Toutes les ressources Roze, Jean 4 résultats (3ms)

Comptes de recettes et de dépenses rendus par les trésoriers de la fabrique. –« Payé pour la façon de l'inventaire des titres et papiers de la fabrique... 4 livres. Payé à Pierre Liégeois, menuisier, pour avoir fait le coffre de l'autel de la Sainte-Vierge et avoir fait l'autel de Saint-Sébastien dans son entier... 54 livres. Jean Roze, scieur de long, employé à débiter en planches les bois de la fabrique, est payé à raison de 25 sous par jour (1765). Payé à Pierre Renard, charpentier, pour avoir fait et fourni la croix du cimetière... 65 livres. Payé pour trois tableaux que l'on a apporté de Saint-Germain-en-Laye... 18 livres et 2 livres pour le port. Pour avoir fait faire un bénitier en plomb et deux plats d'étain fin pour quêter... 13 livres ».

G433 , 1742-1789 , Saint-Germain-en-Laye  
Contexte :
Églises paroissiales > Boissière (La)

Comptes de recettes et de dépenses rendus par les trésoriers de la fabrique. –« Payé pour la façon de l'inventaire des titres et papiers de la fabrique... 4 livres. Payé à Pierre Liégeois, menuisier, pour avoir fait le coffre de l'autel de la Sainte-Vierge et avoir fait l'autel de Saint-Sébastien dans son entier... 54 livres. Jean Roze, scieur de long, employé à débiter en planches les bois de la fabrique, est payé à raison de 25 sous par jour (1765). Payé à Pierre Renard, charpentier, pour avoir fait et fourni la croix du cimetière... 65 livres. Payé pour trois tableaux que l'on a apporté de Saint-Germain-en-Laye... 18 livres et 2 livres pour le port. Pour avoir fait faire un bénitier en plomb et deux plats d'étain fin pour quêter... 13 livres ».

G433 , 1742-1789 , Saint-Germain-en-Laye  
Contexte :
Églises paroissiales > Boissière (La)

Ferme de Neuville-près-Claville.

G103 , 1190-1765 , Branville ; Chaumont ; Claville ; Folleville ; Neuville-près-Claville ; Noë (Abbaye de la) ; Paintienville ; Pithienville  

Copie informe de la donation faite par Guillaume de Cierrey à l'abbaye de La Noë d'une rente de 10 sous et 2 setiers de froment que lui devait annuellement Guillaume Grassin de Neuville (1190) et de la confirmation de cette donation par Mathilde, dame de Pithienville, fille du donateur (1227) ; –« ensuit la mesure des terres appartenant à messieurs les chanoines de l'église cathédrale de Notre-Dame d'Évreux, tant masures que terres labourables, situées ès paroisses de Neuville, Claville, Paintienville et Branville, mesurées par moi Simon Huet, mesureur et arpenteur juré pour le Roi nostre sire en ce bailliage d'Évreux, en la perche de douze pouces pour pied, vingt et un pieds pour perche et huit vingt perches pour acre » (1569) ; – bail à ferme passé par le chapitre à Pierre Le Menu de Claville, Denis du Jardin, Pierre du Jardin, Pierre Morisse, Jean du Jardin, Jean Roze et Renaud de Folleville, des terres de Neuville, d'une contenance de cent seize acres, une vergée et demie et dix-huit perches, appartenant au chapitre, pour une durée de neuf années et moyennant une redevance annuelle de deux boisseaux de blé froment, un boisseau de méteil, mesure d'Évreux et trente-trois sous par acre (1580) ; – cession par maître Louis de Croisy, écuyer, sieur de Chaumont, président au siège présidial d'Évreux, au trésor et à la fabrique de la paroisse de Neuville, de deux pièces de terre en échange d'un terrain contenant sept perches et demie que la fabrique lui avait abandonné « pour faire aller à ligne droite le mur que ledit sieur de Croisy faisoit faire et construire le manoir et enclos qu'il étoit obligé faire envers le chapitre d'Évreux » (1643) ; – bail passé par le chapitre à Me Mathieu de Langle, receveur des tailles à Évreux, et à François de Langle, chanoine d'Évreux, fils de ce dernier, de la ferme de Neuville, contenant cent vingt-quatre acres, une vergée et demie et trois perches, moyennant huit cents livres tournois de rente annuelle et mille livres de pot de vin (1650). – Projet, devis et procès-verbal d'adjudication des travaux de reconstruction du presbytère de Neuville (1748-1749).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Ferme de Neuville-près-Claville.

G103 , 1190-1765 , Branville ; Chaumont ; Claville ; Folleville ; Neuville-près-Claville ; Noë (Abbaye de la) ; Paintienville ; Pithienville  

Copie informe de la donation faite par Guillaume de Cierrey à l'abbaye de La Noë d'une rente de 10 sous et 2 setiers de froment que lui devait annuellement Guillaume Grassin de Neuville (1190) et de la confirmation de cette donation par Mathilde, dame de Pithienville, fille du donateur (1227) ; –« ensuit la mesure des terres appartenant à messieurs les chanoines de l'église cathédrale de Notre-Dame d'Évreux, tant masures que terres labourables, situées ès paroisses de Neuville, Claville, Paintienville et Branville, mesurées par moi Simon Huet, mesureur et arpenteur juré pour le Roi nostre sire en ce bailliage d'Évreux, en la perche de douze pouces pour pied, vingt et un pieds pour perche et huit vingt perches pour acre » (1569) ; – bail à ferme passé par le chapitre à Pierre Le Menu de Claville, Denis du Jardin, Pierre du Jardin, Pierre Morisse, Jean du Jardin, Jean Roze et Renaud de Folleville, des terres de Neuville, d'une contenance de cent seize acres, une vergée et demie et dix-huit perches, appartenant au chapitre, pour une durée de neuf années et moyennant une redevance annuelle de deux boisseaux de blé froment, un boisseau de méteil, mesure d'Évreux et trente-trois sous par acre (1580) ; – cession par maître Louis de Croisy, écuyer, sieur de Chaumont, président au siège présidial d'Évreux, au trésor et à la fabrique de la paroisse de Neuville, de deux pièces de terre en échange d'un terrain contenant sept perches et demie que la fabrique lui avait abandonné « pour faire aller à ligne droite le mur que ledit sieur de Croisy faisoit faire et construire le manoir et enclos qu'il étoit obligé faire envers le chapitre d'Évreux » (1643) ; – bail passé par le chapitre à Me Mathieu de Langle, receveur des tailles à Évreux, et à François de Langle, chanoine d'Évreux, fils de ce dernier, de la ferme de Neuville, contenant cent vingt-quatre acres, une vergée et demie et trois perches, moyennant huit cents livres tournois de rente annuelle et mille livres de pot de vin (1650). – Projet, devis et procès-verbal d'adjudication des travaux de reconstruction du presbytère de Neuville (1748-1749).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre
Fin des résultats