Toutes les ressources Quincampoix (le Moulin de), sis à Rubremont 2 résultats (5ms)

Moulin de Quincampoix, etc.

H542 , 1310-XVIIIe siècle , Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Quincampoix (le Moulin de), sis à Rubremont ; Rubremont ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Thevray  

Vidimus et confirmation (1312) par Philippe Le Bel, roi de France, de la concession faite par les religieux de Lyre à Guillaume de Thevray, chevalier, d' « un saut à molin à ève et terre pour le siège dudit molin et une nanse à prendre anguilles tant seulement, en leur rivière de Rille, en la paroisse de Rubremont ». Aux termes de cette concession, ledit moulin devait être uni et incorporé « au membre de haubert de Tlievray » (1310) ; — bail à fieffe passé par Jacques Le Jeune, meunier à Rubremont, à Jacques Dubois, meunier à Saint-Aubin-sur-Risle, du moulin à blé nommé le Moulin-de-Quincampoix, et de ses dépendances, à charge de tenir ledit moulin de la seigneurie de Thevray, d'acquitter les rentes dues sur ledit moulin au seigneur de Thevray et aux religieux de Lyre, moyennant une rente annuelle de 350 livres (1739) ; — plan informe d'une partie du cours de la Risle comprenant le moulin de Quincampoix et ses abords (XVIIIe siècle). — (Cinquante-neuvième chapitre, article 3, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Moulin de Quincampoix, etc.

H542 , 1310-XVIIIe siècle , Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Quincampoix (le Moulin de), sis à Rubremont ; Rubremont ; Saint-Aubin-sur-Risle ; Thevray  

Vidimus et confirmation (1312) par Philippe Le Bel, roi de France, de la concession faite par les religieux de Lyre à Guillaume de Thevray, chevalier, d' « un saut à molin à ève et terre pour le siège dudit molin et une nanse à prendre anguilles tant seulement, en leur rivière de Rille, en la paroisse de Rubremont ». Aux termes de cette concession, ledit moulin devait être uni et incorporé « au membre de haubert de Tlievray » (1310) ; — bail à fieffe passé par Jacques Le Jeune, meunier à Rubremont, à Jacques Dubois, meunier à Saint-Aubin-sur-Risle, du moulin à blé nommé le Moulin-de-Quincampoix, et de ses dépendances, à charge de tenir ledit moulin de la seigneurie de Thevray, d'acquitter les rentes dues sur ledit moulin au seigneur de Thevray et aux religieux de Lyre, moyennant une rente annuelle de 350 livres (1739) ; — plan informe d'une partie du cours de la Risle comprenant le moulin de Quincampoix et ses abords (XVIIIe siècle). — (Cinquante-neuvième chapitre, article 3, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)
Fin des résultats