Toutes les ressources Saint Etienne 21 résultats (14ms)

« Papier journal de la recepte des cens, rentes et debvoirs sieuriaulx deubz par les tenantz et vassaulx de la seigneurie Saint-Pierre-de-Longueville, alias d'Austis, appartenante à messieurs les religieux et couvent de l'abbaye Saint-Pierre de Jumièges, patrons, seigneurs spirituels et temporels de ladite seigneurie, commençant en l'année 1648. ».

H999 , 1648 , Junnièges (Abbaye de) ; Saint-Pierre-d'Autils (Prieuré de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Pierre-d'Autils

Confrérie de Saint-Etienne.

G1598 , 1542-1731 , Conches Saint-Etienne (paroisse de) ; Fresne (Le) ; Maubreuil (hameau à Le Fresne)  

Titres de propriété d'une rente de 20 sous tournois due à la confrérie en 1731 par Jean du Theil, journalier, demeurant au hameau de Maubreuil, paroisse du Fresne.

Contexte :
Confréries > Conches > Saint-Etienne

Requête adressée aux religieux de Grestain par François de Caradas de Bonval, prêtre, pour obtenir l'échange de terres voisines situées sur la ferme de Bonval et sur celle de Grestain dans la paroisse de Fontaine-Bellenger (1678) ; – bail à ferme passé par le représentant de l'abbaye à Jacques Doutte, laboureur, de la ferme de l'abbaye en toutes ses circonstances et dépendances, située à Fontaine-Bellenger, avec un petit trait de dîme sis à Saint-Étienne-du-Vauvray, pour le prix de 900 livres par an, outre les charges (1767).

H341 , 1678-1767 , Bonval (fief de), sis à Fontaine-Bellenger ; Fontaine-Bellanger ; Saint-Etienne-du-Vauvray  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Grestain (Ordre de Saint-Benoît)

Résignation de la cure de Jumelles par Henri Masson, « prêtre du diocèse d'Évreux, curé et paisible possesseur depuis plus de seize ans de la cure ou église paroissiale de Saint-Étienne de Jumelles », en faveur de Me Louis-Mathurin-Étienne Fortier, prêtre dudit diocèse d'Évreux, chanoine de l'église collégiale de Saint-Pierre-d'Appoigny, diocèse d'Auxerre, et titulaire d'une chapelle en l'église paroissiale de Saint-Gervais en la ville de Paris, « comme étant ledit Me Fortier très digne et capable de bien remplir toutes les fonctions pour le desservice de ladite cure ».

G817 , 1775 , Jumelles ; Paris (Saint-Gervais, chapelle) ; Saint-Pierre-d'Appoigny (diocèse d'Auxerre)  
Contexte :
Églises paroissiales > Ivry-la-Bataille

Paroisses de Saint-Étienne et de Saint-Jean d'Elbeuf.

G258 , 1506-1758 , Elbeuf ; Elbeuf (Paroisses) ; Rouen (Parlement de)  

Reconnaissance par Robert Lefèvre, dit Vicomte, de la paroisse Saint-Étienne d'Elbeuf, envers le chapitre de La Saussaye, d'une rente annuelle de 5 sous tournois assignée sur une masure et maison situées dans la rue Meleuze à Elbeuf (1er juillet 1599) ; – arrêt du parlement de Rouen ordonnant l'exécution des arrêts du 13 mars 1660 et du 16 septembre 1661 qui autorisaient le chapitre de La Saussaye à recouvrer sur Simon « Pastallier », fermier des moulins d'Elbeuf, les arrérages d'une rente de 336 livres 5 sols léguée au chapitre par Guillaume d'Harcourt, duc d'Elbeuf, en 1317 (5 mars 1662) ; – ordre de Charles de Lorraine, duc d'Elbeuf, à « Patellier », fermier de ses moulins d'Elbeuf et à ses successeurs, de payer aux chanoines de La Saussaye la somme de 1,089 livres 10 sols pour arrérages échus des 336 livres 5 sols de rente à eux léguées par ses prédécesseurs et de servir régulièrement cette rente chaque année (3 janvier 1664).

Contexte :
Chapitre collégial de la Saussaye

Confirmation par Guillaume le Poitevin, de la paroisse Saint-Pierre-du-Vauvray, de la vente faite à l'abbaye par Vivien de Ruella d'une rente de 13 sous et un chapon assignée sur une pièce de terre au port du Vauvray (1249) ; – donation à l'abbaye par Jean Du Val, de la paroisse Saint-Étienne-du-Vauvray, d'une rente annuelle de 2 sous, assignée sur une oseraie sise au Vauvray, devant les Loges (1277) ; – contrats de vente et baux à fieffe de terres et de vignes situées à Saint-Étienne-du-Vauvray, chargées de rentes seigneuriales envers l'abbaye de Bonport (XVIe siècle). – (Cinquante-sixième liasse de l'inventaire de 1784.).

H201 , 1249-1701 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Loges (Les), triège au Vauvray ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Vauvray (Le), Vignes près Léry  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Saint-Marcel.

H1039 , 1294-1587 , Gisors ; Saint-Etienne-sous-Bailleul ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Sausseuse (Prieuré de) ; Vernon (Ville de)  

Donation au prieuré par Maheut Lamengin, veuve de Guillaume de Glo, d'une masure, de plusieurs pièces de terre et de vigne ainsi que de diverses rentes foncières situées ou assignées dans les paroisses de Saint-Marcel, de Vernonnet et de Saint-Étienne-sous-Bailleul (1339) ; — baux à fieffe de plusieurs pièces de vigne appartenant au prieuré dans la paroisse de Saint-Marcel.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sausseuse

Procès-verbaux de visite du prieuré par les vicaires généraux de l'archevêque de Rouen (1622-1646) ; – inventaires des reliques, des ornements et du mobilier de l'église du prieuré (1622-1682) : « premièrement un soleil d'argent porté sur un pied de cuivre, dans lequel il se rencontre du sépulchre de Nostre-Seigneur, des reliques de saint André, apostre, du vestemént de saint Jean Évangéliste, de saint Remy évesque, du vestement de saint Urbain, de saint Gra confesseur, des unze milles vierges et plusieurs autres enchâssées dans une vitre, avec une dent de saint Fiacre... De l'argenterie : un grand soleil d'argent avec un saint ciboire d'argent ; quatre beaux calices d'argent ; une grande croix d'argent pour porter en procession ; une petite croix d'argent avec deux chandeliers d'argent ; deux chopinettes et un plat à laver d'argent le tout ; le texte des évangiles, tout couvert d'argent et enrichi de pierreries... Tableaux : un tableau de Nostre-Dame-de-Pitié ; sept autres tableaux peints sur du marbre blanc ; un tableau de saint Estienne sur du cuivre ; deux tableaux de cuivre sur du velours ; un autre tableau de sainte Anne ; une autre image ouvragée d'or et d'argent et plusieurs autres ornements de saint Fiacre... ».

H1007 , 1622-1682 , Sausseuse (Prieuré de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sausseuse

Copie collationnée de la déclaration générale des biens et des revenus de l'abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Caslillon de Conches, fournie par Robert de Quesnel, abbé commendataire, « au Roy et à monseigneur, fils de France, frère unicque du Roy, pair de France, duc d'Anjou, Allençon et Évreux... Item, au bailliage de Gisors en Vexin, la prieurré de Saint-Estienne-de-Hacqueville, avecques les droictz d'y présenter et les appartenances dudicl prieurrey, court et uzaige en basse justice, hommes, houmaiges et rentes... » (1569) ; – déclarations et aveux rendus à la baronnie d'Étrépagny et à la seigneurie de Hacqueville par Antoine de Quesnel, écuyer, religieux, prieur do Saint-Étienne-lès-Hacqueville (1624), Guillaume Anffrie, chevalier (1654-1665), Philippe Bence, prêtre (1732), Louis-Armand de Saint-Bon, prêtre (1736), Étienne Robert, prêtre, docteur en théologie, ancien curé de la Madeleine à Paris (1765), Louis Robert, prêtre, docteur de Sorbonne, curé de Ville-d'Avray (1781), prieurs commendataires, pour la chapelle, les bâtiments et les terres dépendant du prieuré.

H983 , 1569-1781 , Alençon ; Anjou (L') ; Conches, Abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul-de-Castillon-les-Conches ; Courbépine ; Etrépagny ; Evreux (Ville) ; Gisors ; Saint-Etienne-les-Hacqueville (Prieuré de) ; Ville d'Avray  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Étienne-lès-Hacqueville

Bail des fermes de l'abbaye situées à Tostes, passé à Gilles et à Thomas Dugard, père et fils, pour le prix annuel de 1320 livres, 40 boisseaux de blé, 4 chapons, et 4 poulets (1770) ; – procès-verbal d'adjudication du bail du Glos-au-Moine, des terres labourables et prairies sises sur les paroisses de Léry, Poses, Les Damps, Portejoie, Saint-Pierre et Saint-Étienne-du-Vauvray, appartenant à l'abbaye, passé à Jean-Baptiste Fleury, marchand aubergiste à Léry, pour le prix principal de 900 livres (1785).

H191 , 1770-1786 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Clos-au-Moine (Le), situé à Léry ; Damps (Les) ; Gord-Morel (Le), sis à Tournedos ; Léry ; Porte-Joie ; Poses ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tostes ; Tournedos  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Journal des recettes et des dépenses du prieuré de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe (1776-1783) ; — notes de comptabilité de M. Hézon, avocat à Évreux et régisseur des économats, relatives à l'administration des biens du prieuré de Grammont-lès-Beaumont après le décès de M. Silvain du Ligondès, prieur (1783-1784), du prieuré de Croth, de la dîme de Serez dépendant de l'abbaye de Grandchamp, du prieuré du Tremblay, près la commanderie de Saint-Étienne, dépendant de l'abbaye de Sainte-Barbe-en-Auge et du prieuré de Lierru (1783-1790).

H876 , 1776-1790 , Croth (prieuré de) ; Grammont-la-Bellière (Prieuré de) ; Grammont-les-Beaumont-le-Roger (Prieuré de) ; Grandchamp (abbaye de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Sainte-Barbe-en-Auge (Prieuré de) ; Saint-Etienne-de-Remeville (Commanderie de) ; Serez ; Thevray ; Tremblay (Prieuré du), près la Commanderie  

Journal des recettes et des dépenses du prieuré de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe (1776-1783) ; — notes de comptabilité de M. Hézon, avocat à Évreux et régisseur des économats, relatives à l'administration des biens du prieuré de Grammont-lès-Beaumont après le décès de M. Silvain du Ligondès, prieur (1783-1784), du prieuré de Croth, de la dîme de Serez dépendant de l'abbaye de Grandchamp, du prieuré du Tremblay, près la commanderie de Saint-Étienne, dépendant de l'abbaye de Sainte-Barbe-en-Auge et du prieuré de Lierru (1783-1790).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieurés de Grammont-lès-Beaumont et de Grammont-la-Bellière, son annexe

Aveux rendus à l'abbaye de Jumièges par les tenanciers de maisons, de terres et de vignes situées à Saint-Pierre-d'Autils, à Saint-Élienne-sous-Bailleul, etc. Et relevant de la seigneurie de Saint-Pierre-d'Autils. « De messieurs les religieux, prieur et couvent de l'abbaye royalle de Saint-Pierre de Jumièges, ordre de Saint-Benoist, congrégation de Saint-Maur, seigneurs et patrons de Saint-Pierre-d'Autis, Saint-Estienne sous-Bailleul, Cantelou, Launay-Caignard, Brosville, et seigneurs en partie de Saint-Just, Saint-Marcel, Bisy et autres lieux des environs, nous Romain Abraham de Rouen de Bermonville, chevalier, seigneur de Conelle, Saint-Pierre-le-Petit et autres lieux, ancien capitaime au régiment de la marine et chevalier de l'ordre militaire de Saint-Louis, tenons et avouons tenir de nos dits seigneurs, à cause de leurs dittes seigneuries, les héritages qui ensuivent... Etc. » (1748).

H994 , 1747-1758 , Bermonville (fief de) ; Bisy, près Vernon ; Brosville ; Canteloup-le-Bocage ; Connelle ; Launay-Caignard (fief de) ; Rouen (ville) ; Saint-Etienne-sous-Bailleul ; Saint-Just-près-Vernon ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Pierre-d'Autils (Prieuré de) ; Saint-Pierre-le-Petit (fief de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Pierre-d'Autils

Bec-Hellouin (Le).

H13 , 1257-1762 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Bec-Héllouin (Le) ; Neubourg (Le), paroisse Saint-Paul ; Pont-Hachette (le), sis au Bec-Hellouin ; Rouen (Parlement de) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Etienne-l'Allier  

Vente à l'abbaye par Gilbert du Hamel, de Saint-Étienne-l'Allier, d'une maison sise au Bec, ayant appartenu à Geoffroi de Maleville, pour le prix de 200 livres tournois (février 1257 n. s. ), — id., par Raoul du Neubourg, d'une partie de maison sise au Bec, dont l'autre partie appartenait à Jean « Le Waleis » (septembre 1257) ; — id., par Gauthier, prêtre de l'église Saint-Paul du Neubourg (septembre 1257), par Jean Le Galois (dictus Le Gualeis, juin 1259), et par Jeanne Laissée (1352), de maisons, masures et héritages sis au Bec ; —vente par les religieux du Bec (Pierre-François Boudier, prieur ; Louis-Denis Durier, sous-prieur ; Mathurin Larcher, Guillaume Delaunay, Robert Rivière), à Nicolas Vittecoq, marchand, demeurant au Bec, de trois pièces de terre, avec les bâtiments y édifiés, sises au Bec, triège du Pont-Hachette, la première contenant une acre, la seconde cinq vergées, la troisième une demi-acre, « appartenantes auxdits sieurs religieux à droit de confiscation sur la personne de Charles Vittecoq, prestre, frère dudit sieur acquéreur, condamné aux gallaires par arrest de la Cour du Parlement de Normandie, du 23 aoust 1757 », moyennant le prix principal de 1000 livres et à la charge d'acquitter deux rentes, de 6 livres 13 sous 4 deniers chacune, dont elles sont supposées grevées (1762).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)

Aveux rendus par la fabrique à Gabriel des Marettes, écuyer, seigneur du fief de Boyon et des Jardins, situé sur les paroisses de Combon, Sainte-Opportune-la Campagne et ès environs (1721), à Pierre Godart, chevalier, seigneur haut justicier, patron et marquis de Belbeuf (1736), à Charles de Cossette, chevalier, seigneur du fief du Petit-Menille, paroisse de Sainte-Colombe (1732), à Françoise Le Diacre, veuve de « Georges de Lieurray », seigneur d'une portion du fief d'Omonville, « lequel s'étend sur les paroisses du Neubourg, Épréville, Sainte-Colombe, Combon, La Salle-Cocquerel et ès environs » (1734), à Claude de Saint-Simon, chevalier, grand croix de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, commandeur de Saint-Étienne de Renneville (1749), à Nicolas de Mauduit, seigneur de Sémerville, « enseigne des vaisseaux du Roy » (1755), à Robert-Philbert Le Carpentier des Longvaux, écuyer, seigneur de Combon (1757), à Pierre-Jacques Le Carpentier, seigneur du Petit-Menille (1771), à Marie-Anne-Claudine de La Rochefoucauld Cousage, abbesse de Saint-Sauveur d'Évreux (1770), et à Pierre-Jacques Le Carpentier, chevalier, baron de Combon (1784), pour des terres relevant des seigneuries et des fiefs de Boyon et des Jardins, d'Omonville, du Petit-Menille, de la commanderie de Saint-Étienne de Renneville, de Sémerville et de Combon.

G1150 , 1721-1783 , Boyzon (fief de, à Combon) ; Combon ; Epreville-près-le-Neubourg ; Evreux, Saint-Sauveur (abbaye de) ; Jardins (fief des), à Conches ; Omonville (fief au Neubourg) ; Petit-Mesnille (Le), fief à Sainte-Colombe-la-Campgne ; Sainte-Colombe-la-Campagne ; Sainte-Opportune-la-Campagne ; Saint-Etienne-de-Renneville (Commanderie de) ; Salle-Coquerel (La) ; Semerville ; Semerville  
Contexte :
Églises paroissiales > Sainte-Colombe-la-Campagne