Toutes les ressources Saint-Luc (le marquis de) 2 résultats (4ms)

Baronnie des Baons-le-Comte.

H563 , 1662-1789 , Baons-le-Conte ; Caudebec (Vicomté de) ; Iville-près-le-Neubourg ; Menin, en Flandres  

Transaction passée entre l'abbaye et François d'Espinay, marquis de Saint-Luc, au sujet de la propriété de la seigneurie des Baons-le-Comte, adjugée en 1563, lors de l'aliénation des biens ecclésiastiques, au maréchal de Brissac. Moyennant la cession à leur profit d'un pré à Iville, contenant 6 acres et affermé 200 livres par an, les religieux de Lyre abandonnent en toute propriété la seigneurie des Baons-le-Comte au marquis de Saint-Luc (1662) ; — copie collationnée de l'aveu rendu au Roi, à cause de sa vicomte de Caudebec, par Angélique-Êlisabeth-Adrienne de Canouville de Raffetot, veuve de Guy de Pertuis, chevalier, seigneur baron haut justicier et patron des Baons-le-Comte, gouverneur pour Sa Majesté de la ville de Menin en Flandre, du plein fief de haubert nommé le fief et baronnie des Baons-le-Comte comprenant, en domaine non fieffé, cent vingt-trois acres de terre (1697). — (Soixante-dix-septième chapitre de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Baronnie des Baons-le-Comte.

H563 , 1662-1789 , Baons-le-Conte ; Caudebec (Vicomté de) ; Iville-près-le-Neubourg ; Menin, en Flandres  

Transaction passée entre l'abbaye et François d'Espinay, marquis de Saint-Luc, au sujet de la propriété de la seigneurie des Baons-le-Comte, adjugée en 1563, lors de l'aliénation des biens ecclésiastiques, au maréchal de Brissac. Moyennant la cession à leur profit d'un pré à Iville, contenant 6 acres et affermé 200 livres par an, les religieux de Lyre abandonnent en toute propriété la seigneurie des Baons-le-Comte au marquis de Saint-Luc (1662) ; — copie collationnée de l'aveu rendu au Roi, à cause de sa vicomte de Caudebec, par Angélique-Êlisabeth-Adrienne de Canouville de Raffetot, veuve de Guy de Pertuis, chevalier, seigneur baron haut justicier et patron des Baons-le-Comte, gouverneur pour Sa Majesté de la ville de Menin en Flandre, du plein fief de haubert nommé le fief et baronnie des Baons-le-Comte comprenant, en domaine non fieffé, cent vingt-trois acres de terre (1697). — (Soixante-dix-septième chapitre de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)
Fin des résultats