Toutes les ressources Croix-Saint-Leufroy (commune de) 15 résultats (33ms)

Confrérie de charité.

G1573 , 1773-1794 , Bimorel ; Bonneville (La) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Rouen (Parlement de)  

Aveu rendu par la Charité à François-Marie Le Cornu, « seigneur de Bimorel, baron de la Croix-Saint-Leufroy, seigneur et patron de la Bonneville, etc., ancien conseiller du Roy et président en son parlement de Normandie », pour des terres situées à la Bonneville et relevant de la seigneurie dudit lieu (1773) ; –« état des titres concernant les rentes et terres appartenant à la ci-devant charité de la Bonneville, district d'Évreux, canton de Conches », de 1576 à 1773 (1794).

Contexte :
Confréries > Bonneville (La)

Donations à la fabrique par Jeanne De La Rue, de « trois vergées de terre ou environ, partie plantée en vignes, sizes à la Croix-Saint-Leufroi, au triège des Rions ou Jannette » (1694), – par Gillette Brunet, d'une maison et de plusieurs pièces de terre situées à la Croix-Saint-Leufroi (1696) ; – ordonnance de visite de Pierre-Jules-César de Rochechouart, évêque d'Évreux (1743) ; – déclarations des biens et revenus et inventaires des titres de la fabrique.

G541 , 1660-1780 , Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Rions (Les), triège à la Croix-Saint-Leufroy  
Contexte :
Églises paroissiales > Croix-Saint-Leufroi (La)

Comptes des trésoriers de la fabrique. « Payé à Adrien Le Cœur, notre maçon à La Croix-Saint-Leufroi, pour avoir bouché et fermé le trou de la croisée de la sacristie par où avoient passé des voleurs et malfaiteurs qui ont pris et emporté l'argent reposté dans le petit coffre du trésor, fermant à trois clefs... 2 livres » (1775). Payé à Delaunay, feudiste, pour avoir fait l'inventaire des contrats, papiers et titres appartenans à ladite fabrique... 8 livres. Pour le bois des feux des saints Jean - Baptiste et Pierre... 6 sous. (M. « Patin, curé constitutionnel de Cailly », signe au registre depuis le 26 décembre 1791).

G476 , 1760-1793 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de)  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Requête adressée à l'évêque d'Évreux par Louis Boislambert, curé de Cailly, à l'effet d'être autorisé à clore d'un mur le cimetière de Cailly « en prenant environ trois pieds sur ledit cimetière pour faciliter l'entrée nécessaire du presbytaire ; procès-verbal de visite des lieux par Jean Dagoumer, curé de La Croix-Saint-Leufroi, délégué à cet effet par M. Du Vaucel, vicaire général de l'évêque d'Évreux (1696) ; – inventaire des titres et papiers de la fabrique, dressé en conséquence des ordres de M. de Foy, abbé de La Croix-Saint-Leufroi, « faisant sa visite comme archidiacre des paroisses en dépendantes » le 7 septembre 1777.

G478 , 1696-1777 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de)  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Aveux et déclarations rendus par les trésoriers de la fabrique et par les curés de Cailly à Nicolas de Mailloc, chevalier, seigneur de Mailloc et du Boulay-Morin (1684), à Paul Pellot, abbé commendataire de La Croix-Saint-Leufroi et seigneur de Cailly (1722), à Louis-Guillaume de Mathan docteur de Sorbonne et abbé de La Croix (1750), à Pierre-Alexandre de Loubert, seigneur de Mailloc et de Dardez (1763), à « Louis-Étienne Defoy, abbé commendataire des abbayes royales de Saint-Martin-de-Séez et de La Croix Saint-Leuffroy » (1784), pour des terres relevant des seigneuries de Mailloc et de Cailly ; – baux à ferme des terres de la fabrique (1723-1782.).

G474 , 1684-1784 , Boulay-Morin (Le) ; Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (Abbaye) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Dardez ; Séez (Abbaye Saint-Martin)  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

« Pouillier de l'évesché d'Évreux contenant tous les bénéfices divisés par doyennés, le revenu, la généralité et la distance du notariat apostolique pour chaque bénéfice. A Évreux, 1766. » Une lacune d'un feuillet existe entre les folios 33 et 34 ; table au 38e feuillet. – La nomenclature des bénéfices, distribuée par doyennés, conformément au tableau suivant, est répartie dans chaque doyenné sous les titres « abbayes et communautés, prieurés, chapelles, cures » : doyenné de Laigle (p. 11-16), de Breteuil (59-62), de Conches (69-74), d'Évreux (1-10), d'Ivry (23-26), de La Croix-Saint-Leufroy (17-22), de Lyre (27-30), de Louviers. (31-34), du Neubourg (35-40), de Nonancourt (63-66), d'Ouche (41-44), de Pacy (45-48), de Verneuil (49-54), de Vernon (55-58).

G19 , 1766 , Commune d'Ivry ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux (Pouillé du diocèse) ; Evreux (ville d') ; Laigle (ville de) ; Louviers ; Lyre (commune de) ; Neubourg (Le), Ville ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Évêché d'Évreux

« Pouillé général du diocèse d'Évreux. A Évreux, 1763. » Ce pouillé ce compose de deux parties distinctes reliées en un seul volume. La première comprend la nomenclature par ordre alphabétique des églises paroissiales ; la seconde, celle des bénéfices « qui ne sont point à charge d'âmes, » abbayes, prébendes, chapelles, distribués suivant les archidiaconés et les doyennés. Pour chaque paroisse on a indiqué le nom du saint patron, le doyenné dans le ressort duquel la paroisse était située et le nom du personnage auquel appartenait la présentation. Une main différente a ajouté la mention du nombre des feux, de la valeur du revenu de chaque bénéfice et des indications sur les redevances dues à l'archidiacre par les curés et les fabriques. Quelques notes étrangères au pouillé ont été transcrites sur les feuillets restés blancs, notamment le « testament de M. Duval de Gravigny, chanoine d'Évreux et archidiacre d'Ouche, en faveur des enfants de son archidiaconé » (15 avril 1751, f. 2.) Le pouillé proprement dit renferme les divisions suivantes : dans la première partie (paroisses) : évêché d'Évreux, cures de la ville (f. 10), cures de la campagne (f. 11) ; – dans la seconde partie (bénéfices simples) : archidiaconé d'Évreux (f. 76), doyenné de La Croix-Saint-Leufroy (f. 85. V°), de Vernon (f. 88), de Pacy (f. 91, v°), d'Ivry (f. 93), archidiaconé d'Ouche (f. 95), doyenné d'Ouche (f. 95), de Conches (f. 96), de Laigle (f. 98), de Lyre (f. 99), de Verneuil (f. 100), de Breteuil (f. 101), de Nonancourt (f. 102), archidiaconé du Neubourg, doyenné du Neubourg (f. 103, v°), de Louviers (f. 107, v°) ; –« nombre des bénéfices auxquels chaque ecclésiastique a droit de présenter dans le diocèse » (f. 109, v°) ; –« nombre des bénéfices qui sont à la présentation de plusieurs chapitres » (f. 112) ; –« nombre des bénéfices qui sont à la présentation des prieurs » (f. 112, v°) ; –« nombre des moines qui présentent à quelques cures ou autres bénéfices du diocèse » (f. 113).

G18 , 1763 , Commune d'Ivry ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux (Pouillé du diocèse) ; Evreux (ville d') ; Laigle (ville de) ; Louviers ; Lyre (commune de) ; Neubourg (Le), Ville ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Pouillé du diocèse d'Évreux, commençant par ces mots : « Episcopatus Ebroicencis sub diverso respectu considérait sedula et vera reprœsentatio. » Rédigé en latin postérieurement à 1669 (V. f. 20), ce pouillé renferme une préface contenant des renseignements statistiques sur le diocèse et sur l'évêché (f. 2) : revenu de l'évêché évalué 25, 000 livres tournois, 9 abbayes d'hommes, 4 abbayes de femmes, 7 prieurés conventuels de religieuses, 5 chapitres, 33 prieurés commendataires dont 4 conventuels, 13 prieurés d'hôtels-Dieu, 15 prieurés de léproseries, 113 chapelles et prieurés simples, 11 doyennés, 3 archidiaconés et 546 églises paroissiales. Le pouillé proprement dit est divisé en quatre parties : 1° nomenclature des bénéfices auxquels appartient le droit de représentation aux synodes (f. 3) ; 2° nomenclature des paroisses et des bénéfices par archidiaconés, avec l'indication des redevances dues à l'évêque et aux archidiacres (f. 25) ; 3° nomenclature des patrons ecclésiastiques et indication des bénéfices qui peuvent être résignés en cour de Rome sans le consentement des patrons (f. 52) ; 4° nomenclature générale des paroisses, dans l'ordre alphabétique, par doyennés (Laigle, Lyre, Verneuil, Ouche, Neubourg, Louviers, La Croix-Saint-Leufroy, Conches, Ivry, Vernon, Pacy,) (f. 84).

G17 , XVIIe siècle , Commune d'Ivry ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux (Pouillé du diocèse) ; Evreux (ville d') ; Laigle (ville de) ; Louviers ; Lyre (commune de) ; Neubourg (Le), Ville ; Vernon (Ville)  
Contexte :
Évêché d'Évreux

Comptes des trésoriers de la fabrique de Cailly et procès-verbaux de reddition de ces comptes devant les abbés de La Croix Saint-Leufroi « ayant en cette qualité droit de visite et de juridiction sur les églises paroissiales de Saint-Paul de La Croix, de Saint- Germain d'Écardenville, de Saint-Louis de Cailly et de Saint-Pierre de Fontaine-Heudebourg. » Dépenses pour la réédification du clocher et les réparations de la couverture de l'église (1731). « Payé au sieur Delalonde, d'Évreux, pour avoir relié un missel 35 sols ». « Pour les nouveaux livres usage du diocèze,... 148 livres » sur lesquelles 13 livres provenaient « de la vente des vieux livres en parchemin » (1741). Dépenses pour la démolition de l'ancien clocher et la construction du nouveau (1749). « Payé à M. Magner, à Évreux, pour la reliure du Missel... 6 livres. Payé à M. Audiger, libraire à Évreux, pour avoir relié les deux grands livres et fourni un Processionnaire... 36 livres 10 sous. ».

G475 , 1729-1793 , Cailly ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Ecardenville-la-Campagne (chapelle de Notre-Dame de Mesnil-Pipart) ; Fontaine-Gautier (La), triège du Bosc-Roger  
Contexte :
Églises paroissiales > Cailly

Déclarations et états des biens et revenus du chapitre de l'église cathédrale d'Évreux.

G73 , 1400-1735 , Angerville-le-Campagne ; Cantepie ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux (Ancienne Fondation) ; Evreux (Chapitre Cathédrale) ; Evreux (Maisons canoniales) ; Evreux (Ronde, Notre-Dame de la) ; Evreux (Saint-Aquilin, paroisse de) ; Evreux (ville d') ; Jardin-l'Evêque (Le), côte à Evreux ; Louviers ; Lyre (commune de) ; Neubourg (Le), Ville ; Ouche (Le Pays d') ; Pilliers (le fief aux) ; Quittebeuf ; Vernon (Ville)  

« Au haut doyen de ladite église appartient, à cause du temporel dudit doyenné, en fonds et en propriété, un noble fief du Saint-Esprit, assis en la paroisse Saint-Pierre d'Évreux, duquel dépendent plusieurs maisons, lieux et édifices en ladite paroisse ; – aux huit chanoines de l'ancienne fondation de l'église Notre-Dame d'Évreux appartient un noble fief nommé le fief des Huit-Chanoines, dont le chef est assis en la paroisse d'Angerville près Évreux et s'étend en la ville et bourgeoisie d'Évreux, paroisses de Saint-Aquilin, de Notre-Dame-de-la-Ronde et aillours illec environ ; – item, iceux huit chanoines, au droit et à cause de leur dit fief, et chacun d'eux ensemble ou chacun à part soi, ont droit et peuvent avoir chiens, filets et philopes pour chasser, eux ou l'un d'eux, à cri et à cor, en leur dit fief, terre et seigneurie d'Angerville, à toutes bêtes quelconques ; – item, ils ont au droit de leur dit fief toutes les bêtes sauvages qui sont estranglées des loups » (déclaration de 1400) ; – par une déclaration de 1521 les chanoines reconnaissent posséder « le corps de l'église, le cimetière et le lieu capitulaire et le cloître, où sont situées, construites et assises plusieurs maisons au nombre de 40 ou 45, appropriées pour les logis des doyen, archidiacres, chanoines, etc., le tout contenant dix acres de terre ou environ ; ils perçoivent en outre plusieurs rentes sur la recette du Roi en la vicomte d'Évreux pour les obits et anniversaires du sieur d'Ailly, de Marguerite, comtesse d'Évreux, de Philippe, roi de Navarre, du comte Simon et du comte Louis ; » – une autre déclaration de 1521 expose « que les huit chanoines de l'église cathédrale d'Évreux ont été fondés dès l'an de l'incarnation Notre-Seigneur quatre vingt et sept ou environ, au temps que monsieur saint Taurin, premier évêque d'Évreux, envoyé en parties dudit lieu d'Évreux par monsieur saint Denis, convertit à la foi catholique le comté d'Évreux qui lors était, et tout le peuple d'icelui diocèse ; que la plupart des chartes, lettres et titres du temporel dudit chapitre ont été brûlés et ars, quand ladite église fut arse l'an 1356, et le demeurant perdu, dissipé et gasté à la prise et réduitte dernière de ladite cité et avec ce la plupart de leurs rentes et revenus sont inutiles, parce que les faubourgs ont été par la guerre démolis avec une partie de leurs terres pour l'accroissement des fossés de la cité ; » –« tiennent lesdits sieurs du chapitre, de temps immémorial, en la côte appelée vulgairement le Jardin l'Évêque, audit Évreux, deux acres trois vergées et demie de terre plantées en vignes, avec deux acres de jardinage et pré ; – item lesdits sieurs tiennent de Sa Majesté immédiatement et possèdent un fief de la paroisse de Quittebeuf, nommé le fief aux Pilliers, autrement le fief du Chapitre, à cause duquel fief ils ont droit de basse justice, hommes et tenans roturièrement » (déclaration de 1673) ; –« le trésorier de l'église d'Évreux a droit de prendre sur tous les trésors des églises particulières du diocèse d'Évreux certain revenu annuel qu'on appelle débites, qui se payent à la fête de Pâques ; – les trois archidiacres de l'église d'Évreux ont une partie des droits de déport, savoir : l'archidiacre d'Évreux, lequel a droit de visite dans les paroisses de la ville et faubourgs dudit Évreux et dans celles des doyennés de La Croix, de Vernon, de Pacy et d'Ivry, – l'archidiacre d'Ouche, qui a droit de visite dans les églises des doyennés de Laigle, Verneuil, Ouche, Lyre et Conches, – et l'archidiacre du Neubourg, qui a droit de visite dans les paroisses des doyennés du Neubourg et de Louviers » (déclaration de 1720). –« État des vignes situées dans les finages des paroisses d'Évreux et autres lieux du diocèse, appartenantes aux sieurs doyen, chanoines et chapitre de l'église d'Évreux, lesquelles sont possédées comme patrimoine de saint Pierre par les sieurs chanoines et chapelains, et qu'ils font valoir par leurs mains, la possession et immunité de ces vignes par ledit chapitre étant immémoriale (1712). ».

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Mariages : dispenses pour cause de parenté, oppositions, etc.

G146 , 1691-1787 , Blaru ; Châteauneuf-en-Timerais ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Moulins  

Sentences de fulmination et entérinement en l'officialité d'Évreux des brefs de cour de Rome portant dispense de mariage entre Jean-Vincent-Claude Le Nain, intendant de Moulins, et Geneviève-Marie de Tillly de Blaru, veuve du comte d'Asfeld (1760), – Joseph-Albert Clinchamp, officier d'artillerie, demeurant à Évreux, et Marie-Madeleine Clinchamp, sa cousine germaine (1760), – Jean-François-Barnabé Le Roy, avocat, et Marguerite Buisson (1762), – Jacques-Nicolas Vallée, procureur au bailliage d'Évreux, et Marguerite Vallée, veuve de Pierre Mary (1782), – Georges-Michel Villette, né à Verneuil, avocat à Chateauneuf-en-Thimerais, et Frédérique-Françoise Villette, fille de Marie-Françoise Dreux du Radier (1787), – Charles Damiens, meunier à La Croix-Saint-Leufroi, et Marie-Madeleine-Roze Damiens, demeurant à Saint-Vigor (1787).

Contexte :
Officialité d'Évreux

Douzième volume contenant les abbayes, chapelles, léproseries, prieurés, etc., situés dans les doyennés de Verneuil, Laigle, Lyre et Conches.

G33 , XVIIIe siècle , Ambenay ; Authenay ; Barc ; Barquet ; Baux-Sainte-Croix ; Beaubray ; Bellezaize ; Bérengeville-la-Rivière ; Bois-Maillard ; Breteuil ; Breuil (fief du) ; Buisson-de-Vernay (Le) ; Burey ; Chambray ; Chavigny ; Chesne (Le) ; Clos-Gontier (hameau au Nuisement) ; Conches ; Condé-sur-Iton ; Conillarville ; Cornier (Le) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Faverolles-la-Campagne ; Ferté-Fresnel (La) ; Fidelaire (Le) ; Fourneaux ; Francheville ; Gouville ; Grosley ; Haute-Maison (Le) ; Laigle (ville de) ; Lierru ; Louversey ; Lyre (commune de) ; Minières (Les) ; Nagel ; Noë (La) ; Nogent-le-Sec ; Nuisement (Chapelle Notre-Dame de Maubuisson) ; Nuisement (Le) ; Poultière (La), fief ; Rai (Prieuré de Notre-Dame de, doyenné de Laigle) ; Roman ; Sainte-Marie-Madeleine-du-Pin ; Saint-Jean-du-Bois ; Saint-Just ; Saint-Marin-d'Ecublei ; Saint-Nicolas-de-la-Haute-Maison ; Saint-Pierre-de-Fonteuil ; Saint-Pierre-du-Mesnil ; Saint-Suplice-près-Laigle ; Saint-Suplice-sur-Risle ; Vacherie-près-Barquet (La)  

Table à la fin du registre. – Les bénéfices compris dans ce volume sont les suivants : doyenné de Verneuil : chapelle de la Charité ou de l'Assomption (église Notre-Dame de Verneuil), chapelle de Saint-Denis ou de Notre-Dame-dû-Champ-de-Bataille près Verneuil, chapelle de Saint-Joseph (conciergerie de Verneuil), hôtel-Dieu de Verneuil, chapelles de Villedieu (paroisse de Roman), de Saint-Nicolas de Tillières (château de Tillières) et de Sainte-Madeleine de Tillières (église de Tillières) ; – doyenné de Laigle : léproserie de Breteuil, chapelle de Saint-Nicolas du château de Breteuil ; – doyenné de Conches : prieuré de Lierre ; – doyenné de Laigle : prieuré de Francheville ; – doyenné de Conches : chapelle de la Passion dans le manoir des Minières (paroisse de Beaubray), prieuré de Saint-Lambert de Condé-sur-Iton, chapelles de Saint-Laurent de Chambray (château de Chambray, à Gouville), de Notre-Dame de Maubuisson ou du Clos-Gontier (paroisse du Nuisement), de Saint-Biaise du Tilleul-Gibon (paroisse de Nogent-le-Sec) ; – doyenné de Laigle : chapelle de Saint-Jean du Bois (paroisse de Breteuil) ; – doyenné de Conches : chapelle de Saint-Michel de Condé-sur-Iton, de Saint-Gatien de Vaux (manoir de Vaux, à Authenay), de Saint-Louis du Cormier (manoir du Cormier, à Gouville) ; – doyenné de Laigle : ministrerie de La Poultière, léproserie de Laigle, chapelle de Saint-Nicolas du château de Laigle, couvent des Pénitents de Laigle, prieurés de Chandai, d'Irai, de Notre-Dame de Rai, de Saint-Sulpice près Laigle, chapelles de Saint-Pierre de Fontenil (manoir de Fontenil, paroisse de Saint-Sulpice sur-Risle), de Saint-Jacques de Chavigny (paroisses d'Irai et de Crulai), du Saint-Sacrement à Saint-Sulpice-sur-Risle, de Sainte-Catherine de Tubœuf, de Saint-Sébastien de Bellesaizes (manoir de Bellesaizes, paroisse de Saint-Martin-d'Ecublei) ; – doyenné de Lyre : prieuré du Désert, léproseries ou chapelles de Clos-la-Ferrière, de La Barre et de La Ferté-Fresnel, chapelles de la Sainte-Trinité (château de la Ferté-Fresnel), de Sainte-Catherine (paroisse de Saint-Pierre-du-Mesnil), de Sainte-Marie-Madeleine de La Vieille-Lyre, de Saint-Thibault (paroisse de Bois-Maillard), de Saint-Just (paroisse de Bois-Normand-près-Lyre) ; – doyenné de Conches : abbaye de Conches, léproserie de Conches, chapelle de Saint-Nicolas (hôtel-Dieu de Conches), chapelle Matutinale (église de Sainte-Foy de Conches), chapelle de Saint-Hilaire (château de Conches), abbaye de La Noë, chapelles de Saint-Pierre de Couillarville (manoir de Couillarville, à Émanville), de Saint-Nicolas de la Haute-Maison (manoir de La Haute-Maison, à Glisolles), de Notre-Dame du Gaud (paroisse des Baux-Sainte-Croix), de Saint-Thomas de Fourneaux (manoir de Fourneaux, paroisse de Faverolles-la-Campagne), de Sainte-Mesme et de Saint-Calais (paroisse de Louversey), de Saint-Barthélemy de Louversey, de Sainte-Anne du Fidelaire, de la Trinité du Fidelaire (église du Fidelaire), de la Trinité (château de Romilly), de Sainte-Geneviève (église d'Aulnay), de Sainte-Madeleine du Pin (paroisse de Barc ou de Grosley), de Saint-Thomas martyr (paroisse de La Vacherie-près-Barquet), de Notre-Dame de Bérengeville-la-Rivière (manoir de Bérengeville), de Sainte-Catherine du Fresne (château de Quenet, au Fresne), de Saint-Martin et de Sainte-Barbe dans le manoir du Breuil, à Burey, hermitage du Gaud dans la forêt d'Évreux (paroisse des Baux-Sainte-Croix), chapelle de Saint-Nicolas (manoir du Buisson-de-Vernay, à Nagel).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux

Quatorzième volume contenant les abbayes, chapelles, léproseries, prieurés, etc., situés dans les doyennés de La Croix-Saint-Leufroy, de Vernon, de Pacy, d'Ivry et de Nonancourt.

G35 , XVIIIe siècle , Acon ; Aubevoye ; Aulney ; Avrilly ; Bailleul (chapelle de Notre-Dame, au château de) ; Boisset-Hennequin ; Breuil-Pont (abbaye de) ; Buisson, Garembourg (Le) ; Buisson-Sainte-Marguerite (Le) ; Chanu ; Commune d'Ivry ; Corneuil ; Coudres ; Cravent ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Croth ; Droisy ; Evreux (Pouillé du diocède) ; Foucrainville ; Fresney (Saint-Pierre de) ; Garencières ; Gournay ; Gournay-le-Guérin ; Guichainville ; Hécourt ; Heudreville-sur-Evre ; Illiers-l'Evêque ; Ivry (Abbaye d') ; Leu (La) ; Marcilly-la-Campagne ; Marcilly-sur-Eure ; Mesnil-Doucerain (Le) ; Mesnil-Morin (Le) ; Minières (Les) ; Muzy ; Nonancourt (Ville) ; Pacy-sur-Eure ; Pacy-sur-Eure (Abbaye) ; Plessis-Grohan (Le) ; Reuilly ; Saint-André-de-la-Marche ; Saint-André-de-Verdun (à la Vacherie d'Hondouville) ; Saint-Antonin-de-Pacy ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Christophe-sur-Avre ; Saint-Denis-de-l'Hermitage ; Sainte-Barbe-du-Gaillon ; Sainte-Marguerite-du-Buisson-Garembourg ; Sainte-Marie-Madeleine (prieuré de) ; Sainte-Marie-Madeleine-de-Chambines ; Sainte-Marie-Madeleine-de-Champagne ; Saint-Georges-de-Motel ; Saint-Germain-de-la-Trouette ou de-la-Truite ; Saint-Gilles-des-Rotoirs ; Saint-Jacques-du-Roule ; Saint-Jean-de-Bastigny ; Saint-Jean-de-la-Folletière ; Saint-Jean-de-Neuilly ; Saint-Jean-de-Val-Contal ; Saint-Julien-du-Bois-de-la-Queue ; Saint-Lazare (léproserie de) ; Saint-Léonard ; Saint-Léonard-de-Bastigny ; Saint-Leu-des-Rotoirs ; Saint-Nicolas-de-Cravent ; Saint-Nicolas-des-Minières ; Saint-Nicolas-du-Mesnil-Doucerain ; Saint-Nicolas-du-Mesnil-Morin ; Saint-Pierre-de-Bailleul ; Saint-Potentien et Saint-Savinien (Hôtel-Dieu) ; Saint-Quentin-de-Croisy ; Saint-Wulfran-des-Mesnils ; Thibouville ; Touvoye ; Tranchevilliers ; Val-Comtal (Le) ; Val-Contart (Le) ; Vernon (Bizy), hameau de ; Vernon (Capucins) ; Vernon (Chapitre Collégial) ; Vernon (Congrégation des Filles-de-Sainte-Marie) ; Vernon (Eglise Notre-Dame) ; Vernon (Religieuses à Bizy) ; Vernon (Ville) ; Vernon (Ville) ; Villez-sur-Damville  

Table à la fin du registre. – Les bénéfices compris dans ce volume sont les suivants : doyenné de La Croix-Saint-Leufroy : abbaye de La Croix-Saint-Leufroy, prieurés d'Aubevoye, de Fontaine-Bellenger, de Venables, chapelles de Saint-Fiacre d'Aubevoye (paroisse d'Aubevoye), de Notre-Dame-de-Tournebu (manoir de Tournebu, à Aubevoye), de Saint-Nicolas (château des Noës, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), prieuré d'Heudreville, chapelles de Saint-Nicolas (manoir d'Heudreville-sur-Eure), de Saint-Jacques-du-Roule (paroisse d'Aubevoye), de Saint-Lambert (château de Vaux-sur-Eure), de Saint-André-de-Verdun (paroisse de la Vacherie-sur-Hondouville), de Notre-Dame-de-la-Vallée ou du Val (paroisse d'Autheuil), de Sainte-Marie-Madeleine-de-Champagne (manoir de Champagne, à Reuilly), de Saint-Côme et de Saint-Damien (manoir de Beauchêne, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), prieuré de Sainte-Cécile d'Huest, chapelles de Saint-Nicolas du Mesnil-Morin ou du Mesnil-Doucerain, de Saint-Gilles et de Saint-Leu (manoir des Rotoirs, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), de Saint-Wulfran (manoir des Mesnils, paroisses d'Aubevoye et de Sainte-Barbe-sur-Gaillon) ; – doyenné de Vernon : nomenclature des bénéfices : doyenné et prébendes de la collégiale, abbaye de Saint-Louis et hôpital de Vernon, congrégation des Filles de Sainte-Marie, cordeliers et capucins de Vernon, religieuses de Bizy, prieuré ou léproserie de Saint-Lazare de Vernon ; – doyenné de Pacy : abbaye de Pacy, prieurés de l'Hôtel-Dieu de Pacy, de Gournay et de Saint-Antonin de Pacy, chapelles de Saint-Potentien et de Saint-Savinien (hôtel-Dieu de Pacy), de Notre-Dame (hôtel-Dieu de Pacy) ; – doyenné de Ferneuil : chapelle de Saint-Laurent (manoir de Gournay-le-Guérin) ; – doyenné de Pacy : chapelles de Saint-Julien du Bois-de-la-Queue (paroisse de Garencières), de Saint-Eustache (château de Pacy), de Sainte-Marguerite du Buisson-Garembourg (manoir du Buisson-Garembourg, à Guichainville), cure de Boisset-Hennequin, chapelles de Saint-Quentin (château de Croisy), de Saint-Brice (paroisse du Plessis-Grohan) et de Saint-Léonard (léproserie de Pacy) ; – doyenné d'Ivry : prieuré de Sainte-Marie-Madeleine de Saint-André-en-la-Marche, prieuré de Touvoye (paroisse de Saint-André), léproserie ou chapelle de Saint-Nicolas de Cravent, chapelles de Saint-Jean (paroisse de Bastigny), de Notre-Dame (château de Saint-André), de Saint-Jean-de-la-Folletière (manoir de Neuilly), de Notre-Dame (église de Villiers-en-Désœuvre), de Sainte-Catherine-de-Croth, de Notre-Dame de Bailleul (château de Bailleul), de Sainte-Marguerite-du-Buisson (manoir du Buisson-Sainte-Marguerite, à Foucrainville), de Sainte-Madeleine-de-Chamhines (paroisse d'Hécourt), des Maries (église d'Ivry), léproserie d'Avrilly, chapelles de Saint-Jean de Valcontart (manoir de Val-Contal, à Cravent), de Saint-Jacques (église de Chanu), de Saint-Léonard (manoir de Bastigny), abbaye d'Ivry, prieurés de Croth, d'Aulney ou de Fresney, prieuré ou chapelle de La Leu, prieuré de Saint-Germain de la Trouette ou de la Truite ; – doyenné de Nonancourt : abbaye du Breuil-Benoît, léproserie de Nonancourt, chapelle de Saint-Denis ou de l'Hermitage de Saint-Denis (paroisse de Nonancourt), prieurés de Coudres, de Marcilly-la-Campagne, de Saint-Georges-de-Motelles, de Muzy, de Saint-Christophe-sur-Avre, chapelles de Saint-Nicolas (château des Minières), de Sainte-Cécile de Villez-sur-Damville, de Saint-Nicolas (manoir de Corneuil), de Saint-Blaise de Tranchevilliers (paroisse de Marcilly-la-Campagne), du Saint-Sacrement d'Acon (manoir d'Acon), de Notre-Dame-des-Puits (paroisse de Droisy), de Notre-Dame-de-Pitié (paroisse d'Illiers-l'Évêque), de Saint-Jean de Marcilly (Marcilly-sur-Eure).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux

« Le compte Berthault Blondel, « prestre, chapelain en l'église de Notre-Dame d'Évreux, colecteur et receveur des renies et revenus appartenans aux vicaires, chapelains et clercs de la dicte église, « pour cinq ans commenchant le jour Saint-Rémi l'an mil IIIIe et XL, ce jour comprins, et durant jusques à icelle feste de Saint-Rémi mil IIII et XLI, ce jour non comprins. » – (Le chapitre des recettes comprend, dans la première partie, une énumération des rentes du chapitre dans la ville d'Évreux pouvant fournir des renseignements intéressants sur l'ancienne topographie de cette ville (fol. 1-15). Les rentes perçues survies autres paroisses du diocèse ou « villes foraines » figurent ensuite au compte du receveur dans l'ordre suivant : Aviron, Arnières, Beaumont-le-Roger, Boncourt, Le Boulay-Morin, La Croix-Saint-Leufroy, Conches, Cintray, Creton, Condé-sur-Iton, Claville, Chavigny, Cissey, Croisy, Faverolles, Gravigny, Guichainville, Garencières, Hardencourt, Irreville, Hondouville, Jouy-sur-Eure, La Bonneviile, Le Bois-Milon, Le Mesnil-Péan, Le Plessis-Grohan, Les Authieux-près-Saint-André, Prey, Reuilly, Saint-Aubin-du-Vieil-Évreux, Saint-Aquilin-près-Pacy, Pacy, Pacel, Saint-Germain-de-Navarre, Sainte-Marthe, Tourneville.) –« Reçu de Pierres du Bout, dit de Saint-Lô, pour une place assise en la rue Féré (paroisse Saint-Aquilin), du costé devers Saint-Aquilin, près de l'ostel ou l'enseigne de La Pie pendoit... 4 sous tournois, – de Robin Bourdin, pour sa maison assise en la place de la chapelle des Innocens, paroisse de Saint-Denis... 10 sous, – de Nouel Le Franceys, pour une place aride où souloit estre une maison qui fut arse l'an mil IIII XXIX assise en coing de la rue Villaine, du costé des Jacobins... 10 sous tournois, – de Jehan Basire, filz de Perrot Basire, pour une petite place assise jouxte sa maison, du costé de dessa, oultre le pont Perrin, par où l'en va au pont de Gravigny... 12 deniers, – de Robert Fauchet, pour sa maison et lieu assis en la rue de Rabel en coste de Saint-Nicolas de la Maladrerie... 10 sous, – de Jehan de Hotot, pour sa maison assise en la Neuve-Rue, du costé pavé, paroisse Saint-Léger... 10 sous, – de messire Nicole Diaupleut, pour la maison de sa chapelle des Angelz, assise devant l'entrée du moustier de Saint-Nicolas, entre l'ostel de la chapelle de l'anniversaire d'une part et l'ostel delà chapelle d'Aulbevoye, d'autre, paroisse Saint-Nicolas... 30 sous, – de la déguerpie Jehan de La Fontaine, peintre, en son vivant tailleur d'ymaiges... 55 sous, – de Michel de Langle, pour sa maison assise en bourg d'Évreux jouxte la Porte painte, d'un costé, et la déguerpie Jehan L'Engleys, d'autre, d'un bout survies fossés de la cité et d'autre sur rue, paroisse Saint-Pierre... 20 sous, – des hoirs messire Jehan de Royer, chantre et chanoine d'Évreux... 13 sous, – de Perrot Heudouin, pour sa maison assise eu bourg, où souloit pendre l'enseigne de La Dance, d'un costé les fossés de la cité et d'autre Ysabel La Prunière, paroisse Saint-Pierre... 3 sous, – de Jehan de Mignères, en lieu de Simon Pinotel, pour sa maison assise en la rue de Trianon, en costé des Jacobins, devant l'abreuvoir aux chevaux, et fut l'ostel abattu par les guerres, paroisse de la Ronde... 30 sous, – de Jehanne La Gentille, pour sa maison assise en la rue au Prestre de La Ronde en allant au moustier de La Ronde du costé des jardins du Cornet... 8 sous, – de Michel Rouillon, pour une pièce de terre, et est pour présent en boys, espines et genetz, du costé au long des boys de La Magdeleine, jouxte la voye qui maine de La Ronde à la sablonniére des Faiaulx... 2 sous, – de Vincent d'Esquetot, pour une maison et jardin qui fut Jehan de Cailleuse, assise en la rue du Pont-Saint, jouxte le gué par où les chevaux et charrettes passent, paroisse Saint-Thomas... 9 sous ; – le jeudi absolu, après disner, mon seigneur l'évesque doit donner à boire et des oublies à tous ceulx de l'église en chapitre, et doit avoir chacun chanoine 8 deniers et ung chacun chapelain 4 deniers et chacun enfant 2 deniers ; – item, est à noter que les abés de Saint-Taurin d'Évreux, de Conçues, de Lire, de la Croix-Saint-Lieffrey et de Yvri, quant ilz sont béneiz, ils doivent faire le serment ou cuer de l'église d'Évreux sur le maistre autel et doivent payer chacun abé 60 sous tournois ; – reçu de Jehan Houel, pour sa maison assise ou bourg d'Évreux, paroisse Saint-Pierre, où peut l'enseigne de L'Escude France, jouxte l'ostel du Lion d'Or, où souloit demourer le viconte d'Évreux, d'un bout sur les fossés de la cité et d'autre sur le pavement 20 sous, – de Jehan de Berville, pour sa maison et jardin assis devant le moulin du Champ Durand, d'un bout sur la rivière d'auprès les fossés de la ville et d'autre bout sur la rue et d'un costé la ruelle par où l'on va de Saint-Thomas au dit moulin.... 19 sous, – de Michel L'Espicier pour une maison et jardin assis en la Neuve-Rue ou costé du Homme, jouxte la place Clément Le Boucher, aboutant sur la rivière, d'un bout, et d'autre sur le pavement du roy... 30 sous, – de Jehan du Souchey l'aisné, pour sa maison assise en la rue aux Fèvres hors la porte où pendoit l'enseigne de la Corne de Serf (sic)... 100 sous ; – dépenses pour pain et vin à boire sur la fosse de Guillaume de Bouteilles, en son vivant chanoine d'Évreux, le jour de son anniversaire... 5 sous 5 deniers ; – payé à Jehan du Val, boulenger, pour six douzaines et demi de eschaudés, chacun eschaudé de 1 denier la pièce... 6 sous 6 deniers, – item, pour 12 pos de vin, c'est assavoir 6 pos de claret et 6 pos de vineil, chacun pot de 12 deniers, valent 12 sous ; – pensions volontaires à Perrin du Val, pour lors procureur en la court laye, pensionnaire des dits chapelains et clers, pour sa pension de ce présent demi-an.... 10 sous ; – payé à messire Nouel Gilbert, pour une main de papier... 3 sous. – Somme totale des mises, rémissions et arrérages de ce présent compte : 351 livres 10 sous 6 deniers tournois, 1 septier de blé, 1 pousson de vin, 7 chapons, il gelines et 30 œufs ; et la recette est 356 livres 7 sous 4 deniers, 1 septier de blé, 1 pousson de vin, 11 gelines et 30 œufs. ».

G133 , 1440-1441 , Arnières ; Authieux-près-Saint-André ; Aviron ; Beaumont-le-Roger (ville de) ; Bois-Milon (Le) ; Boncourt ; Bonneville (La) ; Boulay-Morin (Le) ; Chavigny ; Cintray ; Cissey ; Claville ; Conches ; Conches (abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul de Castillon-les-Conches) ; Condé-sur-Iton ; Creton ; Croisy ; Croix-Saint-Leufroy (Abbaye) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Evreux ("Faieux", Les) ; Evreux ("Fere", rue, paroisse Saint-Aquilin) ; Evreux ("Jardins-du-Cornet", Les, près le "Moustier de la Ronde") ; Evreux ("Monstier de Saint-Nicolas", maison dite Le) ; Evreux ("Neuve-Rue", paroisse Saint-Léger) ; Evreux ("Pont-Perrin", Le) ; Evreux ("Porte-Peine", La) ; Evreux ("Trianon", rue du, située au près des Jacobins) ; Evreux (Hameaux, fiefs : Champs-Durand, (Le), paroisse Saint-Thomas) ; Evreux (Hôtel de "La Piependait", paroisse Sainte-Aquilin) ; Evreux (Hôtel de "L'Escu de France", paroisse Saint-Pierre) ; Evreux (Hôtel de "Lion d'Or", où demeurait le Vicomte d'Evreux, paroisse Saint-Pierre) ; Evreux (Maison "où pendait l'enseigne de la Corne du Cerf", rue aux Fèvres ; Evreux (Maison "où pendait l'enseigne de La Dance", paroisse Saint-Pierre près des fossés de la cité ; Evreux (Place : "Clément le Boucher") ; Evreux (Place : "Pavement-du-Roy") ; Evreux (Topographie ancienne de la Ville d'Evreux) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Chapelle Aubevoye sur la paroisse saint Nicolas) ; Evreux, chapelle dans les autres paroisses de la ville (Saints Innocents, paroisse Saint Denis) ; Evreux, Jacobins (dominicains) ; Evreux, Saint-Taurin ; Faverolles-la-Campagne ; Gravigny ; Guichainville ; Hardencourt ; Hondouville ; Irreville ; Ivry (Abbaye d') ; Jouy-sur-Eure ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Mesnil-Péan (Le) ; Pacel ; Pacy-sur-Eure ; Plessis-Grohan (Le) ; Prey ; Reuilly ; Saint-Aquilin-de-Pacy ; Saint-Aubin-du-Veil-Evreux ; Sainte-Marthe ; Saint-Germain-de-Navarre ; Tourneville  
Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux
Fin des résultats