Toutes les ressources Richebourg, Guillaume de 2 résultats (27ms)

Coudray (Le), etc.

H415 , 1154-1285 , Coudray (Le) ; Illiers ; Ivry (Abbaye d') ; Meseart (le Moulin de) sis au Coudray, près Ivry  

Donation à l'abbaye par Henri de Richebourg (de Divite Burgo), fils de Guillaume et de Béatrice, de la dîme de ses moulins et de ses fours, et d'une terre au Coudray. Le donateur déclare confirmer en outre les donations de ses ancêtres, Henri, son grand-père, et Guillaume, son père, et prendre sous sa protection toutes les possessions de l'abbaye situées dans le pays, au Coudray, à Saint-Lubin, apud Fredevillam, à llliers, Bienslivenge et ubique attingere potuerit (1154). Cette charte débute par la formule : Quod oblivione deieri nolumus, nulli melius servandum tradere quam carte existimavimus ; — promesse délivrée par Pierre de Richebourg à Vivien, abbé d'Ivry, de ne plus l'inquiéter tant qu'il serait abbé, au sujet de la construction d'une chapelle que, suivant lui, ledit abbé était tenu d'édifier au Coudray (s. d. vers 1206) ; — donation à l'abbaye d'Ivry et aux religieux du prieuré de Saint-Lubin par Pierre de Richebourg, chevalier, seigneur du Coudray, de diverses rentes assignées sur ses biens, sur son droit de péage, sur les revenus de ses moulins et de ses fours (1236) ; — donation à l'abbaye par Simon de Meseart, écuyer, de tous ses droits sur le moulin de Meseart (alias Mesaart), paroisse du Coudray (1282).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye d'Ivry (Ordre de Saint-Benoît)

Coudray (Le), etc.

H415 , 1154-1285 , Coudray (Le) ; Illiers ; Ivry (Abbaye d') ; Meseart (le Moulin de) sis au Coudray, près Ivry  

Donation à l'abbaye par Henri de Richebourg (de Divite Burgo), fils de Guillaume et de Béatrice, de la dîme de ses moulins et de ses fours, et d'une terre au Coudray. Le donateur déclare confirmer en outre les donations de ses ancêtres, Henri, son grand-père, et Guillaume, son père, et prendre sous sa protection toutes les possessions de l'abbaye situées dans le pays, au Coudray, à Saint-Lubin, apud Fredevillam, à llliers, Bienslivenge et ubique attingere potuerit (1154). Cette charte débute par la formule : Quod oblivione deieri nolumus, nulli melius servandum tradere quam carte existimavimus ; — promesse délivrée par Pierre de Richebourg à Vivien, abbé d'Ivry, de ne plus l'inquiéter tant qu'il serait abbé, au sujet de la construction d'une chapelle que, suivant lui, ledit abbé était tenu d'édifier au Coudray (s. d. vers 1206) ; — donation à l'abbaye d'Ivry et aux religieux du prieuré de Saint-Lubin par Pierre de Richebourg, chevalier, seigneur du Coudray, de diverses rentes assignées sur ses biens, sur son droit de péage, sur les revenus de ses moulins et de ses fours (1236) ; — donation à l'abbaye par Simon de Meseart, écuyer, de tous ses droits sur le moulin de Meseart (alias Mesaart), paroisse du Coudray (1282).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye d'Ivry (Ordre de Saint-Benoît)
Fin des résultats