Toutes les ressources Saint Germain 25 résultats (242ms)

Confrérie du Saint-Sacrement, sous l'invocation de Saint-Joseph.

G1728 , 1676-1785  

Délibérations de la confrérie, concernant : la modification des figures brodées sur les chaperons des frères servants, par suite de la réclamation des frères de la confrérie du Saint-Sacrement de Saint-Ouen dont les ornements étaient semblables (l'assemblée décide d'ajouter l'image de saint-Joseph à celle du Saint-Sacrement), – le vote d'une somme de 50 livres pour contribuer à la façon d'une contretable et d'un tabernacle dans l'église Saint-Germain (1686), – la dispense du service, moyennant le payement d'une somme de 60sous, accordée à Philippe Boissel, qui, « engaigé dans lacompaignie de M. de Cauverville, supplioit les maistre et frères de luy donner le service de frère, allant pour une bonne action contre les prétendus de la relligion reformée (1689), – les réparations et l'entretien de la « tapisserie » de la confrérie », etc.

Contexte :
Confréries > Pont-Audemer > Saint-Germain

Herponcey (fief de Montigny).

H558 , 1226-XVIIe siècle , Herponcey (fief d'), sis à Montigny ; Rugles (Paroisse Saint-Germain de)  

Donation à l'abbaye par Robert de Montigny de ses meubles et de rentes en grains assignées sur sa grange de Montigny. Dans cette charte, le donateur rappelle une précédente donation par lui faite à l'abbaye « quando abbas et conventus Lire receperunt me in fratrem » (1226) ; — copie collationnée d'un bail à fieffe passé par l'abbaye à Guillaume Frère du manoir de Montigny situé sur la Risle, à Herponcey, moyennant une rente annuelle de 100 sous, outre les charges (1367) ; — gages-pleiges, mémoires et notes concernant le fief de Montigny : « la seigneurie de Montigny, qui s'étend sur les paroisses de Herponcey et Saint-Germain de Rugles, fut fieflée par les religieux de l'abbaye de Lire au seigneur d'Herponcey le 24 août 1615. Monsieur d'Herponcey jouit de toutes les parties de la ditte seigneurie qui sont situées paroisse d'Herponcey ; mais il ne jouit pas de toutes celles sittuées paroisse du dit Saint-Germain de Rugles. Messieurs les religieux de Lire en possèdent la majeure partie, quoiqu'ils ayent abandonné ledit fief sans aucune réserve ». — (Soixante-douzième chapitre de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Confrérie du Saint-Sacrement, sous l'invocation de Saint-Joseph.

G1727 , 1643-1651 , Pont-Audemer (Saint-Germain)  

« Ensuivent les règles, statutz et ordonnances de la confrarie du très Saint-Sacrement de l'Autel fondée et érigée en l'églize paroissialle de Sainct-Germain du Ponteaudemer, soulz les auspices et intercession du bien heureux sainct Joseph, par la permission et bon plaisir de messire Philippes Cospean, évesque et conte de Lisieux, en l'année mil six centz quarante trois. » Approbation des statuts par l'évèque de Lisieux, « à condition que les susdits confrères ne s'assembleront pour faire aucuns festins ny banquets, pour les dissolutions qui en peuvent réussir... »- ; – liste des frères et des sœurs affiliés à la confrérie, avec l'indication des sommes payées par eux ; – comptes rendus par les maîtres de la confrérie, de 1643 à 1651 : « payé pour le tableau de Saint-Joseph... 40 livres, – id. À Jacques Husbar, pour l'encastillement dudit tableau... 26 livres ».

Contexte :
Confréries > Pont-Audemer > Saint-Germain

Vente par Sébastien du Bosc, conseiller du Roi, contrôleur au grenier et magasin à sel de Pont-de-l'Arche, au trésor de l'église paroissiale d'Alisay, représenté par Jean Morisset, curé de ladite paroisse et doyen de Perriers, de deux pièces de terres sises à Alisay et mouvantes de la seigneurie de Rouville, contenant ensemble une acre et trois vergées, pour le prix de 550 livres (1670) ; –« inventaire des coppies de contrats, quittances et tittres concernant le bien et revenu de l'église de Saint-Germain d'Alizé, mis au greffe de Monsieur du Parc, conseiller du Roy, lieutenant général civil et criminel au Pont-de-l'Arche (1673).

G308 , 1640-1673 , Alizay ; Rouville  
Contexte :
Églises paroissiales > Alisay

Procès-verbal d'élection (23 décembre 1422) de Simon de Gonnelle, nommé abbé de Bernay en remplacement de Pons Pignon, destitué, et acte de notification de ladite élection à l'évêque de Lisieux ; – acte de refus par le vicaire général de l'évêque de Lisieux d'une présentation faite à la cure de Saint-Germain de Moyaux par Jean de la Chapelle, abbé de Bernay, son prédécesseur Richard Boschage ayant déjà fait une présentation à la même cure en faveur de Guillaume Quesnel. (S. d. 1482-1488.).

H1709 , XVe siècle , Bernay (Abbaye de) ; Lisieux ; Mézières ; Moyaux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Délibérations des religieuses de la Providence d'Évreux concernant les fonddations et les donations faites à la communauté et les dettes contractées par elles. (Notes sur des fondations d'écoles à la Pyle, à Saint-Ouen-de-Mancelles, à Saint-Martin et à Notre-Dame d'Apres, à Saint-Germain de Villettes et à Saint-Pierre d'Irai) ; –état des dettes contractées pour la construction des bâtiments du couvent.).

H1594 , 1779-1793 , Apres (paroisse Notre-Dame d') ; Apres (paroisse Saint-Martin) ; Evreux (Communauté de la Providence) ; Irai (Saint-Pierre d') ; Pyle (La) ; Saint-Ouen-de-Mancelles ; Villettes  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Communauté de la Providence d'Évreux

Comptes des trésoriers de la fabrique de Cailly et procès-verbaux de reddition de ces comptes devant les abbés de La Croix Saint-Leufroi « ayant en cette qualité droit de visite et de juridiction sur les églises paroissiales de Saint-Paul de La Croix, de Saint- Germain d'Écardenville, de Saint-Louis de Cailly et de Saint-Pierre de Fontaine-Heudebourg. » Dépenses pour la réédification du clocher et les réparations de la couverture de l'église (1731). « Payé au sieur Delalonde, d'Évreux, pour avoir relié un missel 35 sols ». « Pour les nouveaux livres usage du diocèze,... 148 livres » sur lesquelles 13 livres provenaient « de la vente des vieux livres en parchemin » (1741). Dépenses pour la démolition de l'ancien clocher et la construction du nouveau (1749). « Payé à M. Magner, à Évreux, pour la reliure du Missel... 6 livres. Payé à M. Audiger, libraire à Évreux, pour avoir relié les deux grands livres et fourni un Processionnaire... 36 livres 10 sous. ».

G475 , 1729-1793 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Ecardenville-la-Campagne (chapelle de Notre-Dame de Mesnil-Pipart) ; Fontaine-Gautier (La), triège du Bosc-Roger  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Pont-Audemer.

H1313 , 1384-1724 , Haye-de-Calleville (La) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Ouen de) ; Pont-Audemer (ville) ; Pré à l'Abesse (Le), sis à Pont-Audemer ; Préaux (Abbaye de Saint-Léger de) ; Ruelle (triège de la), sis à Pont-Audemer ; Saint-Germain-de-Pont-Audemer  

Copie informe d'un bail à fieffe passé par les religieuses de Préaux à Henri Dumont d'une maison située paroisse Saint-Ouen de Pont-Audemer, moyennant une rente annuelle de 100 sous, « et par telle condition que sy la dicte ville de Pont-Audemer estoit enforchie pour le temps advenir, lesdittes relligieuses pourroient aller demourer en la dicte maison avecques ledict Henry, elles et leurs biens, en cas que il soit guerre en pays ou environ la dicte ville, et non autrement » (1384) ; — enquêtes, procédures et transaction entre les religieuses de Préaux, d'une part, Suzanne de Freville, veuve de Samuel Le Mire, conseiller assesseur à Pont-Audemer, et leurs enfants, d'autre part, au sujet du droit de passage desdites religieuses par « ung chemin ou sente publique tendant du chemin de la Ruelle au pré desdites dames nommé le Pré-à-l'Abbesse » (1564-1620) ; — vente à l'abbaye par André de Graveron et Jacques de Graveron, écuyer, son frère, ce dernier demeurant à la Haye de-Calleville, d'un pré contenant cinq acres et demie situé à la Ruelle, paroisse Saint-Germain de Pont-Audemer, pour le prix de 5.850 livres (1654) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Robert Challot, herbager à Pont-Audemer, des prairies de la Ruelle situées paroisse Saint-Germain de Pont-Audemer, moyennant un fermage annuel de 150 livres (1724).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Saint-Léger de Préaux (Ordre de Saint-Benoît)

Paroisse de Saint-Germain-de-Fresney.

G112 , 1685-1777 , Bois-Renard (Le) ; Ecorchet ; Saint-André-de-la-Marche ; Saint-Georges-des-Champs ; Saint-Germain-de-Fresney ; Saint-Hilaire  

Aveu rendu par le chapitre à messire Gabriel « du Bue Richard, » chevalier, seigneur de Saint-Germain, de plusieurs pièces de terre situées dans la paroisse et dépendant de la seigneurie de Saint-Germain-de-Fresney (1685) ; – autres aveux des mêmes terres rendus par les hommes vivants et mourants du chapitre à Robert « de Burrichard » (1716), et à Claude André Gérard Le Febvre de Saint-Hilaire, baron de Saint-André en la Marche, seigneur du Parcq, de Saint-Georges-des-Champs, Fresney, Saint-Germain, Ecorchet, le Bois-Renard, conseiller au Parlement de Paris (1741) ; – bail à ferme passé par le chapitre à Jean-Baptiste Roussel, laboureur, des terres appartenant à la communauté dans les paroisses de Fresney et de Saint-Germain-de-Fresney, pour une durée de 9 années, à raison de 100 livres par an (1752).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Pièces de procédure produites au Conseil du Roi pour François Gaultrin, curé de Fourges, contre les religieuses, abbesse et couvent de l'abbaye du Trésor Notre-Dame, ordre de Citeaux, « pour raison des dixmes de ladicte parroisse, desquelles lesdictes religieuses prétendent plus grande partie qu'il ne leur en appartient » ; – griefs et moyens d'appel fournis devant le lieutenant général civil de Gisors par Pierre de Mornay, chevalier, seigneur d'Ambleville et du fief de La Rivière, qui s'étend dans les paroisses de Saint-Remy, Bray et Fourges, appelant de sentence rendue par le bailli vicomtal de Baudemont, contre les habitants de la paroisse de Fourges, « pour faire dire et juger que ledit sieur appelant sera gardé et maintenu en la plaine et libre possession et jouissance de son dit fief de La Rivière, que, en conséquence, il sera faict deffence aux inthimés de rétablyr le pont estant sur ladite rivière, construit pa soufrance et concession, à charge, sy mieux ils ayment, luy payer la redevance annuelle de deux septiers d'avoyne et quatre chapons » (1700) ; – requête adressée à l'archevêque de Rouen par Guy César de La Luzerne, marquis de Beuzeville, à l'effet d'obtenir l'autorisation de démolir la chapelle de Saint-Germain, dans la paroisse de Fourges, au hameau du Bosc-Roger dépendant de la baronnie de Baudemont, « laquelle est en totalle ruine, qui sert de retraite à toute sorte d'animaux, estant mesme sans aucun revenu, et laquelle n'est d'aucune utilité comme ne s'y estant dit ny célébré aucune messe de temps immémorial (fin du XVIIe siècle) ; – accord passé entre les habitants et le curé de Fourges pour le payement d'un prêtre « pour faire la fonction de vicaire dans ladite paroisse de Fourges, tant pour subvenir à leurs besoins etnécessités spirituelles qu'à l'esducation de leurs enfans » (1712) ; – pièces de procédure pour les habitants de Fourges contre ceux du hameau du Bosc-Roger, qui prétendaient ne pas contribuer aux frais de reconstruction du presbytère de Fourges, pour ce motif qu'il existait'au Bosc-Roger une église succursale.

G666 , 1659-1755 , Ambleville ; Beuzeville ; Bosc-Roger (hameau du, à Fourges) ; Bray ; Fourges ; Rivière (La), fief à Fourges ; Rouen (ville) ; Saint-Remy ; Trésor-Notre Dame (Le), abbaye  
Contexte :
Églises paroissiales > Fourges

Aveux rendus par la fabrique à Jacques Durand, sieur de Saint-Germain, élu en l'élection de Gisors et Pontoise (1638), à Marie-Suzanne de Nojon, veuve de Pierre de Marie (1729), à Pierre de Marie, fils du précédent (1751), à Jean de Gallet de Vallières, à Antoine de Gallie de Pertheville et aux filles de feu Pierre de Marie (1776), pour des terres relevant du fief de Saint-Germain à Étrépagny, –à Michel Sublet, marquis de Heudicourt, pour des terres relevant delà seigneurie de La Broche (1692), –à Marie Magon, veuve de Louis-Benoist Dauvet, marquis de Mainneville (1731) et à Louis-Nicolas, marquis Dauvet (1756), pour des terres relevant de la seigneurie de Longchamps.

G601 , 1638-1776 , Broche (La), seigneurie ; Gisors ; Mainneville ; Pontoise ; Saint-Germain (fief à Etrepagny)  
Contexte :
Églises paroissiales > Étrépagny

Titres d'une rente de huit boisseaux de blé et de deux sous d'argent donnée à l'abbaye en 1223 par Richard, clerc, du Mont-Héroud, et assignée sur sept vergées de terre sises à Fouqueville ; – confirmation par Renaud Tauquers, chevalier, d'une rente de 30 sous donnée à l'abbaye par Jean Durand, du Poat-de-l'Arche (1256) ; – bail à fieffe passé par Guillemin Hébert, procureur de Jacques Henry, écuyer, seigneur de Saint-Pierre-des-Cercueils en partie, à Etienne Le François, d'une masure et d'un jardin sis au Bec-Thomas, chargés d'une oie de rente envers l'abbaye de Bonport et d'une chandelle de cire, du prix de 9 deniers, envers l'église du Bec-Thomas (1468) ; –aveu rendu à l'abbaye par Guillaume Le Pènelier, de Saint-Christophe de la Harengère, pour plusieurs pièces de terre mouvantes de la baronnie du Bec-Thomas (1446) ; – inventaire de plusieurs titres, de 1474 à 1581, établissant que le bénéfice-cure de Saint-Germain-de-Pasquier était à la nomination de l'abbé du Bec-Hellouin. – (Soixante-quinzième liasse de l'inventaire de 1784.).

H216 , 1223-1735 , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Bec-Thomas (Le) ; Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Fouqueville ; Harengère (La) ; Mont-Héroud (Le) ; Pont-de-l'Arche, ville ; Saint-Germain-de-Pasquier ; Saint-Pierre-des-Cercueils  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Contrat d'échange de deux pièces de terre situées dans les paroisses de Tourville et de Saint-Germain de Pont-Audemer, passé entre les Carmélites, d'une part, et Jacques Dehors, sieur de Boismo-ret, marchand tanneur à Pont-Audemer, d'autre part (1735) ; – aveu rendu par les Carmélites au bureau des pauvres de l'Hôtel-Dieu de Pont-Audemer, propriétaire de la seigneurie du prieuré de Saint-Gilles, pour une acre de terre labourable située dans la paroisse Saint-Germain de Pont-Audemer et relevant de la dite seigneurie (1739) ; – aveux rendus par les mêmes à « messire Tenneguy-François-Jean de Guérin, chevalier, seigneur patron de Tourville » (1768), à Charles-Pierre de Bailleul, président à mortier au parlement de Normandie, « seigneur des fiefs du donjon de la châtellenie de Fort-Moville » (1769) et à Louis-Charles-Félix de Malhortie « écuyer, chevalier, seigneur du noble fief, terre et seigneurie de la Motte, situé sur la paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer et qui s'étend sur les paroisses de Saint-Paul sur Rille, Campigny, Tourville, Saint-Ouen du Pont-Audemer et aux environs » (1778), pour des terres relevant des seigneuries de Tourville et de Fort-Moville et du fief de la Motte.

H1515 , 1714-1793 , Bois-Moret (fief de) ; Campigny ; Fort-Moville ; Motte (fief de la), sis paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer ; Pont-Audemer (Carmélites de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Germain de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Ouen de) ; Pont-Audemer (Prieuré de Saint-Gilles) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Gilles-de-Pont-Audemer ; Saint-Paul-sur-Risle ; Tourville-près-Pont-Audemer  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Carmélites de Pont-Audemer

Rocquemont.

H1282 , 1698-1780 , Cailly-sur-Eure ; Critost (fief du) ; Croisel (fief de), sis à Muzy ; Etteville ; Houville ; Icquebeuf ; Malmaison (La) ; Pierval ; Prée (Chapelle de la), située à Menilles ; Rocquemont ; Rue-Saint-Pierre (La) ; Saint-André ; Saint-Jean-le-Bois-Robert ; Saint-Nicolas-du-Verbois-en-Caux ; Touffreville ; Tremblay (Le)  

Aveu rendu parles religieuses de Fontaine-Guérard à « noble demoiselle Anne-Madeleine Delpech de Cailly, dame et patronne dudit Cailly, Saint-André, Saint-Nicolas-du-Verbois, Saint-Jean-le-Bois-Robert, dame patronne haute justicière de Pierval et La Malmaison, La Rue-Saint-Pierre, Collemare, Icquebeuf, Rocquemont, Le Tremblay, La Prées, Critost, Etteville, Touffreville, Saint-Germain, Houville », seule fille et unique héritière de feu Pierre Delpech, chevalier, président en la Cour des aides de Paris, pour une pièce de terre labourable contenant deux acres et demie, sise à Rocquemont (1751) ; — correspondance entre l'abbesse de Fontaine-Guérard et le curé de Rocquemont sur le différend survenu entre eux à propos du payement de la rente en grains due par l'abbaye, que le curé de Rocquemont prétendait percevoir à la mesure de Cailly (1780).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Fontaine-Guérard (Ordre de Cîteaux)

Dixième volume contenant les églises paroissiales (lettre S, fin).

G31 , XVIIIe siècle , Saint-Amand-des-Hautes-Terres ; Saint-Aubin-d'Ecrosville ; Saint-Aubin-le-Guichard ; Saint-Aubin-le-Vertueux ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Cyr-du-Vaudreuil ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Sainte-Colombe-la-Campagne ; Saint-Elier-près-Conches ; Sainte-Marguerite-en-Onche ; Sainte-Marthe ; Sainte-Opportune-du-Bosc ; Sainte-Opportune-la-Campagne ; Sainte-Opportune-près-Rugles ; Saint-Etienne-de-Conches ; Saint-Germain-de-Louviers ; Saint-Jacques-de-la-Barre ; Saint-Jean-d'Elbeuf ; Saint-Lambert-en-Ouche ; Saint-Léger-la-Campagne ; Saint-Léger-le-Gautier ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Martin-la-Corneille ; Saint-Melain-du-Bosc ; Saint-Melain-la-Campagne ; Saint-Nicolas-de-Verneuil ; Saint-Nicolas-du-Bosc ; Saint-Ouen-de-Mancelles ; Saint-Pierre-de-Cernières ; Saint-Pierre-des-Cercueils ; Saint-Pierre-de-Somoire ; Saint-Quentin-des-Iles ; Saint-Sébastien-de-Moirsent-Bois-Gencelin ; Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; Sassey ; Sébécourt ; Semerville ; Soccane-près-Lyre ; Surtauville ; Surville ; Thuit-Anger (Le) ; Venon  

Table à la fin du registre. – Les paroisses comprises dans ce volume sont les suivantes : doyenné de Lyre : Sainte-Opportune-près-Rugles, Saint-Ouen-de-Mancelles, Saint-Germain-de-Rugles, Soccanne ; – doyenné de Conches : Saint-Etienne-de-Conches, Saint-Germain-lez-Évreux, Saint-Élier-près-Conches, Saint-Léger-le-Gautier, Sainte-Marthe, Sébécourt, Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin ; – doyenné d'Ouche : Saint-Pierre-de-Cernieres, Saint-Aubin-des-Hayes, Saint-Aubin-le-Guichard, Saint-Aubin-le-Vertueux, Saint-Aubin-sur-Risle, Saint-Jacques-de-la-Barre, Saint-Lambert, Sainte-Marguerite-en-Ouche, Saint-Quentin-des-Iles ; – doyenné du Neubourg : Sainte-Colombe-la-Campagne, Saint-Léger-la-Campagne, Saint-Martin-la-Corneille, Saint-Melain-la-Campagne, Saint-Melain-du-Bosc, Saint-Nicolas-du-Bosc, Sainte-Opportune-du-Bosc, Sainte-Opportune-la-Campagne, Saint-Pierre-des-Cercueils, Saint-Amand-des-Hautes-Terres, Semerville ; – doyenné de Louviers : Sacquenville, Saint-Aubin-d'Écrosville, Saint-Cyr-du-Vaudreuil, Saint-Cyr-la-Campagne, Saint-Didier-des-Bois, Saint-Germain de Louviers, Saint-Martin-la-Campagne, Surtauville, Surville, Saint-Jean d'Elbeuf.

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux