Paroisse de Caudebec-lès-Elbeuf.

G257 , 1304-1751 , Caudebec-lès-Elbeuf ; Rouen (Notre-Dame de la Ronde, paroisse de)  

Bail à fieffé passé par Michault Le Bon à Robert Lenglois, dit La Veuve, de neuf pièces de terre situées à Caudebec, pour le prix annuel de 8 sous tournois (1304) ; – vente par Guillaume de Heullant, alias Tuel, de la paroisse de Caudebec, à Jean Pucelle, curé de Notre-Dame-la-Ronde de Rouen et chanoine de La Saussaye, d'une rente annuelle de 5 sous tournois assignée sur des terres situées à Caudebec (24 février 1496, n. s. ) ; – bail à fieffé passé par le chapitre de La Saussaye à Louis Pellegas, prêtre et vicaire de Caudebec, d'« ung petit escachon de terre assis audit lieu de Caudebec », auprès du presbytère, pour le prix annuel de 12 deniers tournois (30 janvier 1493, n. s. ) ; –donation par Guillaume Alletz, prêtre, chanoine de La Saussaye, au chapitre de La Saussaye, d'une rente annuelle de 4 livres 5 sous tournois assignée sur les biens de Robert de Riperbrey, de la paroisse de Caudebec, à la charge de chanter un salut à chacune des 6 fêtes de la Vierge (24 septembre 1573).

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye
Fin des résultats