Toutes les ressources Saint Paul (apôtre) 20 résultats (8ms)

Copie collationnée (1792) de la déclaration fournie au Roi, en sa Chambre des Comptes de Normandie, par Michel Picot, chanoine de l'église cathédrale de Montpellier et prieur du prieuré de Saint-Paul en la forêt de Lyons, du revenu temporel dudit prieuré, et de l'arrêt de mainlevée rendu au profit dudit Michel Picot par la Chambre des Comptes de Normandie.

H991 , 1679 , Montpellier ; Saint-Paul (Prieuré de), sis en forêt de Lyons  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Paul, en la Forêt de Lyons

Copie collationnée (1792) de la déclaration fournie au Roi, en sa Chambre des Comptes de Normandie, par Michel Picot, chanoine de l'église cathédrale de Montpellier et prieur du prieuré de Saint-Paul en la forêt de Lyons, du revenu temporel dudit prieuré, et de l'arrêt de mainlevée rendu au profit dudit Michel Picot par la Chambre des Comptes de Normandie.

H991 , 1679 , Montpellier ; Saint-Paul (Prieuré de), sis en forêt de Lyons  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Saint-Paul, en la Forêt de Lyons

Procès-verbal de prise de possession du prieuré par « Messire Denis Pompée Ouic, prêtre du diocèse de Carpentras, bachelier en théologie, pourvu en cour de Rome du prieuré simple de la Madeleine près Saint André en la Marche, diocèse d'Évreux, doyenné d'Ivry, vacant par la résignation et cession faite entre les mains de Notre Saint-Père le Pape par Messire Barthélémy Ouic, prêtre du diocèse de Paris, abbé commendataire de l'abbaye royale de Saint Pierre et de Saint Paul de Ferrières, commandeur de l'ordre royal et militaire de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem, prieur dudit prieuré, en faveur dudit Me Denis Pompée Ouic, sous la retenue de 250 livres de rente et pension viagère » (1766) ; – arrêté du directoire du département de l'Eure fixant à 1,072 livres, à partir du 1er janvier 1790, le traitement du sieur Ouic, « ci-devant titulaire de la chapelle de la Magdeleine, située sur la paroisse de Sainl-Georges-des-Champs » (1792).

H909 , 1765-1792 , Carpentras ; Ferrières (abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul de) ; Ivry ; Paris (ville) ; Saint-André (Prieuré de) de la Madeleine, près Saint-André ; Saint-Georges-des-Champs (paroisse de), près Saint-André  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de la Madeleine-près-Saint-André

Neuve-Lyre (La).

H902 , 1723-1763 , Champeaux (église collégiale de) ; Lierre (Prieuré royal de Saint-Eustache de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Neuve-Lyre (La), dite aussi « la Jeune-Lyre »  

Copies de titres, mémoire et procédures pour « maître Antoine Machellard, prestre, chapellain de Madame de France, chanoine de l'église royale et collégiale de Champeaux, prieur commendataire du prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de Lieru, demeurant ordinairement audit Champeaux », contre Pierre Hucher, bourrelier à la Neuve-Lyre, au sujet du recouvrement des arrérages d'une rente de 4 livres 13 sous 4 deniers due par ledit Hucher au prieuré.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Lierru

Neuve-Lyre (La).

H902 , 1723-1763 , Champeaux (église collégiale de) ; Lierre (Prieuré royal de Saint-Eustache de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Neuve-Lyre (La), dite aussi « la Jeune-Lyre »  

Copies de titres, mémoire et procédures pour « maître Antoine Machellard, prestre, chapellain de Madame de France, chanoine de l'église royale et collégiale de Champeaux, prieur commendataire du prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de Lieru, demeurant ordinairement audit Champeaux », contre Pierre Hucher, bourrelier à la Neuve-Lyre, au sujet du recouvrement des arrérages d'une rente de 4 livres 13 sous 4 deniers due par ledit Hucher au prieuré.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Lierru

Procès-verbal de prise de possession du prieuré par « Messire Denis Pompée Ouic, prêtre du diocèse de Carpentras, bachelier en théologie, pourvu en cour de Rome du prieuré simple de la Madeleine près Saint André en la Marche, diocèse d'Évreux, doyenné d'Ivry, vacant par la résignation et cession faite entre les mains de Notre Saint-Père le Pape par Messire Barthélémy Ouic, prêtre du diocèse de Paris, abbé commendataire de l'abbaye royale de Saint Pierre et de Saint Paul de Ferrières, commandeur de l'ordre royal et militaire de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem, prieur dudit prieuré, en faveur dudit Me Denis Pompée Ouic, sous la retenue de 250 livres de rente et pension viagère » (1766) ; – arrêté du directoire du département de l'Eure fixant à 1,072 livres, à partir du 1er janvier 1790, le traitement du sieur Ouic, « ci-devant titulaire de la chapelle de la Magdeleine, située sur la paroisse de Sainl-Georges-des-Champs » (1792).

H909 , 1765-1792 , Carpentras ; Ferrières (abbaye de Saint-Pierre et Saint-Paul de) ; Ivry ; Paris (ville) ; Saint-André (Prieuré de) de la Madeleine, près Saint-André ; Saint-Georges-des-Champs (paroisse de), près Saint-André  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de la Madeleine-près-Saint-André

Bail à fieffé passé par l'abbaye de Saint-Wandrille à Etienne Troullin, de deux pièces de terre contenant cinq vergées, situées à Guitry, au chemin de La Bucaille, moyennant une rente annuelle de 4 sous parisis (1434) ; – pièces de procédure pour Charles Thomas, écuyer, sieur de La Taniville, contre les trésoriers de la fabrique, au sujet de la possession de 108 perches de terre sises à Guitry (1622-1623) ; –« état des terres de l'église paroissiale de Saint-Pierre et Saint-Paul de Guitry » en 1729.

G724 , 1434-1729 , Bucaille (la) ; Guitry ; Saint-Wandrille (abbaye de) ; Taniville (fief de la)  
Contexte :
Églises paroissiales > Guitry

Bail à fieffé passé par l'abbaye de Saint-Wandrille à Etienne Troullin, de deux pièces de terre contenant cinq vergées, situées à Guitry, au chemin de La Bucaille, moyennant une rente annuelle de 4 sous parisis (1434) ; – pièces de procédure pour Charles Thomas, écuyer, sieur de La Taniville, contre les trésoriers de la fabrique, au sujet de la possession de 108 perches de terre sises à Guitry (1622-1623) ; –« état des terres de l'église paroissiale de Saint-Pierre et Saint-Paul de Guitry » en 1729.

G724 , 1434-1729 , Bucaille (la) ; Guitry ; Saint-Wandrille (abbaye de) ; Taniville (fief de la)  
Contexte :
Églises paroissiales > Guitry

Comptes des trésoriers de la fabrique de Cailly et procès-verbaux de reddition de ces comptes devant les abbés de La Croix Saint-Leufroi « ayant en cette qualité droit de visite et de juridiction sur les églises paroissiales de Saint-Paul de La Croix, de Saint- Germain d'Écardenville, de Saint-Louis de Cailly et de Saint-Pierre de Fontaine-Heudebourg. » Dépenses pour la réédification du clocher et les réparations de la couverture de l'église (1731). « Payé au sieur Delalonde, d'Évreux, pour avoir relié un missel 35 sols ». « Pour les nouveaux livres usage du diocèze,... 148 livres » sur lesquelles 13 livres provenaient « de la vente des vieux livres en parchemin » (1741). Dépenses pour la démolition de l'ancien clocher et la construction du nouveau (1749). « Payé à M. Magner, à Évreux, pour la reliure du Missel... 6 livres. Payé à M. Audiger, libraire à Évreux, pour avoir relié les deux grands livres et fourni un Processionnaire... 36 livres 10 sous. ».

G475 , 1729-1793 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Ecardenville-la-Campagne (chapelle de Notre-Dame de Mesnil-Pipart) ; Fontaine-Gautier (La), triège du Bosc-Roger  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Comptes des trésoriers de la fabrique de Cailly et procès-verbaux de reddition de ces comptes devant les abbés de La Croix Saint-Leufroi « ayant en cette qualité droit de visite et de juridiction sur les églises paroissiales de Saint-Paul de La Croix, de Saint- Germain d'Écardenville, de Saint-Louis de Cailly et de Saint-Pierre de Fontaine-Heudebourg. » Dépenses pour la réédification du clocher et les réparations de la couverture de l'église (1731). « Payé au sieur Delalonde, d'Évreux, pour avoir relié un missel 35 sols ». « Pour les nouveaux livres usage du diocèze,... 148 livres » sur lesquelles 13 livres provenaient « de la vente des vieux livres en parchemin » (1741). Dépenses pour la démolition de l'ancien clocher et la construction du nouveau (1749). « Payé à M. Magner, à Évreux, pour la reliure du Missel... 6 livres. Payé à M. Audiger, libraire à Évreux, pour avoir relié les deux grands livres et fourni un Processionnaire... 36 livres 10 sous. ».

G475 , 1729-1793 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Ecardenville-la-Campagne (chapelle de Notre-Dame de Mesnil-Pipart) ; Fontaine-Gautier (La), triège du Bosc-Roger  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Contrat d'échange de deux pièces de terre situées dans les paroisses de Tourville et de Saint-Germain de Pont-Audemer, passé entre les Carmélites, d'une part, et Jacques Dehors, sieur de Boismo-ret, marchand tanneur à Pont-Audemer, d'autre part (1735) ; – aveu rendu par les Carmélites au bureau des pauvres de l'Hôtel-Dieu de Pont-Audemer, propriétaire de la seigneurie du prieuré de Saint-Gilles, pour une acre de terre labourable située dans la paroisse Saint-Germain de Pont-Audemer et relevant de la dite seigneurie (1739) ; – aveux rendus par les mêmes à « messire Tenneguy-François-Jean de Guérin, chevalier, seigneur patron de Tourville » (1768), à Charles-Pierre de Bailleul, président à mortier au parlement de Normandie, « seigneur des fiefs du donjon de la châtellenie de Fort-Moville » (1769) et à Louis-Charles-Félix de Malhortie « écuyer, chevalier, seigneur du noble fief, terre et seigneurie de la Motte, situé sur la paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer et qui s'étend sur les paroisses de Saint-Paul sur Rille, Campigny, Tourville, Saint-Ouen du Pont-Audemer et aux environs » (1778), pour des terres relevant des seigneuries de Tourville et de Fort-Moville et du fief de la Motte.

H1515 , 1714-1793 , Bois-Moret (fief de) ; Campigny ; Fort-Moville ; Motte (fief de la), sis paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer ; Pont-Audemer (Carmélites de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Germain de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Ouen de) ; Pont-Audemer (Prieuré de Saint-Gilles) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Gilles-de-Pont-Audemer ; Saint-Paul-sur-Risle ; Tourville-près-Pont-Audemer  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Carmélites de Pont-Audemer

Contrat d'échange de deux pièces de terre situées dans les paroisses de Tourville et de Saint-Germain de Pont-Audemer, passé entre les Carmélites, d'une part, et Jacques Dehors, sieur de Boismo-ret, marchand tanneur à Pont-Audemer, d'autre part (1735) ; – aveu rendu par les Carmélites au bureau des pauvres de l'Hôtel-Dieu de Pont-Audemer, propriétaire de la seigneurie du prieuré de Saint-Gilles, pour une acre de terre labourable située dans la paroisse Saint-Germain de Pont-Audemer et relevant de la dite seigneurie (1739) ; – aveux rendus par les mêmes à « messire Tenneguy-François-Jean de Guérin, chevalier, seigneur patron de Tourville » (1768), à Charles-Pierre de Bailleul, président à mortier au parlement de Normandie, « seigneur des fiefs du donjon de la châtellenie de Fort-Moville » (1769) et à Louis-Charles-Félix de Malhortie « écuyer, chevalier, seigneur du noble fief, terre et seigneurie de la Motte, situé sur la paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer et qui s'étend sur les paroisses de Saint-Paul sur Rille, Campigny, Tourville, Saint-Ouen du Pont-Audemer et aux environs » (1778), pour des terres relevant des seigneuries de Tourville et de Fort-Moville et du fief de la Motte.

H1515 , 1714-1793 , Bois-Moret (fief de) ; Campigny ; Fort-Moville ; Motte (fief de la), sis paroisse de Saint-Germain de Pont-Audemer ; Pont-Audemer (Carmélites de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Germain de) ; Pont-Audemer (Paroisse Saint-Ouen de) ; Pont-Audemer (Prieuré de Saint-Gilles) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Gilles-de-Pont-Audemer ; Saint-Paul-sur-Risle ; Tourville-près-Pont-Audemer  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Carmélites de Pont-Audemer

Feuillet d'un cartulaire de l'abbaye du Bec, à deux colonnes, avec rubriques et initiales rouges (198 sur 144 millimètres, marges non comprises), anciennement coté 81. Ce fragment contient la transcription, exécutée vers le milieu du XIIIe siècle, de neuf chartes de la fin du XIIe et de la première moitié du XIIIe siècle. – Donation à l'abbaye par Richard d'Oissel de la moitié de ce qui lui appartenait en commun avec Robert de Rosel au lieu dit Campus mali hospitis (1195), – id., par Guillaume de Saint-Léger, de tous ses droits de patronage et autres sur la chapelle de Saint-Mamet (Sancti Mammetis), près de Saint-Georges-du-Theil (s. d.) ; – confirmation de la donation précédente par Luc de Saint-Léger, fils aîné de Guillaume de Saint-Léger (s. d.) ; – cession à l'abbaye par Pierre de Medieiaria, de quatre acres de terre situées apud Medietariam, près des terres de l'abbaye, moyennant 12 livres tournois (1248), – id., par Pierre Acire, d'une rente de 20 sous et 12 deniers assignée sur une pièce de terre située paroisse de Saint-Paul, avec le droit de justice pleine et entière sur ladite terre, moyennant 9 livres tournois (1208) ; – donation par Baudouin d'Épréville, de deux gerbes de dîme à percevoir sur son fief d'Épréville, tant sur les terres de son domaine que sur celles de ses tenanciers (s. d.) ; – donation par le même de plusieurs gerbes de dîme sur ses domaines et d'une masure pour la construction d'une grange, située près du porche (atrium) de l'église d'Épréville, au lieu dit Leparei, et contenant six perches de long sur trois de large :... Hanc donalionem feci quando mater mea in sororem recepta est apud Beccum (s. d.) ; – confirmation par Hugues d'Épréville de la donation faite à l'abbaye par Raoul Bâtis de la dîme de sa terre d'Épréville. Pour prix de cette concession, Hugues d'Épréville déclare avoir reçu du chambrier de l'abbaye, à l'office duquel cette dîme appartenait, 25 sous d'Angevins et de deux barils neufs remplis de vin (s. d.).

H89 , XIIIe siècle , Bec-Héllouin (Abbaye du) ; Leparé (lieu-dit), sis à Epreville ; Saint-Mamet (ou Maux), Chapelle au Gros-Theil ; Saint-Maux (en Mamet), chapelle au Gros-Theil ; Saint-Paul-de-Fourques  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye du Bec (Ordre de Saint-Benoît)