Confrérie du Saint-Sacrement.

G1569 , 1694-1789 , Blacarville ; Honfleur ; Saint-Mars-de-Blacarville  

Autorisation, délivrée par Jacques-Nicolas Colbert, archevêque de Rouen, à la requête du curé de Blacarville, d'établir dans cette paroisse une confrérie sous le titre du Saint-Sacrement, « dans laquelle douze confrères servants doivent accompagner le saint Sacrement, lorsqu'il sera porté aux malades, assister aux inhumations des frères et sœurs de ladite confrérie, lorsqu'ils en seront requis, etc. » (1694) ; – donation à la confrérie, par Marie Hareng, demeurant à Honfleur, d'une pièce de terre située à Saint-Mards et contenant 5 vergées (1698) ; – baux à ferme de la pièce de terre ci-dessus, passés pour le prix de 36 livres par an en 1754 et de 60 livres 19 sous 6 deniers en 1789.

Contexte :
Confréries > Blacarville

Testament de Guillaume Jumel, curé de Blacarville, contenant donation à la fabrique de celte paroisse d'une pièce de terre d'une vergée située à Saint-Mards-sur-Risle (1639) ; – constitution au profit de la fabrique de Blacarville d'une rente annuelle de 11 livres 2 sous 3 deniers sur François Coignard, curé de cette paroisse, en représentation d'une somme de 200 livres, une fois payée, donnée à la fabrique par François Le Sueur, son oncle et son prédécesseur à la cure de Blacarville (1669) ; – vente par Jacques et François Vitrel, de la paroisse de Trou-ville-sur-Quillebeuf, à la fabrique de Blacarville, d'une pièce de terre labourable située à Saint-Ouen-des-Champs et contenant 3 vergées, pour le prix de 240 livres (1716).

G419 , 1634-1785 , Blacarville ; Saint-Mards-sur-Risle ; Trouville-la-Haule  
Contexte :
Églises paroissiales > Blacarville

Pièces de procédure et transactions entre la communauté des habitants et la fabrique de Saint-Mards, d'une part, et Pierre Denise, fermier de M. de Camilly, d'autre part. (Ce dernier se reconnaît « taillable et demeurant en ladite paroisse de Saint-Mards et abondonné entièrement l'effet de sa prétendue translation dans la paroisse de Blacarville comme nulle » ; il consent, en outre, à rembourser la somme de 9 sous avancée par le trésorier de la fabrique pour l'offrande du pain bénit, faite en son nom, ainsi que les frais résultant des procès engagés (1739) ; – nomination par l'assemblée des habitants (Philippe Thirel, écuyer, seigneur de Siglas, Charles-Toussaint Lefèvre, officier des côtes, etc.), d'un mandataire chargé de soutenir devant le bureau des finances de Rouen « le procès intenté sous le nom de M. Pierre Laffiteau, évêque de Sisteron, abbé commendataire de l'abbaye de Corneville, seigneur du fief et seigneurie de dame Jullienne de Neuville, autrement nommé le petit fief de Saint-Mards, touchant les communes appelées les Côtes-de-Risle » (1761) ; – procès-verbal de nomination des sieurs Pollard et Leconte en qualité de députés de la paroisse à l'assemblée du bailliage de Pont-Audemer (1789).

G1206 , 1739-1789 , Blacarville ; Corneville (abbaye de) ; Côtes-de-Risle (à l'embouchure de la Risle, Communes) ; Pont-Audemer ; Saint-Mards-sur-Risle ; Siglas (fief de)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Mards-sur-Risle

Donations à la fabrique, à charge de services religieux, par Jeanne Lefort, Claude Corvois, Maclou Quesnay, Richard Thirel, sieur de Jouvence (1580), Marie Gosselin, veuve de Pierre Thirel, écuyer, sieur de Jouvence (1629), Jean Furet, prêtre, chapelain de l'église Notre-Dame-du-Pré (1634), Pierre Barbery, Louis Gaudry, Anne Durand, veuve d'Etienne Bocquet, Françoise Le Febvre, Daniel Bisson, Marie Le Roux, fille de feu Gabriel Le Roux, avocat du Roi en la viconté de Pont-Authou et de Pont-Audemer (1662), Claude Bisson, Louise De La Rue, veuve de Jean Thirel, « conseiller du Roy, premier et second avocat de Sa Majesté aux sièges de baillage et de viconté, eaux et forestz, prevosté et mareschaussée du Pont-Authou et Pont-Audemer » (1666), François Bocquet, prêtre, Fabiane Simon, veuve de Mathieu Mazière, Marie-Marthe Le Roux, fille de feu Gabriel Le Roux, sieur du Rocher, avocat du Roi en la vicomte de Pont-Authou et de Pont-Audemer (1668), Madeleine Gautier, Jacques Grossin, premier élu assesseur en l'élection de Pont-Audemer (1671), Georges Marie, marchand tanneur, Antoine Quesnot, Anne Durand, veuve d'Etienne Bocquet, sieur de la Binellerie, Pierre Thirel, sieur de Boismorant, Nicolas Thirel, curé de Notre-Dame-du-Pré, et Philippe Thirel, sieur du Genetay (1676), Marie Thirel, veuve de Jean Grossin, seigneur de Trouville et de Blacarville, contrôleur général des finances de Normandie en la généralité de Caen (1677), Pierre Bourget, prêtre, Madeleine Morisse, Jacques de La Rocque, conseiller en la Cour des aides de Normandie (1682), Noël Grossin, prêtre, Nicolas Le Barbier, receveur du domaine engagé et de l'Ustensile à Pont-Audemer.

G995 , 1502-1699 , Blacarville ; Caen ; Pont-Audemer ; Pont-Audemer (Notre-Dame du Pré, Eglise) ; Pont-Authou ; Trouville-la-Haule  
Contexte :
Églises paroissiales > Pont-Audemer > Notre-Dame-du-Pré
Fin des résultats