Toutes les ressources Le Camus, François 3 résultats (6ms)

Aveux rendus par la fabrique à dom Ives Roumin, religieux bénédictin de Saint-Maur (1753), à Madeleine-Catherine-Reine Charles, veuve de François Le Camus (1763), et à Jean-Baptiste-François Le Cordier de Bigards (1766), pour des terres relevant du fief du prieuré de Montaure et des seigneuries d'Écrosville et de Montaure ; – reçu de la déclaration des biens et des rentes de la fabrique, depuis 1522, délivré au trésorier en charge par Jacques de Brévedent, lieutenant-général du bailli de Rouen (1548) ; – déclarations des biens et des revenus-de l'église, produites au greffe des enregistrements des gens de main-morte en 1692 et à l'assemblée générale du clergé de France en 1730.

G905 , 1540-1766 , Ecrosville ; Montaure ; Rouen (ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Montaure

Aveux rendus par la fabrique à l'archevêque de Rouen (1714), à Jean-Pierre Le Pezant, seigneur de Pinterville (1740), à l'abbaye de Saint-Taurin d'Évreux, à Pierre-Armand Le Vicomte, seigneur de Saint-Hilaire et de Folleville (1751), à Hector-Nicolas Pavyot, seigneur de Saint-Aubin-d'Écrosville, de Cesseville et de Cretot (1755), et à François Le Camus, seigneur de Montaure et du Vieux-Rouen (1763), pour des terres relevant du comté de Louviers, de la seigneurie de Pinterville, du fief de Saint-Taurin à Louviers, des seigneuries de Folleville et du Vieux-Rouen et du fief de La Villette.

G867 , 1714-1763 , Cesseville ; Crestot ; Evreux, Saint-Taurin ; Folleville ; Louviers (paroisse Saint-Jean) ; Montaure ; Pinterville ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Taurin (fief de), à Louviers ; Vieux-Rouen (fief du) ; Villette (La), fief à Louviers  
Contexte :
Églises paroissiales > Louviers > Saint-Jean

Terrier du noble fief, terre et seigneurie de Fouqueville appartenant à messieurs les hauts doyen, chanoines et chapitre de l'église métropolitaine Notre-Dame de Rouen, primacialle de Normandie, rédigé en M. DCC. LXXVIII. » – Noms des tenanciers : messire Charles-François de Campion, chevalier, seigneur du Montpoignant et autres lieux (f. 5 et 15) ; monsieur le marquis du Bec-Thomas, comte d'Averton, président à mortier au parlement de Normandie (f. 6) ; Mathieu Broc, maître d'hôtel (f. 42 et 43) ; Jean Poullain, prêtre, demeurant à Elbeuf (f. 51) ; le sieur Pierre-Maxime Flavigny, prêtre, chanoine en l'église cathédrale de Rouen (f. 52) ; Jean-Louis Le Vavasseur, laboureur (f. 56 et 57) ; Denis Riberprey, bourgeois de Louviers (f. 57) ; maître Nicolas Loisel, prêtre habitué en l'église Notre-Dame de la Ronde à Rouen (f. 71) ; les dames religieuses de Louviers (f. 73) ; Pierre Lodieu, garde des chasses du marquisat du Bec-Thomas (f. 88) ; maître Jacques Bourdon, conseiller du Roi au bailliage et siège presidial de Rouen (f. 89) ; les demoiselles Marie, Barbe, Louise et Marie-Adélaïde-Victoire de Saint-Ouen, filles et héritières de Me Nicolas-Charles de Saint-Ouen, en son vivant seigneur de Saint-Martin-la-Corneille (f. 124) ; maître Elie-Nicolas Bigot le jeune, avocat au parlement de Rouen (f. 173, 193 et 202) ; le sieur Guillaume-Charles le Camus, nommé, par lettres patentes de Sa Majesté, François le Camus l'aîné, négociant, demeurant à Louviers (f. 196 et 197) ; le sieur Thomas-Pierre Fromont, bourgeois de Louviers (f. 204 et 205) ; Pierre Delamarre, marchand orfèvre à Rouen (f. 206). – Une table alphabétique par noms de famille des vassaux de la seigneurie de Fouqueville occupe les feuillets 210 à 228.

G2 , 1778 , Bec-Thomas (Le) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Saint-Esprit, fief du, paroisse Saint-Pierre) ; Fouqueville ; Louviers (Dame Religieuses) ; Montpoignant ; Nantes ; Rouen (Chapitre Cathédral) ; Rouen (Parlement de) ; Rouen (ville) ; Saint-Martin-la-Corneille  
Contexte :
Chapitre métropolitain de Rouen > Fief de Fouqueville
Fin des résultats