Toutes les ressources Guichainville 21 résultats (14ms)

Guichainville.

H758 , 1248-1768 , Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Guichainville  

Copie informe de l'abandon fait à l'abbaye par Pierre, seigneur de Guichainville, de tous ses droits sur une masure et sur 13 acres de terre situées à Guichainville, données aux religieux de Saint-Taurin par ses prédécesseurs (1248) ; — copie collationnée d'un bail à fieffe passé par l'abbaye à Jean Bertault et à Béatrix, sa femme, de la masure et des 15 acres de terre susdites, moyennant une rente annuelle de 28 sous tournois, deux setiers d'avoine, deux boisseaux de blé, deux chapons et 25 œufs (1429) ; — estimation faite par le vicomte des huit chanoines de l'ancienne fondation de l'église cathédrale d'Évreux, pour fixer la valeur des redevances énumérées dans l'acte précédent, savoir : le boisseau de blé à 12 sous 6 deniers, l'avoine à 30 sous le setier, chaque chapon à 2 sous 6 deniers, les œufs à 12 deniers la douzaine (1438) ; — extrait des plaids et gages-pleiges de la seigneurie de Guichainville, contenant saisie d'un certain nombre de masures et de pièces de terre pour défaut d'aveux et de payement de droits féodaux (1559) ; — états des abornements des pièces de terre fieffées par l'abbaye dans la paroisse de Guichainville (1659).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Déclarations fournies par la fabrique à Pierre des Hommets, maître ordinaire en la Chambre des Comptes de Normandie, colonel en chef des bourgeois de Rouen (1673) et à Jacques des Hommets (1687), des terres appartenant à la fabrique et relevant de la baronnie de Guichainville ; – qualités pour Martin-Jean-Baptiste Bizet, curé de Guichainville, contre Gabriel de Vieilmaison, seigneur de la Haye-Berou, demeurant en son château, paroisse de Guichainville, tendant à « faire condamner ledit seigneur à payer à l'avenir audit sieur requérant la disme de tous les bois en général de la Haye-Berou, pour et autant qu'il y en a sur ladite paroisse de Guichainville » (1787).

G719 , 1673-1787 , Guichainville  
Contexte :
Églises paroissiales > Guichainville

Saint-Luc, etc. (ferme du Bois-Cuvier).

H1557 , fin XVIIIe siècle , Cracouville ; Evreux (Ursulines) ; Guichainville ; Saint-Luc (paroisse de) ; Trinité (La)  

Plan terrier et description des terres dépendant de la ferme du Bois-Cuvier, située sur les paroisses de Saint-Luc, de la Trinité, de Cracouville et de Guichainville et appartenant aux Ursulines d'Évreux.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Guichainville.

H1549 , 1638-1734 , Evreux (Ursulines) ; Evreux (Ville) ; Fumeçon (fief de) ; Guichainville  

Vente aux Ursulines d'Évreux par François Declaire, bourgeois d'Évreux demeurant à présent à Guichainville, de 30 acres de terre labourable en quatorze pièces, sises à Guichainville, pour le prix de 5.610 livres tournois (1647) ; — échange de terres, sises à Guichainville entre les Ursulines d'Évreux, d'une part, et Philippe Damonville, sieur de Fumeçon, ci-devant vicomte d'Évreux, d'autre part (1654) ; — bail à ferme de 30 acres de terres labourables appartenant aux Ursulines d'Évreux dans la paroisse de Guichainville, passé à Charles Truguet et à Pierre Branchard, laboureurs, moyennant un prix de fermage annuel de 100 livres (1686).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Saint-Luc, etc. (ferme du Bois-Cuvier).

H1556 , 1579-1772 , Bois-Cuvier (ferme du) située à Saint-Luc ; Charmoye (La), fief ; Cracouville ; Evreux (Ursulines) ; Evreux (Ville) ; Guichainville ; Morsay (fief de) ; Saint-Luc (paroisse de) ; Trinité (La)  

Titres de propriété de la ferme du Bois-Cuvier, acquise par les Ursulines d'Évreux de René De Langle, écuyer, sieur de Mosay, conseiller au bailliage et siège présidial d'Évreux, au nom et comme stipulant pour Messire Pierre De Langle, prêtre, docteur de Sorbonne, précepteur de son Altesse Monseigneur le comte de Toulouse, moyennant le prix principal de 9,200 livres, par contrat du 22 décembre 1692 ; ladite ferme « scittuée en la parroisse de Saint-Luc, hameau de Bois-Cuvier, consistant en maisons, masures et granges, estables, bergeries, cour, jardin, enclos et terres labourables, tant en ladite parroisse de Saint-Luc qu'en celles de Guicheinville, Cracouville et la Trinité, tout autant qu'il en a été acquis par ledit sieur De Langle, du sieur Jean du Bois-Cuvier et de François du Bois-Cuvier ; —déclaration fournie par les Ursulines à François-Antoine Lartois, écuyer, seigneur et patron de Saint-Luc maire de la ville d'Évreux, pour leurs terres de la ferme du Bois-Cuvier relevant du fief de la Char-moye (1770).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Guichainville.

H1356 , 1215-1283 , Buisson-Droëlin (Le), hameau de Guichainville ; Evreux (Abbayes) : Sauveur (abbaye) ; Evreux (Chanoines, signataires, doyens d') ; Evreux (Grands Chantres d') ; Guichainville ; Sainte-Marguerite (Chapelle de), sise à Guichainville  

Dotation par Agnès, abbesse, et par les religieuses de Saint-Sauveur, de la chapelle de Sainte-Marguerite fondée dans la paroisse de Guichainville, au Buisson-Droëlin. Deux parts delà dîme des bois défrichés par Henri, chantre d'Évreux, et par Luc, son neveu, sont attribuées à ladite chapelle pour l'entretien d'un chapelain, ainsi que d'autres dîmes recouvrées sur des laïques. Les religieuses de Saint-Sauveur déclarent en outre que ladite chapelle a été fondée et dotée par lesdits Henri et Luc et leur reconnaissent, à eux et à leurs héritiers, le droit de présentation du chapelain (1215) ; —vidimus et confirmation des dispositions contenues dans la charte précédente par Luc (1215), Raoul de Cierrey (1223), évêques d'Évreux, et par le chapitre cathédral d'Évreux (1223) ; — donation à l'abbaye par Richard de Tournebu, chevalier, avec le consentement de Marguerite, sa femme, d'une masure située à Guichainville (1232) ; — id., par Raoul Taillebois, Isabelle, sa femme, et Emmeline, sœur de cette dernière, filles et héritières de Robert Haysie (1283).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Saint-Sauveur d'Évreux (Ordre de Saint-Benoît)

Fragments et extraits informes d'anciens cartulaires du chapitre épiscopal d'Évreux.

G126 , 1142-1474 , Bernienville ; Bois-Gencelin (Le) ; Brosville ; Condé-sur-Iton ; Cracouville ; Evreux (Saint-Léger) ; Guichainville ; Illiers-l'Evêque ; Limbeuf ; Parent (fief de) ; Pithienville ; Sainte-Honorine (fief de) ; Séez-Moulins  

La première pièce est un feuillet d'un cartulaire in-folio, de la fin du XVe siècle, faisant mention d'un échange passé le 17 septembre 1474 entre Jehan Costart, de la paroisse Saint-Léger d'Évreux et Jean de La Chapelle, écuyer, sieur de Parent et de Sainte-Honorine, et de difficultés survenues vers la même époque entre Richard de Guiry, chevalier, seigneur du Bois-Gencelin et de Pithienville, d'une part, Jean Le Métayer, écuyer, seigneur de Guichainville, et Marguerite de Gaillon, sa femme, d'autre part, au sujet de leurs droits respectifs sur un fief noble situé à Cracouville et tenu par noble homme Pierre Noient, écuyer, seigneur de Limbeuf ; – la seconde pièce est un cahier de feuillets provenant d'un cartulaire de la première moitié du XVIe siècle et contenant des copies de pièces déjà transcrites dans le petit cartulaire du chapitre (G. 122), sous les numéros 17 et 266 ; – la troisième, revêtue d'une ancienne cote d'inventaire ainsi libellée « copie des feuillets lacérés », renferme une transcription du XVIIIe siècle de fragments d'actes compris entre 1265 et 1431 et relatifs aux possessions de l'évêque et du chapitre d'Évreux dans lés paroisses d'Illiers-l'Évêque, de Séez-Moulins, d'Évreux, de Brosville, du Sacq, de Condé et de Bernienville.

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux

Copie informe (XVIIIe siècle) de l'aveu rendu par l'abbaye au roi le 30 novembre 1526 : « Nous, les religieux, abbé et couvent de Saint-Taurin d'Évreux, avouons à tenir du Roy notre sire, pour une seule féaulté, en faisant prières et oraisons pour les fondateurs dudit hostel, les choses contenues ès lettres dont la teneur ensuit : Ricardus dei gratta rex Angliœ... », etc. (Suit la transcription de la charte de Richard Cœur-de-Lion, de 1195, énumérant les donations faites à l'abbaye et lui confirmant la possession de ses biens) ; – copies de la déclaration du 4 mai 1680, « que présente à sa Majesté et à nos seigneurs de la Chambre des comptes de Normandie, messire Nicolas de Fresnoy, abbé commendataire de la dicte abbaye, tant pour luy que les religieux et officiers d'icelle ». Les biens et reve nus appartenant à l'abbaye sont énumérés et décrits dans l'ordre suivant : « Bailliage d'Évreux, viconté dudict Évreux : paroisse de Sainct Gilles du dict Évreux, paroisse de Sainct Germain d'Évreux, paroisse de Sainct Thomas d'Évreux ; ville, domaine et bois d'Évreux ; paroisses de Sainct Sauveur, de Parville et de Sainct Jean de Morsen, paroisse de la Songne, paroisse de Sainct Laurens des Bois, paroisse de Bérengeville la Rivière, paroisse de Caugey, paroisse de Nostre-Dame-du Parc, paroisse de Normanville, paroisse de Guichainville, paroisse de Sainct Sébastien du Boisgencelin, paroisse de Miseray, paroisse de Combon, paroisse de Morsent et de Sainct Jean le Sec, paroisse de Gaudreville, paroisse de Martainville et le Cormier, paroisse de Nully, paroisse de Sainct Martin de Cissey, paroisse de Grosseuvre, paroisse de Sacquenville, paroisse du Boullay Morin, paroisse de Pray, paroisse de Cracouville, paroisse de Beroult, paroisse de Sainct Luc, paroisse de Sainct Aubin sur Risle, paroisse de Reuilly, paroisse de Sainct Germain de Croisy, paroisse d'Avrilly, paroisse de Thomer, paroisse du Plessis Grohan, paroisse de Sainct Martin la Champagne, paroisse de Sassey, paroisse du Buisson aux Chevalliers, paroisse du Tilleul Lothon. Bailliage de Beaumont, viconté d'Orbec : paroisse de Capelle et de Sainct Germain de la Champagne. Bailliage de Rouen, viconté du Pont de l'Arche : paroisse de Nostre Dame de Louviers, paroisse de Sainct Jean de Louviers, paroisse de Sainct Germain de Louviers, paroisse de Pinterville ; environs de la ville de Louviers ; paroisse de Saint Jean d'Elbœuf, paroisse de Sainct Estienne d'Elbœuf. Bailliage et viconté de Gisors : paroisse de Quessigny. Viconté de Vernon : paroisse de Sainct Marcel, paroisse d'Escos, paroisse de Garencières. Bailliage de Caux, viconté de Caudebec : paroisse de Petiville. Bailliage de Costentin, viconté de Sainct Sauveur Landelin : paroisse de Perriers (baronnie de Perriers dont le chef est scis au bourg de Perriers, composée de quatre plains fiefs de haubert, qui s'estendent tant audict Perriers qu'aux paroisses de Millières, Vaudremesnil, La Feuillée, Manneville et autres lieux circonvoisins.) Bailliage et viconté de Mante sur Seine : paroisse de Ménerville. Prieurez despendans de la dicte abbaye de Sainct Taurin : le prieuré de Sainct Nicolas d'Évreux, le prieuré de Saint Michel d'Évreux, le prieuré de Sainct André dans le doyenné de Vernon, le prieuré de Sainct Germain près Pacy, le prieuré de Motel, autrement de Chambrière des Motels, dans le doyenné de Verneuil, le prieuré d'Asselée et celuy de Tangenits (?) ou l'église de Sainct Kenets, et plusieurs autres bénéfices et prieurés, biens et revenus scis au royaume d'Angleterre, appartenans à la dicte abbaye, dont n'est baillé déclaration à cause de la non jouissance... » ; –état informe des revenus et des charges de l'abbaye (Fin du XVIIIe siècle. Le total des revenus est évalué à 10,703 livres).

H733 , 1526-XVIIIe siècle , Asselée (prieuré d') ; Avrilly ; Bérengeville-la-Rivière ; Béroult ; Boulay-Morin (Le) ; Buisson-aux-Chevaliers (Le), fief ; Capelles-les-Grands ; Caudebec (Vicomté de) ; Caugé ; Chambrière-des-Motel, près Verneuil (prieuré de) ; Combon ; Cormier (Le) ; Cracouville ; Croisy (Saint-Germain de) ; Ecos ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Etienne d') ; Elbeuf-sur-Seine (paroisse Saint-Jean) ; Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Germain ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Gilles ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Sauveur ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Thomas ; Evreux (Prieuré de Saint-Nicolas de la Maladrerie) ; Feuillye (La), près Perriers ; Gandreville ; Garencières ; Gisors ; Grossoeuvre ; Guichainville ; Louviers (Paroisse Notre-Dame de) ; Louviers (Paroisse Saint-Germain) ; Louviers (Paroisse Saint-Jean) ; Manneville-près-Périers ; Mantes ; Martainville ; Ménerville ; Millières (paroisse de), près Périers-en-Cotentin ; Miserey ; Morsent ; Motel (Prieuré de) ; Normanville ; Notre-Dame-du-Parc ; Nully (paroisse de) ; Orbec (Vicomté d') ; Parville ; Perriers ; Petitville (paroisse de) ; Pinterville ; Plessis-Grohan (Le) ; Pont-de-l'Arche, ville ; Prey ; Quessigny ; Reuilly ; Sacquenville ; Saint-André (Prieuré de), près Vernon ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Saint-Germain-la-Campagne ; Saint-Germain-près-Pacy (Prieuré de) ; Saint-Jean-de-Morsent ; Saint-Jean-le-Sec (paroisse de) ; Saint-Kenets (Prieuré de), sis en Angleterre ; Saint-Laurent-des-Bois ; Saint-Luc (paroisse de) ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Martin-de-Cissey ; Saint-Martin-la-Campagne ; Saint-Sébastien ; Sassey ; Sôgne (La) ; Tangenits (Prieuré de), sis en Angleterre ; Thomer ; Tilleul-Othon ; Vaudrimesnil-en-Cotentin ; Vernon (Vicomté de) ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Quatorzième volume contenant les abbayes, chapelles, léproseries, prieurés, etc., situés dans les doyennés de La Croix-Saint-Leufroy, de Vernon, de Pacy, d'Ivry et de Nonancourt.

G35 , XVIIIe siècle , Acon ; Aubevoye ; Aulney ; Avrilly ; Bailleul (chapelle de Notre-Dame, au château de) ; Boisset-Hennequin ; Breuil-Pont (abbaye de) ; Buisson, Garembourg (Le) ; Buisson-Sainte-Marguerite (Le) ; Chanu ; Commune d'Ivry ; Corneuil ; Coudres ; Cravent ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Croth ; Droisy ; Evreux (Pouillé du diocède) ; Foucrainville ; Fresney (Saint-Pierre de) ; Garencières ; Gournay ; Gournay-le-Guérin ; Guichainville ; Hécourt ; Heudreville-sur-Evre ; Illiers-l'Evêque ; Ivry (Abbaye d') ; Leu (La) ; Marcilly-la-Campagne ; Marcilly-sur-Eure ; Mesnil-Doucerain (Le) ; Mesnil-Morin (Le) ; Minières (Les) ; Muzy ; Nonancourt (Ville) ; Pacy-sur-Eure ; Pacy-sur-Eure (Abbaye) ; Plessis-Grohan (Le) ; Reuilly ; Saint-André-de-la-Marche ; Saint-André-de-Verdun (à la Vacherie d'Hondouville) ; Saint-Antonin-de-Pacy ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Christophe-sur-Avre ; Saint-Denis-de-l'Hermitage ; Sainte-Barbe-du-Gaillon ; Sainte-Marguerite-du-Buisson-Garembourg ; Sainte-Marie-Madeleine (prieuré de) ; Sainte-Marie-Madeleine-de-Chambines ; Sainte-Marie-Madeleine-de-Champagne ; Saint-Georges-de-Motel ; Saint-Germain-de-la-Trouette ou de-la-Truite ; Saint-Gilles-des-Rotoirs ; Saint-Jacques-du-Roule ; Saint-Jean-de-Bastigny ; Saint-Jean-de-la-Folletière ; Saint-Jean-de-Neuilly ; Saint-Jean-de-Val-Contal ; Saint-Julien-du-Bois-de-la-Queue ; Saint-Lazare (léproserie de) ; Saint-Léonard ; Saint-Léonard-de-Bastigny ; Saint-Leu-des-Rotoirs ; Saint-Nicolas-de-Cravent ; Saint-Nicolas-des-Minières ; Saint-Nicolas-du-Mesnil-Doucerain ; Saint-Nicolas-du-Mesnil-Morin ; Saint-Pierre-de-Bailleul ; Saint-Potentien et Saint-Savinien (Hôtel-Dieu) ; Saint-Quentin-de-Croisy ; Saint-Wulfran-des-Mesnils ; Thibouville ; Touvoye ; Tranchevilliers ; Val-Comtal (Le) ; Val-Contart (Le) ; Vernon (Bizy), hameau de ; Vernon (Capucins) ; Vernon (Chapitre Collégial) ; Vernon (Congrégation des Filles-de-Sainte-Marie) ; Vernon (Eglise Notre-Dame) ; Vernon (Religieuses à Bizy) ; Vernon (Ville) ; Vernon (Ville) ; Villez-sur-Damville  

Table à la fin du registre. – Les bénéfices compris dans ce volume sont les suivants : doyenné de La Croix-Saint-Leufroy : abbaye de La Croix-Saint-Leufroy, prieurés d'Aubevoye, de Fontaine-Bellenger, de Venables, chapelles de Saint-Fiacre d'Aubevoye (paroisse d'Aubevoye), de Notre-Dame-de-Tournebu (manoir de Tournebu, à Aubevoye), de Saint-Nicolas (château des Noës, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), prieuré d'Heudreville, chapelles de Saint-Nicolas (manoir d'Heudreville-sur-Eure), de Saint-Jacques-du-Roule (paroisse d'Aubevoye), de Saint-Lambert (château de Vaux-sur-Eure), de Saint-André-de-Verdun (paroisse de la Vacherie-sur-Hondouville), de Notre-Dame-de-la-Vallée ou du Val (paroisse d'Autheuil), de Sainte-Marie-Madeleine-de-Champagne (manoir de Champagne, à Reuilly), de Saint-Côme et de Saint-Damien (manoir de Beauchêne, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), prieuré de Sainte-Cécile d'Huest, chapelles de Saint-Nicolas du Mesnil-Morin ou du Mesnil-Doucerain, de Saint-Gilles et de Saint-Leu (manoir des Rotoirs, à Saint-Aubin-sur-Gaillon), de Saint-Wulfran (manoir des Mesnils, paroisses d'Aubevoye et de Sainte-Barbe-sur-Gaillon) ; – doyenné de Vernon : nomenclature des bénéfices : doyenné et prébendes de la collégiale, abbaye de Saint-Louis et hôpital de Vernon, congrégation des Filles de Sainte-Marie, cordeliers et capucins de Vernon, religieuses de Bizy, prieuré ou léproserie de Saint-Lazare de Vernon ; – doyenné de Pacy : abbaye de Pacy, prieurés de l'Hôtel-Dieu de Pacy, de Gournay et de Saint-Antonin de Pacy, chapelles de Saint-Potentien et de Saint-Savinien (hôtel-Dieu de Pacy), de Notre-Dame (hôtel-Dieu de Pacy) ; – doyenné de Ferneuil : chapelle de Saint-Laurent (manoir de Gournay-le-Guérin) ; – doyenné de Pacy : chapelles de Saint-Julien du Bois-de-la-Queue (paroisse de Garencières), de Saint-Eustache (château de Pacy), de Sainte-Marguerite du Buisson-Garembourg (manoir du Buisson-Garembourg, à Guichainville), cure de Boisset-Hennequin, chapelles de Saint-Quentin (château de Croisy), de Saint-Brice (paroisse du Plessis-Grohan) et de Saint-Léonard (léproserie de Pacy) ; – doyenné d'Ivry : prieuré de Sainte-Marie-Madeleine de Saint-André-en-la-Marche, prieuré de Touvoye (paroisse de Saint-André), léproserie ou chapelle de Saint-Nicolas de Cravent, chapelles de Saint-Jean (paroisse de Bastigny), de Notre-Dame (château de Saint-André), de Saint-Jean-de-la-Folletière (manoir de Neuilly), de Notre-Dame (église de Villiers-en-Désœuvre), de Sainte-Catherine-de-Croth, de Notre-Dame de Bailleul (château de Bailleul), de Sainte-Marguerite-du-Buisson (manoir du Buisson-Sainte-Marguerite, à Foucrainville), de Sainte-Madeleine-de-Chamhines (paroisse d'Hécourt), des Maries (église d'Ivry), léproserie d'Avrilly, chapelles de Saint-Jean de Valcontart (manoir de Val-Contal, à Cravent), de Saint-Jacques (église de Chanu), de Saint-Léonard (manoir de Bastigny), abbaye d'Ivry, prieurés de Croth, d'Aulney ou de Fresney, prieuré ou chapelle de La Leu, prieuré de Saint-Germain de la Trouette ou de la Truite ; – doyenné de Nonancourt : abbaye du Breuil-Benoît, léproserie de Nonancourt, chapelle de Saint-Denis ou de l'Hermitage de Saint-Denis (paroisse de Nonancourt), prieurés de Coudres, de Marcilly-la-Campagne, de Saint-Georges-de-Motelles, de Muzy, de Saint-Christophe-sur-Avre, chapelles de Saint-Nicolas (château des Minières), de Sainte-Cécile de Villez-sur-Damville, de Saint-Nicolas (manoir de Corneuil), de Saint-Blaise de Tranchevilliers (paroisse de Marcilly-la-Campagne), du Saint-Sacrement d'Acon (manoir d'Acon), de Notre-Dame-des-Puits (paroisse de Droisy), de Notre-Dame-de-Pitié (paroisse d'Illiers-l'Évêque), de Saint-Jean de Marcilly (Marcilly-sur-Eure).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux