Toutes les ressources Forêt-la-Folie 20 résultats (7ms)

Guitry.

H1457 , 1688-1778 , Forêt-la-Folie ; Gisors (Les Annonciades de)  

Titres de propriété et procès-verbal d'arpentage d'une maison et de quarante pièces de terre sises à Guitry et à Forêt-la-Folie, acquises par les Annonciades de Gisors en 1741.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Annonciades de Gisors

Guitry.

H1457 , 1688-1778 , Forêt-la-Folie ; Gisors (Les Annonciades de)  

Titres de propriété et procès-verbal d'arpentage d'une maison et de quarante pièces de terre sises à Guitry et à Forêt-la-Folie, acquises par les Annonciades de Gisors en 1741.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Annonciades de Gisors

Guitry.

H1584 , 1709-1752 , Devis-de-Tourny (Le), triège sis à Guitry ; Forêt-la-Folie ; Guitry  

Aveux rendus par les religieuses de la congrégation à Guy de Chaumont (1709), à Louis-Joseph Anfrie de Chaulieu (1725) et à Jacques-Abraham Anfrie de Chanlieu (1752), chevaliers, seigneurs de Guitry, Forêt, etc., pour une demi-acre et soixante perches de terre situées à Guitry, triège du Devis-de-Tourny.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Congrégation de Notre-Dame de Vernon

Guitry.

H1584 , 1709-1752 , Devis-de-Tourny (Le), triège sis à Guitry ; Forêt-la-Folie ; Guitry  

Aveux rendus par les religieuses de la congrégation à Guy de Chaumont (1709), à Louis-Joseph Anfrie de Chaulieu (1725) et à Jacques-Abraham Anfrie de Chanlieu (1752), chevaliers, seigneurs de Guitry, Forêt, etc., pour une demi-acre et soixante perches de terre situées à Guitry, triège du Devis-de-Tourny.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Congrégation de Notre-Dame de Vernon

Vente aux Ursulines d'Andely par Jacques Legras, demeurant à Richeville, d'une acre et demie de terre en deux pièces, sises à Forêt, pour le prix principal de 300 livres (1670) ; – copie d'une quittance de 400 livres délivrée aux Ursulines d'Andely par M. de Grieu pour le droit d'indemnité qu'elles lui devaient « à cause de seize acres de terre à elles données par le sieur de Varennes, situées au village de Forest, au baillage de Gisors, estant en nostre censive à cause de nostre fief de la Huannière » (1664).

H1530 , 1620-1694 , Andelys (Les), Les Ursulines ; Forest (village près Gisors) ; Forêt-la-Folie ; Huanière (La), fief ; Richeville  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Andely

Vente aux Ursulines d'Andely par Jacques Legras, demeurant à Richeville, d'une acre et demie de terre en deux pièces, sises à Forêt, pour le prix principal de 300 livres (1670) ; – copie d'une quittance de 400 livres délivrée aux Ursulines d'Andely par M. de Grieu pour le droit d'indemnité qu'elles lui devaient « à cause de seize acres de terre à elles données par le sieur de Varennes, situées au village de Forest, au baillage de Gisors, estant en nostre censive à cause de nostre fief de la Huannière » (1664).

H1530 , 1620-1694 , Andelys (Les), Les Ursulines ; Forest (village près Gisors) ; Forêt-la-Folie ; Huanière (La), fief ; Richeville  
Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Andely

Forêt-la-Folie.

H1482 , 1524-1782 , Andelys (Les), Les Bénédictines ; Coqueréaumont (fief de) ; Emmurées (Monastère royal de Saint-Mathieu, dit les), à Rouen, faubourg Saint-Sever ; Forêt-la-Folie ; Lyons-la-Forêt (Couvent de Bénédictins de Saint-Charles de) ; Rouen (Parlement de) ; Rouen, Dominicains de Rouen (Les Emmurées)  

Copie du contrat de donation de trente acres treize perches de terre, sises à Forêt, passé au profit des religieuses dominicaines de Rouen, dites les Emmurées, par Marguerite La Cauchoise, veuve de Jean du Bosc, écuyer, seigneur de Coquereaumont, conseiller au parlement de Rouen, dont une des filles était religieuse audit couvent (1524). Transaction entre l'abbesse de Saint-Jean d'Andely et la prieure des Emmurées de Rouen au sujet du bornage de leurs terres de Forêt (1733) ; — déclaration, aveux et baux à ferme des terres appartenant aux Bénédictines d'Andely, sises à Forêt (XVII-XVIIIe siècle. ).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines d'Andely et Bénédictines de Lyons, y réunies

Guitry.

H1485 , 1628-1770 , Andelys (Les), Les Bénédictines ; Dampierre (fief de) ; Forêt-la-Folie ; Guitry ; Lyons-la-Forêt (Couvent de Bénédictins de Saint-Charles de) ; Paris (l'Hôtel-Dieu)  

Bail à ferme, passé par les Bénédictines d'Andely à Jean-Baptiste Lefèvre, « fermier de l'Hôtel-Dieu de Paris en sa terre de Guitry », de dix-huit acres de terre labourable, en douze pièces, sises à Guitry, moyennant un prix de fermage annuel de trente mines cinq quartes de blé, pur froment (1730) ; — aveu rendu par les Bénédictines d'Andely à Louis-Joseph Anfrie de Chaulieu, chevalier, pour des terres situées à Guitry et à Forêt et relevant de la seigneurie de Guitry et du fief de Dampierre (1739).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines d'Andely et Bénédictines de Lyons, y réunies

Forêt-la-Folie.

H1482 , 1524-1782 , Andelys (Les), Les Bénédictines ; Coqueréaumont (fief de) ; Emmurées (Monastère royal de Saint-Mathieu, dit les), à Rouen, faubourg Saint-Sever ; Forêt-la-Folie ; Lyons-la-Forêt (Couvent de Bénédictins de Saint-Charles de) ; Rouen (Parlement de) ; Rouen, Dominicains de Rouen (Les Emmurées)  

Copie du contrat de donation de trente acres treize perches de terre, sises à Forêt, passé au profit des religieuses dominicaines de Rouen, dites les Emmurées, par Marguerite La Cauchoise, veuve de Jean du Bosc, écuyer, seigneur de Coquereaumont, conseiller au parlement de Rouen, dont une des filles était religieuse audit couvent (1524). Transaction entre l'abbesse de Saint-Jean d'Andely et la prieure des Emmurées de Rouen au sujet du bornage de leurs terres de Forêt (1733) ; — déclaration, aveux et baux à ferme des terres appartenant aux Bénédictines d'Andely, sises à Forêt (XVII-XVIIIe siècle. ).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines d'Andely et Bénédictines de Lyons, y réunies

Guitry.

H1485 , 1628-1770 , Andelys (Les), Les Bénédictines ; Dampierre (fief de) ; Forêt-la-Folie ; Guitry ; Lyons-la-Forêt (Couvent de Bénédictins de Saint-Charles de) ; Paris (l'Hôtel-Dieu)  

Bail à ferme, passé par les Bénédictines d'Andely à Jean-Baptiste Lefèvre, « fermier de l'Hôtel-Dieu de Paris en sa terre de Guitry », de dix-huit acres de terre labourable, en douze pièces, sises à Guitry, moyennant un prix de fermage annuel de trente mines cinq quartes de blé, pur froment (1730) ; — aveu rendu par les Bénédictines d'Andely à Louis-Joseph Anfrie de Chaulieu, chevalier, pour des terres situées à Guitry et à Forêt et relevant de la seigneurie de Guitry et du fief de Dampierre (1739).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Bénédictines d'Andely et Bénédictines de Lyons, y réunies

Forêt-la-Folie.

H1568 , 1694-1750 , Chats (le fief des) ; Forêt-la-Folie ; Gisors, Les Ursulines ; Gournay ; Guitry ; Heaumière (fief de la), sis à Forêt-le-Folie ; Orbec (Marquisat) ; Saint-Aubin (fief de) ; Sébécourt ; Viennois (fief de)  

Aveux rendus par les Ursulines de Gisors à Marie Lyonne, veuve de Charles Amelot, chevalier, ancien président au Grand Conseil du Roi (1694), à Charles-François Guedier, écuyer, seigneur de Saint-Aubin, lieutenant général de Gournay et à cause de sa femme, Catherine-Elisabeth du Val, seigneur du fief de Viennois, sis à Forêt (1705-1725), à Guy de Chaumont, chevalier, marquis d'Orbec, seigneur de Guitry, Forêt et Sébécourt (1705) et à Michel-Pierre-Georges Le Fèvre, écuyer, maître ordinaire en la Cour des comptes, aides et finances de Normandie, seigneur du fief de la Heaumière sis à Forêt (1750), pour des terres sises à Forêt et relevant de la seigneurie dudit lieu et des fiefs de Viennois et de la Heaumière ; — baux à ferme de trois pièces de terre contenant deux acres et demie, sises à Forêt et appartenant aux Ursulines de Gisors, passés moyennant un prix de fermage annuel de 32 livres en 1723 et de 35 livres en 1749.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines de Gisors

Procès-verbal d'acceptation par l'assemblée des habitants d'Andely du projet d'emploi d'une somme de 16,500 livres, que « deux personnes de mérite et de vertu » se proposaient de donner à la fabrique. Cette somme devait être affectée à l'acquisition des fiefs du Veneur et autres héritages appartenant au sieur de Bois-d'Ennemets, situés dans les paroisses de Forêt-la-Folie et d'Harquency ; l'un des donateurs, M. Prévost, docteur en médecine, mettait pour condition « qu'il seroit établi, sous le bon plaisir de Mgr l'archevêque de Rouen, deux régents prêtres pour instruire la jeunesse de ladite ville du Grand Andely et lieux circonvoisins dans la piété et les langues grecque et latine » (30 juillet 1684) ; – vente par Claude-Daniel Chevallier, « seigneur de Roisde-nemets, Auteverne, Cantiers, Requecour et autre lieux », à la fabrique de l'église Notre-Dame d'Andely, « d'un demi-fief noble de pleines armes, nommé Le Veneur, assis en la paroisse de Forests, auquel appartient cour, usage et juridiction en basse-justice, hommes et tenants, rentes seigneuriales, reliefs, troisièmes et autres droits seigneuriaux, avec le droit de patronage et présentation à une chapelle bastie et fondée dans le lieu seigneurial dudit fief, nommée la chapelle de Saint-Jean, etc. », pour le prix principal de 18,000 livres (5 août 1684) ; – bail à ferme du fief du Veneur et de ses dépendances, passé par la fabrique à Claude Maufillastres, père et fils, laboureurs, au prix de 12 livres par acre de terre labourable et de 80 livres pour la totalité des bois (1690) ; – aveu du fief du Veneur, rendu par le trésorier de la fabrique à haut et puissant seigneur messire Guy de Chaumont, chevalier, seigneur marquis d'Orbec, etc. (1695) ; – procès-verbal d'arpentage « de deux pièces de bois taillis appelés vulgairement les bois de la fabrique d'Andely, situés sur la paroisse de Forest-en-Vexin (1738) ; –« plan des trois quarts des bois dépendant de la fabrique d'Andely, divisés en neuf coupes, l'autre quart mis en réserve pour rester en futaie, par Hamelet du Risson, arpenteur pour le Roy. ».

G319 , 1678-1774 , Andelys (Eglise Notre-Dame) (Chapitre collégial) ; Andelys (villes des) ; Authevernes ; Cantiers ; Forest-en-Vexin ; Forêt-la-Folie ; Harquency ; Orbec ; Requiécourt ; Veneur (les fiefs du), à Forêt-la-Folie  
Contexte :
Églises paroissiales > Andely > Notre-Dame d'Andely

Procès-verbal d'acceptation par l'assemblée des habitants d'Andely du projet d'emploi d'une somme de 16,500 livres, que « deux personnes de mérite et de vertu » se proposaient de donner à la fabrique. Cette somme devait être affectée à l'acquisition des fiefs du Veneur et autres héritages appartenant au sieur de Bois-d'Ennemets, situés dans les paroisses de Forêt-la-Folie et d'Harquency ; l'un des donateurs, M. Prévost, docteur en médecine, mettait pour condition « qu'il seroit établi, sous le bon plaisir de Mgr l'archevêque de Rouen, deux régents prêtres pour instruire la jeunesse de ladite ville du Grand Andely et lieux circonvoisins dans la piété et les langues grecque et latine » (30 juillet 1684) ; – vente par Claude-Daniel Chevallier, « seigneur de Roisde-nemets, Auteverne, Cantiers, Requecour et autre lieux », à la fabrique de l'église Notre-Dame d'Andely, « d'un demi-fief noble de pleines armes, nommé Le Veneur, assis en la paroisse de Forests, auquel appartient cour, usage et juridiction en basse-justice, hommes et tenants, rentes seigneuriales, reliefs, troisièmes et autres droits seigneuriaux, avec le droit de patronage et présentation à une chapelle bastie et fondée dans le lieu seigneurial dudit fief, nommée la chapelle de Saint-Jean, etc. », pour le prix principal de 18,000 livres (5 août 1684) ; – bail à ferme du fief du Veneur et de ses dépendances, passé par la fabrique à Claude Maufillastres, père et fils, laboureurs, au prix de 12 livres par acre de terre labourable et de 80 livres pour la totalité des bois (1690) ; – aveu du fief du Veneur, rendu par le trésorier de la fabrique à haut et puissant seigneur messire Guy de Chaumont, chevalier, seigneur marquis d'Orbec, etc. (1695) ; – procès-verbal d'arpentage « de deux pièces de bois taillis appelés vulgairement les bois de la fabrique d'Andely, situés sur la paroisse de Forest-en-Vexin (1738) ; –« plan des trois quarts des bois dépendant de la fabrique d'Andely, divisés en neuf coupes, l'autre quart mis en réserve pour rester en futaie, par Hamelet du Risson, arpenteur pour le Roy. ».

G319 , 1678-1774 , Andelys (Eglise Notre-Dame) (Chapitre collégial) ; Andelys (villes des) ; Authevernes ; Cantiers ; Forest-en-Vexin ; Forêt-la-Folie ; Harquency ; Orbec ; Requiécourt ; Veneur (les fiefs du), à Forêt-la-Folie  
Contexte :
Églises paroissiales > Andely > Notre-Dame d'Andely