Toutes les ressources Compagnon, Denis 6 résultats (6ms)

Acquigny et Hondouville.

H1207 , 1641-1671 , Acquigny ; Bout-de-la-Ville (triège du), sis à Acquigny ; Hameau-de-la-Vigne (triège du), sis à Hondouville ; Hondouville ; Louviers  

Donation aux Pénitents de Sainte-Barbe-près-Louviers par Denis Compagnon, de Hondouville, d'une pièce de vigne contenant une demi-vergée, sise à Hondouville, triège du Hameau-de-la-Vigne (1641) ; — vente aux mêmes par Louis Le Chien, bourgeois de Louviers, d'une vergée et demie de terre labourable sise à Acquigny, triège du Bout-de-la-Ville, pour le prix de 200 livres (1669).

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Pénitents de Louviers

Acquigny et Hondouville.

H1207 , 1641-1671 , Acquigny ; Bout-de-la-Ville (triège du), sis à Acquigny ; Hameau-de-la-Vigne (triège du), sis à Hondouville ; Hondouville ; Louviers  

Donation aux Pénitents de Sainte-Barbe-près-Louviers par Denis Compagnon, de Hondouville, d'une pièce de vigne contenant une demi-vergée, sise à Hondouville, triège du Hameau-de-la-Vigne (1641) ; — vente aux mêmes par Louis Le Chien, bourgeois de Louviers, d'une vergée et demie de terre labourable sise à Acquigny, triège du Bout-de-la-Ville, pour le prix de 200 livres (1669).

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Pénitents de Louviers

Vente par François-Philémon de Croisy, écuyer, sieur de Valailles, et Marie Morin, sa femme, à Denis Compagnon, agissant comme prêtenom des Pénitents de Bernay, d'« ung hérittage et manoir, terres labourables, maisons, hais et arbres dessus estans, assis aulx faulxbourgs de la ville de Bernay, contenant quatre acres, bornés d'un costé et d'un boult le chemin de Rouen et d'aultre boult le pavé du Roy », pour le prix de 5,000 livres tournois et cinquante livres de vin (1655) ; – arrêt du Conseil d'État du Roi autorisant les pénitents de Bernay « à vendre et aliéner la place sur laquelle estoit cy-devant construit leur couvent » (1711). Les considérants de cet arrêt rappellent « qu'il y a trente années ou environ leur couvent estoit scitué dans un lieu où l'air estoit sy mauvais et sy dangereux que tous les relligieux qui l'habitoient mouroient presque aussy tost ou peu de temps après qu'ils y es-toient arrivez, ce qui les obligea de transférer leur demeure à une demie lieue au delà, dans une scituation où l'air estoit meilleur » ; – bail emphytéotique passé par les Pénitents de Bernay aux dames religieuses de la congrégation de Notre-Dame et de Saint-Augustin de Bernay « d'une masure et bâtiments scitués au faubourg de la Croix-Coquin, paroisse Sainte-Croix, bornés d'un côté et d'un bout le chemin de Rouen, d'autre côté M. de Saint-Cyr et d'autre bout la rue de la Croix-Coquin tendant de Bernay à Nassandres », moyennant une rente de 300 livres par an (1776).

H1200 , 1617-1776 , Bernay (Couvent des Pénitents de Saint-Louis, à) ; Bernay, Congrégation (de Dames Religieuses) de Notre-Dame et de Saint-Augustins, paroisse Sainte-Croix ; Croix-Coquin (La), faubourg du Bernay ; Nassandres ; Valailles  
Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Pénitents de Bernay

Vente par François-Philémon de Croisy, écuyer, sieur de Valailles, et Marie Morin, sa femme, à Denis Compagnon, agissant comme prêtenom des Pénitents de Bernay, d'« ung hérittage et manoir, terres labourables, maisons, hais et arbres dessus estans, assis aulx faulxbourgs de la ville de Bernay, contenant quatre acres, bornés d'un costé et d'un boult le chemin de Rouen et d'aultre boult le pavé du Roy », pour le prix de 5,000 livres tournois et cinquante livres de vin (1655) ; – arrêt du Conseil d'État du Roi autorisant les pénitents de Bernay « à vendre et aliéner la place sur laquelle estoit cy-devant construit leur couvent » (1711). Les considérants de cet arrêt rappellent « qu'il y a trente années ou environ leur couvent estoit scitué dans un lieu où l'air estoit sy mauvais et sy dangereux que tous les relligieux qui l'habitoient mouroient presque aussy tost ou peu de temps après qu'ils y es-toient arrivez, ce qui les obligea de transférer leur demeure à une demie lieue au delà, dans une scituation où l'air estoit meilleur » ; – bail emphytéotique passé par les Pénitents de Bernay aux dames religieuses de la congrégation de Notre-Dame et de Saint-Augustin de Bernay « d'une masure et bâtiments scitués au faubourg de la Croix-Coquin, paroisse Sainte-Croix, bornés d'un côté et d'un bout le chemin de Rouen, d'autre côté M. de Saint-Cyr et d'autre bout la rue de la Croix-Coquin tendant de Bernay à Nassandres », moyennant une rente de 300 livres par an (1776).

H1200 , 1617-1776 , Bernay (Couvent des Pénitents de Saint-Louis, à) ; Bernay, Congrégation (de Dames Religieuses) de Notre-Dame et de Saint-Augustins, paroisse Sainte-Croix ; Croix-Coquin (La), faubourg du Bernay ; Nassandres ; Valailles  
Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Pénitents de Bernay

Donations de terres à la fabrique par Denis Compagnon, Catherine Lancelin, Colas Martin, prévôt de Hondouville (1614), Andrieu Compagnon, Guillemette Moriset, Toussaint Moriset, Bertrand Billard, Louis Poret « tabellion royal en la vicomte d'Évreux pour le siège d'Hondouville » (1683) et Noël Tibout, tabellion de la branche d'Amfreville-sur-Iton (1696) ; – contrats d'acquisition et d'échange de terres, passés par la fabrique.

G791 , 1598-1696 , Amfreville-sur-Iton ; Evreux (ville d') ; Hondouville  
Contexte :
Églises paroissiales > Hondouville

Donations de terres à la fabrique par Denis Compagnon, Catherine Lancelin, Colas Martin, prévôt de Hondouville (1614), Andrieu Compagnon, Guillemette Moriset, Toussaint Moriset, Bertrand Billard, Louis Poret « tabellion royal en la vicomte d'Évreux pour le siège d'Hondouville » (1683) et Noël Tibout, tabellion de la branche d'Amfreville-sur-Iton (1696) ; – contrats d'acquisition et d'échange de terres, passés par la fabrique.

G791 , 1598-1696 , Amfreville-sur-Iton ; Evreux (ville d') ; Hondouville  
Contexte :
Églises paroissiales > Hondouville
Fin des résultats