Toutes les ressources Louis XIII (roi de France) 3 résultats (9ms)

Copie des lettres patentes de Louis XIII pour l'établissement du petit séminaire d'Évreux. – Le Roi expose que Mgr de Rochechouart. Évêque d'Évreux, lui a représenté « que dans son diocèse, qui est fort étendu et composé d'environ 600 paroisses, il n'y a pas un nombre suffisant de prêtres pour déservir les églises soit paroissiales soit succursales » et l'a supplié de lui permettre d'établir un petit séminaire. Faisant droit à cette requête, Louis XIII autorise l'établissement projeté et permet à l'évêque a d'unir audit séminaire un ou plusieurs bénéfices jusques à concurrence seulement de la somme de 6,000 livres par an de produit net pour toute dotation. ».

G197 , 9 novembre 1739 , Evreux, Petit Séminaire saint Leufroy  
Contexte :
Petit séminaire d'Évreux

Chapelle de Saint-Christophe, desservie dans l'église cathédrale d'Évreux.

G66 , 1395-1665  

Pièces de procédure produites au parlement de Rouen par maître Jacques Roisset, prêtre, chapelain de la chapelle de Saint-Christophe, « contre maître François Langer, clerc tonsuré, ci-devant pourvu de ladite chapelle, appelant comme d'abus de la procédure contre lui faite et de sa destitution de ladite chapelle. » – Copies d'une bulle de Benoit XIII (1395) et des lettres patentes de François Ier (Évreux, mai 1540) et de Louis XIII (1610) accordant ou confirmant au chapitre le droit de collation des chapelles de Saint-Antoine, de Saint-Fiacre, de Saint-Eustache, de Saint-Jean, de Saint-Martin, de Saint-Michel, des Anges et Vierges, de Sainte-Marguerite, de Saint-Jacques, de Saint-Christophe, de Saint-Michel in Turri et des deux chapelles d'Aubevoye, « l'une dédiée au ténoriste et l'autre au sous-chantre ; » – procédures poursuivies par le promoteur du chapitre contre les chapelains qui n'observaient pas la résidence ; – formule du serment des chapelains ; – copies de collations de chapelles de la cathédrale en faveur de François Langer, de François Le Prévôt, de Nicolas Salle et de Robert Lory ; – mandat d'amener lancé par le lieutenant criminel du bailliage d'Évreux contre François Langer, chapelain, inculpé comme compris parmi les personnes « qui avoient, la nuit précédente, armées d'armes à feu et de pistolets, fait grand bruit dans les rues d'Évreux et fait effort de violenter quelques particuliers qui étoient dans la maison du sieur Renault, chapelain de l'église cathédrale, et autres passant par les rues de la ville. » (1er septembre 1663.).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Titres de fondation. Privilèges.

G151 , 1642-1749 , Bayeux (séminaire de Jésus et Marie, de) ; Caen ; Chapelle-du-Bois-des-Faux ; Coutances ; Evreux, Grand Séminaire ; Laon ; Limoges ; Lisieux (Séminaire) ; Noyon (Séminaire) ; Rouen (Séminaires de)  

Copie des lettres patentes de Louis XIII, approuvant l'institution, dans la ville de Caen, par Jacques d'Angennes, évêque de Bayeux, d'« une compagnie ou société de prestres et autres tendants à la prestrise, vivants ensemble en communauté soubs le nom et titre des Prestres du séminaire de Jésus et Marie » (1642) ; – copie des privilèges concédés à la même congrégation par Léonor de Matignon, évêque de Lisieux, pour l'établissement d'un grand séminaire dans sa ville episcopale (25 octobre 1653) ; – note informe et non datée sur un projet de fondation en faveur du grand séminaire d'Évreux (cette note paraît être une déclaration autographe, faite au P. Eudes, supérieur de la congrégation du séminaire, par M. Le Doulx de Melleville, doyen du chapitre d'Évreux, relativement à ses projets de donation) ; – copies des titres de fondation du grand séminaire d'Évreux par M. Le Doulx de Melleville, doyen du chapitre (9 et 10 janvier 1668) ; – copie des titres concernant l'établissement et la constitution des revenus des séminaires de Bayeux, de Noyon, de Laon, de Limoges, de Coutances, de Lisieux et de Rouen ; – déclaration du supérieur et des prêtres du séminaire d'Évreux relativement à la donation de 500 livres faite au Séminaire par M. Nicolas-Alexandre du Buse, ancien supérieur dudit séminaire (1749) ; – copie des bulles d'indulgences accordées par le pape Clément X aux prêtres de la Congrégation de Jésus et de Marie (1er décembre 1675) ; – requête adressée à l'évêque d'Évreux par les prêtres directeurs du séminaire d'Évreux à l'effet d'être confirmés « dans la possession où ils sont de faire leurs offices aux heures qui leur sont les plus commodes », le curé de Saint-Gilles ayant voulu leur contester ce droit (1699) ; – nomination par Adrien Petit de Captot, grand archidiacre d'Évreux, Claude Butel, pénitencier, Thomas Creuly, supérieur du séminaire et Louis des Noyers, prêtre, curé de la paroisse de La Chapelle-du-Bois-des-Faux, de M. Louis des Noyers en qualité de chapelain de la chapelle fondée en l'église paroissiale de La Chapelle-du-Bois-des-Faux par feu Jean de Malortie, écuyer, sieur de La Vallée (1717.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux
Fin des résultats