Toutes les ressources Doublet, Pierre-François 4 résultats (5ms)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Guillaume Bigot, écuyer, seigneur du Tilleul-Lambert, conseiller en la cour des aides de Normandie (1641), à « Gabriel Dauvet Desmarets, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de Jérusalem, grand prieur d'Aquitaine et commandeur de la commanderie de Saint-Étienne de Renneville » (1682), à Philippe Bigot de Graveron, seigneur du Tilleul-Lambert en partie (1682-1683), et à Marie-Anne-Catherine Bigot de Graveron, veuve de Pierre-François Doublet, chevalier, marquis de Bandeville, seule fille et unique héritière de Philippe-Guillaume Bigot, seigneur baron de Graveron (1767), pour des terres relevant de la seigneurie du Tilleul-Lambert, de la commanderie de Saint-Étienne de Benneville et du fief du « Mesnillotte ».

G1344 , 1641-1767 , Bandeville (fief de) ; Graveron ; Mesnillote (fief de) ; Saint-Etienne-de-Renneville (Commanderie de) ; Tilleul-Lambert (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Tilleul-Lambert (Le)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique à Guillaume Bigot, écuyer, seigneur du Tilleul-Lambert, conseiller en la cour des aides de Normandie (1641), à « Gabriel Dauvet Desmarets, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de Jérusalem, grand prieur d'Aquitaine et commandeur de la commanderie de Saint-Étienne de Renneville » (1682), à Philippe Bigot de Graveron, seigneur du Tilleul-Lambert en partie (1682-1683), et à Marie-Anne-Catherine Bigot de Graveron, veuve de Pierre-François Doublet, chevalier, marquis de Bandeville, seule fille et unique héritière de Philippe-Guillaume Bigot, seigneur baron de Graveron (1767), pour des terres relevant de la seigneurie du Tilleul-Lambert, de la commanderie de Saint-Étienne de Benneville et du fief du « Mesnillotte ».

G1344 , 1641-1767 , Bandeville (fief de) ; Graveron ; Mesnillote (fief de) ; Saint-Etienne-de-Renneville (Commanderie de) ; Tilleul-Lambert (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Tilleul-Lambert (Le)

Tournedos et Bois-Hubert.

H701 , 1220-1762 , Bois-Hubert (Le) ; Evreux (Ville) ; Noë (Abbaye de la) ; Pontigny (abbaye de) ; Rocpuiz (le Champ de), sis à Tournedos ; Rouen (Parlement de) ; Tournedos-Bois-Hubert  

Donation à l'abbaye par Guillaume Harenc de trois acres de terre sises à Tournedos, appelées le Champ de Rocpuiz, et confirmation par le même des donations faites à l'abbaye par Gautier de Folleville (1220) ; — id., par Colin Le Pelletier et Jeanne, sa femme, d'une pièce de terre sise à Tournedos (1357) ; — déclaration fournie par l'abbaye à Pierre-François Doublet, chevalier, marquis de Bandeville, baron de Graveron, etc., ayant épousé Marie-Anne-Catherine Bigot, fille unique de Philippe-Guillaume Bigot, chevalier, baron de Graveron, doyen du parlement de Normandie, pour plusieurs pièces de terre relevant de la seigneurie de Tournedos, membre dépendant de la baronnie de Graveron (1758) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Charles Leclerc, laboureur, des terres appartenant aux religieux de la Noë dans les paroisses de Tournedos et de Bois-Hubert, moyennant un fermage annuel de 180 livres ; — id., par le procureur fondé des abbés de la Noë et de Pontigny, à Jean-Jacques-Romain Buret et à Jacques Aubertin fils, marchands à Évreux, de la grosse dîme appartenant à l'abbaye dans la paroisse de Tournedos, pour le prix annuel de 950 livres de fermage (1762).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Noë (Ordre de Cîteaux)

Tournedos et Bois-Hubert.

H701 , 1220-1762 , Bois-Hubert (Le) ; Evreux (Ville) ; Noë (Abbaye de la) ; Pontigny (abbaye de) ; Rocpuiz (le Champ de), sis à Tournedos ; Rouen (Parlement de) ; Tournedos-Bois-Hubert  

Donation à l'abbaye par Guillaume Harenc de trois acres de terre sises à Tournedos, appelées le Champ de Rocpuiz, et confirmation par le même des donations faites à l'abbaye par Gautier de Folleville (1220) ; — id., par Colin Le Pelletier et Jeanne, sa femme, d'une pièce de terre sise à Tournedos (1357) ; — déclaration fournie par l'abbaye à Pierre-François Doublet, chevalier, marquis de Bandeville, baron de Graveron, etc., ayant épousé Marie-Anne-Catherine Bigot, fille unique de Philippe-Guillaume Bigot, chevalier, baron de Graveron, doyen du parlement de Normandie, pour plusieurs pièces de terre relevant de la seigneurie de Tournedos, membre dépendant de la baronnie de Graveron (1758) ; — bail à ferme passé par l'abbaye à Charles Leclerc, laboureur, des terres appartenant aux religieux de la Noë dans les paroisses de Tournedos et de Bois-Hubert, moyennant un fermage annuel de 180 livres ; — id., par le procureur fondé des abbés de la Noë et de Pontigny, à Jean-Jacques-Romain Buret et à Jacques Aubertin fils, marchands à Évreux, de la grosse dîme appartenant à l'abbaye dans la paroisse de Tournedos, pour le prix annuel de 950 livres de fermage (1762).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Noë (Ordre de Cîteaux)
Fin des résultats