Toutes les ressources Ambenay 36 résultats (7ms)

Déclarations.

G156 , 1675-1705 , Ambenay ; Désert (prieuré du) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Saint-Nicolas-des-Bois, à Neaufles  

« Il appartient au séminaire d'Évreux un héritage sis en la paroisse d'Aulnay, relevant du sieur Gréard à cause du fief et seigneurie qu'il a en ladite paroisse ; item, il appartient audit séminaire le fief, terre et seigneurie du prieuré du Désert, situé dans la paroisse des Baux de Bretheuil, membre dépendant de l'abbaye de Lire, uny au séminaire ; item, il appartient audit séminaire une ferme nommée Saint-Nicolas-des-Bois, dépendant dudit prieuré, sise en la paroisse de Neaufle ; item, un moulin bannal dépendant dudit prieuré sis en la paroisse d'Ambenay ; plus, il appartient audit prieuré quatre parties de rentes foncières. Somme totale du revenu dudit séminaire, monte chacun an : 1,127 livres 7 sols 7 deniers. Les charges et faisances montent ensemble chacun an la somme de 496 livres 2 sols 6 deniers, sans comprenne les réparations des bâtiments du séminaire, des fermes du Prieuré, de Saint Nicolas, du Moulin, d'Aulnay et l'entretien des meublés de la communauté dudit séminaire. » (Extrait de la déclaration du 10 novembre 1692.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Déclarations.

G156 , 1675-1705 , Ambenay ; Désert (prieuré du) ; Lyre (Abbaye de Notre-Dame de) ; Saint-Nicolas-des-Bois, à Neaufles  

« Il appartient au séminaire d'Évreux un héritage sis en la paroisse d'Aulnay, relevant du sieur Gréard à cause du fief et seigneurie qu'il a en ladite paroisse ; item, il appartient audit séminaire le fief, terre et seigneurie du prieuré du Désert, situé dans la paroisse des Baux de Bretheuil, membre dépendant de l'abbaye de Lire, uny au séminaire ; item, il appartient audit séminaire une ferme nommée Saint-Nicolas-des-Bois, dépendant dudit prieuré, sise en la paroisse de Neaufle ; item, un moulin bannal dépendant dudit prieuré sis en la paroisse d'Ambenay ; plus, il appartient audit prieuré quatre parties de rentes foncières. Somme totale du revenu dudit séminaire, monte chacun an : 1,127 livres 7 sols 7 deniers. Les charges et faisances montent ensemble chacun an la somme de 496 livres 2 sols 6 deniers, sans comprenne les réparations des bâtiments du séminaire, des fermes du Prieuré, de Saint Nicolas, du Moulin, d'Aulnay et l'entretien des meublés de la communauté dudit séminaire. » (Extrait de la déclaration du 10 novembre 1692.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux

Neaufles.

H499 , 1742 , Ambenay ; Frétils (Les) ; Juignettes ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Neaufles-sur-Risle ; Rugles ; Selle (La)  

« Papier terrier de noble terre et seigneurie de Neaufle, s'étendante sur les paroisses de Neaufle, Ambenay, Rugles, Les Fretis, La Selle et Juignete, apartenante à messieurs les religieux de l'abbaye de Notre-Dame de Lyre, ordre de Saint-Benoît, congrégation de Saint-Maur. M. DCCXLII. » Table alphabétique des tenanciers, p. 479-495.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H517 , 1388-1703 , Ambenay ; Launel-Couturier (tènement de) ; Launel-du-Moulin (tènement de) ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mares (l'Aînesse des)  

Bail à fieffe passé par l'abbaye à Jean de Lanuel du manoir des Seaules et de ses dépendances, sis à Ambenay, moyennant une rente annuelle de 9 livres tournois (1388) ; — aveux, déclarations et procédures concernant le tènement de Launel du Moulin, l'aînesse des Mares, le tènement de Launel Couturier, etc., sis à Ambenay et relevant de l'abbaye (XVIIe-XVIIIe siècles). — (Dix-neuvième chapitre, article 7, lettres G, J, K et P, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Neaufles.

H499 , 1742 , Ambenay ; Frétils (Les) ; Juignettes ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Neaufles-sur-Risle ; Rugles ; Selle (La)  

« Papier terrier de noble terre et seigneurie de Neaufle, s'étendante sur les paroisses de Neaufle, Ambenay, Rugles, Les Fretis, La Selle et Juignete, apartenante à messieurs les religieux de l'abbaye de Notre-Dame de Lyre, ordre de Saint-Benoît, congrégation de Saint-Maur. M. DCCXLII. » Table alphabétique des tenanciers, p. 479-495.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H517 , 1388-1703 , Ambenay ; Launel-Couturier (tènement de) ; Launel-du-Moulin (tènement de) ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mares (l'Aînesse des)  

Bail à fieffe passé par l'abbaye à Jean de Lanuel du manoir des Seaules et de ses dépendances, sis à Ambenay, moyennant une rente annuelle de 9 livres tournois (1388) ; — aveux, déclarations et procédures concernant le tènement de Launel du Moulin, l'aînesse des Mares, le tènement de Launel Couturier, etc., sis à Ambenay et relevant de l'abbaye (XVIIe-XVIIIe siècles). — (Dix-neuvième chapitre, article 7, lettres G, J, K et P, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H515 , 1212-1703 , Ambenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mares (fief des) ; Neaufles-sur-Risle  

Titres de propriété du quart du moulin de Neaufles, du quart des vavassories d'Ambenay et des Frétils et du quart du fief des Mares, donnés en 1214 par Robert de Brezey à Roger d'Auvergny, clerc, confirmés à celui-ci par Léjarde du Moustier en 1241 et transférés à l'abbaye par une donation de Roger d'Auvergny confirmée en 1249 par Guimond « de Faugeaus » et Léjarde, sa femme ; — autorisation donnée par Bernard Audebert, supérieur général de la congrégation de Saint-Maur, aux religieux de Lyre, d'échanger avec le sieur Baudot la seigneurie d'Ambenay « qui vaut en menus cens et rentes vingt-cinq livres et en casuet vingt-cinq écus » contre six acres de pré affermées à 300 livres de rente (1664) ; — mandements obtenus par les religieux de Lyre à l'effet de faire publier des censures ecclésiastiques pour avoir révélation de ceux qui retiennent les titres et aveux des terres et seigneuries d'Ambenay et de Neaufles aliénées de leur mense conventuelle dès les années 1575 et autres suivantes et retirées par eux depuis trois ou quatre ans (1665). — (Dix-neuxième chapitre, article 7, lettre A, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H514 , 1244-1714 , Aleminet (Le Moulin) ; Ambenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Ratier (le Moulin de) ; Transières (le Pré de), sis à Ambenay  

Vente à l'abbaye par Guillaume Feugue de prés situés à Ambenay, près du gué de Transières et du moulin « Aeminet » (1244) ; — cession à l'abbaye par Nicolas Crok, chapelain de l'église Notre-Dame de Rugles, de tout son pré de Transières, situé près du moulin de Ratier et de plusieurs portions de pré avoisinant le moulin des religieux du Désert, moyennant une somme de 11 livres et 15 sous tournois (1247) ; — charte d'Alice, fille de feu Roger Girard, chevalier, et veuve de Robert d'Abernon, confirmant aux religieux de Lyre lu possession de leur pré de Transières, contenant une demi-acre, moyennant une somme de 8 livres tournois (1272) ; — pièces de procédures, produites au Grand-Conseil, concernant le retrait de 4 acres de pré situées à Transières (1661) ; — baux à ferme des prés de Transières appartenant à l'abbaye (1664-1714). — (Dix-neuvième chapitre, articles 3 et 4, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H514 , 1244-1714 , Aleminet (Le Moulin) ; Ambenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Ratier (le Moulin de) ; Transières (le Pré de), sis à Ambenay  

Vente à l'abbaye par Guillaume Feugue de prés situés à Ambenay, près du gué de Transières et du moulin « Aeminet » (1244) ; — cession à l'abbaye par Nicolas Crok, chapelain de l'église Notre-Dame de Rugles, de tout son pré de Transières, situé près du moulin de Ratier et de plusieurs portions de pré avoisinant le moulin des religieux du Désert, moyennant une somme de 11 livres et 15 sous tournois (1247) ; — charte d'Alice, fille de feu Roger Girard, chevalier, et veuve de Robert d'Abernon, confirmant aux religieux de Lyre lu possession de leur pré de Transières, contenant une demi-acre, moyennant une somme de 8 livres tournois (1272) ; — pièces de procédures, produites au Grand-Conseil, concernant le retrait de 4 acres de pré situées à Transières (1661) ; — baux à ferme des prés de Transières appartenant à l'abbaye (1664-1714). — (Dix-neuvième chapitre, articles 3 et 4, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H515 , 1212-1703 , Ambenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mares (fief des) ; Neaufles-sur-Risle  

Titres de propriété du quart du moulin de Neaufles, du quart des vavassories d'Ambenay et des Frétils et du quart du fief des Mares, donnés en 1214 par Robert de Brezey à Roger d'Auvergny, clerc, confirmés à celui-ci par Léjarde du Moustier en 1241 et transférés à l'abbaye par une donation de Roger d'Auvergny confirmée en 1249 par Guimond « de Faugeaus » et Léjarde, sa femme ; — autorisation donnée par Bernard Audebert, supérieur général de la congrégation de Saint-Maur, aux religieux de Lyre, d'échanger avec le sieur Baudot la seigneurie d'Ambenay « qui vaut en menus cens et rentes vingt-cinq livres et en casuet vingt-cinq écus » contre six acres de pré affermées à 300 livres de rente (1664) ; — mandements obtenus par les religieux de Lyre à l'effet de faire publier des censures ecclésiastiques pour avoir révélation de ceux qui retiennent les titres et aveux des terres et seigneuries d'Ambenay et de Neaufles aliénées de leur mense conventuelle dès les années 1575 et autres suivantes et retirées par eux depuis trois ou quatre ans (1665). — (Dix-neuxième chapitre, article 7, lettre A, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H518 , 1200-1744 , Ambenay ; Auberesse (Aînesse de l') ; Boshion (…), triège ; Boshion-en-Vexin (Le) ; Fleurière (Aînesse de la) ; Fournil (le Champ du), sis à Aubenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mérille (l'Aînesse)  

Vente à l'abbaye par Guillaume Laufage d'une rente de 6 sous assignée sur un champ situé à Ambenay et appelé le champ du Fournil (1242) ; — cession à l'abbaye par Guillaume Coque-rel, d'Ambenay, de quatre acres de terre au Boshion, qu'il tenait de Guillaume d'Ouche. Pour prix de cette cession, Guillaume Coquerel reçoit de l'abbaye 35 sous, Roger, son fils, 12 deniers, et Guillaume d'Ouche, deux sous (s. d. Vers 1200) ; — aveux et déclarations concernant l'aînesse Mérille ou de la Fleurière, les aînesses Auberesse et Testard et les terres du grand et du petit Boshion relevant des religieux de Lyre à cause de leur seigneurie d'Ambenay (XVe-XVIIe siècle). — (Dix-neuvième chapitre, article 7, lettres R à X, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Forêt de Breteuil.

H451 , 1247-1522 , Ambenay ; Beaumont-le-Roger ; Chête (Bois de la) ; Conches (Forêt de) ; Danfront (duché de) ; Gisors ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Meun-sur-Yèvre (Duché de) ; Verneuil-sur-Avre ; Vieille-Lyre (La)  

Cession par Jean Le Moine, forestier de la forêt de Breteuil, à tous les hommes de l'abbaye de Lyre, « tam liberis quam bordariis », résidant dans la paroisse de la Vieille-Lyre, entre la rivière de Risle et la forêt de Conches, de quatre gerbes de blé qu'il avait coutume de percevoir sur chacun d'eux à cause de leur droit de branchage dans la forêt de Breteuil, moyennant une somme de 40 sous tournois (1247) ; — sentence du bailli de Gisors et de Verneuil, rendue aux assises de Breteuil, maintenant les religieux de Lyre en possession de la dîme des amendes et des exploits de la forêt de Breteuil, une enquête ayant démontré le bien-fondé de leurs droits (1296) ; — confirmation par Charles IV Je Bel, roi de France, des droits de l'abbaye à la dîme des issues, émoluments, exploits, amendes et forfaitures de la forêt de Breteuil (1327) ; — charte de Robert d'Artois, comte de Beaumont, « duc de Danfront et de Meun-sur-Yevre », confirmant à l'abbaye, après enquête faite par son bailli de Beaumont, les droits de dîme qu'elle possédait « en toutes les essues, émolumens, explois, amendes et forfaitures du boys de la Chaeste et le paanage du plain », ledit bois de la Chête ayant été reconnu faire partie des dépendances de la forêt de Breteuil (1327) ; — mandement de Philippe VI de Valois, roi de France, adressé à Jean Bardilli, maître des forêts, pour lui prescrire de maintenir les religieux de Lyre dans leurs droits de dîme sur la forêt de Breteuil (1333) ; — vidimus d'un mandement de Charles (V), régent du royaume et duc de Normandie, adressé pour le même objet aux receveurs de Beaumont, de Conches et de Breteuil (1359) ; — ordonnances et sentences des maîtres et enquêteurs des eaux et forêts maintenant l'abbaye dans ses droits sur la forêt de Breteuil (1386-1484) ; — procédures contre des habitants d'Ambenay, au sujet du droit de panage pour leurs porcs dans la forêt de Breteuil (1515). — (Quatrième chapitre, article 8, nos1 à 14, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)

Ambenay.

H518 , 1200-1744 , Ambenay ; Auberesse (Aînesse de l') ; Boshion (…), triège ; Boshion-en-Vexin (Le) ; Fleurière (Aînesse de la) ; Fournil (le Champ du), sis à Aubenay ; Lyons-la-Forêt (Abbaye de) ; Mérille (l'Aînesse)  

Vente à l'abbaye par Guillaume Laufage d'une rente de 6 sous assignée sur un champ situé à Ambenay et appelé le champ du Fournil (1242) ; — cession à l'abbaye par Guillaume Coque-rel, d'Ambenay, de quatre acres de terre au Boshion, qu'il tenait de Guillaume d'Ouche. Pour prix de cette cession, Guillaume Coquerel reçoit de l'abbaye 35 sous, Roger, son fils, 12 deniers, et Guillaume d'Ouche, deux sous (s. d. Vers 1200) ; — aveux et déclarations concernant l'aînesse Mérille ou de la Fleurière, les aînesses Auberesse et Testard et les terres du grand et du petit Boshion relevant des religieux de Lyre à cause de leur seigneurie d'Ambenay (XVe-XVIIe siècle). — (Dix-neuvième chapitre, article 7, lettres R à X, de l'inventaire de 1738.).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Lyre (Ordre de Saint-Benoît)