Toutes les ressources Legras, Georgette (demoiselle) 6 résultats (11ms)

Confrérie de charité.

G1611 , XVe-XVIIe siècles , Evreux, Hôtel-Dieu  

Cartulaire. Statuts de la Charité, approuvés par le vicaire général de Paul Capranica, évêque d'Évreux, le 9 novembre 1421 : « Cy ensuit les estatuts et ordonnances de la confrairie et Charité de nouvel créé et ordonnée et establie en l'église de l'Ostel Dieu d'Évreux, du consentement de messire Guillaume Benoist, prieur de la Maison Dieu d'Évreux, messire Jehan du Val, promoteur dudit lieu d'Évreux, messire Guillaume des Perroys, autrement dit Fournel, et messire Raoul Le Sesne, prestres, Colart Anquetin, viconie dudit lieu d'Évreux, Laurin Quesnel » etc. (lacune de 6 feuillets entre les feuillets 3 et 4) ; –« la forme et manière de recepvoir ung eschevin après l'élection faicte » (fol. 11) ; –« le serment que doilt faire ung frère, quand il se présente pour faire le service de la Charité » (fol. 12) ; –« ce qu'il convient dire en la prison avant que distribuer l'omosne aulx criminels : Messieurs, vous aurez mémoire et recordation de feue damoiselle Georgette Le Gras, laquelle de son vivant a délaissé à chacun prisonnier criminel détenu ès prisons de ceste ville d'Évreux, à chacun pinte de vin, pour mi deniers de pain et pour nu deniers de viande pour chacun vendredi des Quatre Temps de l'an et aux quatre festes solennelles, c'est asçavoir a Pasques, Pentheconste, Toussainctz et Noël, et jeudi absolut. Après que vous aurez pris vostre reffection, il vous plaira prier Dieu pour l'âme de ladicte damoiselle. Et nous prirons Dieu qu'il lui plaise vous donner bonne et briefve délivrance. Amen. » (Fol. 12 v°) ; –« ce qui convient dire à un paoure criminel que l'on maine au supplice de la mort en lui présentant le pain et le vin bénist : Mon ami, vous aurez mémoire être cordation de défuncte noble damoiselle Georgette Le Gras, laquelle de son vivant a délaissé à chacun criminel que on maine exécuter par justice pain et vin bénist. Il vous plaira en prendre. Et après en avoir prins, vous prirez Dieu pour l'âme de ladicte défuncte. Et nous prirons Dieu qu'il luy plaise avoir la vostre et vous donner patience » (fol. 13) ; – formulaire des paroles à adresser par féchevin de la charité ou son représentant aux prisonniers et aux pauvres de l'Hôtel-Dieu d'Évreux en leur distribuant l'aumône, conformément aux fondations faites par Guillaume Dagommer et Pernelle Grossejambe, sa femme, Sanson Boscroger et Marie Dagommer, sa femme, Mathurin Le Couturier et Gaspard Le Pêcheur (fol. 16-18) ; –« ensuic l'establissementet charges du clerc de la Charité d'Évreux » (fol. 23).

Contexte :
Confréries > Évreux

Confrérie de charité.

G1614 , 1628-1629  

Journal de recettes et de dépenses de Jacques Leblond, bourgeois d'Évreux, échevin et trésorier de la Charité en l'année 1628-1629, et compte par lui rendu à Guillaume Deshaies, son successeur, à Eustache Dubosc, prévôt, et aux frères servants de la Charité. « Le lundy XXVe jour de décembre (1628), jour et feste de Noël, l'on a esté visité les paouvres prisonniers criminelz en la consiergerie royalle. A esté distribué de la fondation de damoiselle Gorgette Le Gras, lesquels ont esté trouvé au nombre de cinq, à chacun desquels a esté distribué pour un deniers de pain, nu deniers de viande et à chacun ung ceplier de vin, le tout revenant... XI sols III deniers. Plus leur a esté distribué de la fondation de honneste personne Guillaume Dagoumer, cy-devant eschevin... V sols. Plus leur a été distribué de la fondation de Me Guillaume Maillard et dame Catherine Le Gay, sa femme... III sols. Plus ausy leur a esté distribué de la fondation de Me Mathurin Le Cousturier, cy-devant eschevin... III sols. Davantage leur a esté distribué de la fondation de Me Nicollas Bérenger, cy-devant eschevin... II sols. Et au retour de ladite consiergerie l'on a esté visité les paouvres de l'hospital, ausquelz leur a esté distribué de la fondation de honnorable homme Guillaume Dagoumer, cy-devant eschevin, la somme de... V sols, et à la gardienne., XII deniers. Le lundy XXVIIIe jour de may (1629), l'on a esté, comme une bonne et louable coustume, en procession à Monsieur sainct-Sébastien, à l'heure de cinq heures, où l'on a dict une haulte messe... ; revenant de ladicte procession, l'on a esté en l'églize de Monsieur Sainct-Gilles, où l'on a dict une haulte messe... ; continuant ladicte procession, passant par le simtière de Sainct-Thomas, auquel lieu a esté chanté ung Libéra sur la fosse des amis de M° Mathurin Le Cousturier, cy-devant eschevin... ;. continuant ladicte procession, estant de retour en l'églize de l'Hostel-Dieu, a esté dict et chanté ung Libéra devant le crucifix à l'intention des frères, sœurs de ladite charité tant vivants que trépassés. Le mercredy mie juillet (1629), jour et feste de la translation de Monsieur Sainct Martin, l'on a esté en procession en ladicte chapelle à sept heures du matin, suivant la coustume... ; continuant ladicte procession et passant par le cimitière de la Ronde, il a esté chanté ung Libéra... ; passant dans l'églize de Saint-Loys, il a esté dict ung Libéra... ; plus en continuant ladicte procession, passant par dans l'églize de Saint-Pierre, il a esté dict un Libéra... ».

Contexte :
Confréries > Évreux

Confrérie de charité.

G1614 , 1628-1629  

Journal de recettes et de dépenses de Jacques Leblond, bourgeois d'Évreux, échevin et trésorier de la Charité en l'année 1628-1629, et compte par lui rendu à Guillaume Deshaies, son successeur, à Eustache Dubosc, prévôt, et aux frères servants de la Charité. « Le lundy XXVe jour de décembre (1628), jour et feste de Noël, l'on a esté visité les paouvres prisonniers criminelz en la consiergerie royalle. A esté distribué de la fondation de damoiselle Gorgette Le Gras, lesquels ont esté trouvé au nombre de cinq, à chacun desquels a esté distribué pour un deniers de pain, nu deniers de viande et à chacun ung ceplier de vin, le tout revenant... XI sols III deniers. Plus leur a esté distribué de la fondation de honneste personne Guillaume Dagoumer, cy-devant eschevin... V sols. Plus leur a été distribué de la fondation de Me Guillaume Maillard et dame Catherine Le Gay, sa femme... III sols. Plus ausy leur a esté distribué de la fondation de Me Mathurin Le Cousturier, cy-devant eschevin... III sols. Davantage leur a esté distribué de la fondation de Me Nicollas Bérenger, cy-devant eschevin... II sols. Et au retour de ladite consiergerie l'on a esté visité les paouvres de l'hospital, ausquelz leur a esté distribué de la fondation de honnorable homme Guillaume Dagoumer, cy-devant eschevin, la somme de... V sols, et à la gardienne., XII deniers. Le lundy XXVIIIe jour de may (1629), l'on a esté, comme une bonne et louable coustume, en procession à Monsieur sainct-Sébastien, à l'heure de cinq heures, où l'on a dict une haulte messe... ; revenant de ladicte procession, l'on a esté en l'églize de Monsieur Sainct-Gilles, où l'on a dict une haulte messe... ; continuant ladicte procession, passant par le simtière de Sainct-Thomas, auquel lieu a esté chanté ung Libéra sur la fosse des amis de M° Mathurin Le Cousturier, cy-devant eschevin... ;. continuant ladicte procession, estant de retour en l'églize de l'Hostel-Dieu, a esté dict et chanté ung Libéra devant le crucifix à l'intention des frères, sœurs de ladite charité tant vivants que trépassés. Le mercredy mie juillet (1629), jour et feste de la translation de Monsieur Sainct Martin, l'on a esté en procession en ladicte chapelle à sept heures du matin, suivant la coustume... ; continuant ladicte procession et passant par le cimitière de la Ronde, il a esté chanté ung Libéra... ; passant dans l'églize de Saint-Loys, il a esté dict ung Libéra... ; plus en continuant ladicte procession, passant par dans l'églize de Saint-Pierre, il a esté dict un Libéra... ».

Contexte :
Confréries > Évreux

Confrérie de charité.

G1611 , XVe-XVIIe siècles , Evreux, Hôtel-Dieu  

Cartulaire. Statuts de la Charité, approuvés par le vicaire général de Paul Capranica, évêque d'Évreux, le 9 novembre 1421 : « Cy ensuit les estatuts et ordonnances de la confrairie et Charité de nouvel créé et ordonnée et establie en l'église de l'Ostel Dieu d'Évreux, du consentement de messire Guillaume Benoist, prieur de la Maison Dieu d'Évreux, messire Jehan du Val, promoteur dudit lieu d'Évreux, messire Guillaume des Perroys, autrement dit Fournel, et messire Raoul Le Sesne, prestres, Colart Anquetin, viconie dudit lieu d'Évreux, Laurin Quesnel » etc. (lacune de 6 feuillets entre les feuillets 3 et 4) ; –« la forme et manière de recepvoir ung eschevin après l'élection faicte » (fol. 11) ; –« le serment que doilt faire ung frère, quand il se présente pour faire le service de la Charité » (fol. 12) ; –« ce qu'il convient dire en la prison avant que distribuer l'omosne aulx criminels : Messieurs, vous aurez mémoire et recordation de feue damoiselle Georgette Le Gras, laquelle de son vivant a délaissé à chacun prisonnier criminel détenu ès prisons de ceste ville d'Évreux, à chacun pinte de vin, pour mi deniers de pain et pour nu deniers de viande pour chacun vendredi des Quatre Temps de l'an et aux quatre festes solennelles, c'est asçavoir a Pasques, Pentheconste, Toussainctz et Noël, et jeudi absolut. Après que vous aurez pris vostre reffection, il vous plaira prier Dieu pour l'âme de ladicte damoiselle. Et nous prirons Dieu qu'il lui plaise vous donner bonne et briefve délivrance. Amen. » (Fol. 12 v°) ; –« ce qui convient dire à un paoure criminel que l'on maine au supplice de la mort en lui présentant le pain et le vin bénist : Mon ami, vous aurez mémoire être cordation de défuncte noble damoiselle Georgette Le Gras, laquelle de son vivant a délaissé à chacun criminel que on maine exécuter par justice pain et vin bénist. Il vous plaira en prendre. Et après en avoir prins, vous prirez Dieu pour l'âme de ladicte défuncte. Et nous prirons Dieu qu'il luy plaise avoir la vostre et vous donner patience » (fol. 13) ; – formulaire des paroles à adresser par féchevin de la charité ou son représentant aux prisonniers et aux pauvres de l'Hôtel-Dieu d'Évreux en leur distribuant l'aumône, conformément aux fondations faites par Guillaume Dagommer et Pernelle Grossejambe, sa femme, Sanson Boscroger et Marie Dagommer, sa femme, Mathurin Le Couturier et Gaspard Le Pêcheur (fol. 16-18) ; –« ensuic l'establissementet charges du clerc de la Charité d'Évreux » (fol. 23).

Contexte :
Confréries > Évreux

Inventaire analytique des titres de propriété de la fabrique (donations et acquisitions de biens-fonds et de rentes). Enregistrement des adjudications de bancs dans l'église. – Parmi les principaux donateurs figurent : Georgette Legras, femme de Michel Lemoyne, élu à Évreux, et, en secondes noces, de Jean Du Buisson, écuyer, seigneur de La Couture et de La Madeleine-près-Évreux (1520), Renault Hardouin, curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1535), Claude Le Roux, curé de la même paroisse (1572), Marguerite Postel, veuve d'Ambroise de La Barre, chevalier, « vibailly » aux bailliages et sièges présidiaux de Rouen et d'Évreux (1597), Robert Andrieu, chanoine de l'église cathédrale et curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1606), l'abbaye de Saint-Taurin (donation de reliques en 1621), Jean Legrand, curé de la paroisse (1652), Marie Donnert, femme de Gabriel Ledoux de Melleville (1681), Michel Monvoisin, avocat à Évreux (1682). – Parmi les adjudicataires de bancs dans l'église, on remarque : M. de La Chassaigne, receveur des Aides (1768), M. Dubreuil, directeur des Aides (1773), M. de Burey (1782), Claude-François Chevallot, seigneur de La Madeleine (1730), M. Le Doulx de La Favry, capitaine d'artillerie (1762), M. Buzot, avocat, M. Bosguérard, lieutenant de l'Élection (1773).

G617 , 1520-1782 , Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) ; Evreux (Ronde, Notre-Dame de la) ; Evreux, Saint-Taurin  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Notre-Dame-de-la-Ronde

Inventaire analytique des titres de propriété de la fabrique (donations et acquisitions de biens-fonds et de rentes). Enregistrement des adjudications de bancs dans l'église. – Parmi les principaux donateurs figurent : Georgette Legras, femme de Michel Lemoyne, élu à Évreux, et, en secondes noces, de Jean Du Buisson, écuyer, seigneur de La Couture et de La Madeleine-près-Évreux (1520), Renault Hardouin, curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1535), Claude Le Roux, curé de la même paroisse (1572), Marguerite Postel, veuve d'Ambroise de La Barre, chevalier, « vibailly » aux bailliages et sièges présidiaux de Rouen et d'Évreux (1597), Robert Andrieu, chanoine de l'église cathédrale et curé de Notre-Dame-de-La-Ronde (1606), l'abbaye de Saint-Taurin (donation de reliques en 1621), Jean Legrand, curé de la paroisse (1652), Marie Donnert, femme de Gabriel Ledoux de Melleville (1681), Michel Monvoisin, avocat à Évreux (1682). – Parmi les adjudicataires de bancs dans l'église, on remarque : M. de La Chassaigne, receveur des Aides (1768), M. Dubreuil, directeur des Aides (1773), M. de Burey (1782), Claude-François Chevallot, seigneur de La Madeleine (1730), M. Le Doulx de La Favry, capitaine d'artillerie (1762), M. Buzot, avocat, M. Bosguérard, lieutenant de l'Élection (1773).

G617 , 1520-1782 , Evreux (Hameaux, fiefs : Madeleine, La) ; Evreux (Ronde, Notre-Dame de la) ; Evreux, Saint-Taurin  
Contexte :
Églises paroissiales > Évreux > Notre-Dame-de-la-Ronde
Fin des résultats