Toutes les ressources Doudeauville 15 résultats (26ms)

Donation à la fabrique de Doudeauville par Robert Damiens, prêtre, demeurant à Étrépagny, d'une rente annuelle de 12 livres tournois assignée, savoir 6 livres sur tous ses biens situés à Étrépagny et 6 livres sur deux maisons situées dans la Grand'Rue d'Étrépagny, à charge de services religieux (1620) ; – contrats de constitution, de révalidation et de remboursement de rentes au profit de la fabrique.

G572 , 1595-1754 , Doudeauville  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Etats des terres et des rentes appartenant à la fabrique ; – déclarations des biens, revenus et charges de l'église ; quittances de payement des droits d'amortissement ; – requête adressée par les habitants à l'Intendant de la Généralité de Rouen a l'effet d'obtenir un sursis à l'exécution d'une contrainte les sommant « de payer 256 livres 4 sols pour contrôle et amortissement de huit livres de rente donnée en 1719 à la fabrique et pour amortissement de 40 livres de rente transportée audit trésor en 1726 par messire Pierre Baudouin du Baiset, seigneur de Doudeauville » (1781).

G568 , 1640-1781 , Doudeauville  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Doudeauville.

H1448 , 1733-1761 , Doudeauville ; Gisors (Les Annonciades de) ; Rouen (Parlement de)  

Aveux rendus par les Annonciades de Gisors à Louis-Marie Baudouin du Thil, conseiller au parlement de Normandie, chevalier, seigneur de Doudeauville, pour des terres situées à Doudeauville et relevant de la seigneurie dudit lieu (1733-1761).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Annonciades de Gisors

Nojeon-le-Sec et Doudeauville.

H1461 , 1689-1747 , Doudeauville ; Gisors (Les Annonciades de) ; Nojeon-le-Sec  

Baux à ferme d'une acre et demie de terre sise à Nogeon-le-Sec et de trente perches sises à Doudeauville, passés par les Annonciades de Gisors pour le prix de dix-huit livres en 1738 et de seize livres en 1747.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Annonciades de Gisors

Procès-verbaux d'arpentage de vingt et une pièces de terre appartenant à la fabrique et contenant en totalité 16 acres moins 6 perches et demie, dressés par André Berthelot, mesureur juré (1632), et par Nicolas Pinchon, arpenteur royal (1643), « à la mesure de onze pouces pour pied, vingt pieds pour perche et huit vingt perches pour acre, mesure dudit lieu du Thil » ; – baux à ferme des terres de la fabrique situées au Thil, à Doudeauville et à Nojeon.

G1309 , 1632-1764 , Doudeauville ; Nojeon-le-Sec ; Thil (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thil

Aveux rendus par la fabrique à François Cibille, chevalier, comte de Boniface (1722-1730) et à Marie Baudouin, chevalier, seigneur patron de Doudeauville, conseiller au parlement de Normandie (1761), pour deux pièces de terre sises à Doudeauville, triège des Perreux-Saint- Martin, relevant du fief d'Haubergeon ; – baux à ferme des terres de la fabrique sises à Saint-Martin et à Doudeauville.

G1212 , 1640-1790 , Doudeauville ; Perreux-Saint-Martin (Les), triège à Doudeville ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Martin-aux-Bosc  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Martin-au-Bosc

Obligations de 425 livres « vallant sept vingts ung escus quarante sols » consentie à l'acquit de Jacques Troussel par Michel Gouffier, François Gouffier et François Chollet, au profit de Yve Foy, bourgeois de Beauvais, receveur général de l'église et abbaye Saint-Germer, en représentation de deux années de bail de la dime de Doudeauville affermée par ledit Foy audit Troussel (1597) ; – transaction passée entre les trésoriers et les fermiers des terres de la fabrique ; ces derniers s'engagent à payer à la fabrique, chaque année, « six livres par chacune acre de terre sise dans le Vexin et deux livres dix sols par chacune acre de celle scituée hors ledit Vexin, appellées terres à caillou, pour tenir lieu des droits de dîmes qui ont été abolis » (1790).

G573 , 1597-1790 , Beauvais (ville de) ; Doudeauville ; Saint-Germer (abbaye) ; Vexin-Normand (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Donation à la fabrique par Bernard Pellevé, prêtre, de Doudeauville, de plusieurs pièces de terre situées sur les paroisses de Doudeauville, de Long-champs et de Nojeon-le-Sec (1513) ; – fondation de la chapelle de Sainte-Véronique par Antoine de Fors, chevalier, sieur de Saint-Denis-le-Ferment, Doudeauville et du fief de Grumesnil à Doudeauville (1628) ; – testament de Charles Gouffier, prêtre, vicaire de Follainville, contenant des legs à l'église de Doudeauville où le testateur voulait être inhumé (1694) ; – testament olographe d'Adrien de La Gandille, seigneur de Doudeauville (1695).

G569 , 1513-1715 , Doudeauville ; Follainville ; Longchamps ; Saint-Denis-le-Ferment  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Doudeauville, etc.

H1248 , 1200-1713 , Doudeauville ; Fontaine-Guérard (abbaye de) ; Fontaine-sous-Jouy ; Radepont (de rapido ponte), (de Ponte rigido)  

Copies collationnées (XVIIe siècle) de la donation de l'église de Doudeauville faite à l'abbaye de Fontaine-Guérard par Weiricus de Witrencourt (vers 1200) et par Hugues Le Vaslet de Chaumont (1204) ; — id., de la donation à l'abbaye par Lucie de Poissy de 20 sous de rente à Fontaine-sous-Jouy, d'un gord et de trois acres de terre à Radepont ainsi que du droit de franche moûte au moulin de Radepont (1207) ; — copies des actes de présentation et d'installation à la cure de Doudeauville de Georges Doussin, prêtre du diocèse de Rouen, en remplacement de Pierre de la Motte, décédé (1594) ; — bail à fieffe passé par les religieuses de Fontaine-Guérard à Guillaume de la Gandille, sieur de Doudeauville, « d'un certain fief qui à elles appartient, situé et assis en la paroisse d'Oudeauville, auquel il n'y a aucun domaine non fieffé », moyennant une rente annuelle de 66 écus sol deux tiers valant 200 livres tournois (1597).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Fontaine-Guérard (Ordre de Cîteaux)

Déclaration fournie par la fabrique à Louis-Charles de Montenay, chevalier, seigneur et patron de Fourges, colonel d'infanterie, pour un demi-arpent de terre, autrefois en vigne, sis à Bionval et relevant de la seigneurie de Fourges (1707) ; – copie d'un acte de vente passé par François Sibille, comte de Boniface, seigneur et patron de Doudeauville, ayant épousé Elisabeth Theroulde, fille et héritière en partie de Barbe De Moy, à Pierre Giles, curé de Bionval, de 80 perches de vignes sises à Gasny, pour le prix de 335 livres (1719).

G1835 , 1707-1719 , Bionval ; Doudeauville ; Fourges  
Contexte :
Églises paroissiales > Bionval

Procès-verbal de bornage de trois pièces de terres vaines et vagues, contigues à la forêt royale, situées à la verderie de Long-champs, garde du Buisson de Caylus et Bois-L'abbé, appartenant à titre de fieffé h Adrien de La Gandille, seigneur de Doudeauville, dressé par le lieutenant générale du baillage de Gisors et parle « lieutenant en la chastellerie de Lyons de Monseigneur le maistre des Eaux-et forêts audit baillage », en présence de « Me Robert Grandin, escuyer, lieutenant particulier de Monseigneur le bailly en la chastellerie dudit Lyons, noble homme Me Jean de La Fontaine, advocat du Roy audit baillage, honorable homme Me Jean Le Blanc, procureur du Boy aux Eaux-et-Forests, Robert Chevalier, verdier de ladite verderie, Gervais Le Roy, controlleur, Toussaint LeTellier, greffier dudit sieur bailly, Charles Guillebert, sergeant de ladite garde » (1577) ; – pièces de procédure pour la fabrique de Doudeauville contre Claude Legras (1565), Philippe Caron, prêtre, curé d'Aveny (1667), Adrien de La Gandille, seigneur de Doudeauville (1668).

G570 , 1565-XVIIIe siècle , Aveny ; Doudeauville ; Gisors ; Longchamps ; Lyons-la-Forêt  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Procès-verbal des réparations à faire en l'église de Doudeauville, dressé par Julien Huet, conseiller du Roi, lieutenant-général au bailliage de Gisors, assisté de Nicolas Nepveu, commis au greffe dudit bailliage (1667) ; – rôles delà taxe des pauvres de la paroisse de Doudeauville, dressées en 1693 et en 1709 ; marchés passés par la fabrique ; avec Louis Chevalier, maître menuisier, demeurant au Thil, « pour faire une contretable à la chapelle de Saint-Nicolas » (1720), – avec Charles Morel, fondeur de cloches, demeurant à Trie-le-Château, pour la refonte de la troisième cloche de l'église (1747), – avec Nicolas Osmont, maître menuisier de la paroisse du Goudray « pour faire une ontretable neuve à la chapelle de la Sainte-Vierge, conforme à celle de la chapelle de Saint-Adrien » (1777) et « une chaire à prêcher conforme à celle du Thil (1778), – avec le sieur Armand, menuisier au Coudray, « pour faire un tombeau au maître-autel de l'église » (1779) ; – ordonnance de visite de l'église de Doudeauville, rendue par l'archevêque de Rouen en 1716 : « Exhortons le sieur curé à aviser aux moyens d'établir une maistresse d'école pour les petites filles. ».

G574 , 1622-1783 , Coudray (Le) ; Doudeauville ; Gisors ; Rouen (Abbayes, monastères : Saint-Ouen) ; Thil (Le) ; Trie-Château  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville

Aveux rendus par la fabrique à Louis-Marie Baudouin, chevalier, conseiller au parlement de Normandie (1760) et à Pierre Randon de Pommery, écuyer, seigneur du Thil et de la Londe (1764), pour des terres relevant du fief d'Aubergeon et de la seigneurie de Malterre-du-Thil ; – relevé des aveux rendus par la fabrique, de 1527 à 1727, aux fiefs et seigneuries de Doudeauville, de Saint-Martin-au-Bosc, de Nojeon, du Thil et de la Tourelle ; – extraits analytiques des contrats concernant les biens et les revenus de la fabrique, de 1641 à 1689, dressés pour être produits au greffe des domaines des gens de mainmorte en vue de la recherche des droits d'amortissement ; – copies des instructions concernant la forme des déclarations à produire par les fabriques et par tous gens de mainmorte, conformément aux décisions de l'assemblée générale du clergé de France, du 12 décembre 1726, et à la déclaration du Roi, du 17 août 1750.

G1308 , 1527-1764 , Aubergeon (fief d') ; Doudeauville ; Londe (La) ; Malterre-du-Thil (fief) ; Nojeon-le-Sec ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Martin-aux-Bosc ; Thil (Le) ; Tourville (fief de la)  
Contexte :
Églises paroissiales > Thil

Thil (Le), etc.

H1285 , 1223-1731 , Cruel (lieu-dit), sis Authil ; Doudeauville ; Heunière (La) ; Londe (fief de la) ; Noyon-sur-Andelle (Charleval) ; Puchay ; Rouen (ville) ; Saussay (Le) ; Thil (Le)  

Donation à l'abbaye par Guillaume de Longchamp de vingt acres de terre situées au Thil, au lieu dit Cruel, et de la partie de la rivière d'Andelle située aux abords de l'abbaye (1223) ; — confirmation de cette donation par Jean de Monsigny, chevalier, et Peronnelle, sa femme, fille de feu Étienne de Longchamp, chevalier (1224) ; — bail à ferme de cinq acres de terre en trois pièces, sises au Thil, passé par Marie Quesnel, abbesse de Fontaine-Guérard, à Jean Millard, laboureur à La Londe, moyennnant un prix de fermage de dix mines de blé, une livre de cire et deux chapons par an (1580) ; — bail à ferme passé par Adrien de La Gandille, seigneur patron de Doudeauville, à Guillaume Malide, receveur de La Heunière, de vingt-neuf acres une vergée et demie de terre situées à Puchay, Saussay, Le Thil et Noyon, moyennant un prix de fermage annuel de 223 livres 2 sous 6 deniers, à raison de 11 livres l'acre (1701). Ce bail est fait avec le consentement de l'abbesse de Fontaine-Guérard à qui lesdites terres avaient été engagées par le bailleur en 1685 ; — inventaire des titres concernant une rente de 42 boisseaux de blé assignée sur des terres sises dans la paroisse du Thil, acquise en 1709 par les religieuses de Fontaine-Guérard de Thomas-Guillaume Le Dain, maître des comptes à Rouen, moyennant le prix principal de 1250 livres.

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Fontaine-Guérard (Ordre de Cîteaux)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique et par les curés de Doudeauville à Robert Fauvel, écuyer, conseiller du Roi et maître de ses comptes en Normandie, Adrien de La Gandille, chevalier (1658), François Cibille, chevalier, comte de Boniface (1722), Pierre Baudouin, chevalier, seigneur du Thil (1727), Louis-Marie Baudouin du Thil, conseiller au parlement de Normandie (1741-1761), pour des terres relevant de la seigneurie de Doudeauville et des fiefs de Grumesnil et de Haubergeon, –à Louis-Bénoit Dauvet, marquis de Mainneville (1722), Marie Magon, veuve du précédent (1738), et Louis-Nicolas Dauvet (1760), pour des terres relevant de la seigneurie de Longchamps, –à l'abbaye de Notre-Dame de Cormeilles (1722-1738) et au grand séminaire de Lisieux (1785), pour des terres relevant de la baronnie de Nojeon-le-Sec.

G567 , 1658-1786 , Corneille-en-Auge (abbaye de) ; Doudeauville ; Grumesnil ; Haubergeon (fief de) ; Lisieux (Ville) ; Longchamps ; Mainneville ; Nojeon-le-Sec ; Rouen (Parlement de) ; Thil (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Doudeauville
Fin des résultats