Toutes les ressources Douville 12 résultats (15ms)

Procès-verbaux de visite de l'église par les chanoines de Rouen, « commissaires députés pour la visite des églises dépendantes de plein droit de la juridiction du chapitre de Rouen. » Comptes de la fabrique et délibérations des trésoriers et des habitants. (Les cinq derniers feuillets contiennent les délibérations du maire et des officiers municipaux, de 1790 à 1797.) Marché passé avec Michel Gouffier, vacher communal pour la conduite des bestiaux des habitants dans les pâturages communs de la paroisse (1782) ; – don par M. Cartier, curé de Douville, d'un grand tableau représentant l'Assomption de la Vierge, pour être placé au dessus du tabernacle (1788) ; – résolution de ne plus tenir les assemblées des trésoriers ou des habitants dans l'église, mais dans la salle du presbytère, offerte par le curé (1788).

G1841 , 1773-1797 , Douville  
Contexte :
Églises paroissiales > Douville

Procès-verbaux de visite de l'église par les chanoines de Rouen, « commissaires députés pour la visite des églises dépendantes de plein droit de la juridiction du chapitre de Rouen. » Comptes de la fabrique et délibérations des trésoriers et des habitants. (Les cinq derniers feuillets contiennent les délibérations du maire et des officiers municipaux, de 1790 à 1797.) Marché passé avec Michel Gouffier, vacher communal pour la conduite des bestiaux des habitants dans les pâturages communs de la paroisse (1782) ; – don par M. Cartier, curé de Douville, d'un grand tableau représentant l'Assomption de la Vierge, pour être placé au dessus du tabernacle (1788) ; – résolution de ne plus tenir les assemblées des trésoriers ou des habitants dans l'église, mais dans la salle du presbytère, offerte par le curé (1788).

G1841 , 1773-1797 , Douville  
Contexte :
Églises paroissiales > Douville

Fontaine-l'Abbé.

H141 , 1611-1664 , Beaumont-le-Roger ; Chapelle (fief de la) ; Corneville ; Douville ; Jambinière (fief de la), sis paroisse de Condé-sur-Iton ; Jonquerets (Les) ; Saint-Clair-d'Arcey  

Contrats de vente et d'échange entre particuliers de terres mouvantes de la seigneurie de Fontaine-l'Abbé. — Copie collationnée de la vente faite par Louis de Rochechouard, chevalier, comte de Maure, et Anne Dony d'Atichy, sa femme, à François Durand, chevalier, seigneur de La Pihallière, et à Rachel de Bonin, sa femme, « demeurant ordinairement audit lieu de la Pihallière, paroisse de Condé, bailliage d'Évreux », de la terre et seigneurie de Fontaine-l'Abbé ayant appartenu à Louis de Marillac, maréchal de France, pour le prix principal de 53,000 livres (1642) ; — vente par Jacques de Maillet, écuyer, sieur de Douville, de la paroisse de Corneville, à François de Gourry, écuyer, sieur de La Chapelle, demeurant en la paroisse des Joncquerets, de 30 acres de terre en 29 pièces situées sur les paroisses de Corneville, de Fontaine-l'Abbé, de Saint-Clair et de Beaumont, lesdites terres mouvantes des seigneuries de Bernay, de Corneville et du domaine du Roi en son comté de Beaumont-le-Roger, pour le prix principal de 3,500 livres et 515 livres de pot de vin (1645).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Fontaine-l'Abbé.

H141 , 1611-1664 , Beaumont-le-Roger ; Chapelle (fief de la) ; Corneville ; Douville ; Jambinière (fief de la), sis paroisse de Condé-sur-Iton ; Jonquerets (Les) ; Saint-Clair-d'Arcey  

Contrats de vente et d'échange entre particuliers de terres mouvantes de la seigneurie de Fontaine-l'Abbé. — Copie collationnée de la vente faite par Louis de Rochechouard, chevalier, comte de Maure, et Anne Dony d'Atichy, sa femme, à François Durand, chevalier, seigneur de La Pihallière, et à Rachel de Bonin, sa femme, « demeurant ordinairement audit lieu de la Pihallière, paroisse de Condé, bailliage d'Évreux », de la terre et seigneurie de Fontaine-l'Abbé ayant appartenu à Louis de Marillac, maréchal de France, pour le prix principal de 53,000 livres (1642) ; — vente par Jacques de Maillet, écuyer, sieur de Douville, de la paroisse de Corneville, à François de Gourry, écuyer, sieur de La Chapelle, demeurant en la paroisse des Joncquerets, de 30 acres de terre en 29 pièces situées sur les paroisses de Corneville, de Fontaine-l'Abbé, de Saint-Clair et de Beaumont, lesdites terres mouvantes des seigneuries de Bernay, de Corneville et du domaine du Roi en son comté de Beaumont-le-Roger, pour le prix principal de 3,500 livres et 515 livres de pot de vin (1645).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Aveux rendus par la fabrique à l'abbaye de Bec (1682), à Louis de Bourbon, « prince du sang, comte de Clermont, abbé commendataire des abbayes royalles de Chaalis, Saint-Germain-des-Prés et Notre-Dame-du-Bec-Hélouïn, baron haut justicier dudit lieu du Bec, du Theil-Nollent et du Hausey » (1761), et à François-Félix de Rouen, chevalier, seigneur et baron du Thuit-Anger et du noble fief Béquet, etc. (1786), pour des terres relevant de la baronnie du Hausey, branche de Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard, et « de la seigneurie de Conches qui fut Douville » ; –« ensuivent les desclarations des bouts et costez des héritages appartenantz au trésor et fabricque de l'église de Monsieur Sainct Pierre du Boscguérard, quittez et délaissez parles personnes cy-après dénommées et aux charges aussi déclairez » (de 1469 à 1522).

G1260 , 1469-1786 , Bec-Hellouin (abbaye) ; Bequet (fief du) ; Chaalis (abbaye de) ; Conches ; Douville ; Haussey (fief du, à Saint-Pierre-du-Borguérard) ; Saint-Germain-des-Angles ; Saint-Pierre-du-Boscguérard ; Theil-Nolent (Le) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard

Aveux rendus par la fabrique à l'abbaye de Bec (1682), à Louis de Bourbon, « prince du sang, comte de Clermont, abbé commendataire des abbayes royalles de Chaalis, Saint-Germain-des-Prés et Notre-Dame-du-Bec-Hélouïn, baron haut justicier dudit lieu du Bec, du Theil-Nollent et du Hausey » (1761), et à François-Félix de Rouen, chevalier, seigneur et baron du Thuit-Anger et du noble fief Béquet, etc. (1786), pour des terres relevant de la baronnie du Hausey, branche de Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard, et « de la seigneurie de Conches qui fut Douville » ; –« ensuivent les desclarations des bouts et costez des héritages appartenantz au trésor et fabricque de l'église de Monsieur Sainct Pierre du Boscguérard, quittez et délaissez parles personnes cy-après dénommées et aux charges aussi déclairez » (de 1469 à 1522).

G1260 , 1469-1786 , Bec-Hellouin (abbaye) ; Bequet (fief du) ; Chaalis (abbaye de) ; Conches ; Douville ; Haussey (fief du, à Saint-Pierre-du-Borguérard) ; Saint-Germain-des-Angles ; Saint-Pierre-du-Boscguérard ; Theil-Nolent (Le) ; Thuit-Anger (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Pierre-du-Bosc-Guérard

Biens du chapitre situés à Touffreville.

G236 , 1351-1789 , Bec (fief du), à Touffreville ; Champdoisel ; Cisay (seigneurie de) ; Dampierre ; Douville ; Ferté-Saint-Riquier (La) ; Gamaches ; Mare-Guilbert (La), triège à Touffreville ; Marigny ; Neuville-du-Bosc (La) ; Pitres ; Plessis (fief du) ; Romilly-sur-Andelle ; Rouen (Parlement de) ; Touffreville  

Vente par Robin Caillot, de la paroisse de Touffreville, au chapitre d'Écouis, d'une rente annuelle de 10 sous parisis assignée sur deux masures situées à Touffreville, pour le prix de 8 écus d'or (21 mars 1351) ; – bail à rente passé par le chapitre d'Écouis à Simon « Le Pelestier », dit « Le Fevre », d'une pièce de terre contenant une acre ou environ, située dans la paroisse de Touffreville, triège de La Mare-Guillebert, pour le prix annuel de 10 sous tournois (14 juillet 1395) ; – bail passé par le chapitre à Jean de Saint-Pol, de la paroisse de Touffreville, d'une acre et 35 perches et demie de terre, dans la paroisse de Touffreville, pour le prix annuel de 8 sous 5 deniers parisis (1er août 1406) ; – vente par Jeanneton Chefdeville, veuve de Robert Le Normand, à Robert Paisant, laboureur, d'une maison et masure situées à Touffreville, pour le prix de 52 livres tournois, à charge de la tenir du sieur de Rambures par 4 sous tournois de rente seigneuriale (24 février 1573) ; – bail passé par le chapitre à messire Claude-Charles Jobard, docteur en théologie, curé de Touffreville, de « la dîme verte et mixte du fief du Bec, appartenante auxdits sieurs du chapitre, située dans ladite paroisse de Touffreville, consistant en foins de prairies, lins, chanvres, pommes, poires et autres verdages, comme osiers, sainfoins, bourgogne, dragés et livernaches », pour le prix annuel de 110 livres (1760) ; – bail passé par le chapitre à Madeleine Fortier, veuve de Louis Lemoine, journalière, demeurant à Touffreville, « d'une maison masure plantée d'arbres fruitiers assise audit Touffreville, avec un petit jardin, le tout contenant une acre ou environ », moyennant 55 livres de fermage par an (1739) ; – bail de la même maison passé en 1743 « pardevant Adrien Verdure, tabellion et garde-scel aux contrats et obligations de la haute justice et baronnie d'Écouis et dépendances, pour haut et puissant seigneur messire Michel de Roncherolles, chevalier, seigneur marquis de Pont-Saint-Pierre, comte de Cisay, baron d'Écouis, Le Plessis, seul seigneur, patron, collateur et nominateur à la collégiale et hôpital dudit lieu, Gamaches, Dampierre, Marigny, Touffreville, Douville, Calville, Pitres, Romilly, La Neufville, Champdoisel et La Ferté Saint-Riquier, viconte dudit lieu, haut justicier en Artois, grand voyeur de Picardie, premier baron de Normandie et conseiller d'honneur né au Parlement de Rouen, propriétaire du tabellionnage ».

Contexte :
Chapitre collégial d'Écouis

Biens du chapitre situés à Touffreville.

G236 , 1351-1789 , Bec (fief du), à Touffreville ; Champdoisel ; Cisay (seigneurie de) ; Dampierre ; Douville ; Ferté-Saint-Riquier (La) ; Gamaches ; Mare-Guilbert (La), triège à Touffreville ; Marigny ; Neuville-du-Bosc (La) ; Pitres ; Plessis (fief du) ; Romilly-sur-Andelle ; Rouen (Parlement de) ; Touffreville  

Vente par Robin Caillot, de la paroisse de Touffreville, au chapitre d'Écouis, d'une rente annuelle de 10 sous parisis assignée sur deux masures situées à Touffreville, pour le prix de 8 écus d'or (21 mars 1351) ; – bail à rente passé par le chapitre d'Écouis à Simon « Le Pelestier », dit « Le Fevre », d'une pièce de terre contenant une acre ou environ, située dans la paroisse de Touffreville, triège de La Mare-Guillebert, pour le prix annuel de 10 sous tournois (14 juillet 1395) ; – bail passé par le chapitre à Jean de Saint-Pol, de la paroisse de Touffreville, d'une acre et 35 perches et demie de terre, dans la paroisse de Touffreville, pour le prix annuel de 8 sous 5 deniers parisis (1er août 1406) ; – vente par Jeanneton Chefdeville, veuve de Robert Le Normand, à Robert Paisant, laboureur, d'une maison et masure situées à Touffreville, pour le prix de 52 livres tournois, à charge de la tenir du sieur de Rambures par 4 sous tournois de rente seigneuriale (24 février 1573) ; – bail passé par le chapitre à messire Claude-Charles Jobard, docteur en théologie, curé de Touffreville, de « la dîme verte et mixte du fief du Bec, appartenante auxdits sieurs du chapitre, située dans ladite paroisse de Touffreville, consistant en foins de prairies, lins, chanvres, pommes, poires et autres verdages, comme osiers, sainfoins, bourgogne, dragés et livernaches », pour le prix annuel de 110 livres (1760) ; – bail passé par le chapitre à Madeleine Fortier, veuve de Louis Lemoine, journalière, demeurant à Touffreville, « d'une maison masure plantée d'arbres fruitiers assise audit Touffreville, avec un petit jardin, le tout contenant une acre ou environ », moyennant 55 livres de fermage par an (1739) ; – bail de la même maison passé en 1743 « pardevant Adrien Verdure, tabellion et garde-scel aux contrats et obligations de la haute justice et baronnie d'Écouis et dépendances, pour haut et puissant seigneur messire Michel de Roncherolles, chevalier, seigneur marquis de Pont-Saint-Pierre, comte de Cisay, baron d'Écouis, Le Plessis, seul seigneur, patron, collateur et nominateur à la collégiale et hôpital dudit lieu, Gamaches, Dampierre, Marigny, Touffreville, Douville, Calville, Pitres, Romilly, La Neufville, Champdoisel et La Ferté Saint-Riquier, viconte dudit lieu, haut justicier en Artois, grand voyeur de Picardie, premier baron de Normandie et conseiller d'honneur né au Parlement de Rouen, propriétaire du tabellionnage ».

Contexte :
Chapitre collégial d'Écouis

Donations et délais de terres à la fabrique par Robert Hays, les héritiers d'Etienne Doinville, Henri de Campion, chevalier, « seigneur du Feuquerey et du Bofférey, lieutenant-colonel commandant le régiment d'infanterie de son altesse de Longueville, estant de présent en sa maison du Feuquerey » (donation de 1605 et testament de 1661), Nicolas Talion, Nicolas Le Cerf, « noble homme Louis Allorge, sieur Douville » (sic), au nom de feu noble homme Pierre Allorge, son père (1620), les héritiers de feu Jean Haren, de Jeanne Tassel et de Pierre Saint-Amand, Marie Aillet, veuve de Robert Ausout, Pierre de la Mare, les héritiers de Jeanne Goudet, Louis Loisel, Guillaume de la Haie, Noël Aillet, Robert Saint-Amand, prêtre, natif de la paroisse du Thuit-Signol (1682), Nicolas Du Clos, Alexandre Saint-Amand et les héritiers de feu Michel Talion.

G1328 , 1600-1699 , Bosférey (le), fief ; Douville ; Feucquerey (Le), fief  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Signol (Le)

Donations et délais de terres à la fabrique par Robert Hays, les héritiers d'Etienne Doinville, Henri de Campion, chevalier, « seigneur du Feuquerey et du Bofférey, lieutenant-colonel commandant le régiment d'infanterie de son altesse de Longueville, estant de présent en sa maison du Feuquerey » (donation de 1605 et testament de 1661), Nicolas Talion, Nicolas Le Cerf, « noble homme Louis Allorge, sieur Douville » (sic), au nom de feu noble homme Pierre Allorge, son père (1620), les héritiers de feu Jean Haren, de Jeanne Tassel et de Pierre Saint-Amand, Marie Aillet, veuve de Robert Ausout, Pierre de la Mare, les héritiers de Jeanne Goudet, Louis Loisel, Guillaume de la Haie, Noël Aillet, Robert Saint-Amand, prêtre, natif de la paroisse du Thuit-Signol (1682), Nicolas Du Clos, Alexandre Saint-Amand et les héritiers de feu Michel Talion.

G1328 , 1600-1699 , Bosférey (le), fief ; Douville ; Feucquerey (Le), fief  
Contexte :
Églises paroissiales > Thuit-Signol (Le)
Fin des résultats