Toutes les ressources Montigny 2 résultats (6ms)

Donation à la fabrique par Robert Ameline, docteur de Sorbonne et curé de Fauville, en son nom et au nom de feu Michel Ameline, son oncle et son prédécesseur, d'une masure appelée Morainville, contenant 21 perches, et d'un jardin contenant 20 perches, situés près de la garenne de la seigneurie de Fauville (1688) ; – déclaration donnée par la fabrique à Claude de La Touche, chevalier, seigneur de Montigny, et, à cause de sa femme, seigneur et patron de Fauville et de Saint-Germain-lès-Évreux, de plusieurs pièces de terre appartenant à la fabrique et relevant de la seigneurie de Fauville (1657) ; – déclarations des revenus de la fabrique en 1707 et 1736.

G641 , 1657-1771 , Fauville ; Montigny  
Contexte :
Églises paroissiales > Fauville

Testament de Marguerite Maignard, femme de Charles de Carüel, écuyer, sieur de Magny en partie, léguant à la fabrique deux pièces de vigne situées à Saint-Marcel, aux tresles d'Enfer et du Clos-Saint-Louis (1623) : « elle désire que son corps soit inhumé dans l'église de Saint-Marcel, au lieu où elle se met » ; – procès-verbal d'arpentage de quatre pièces de terres appartenant à la fabrique, sises à Saint-Marcel, au-dessus de Montigny, dressé par Pierre Louvet, « arpenteur-géomètre des forêts du Roi et arpenteur des forêts de Vernon, Andelis, et des bois du duché de Gisors pour S. A. S. Monseigneur le duc de Penthièvre. » (Avec plan figuré, 1781.).

G1197 , 1623-1781 , Andelys (villes des) ; Clos-Saint-Louis (Le), triège à Saint-Marcel ; Gisors ; Magny ; Montigny ; Saint-Marcel ; Tresles d'Enfer (Les), triège à Saint-Marcel ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Marcel
Fin des résultats