Pièces de procédure et jugement du bailli de Gisors pour Jean Fleurie, receveur de la terre et seigneurie de Neaufles, contre Louis Desprez, trésorier en charge de la fabrique, condamné à payer les arrérages échus d'une rente annuelle de deux boisseaux d'avoine, laquelle rente était due au seigneur de Neaufies « par tous les habitants de ladite paroisse de Neaufles ayant feu et lieu manable en icelle, pour le droit de pâturage à eux concédé sur les marais dudit Neaufles. ».

G928 , 1743-1773 , Gisors ; Neaufles  
Contexte :
Églises paroissiales > Neaufles > Saint-Martin et Saint-Pierre, réunies en 1601

Paroisse du Tilleul-Othon.

G118 , 1750-1751 , Neaufles ; Tilleul-Othon (Le)  

Procès-verbal de délibération, procuration et pièces de procédure pour le chapitre cathédral d'Évreux, faisant opposition à la saisie réelle, décrétée à la requête de François-Anne de Morel, chevalier, seigneur de Neaufles, des biens situés en la paroisse du Tilleul-Othon ayant appartenu à Me Martin Racine, prêtre, et sur lesquels le chapitre avait droit de percevoir 35 livres 4 sous 2 deniers de rente annuelle.

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Sentence du vicomte de Gisors qui condamne les habitants de Saint-Éloi à restituer aux habitants de Bézu-le-Long des bestiaux par eux saisis sous prétexte qu'ils pâturaient sur leurs biens communs (1640) ; – continuation de bail à fieffé consentie par Alexandre d'Orléans, marquis de Rothelin, comte de Mouchy, gouverneur de Port-Louis, aux habitants de Bézu-le-Long, de quarante arpents de terre situés à Neaufles, pour servir de pâturage à leurs bestiaux, moyennant une rente annuelle de 40 boisseaux d'avoine (1751) ;– répertoires des rentes dues à l'église, dressés en 1687, 1709 et 1749 ; –état des terres appartenant à l'église en 1688.

G409 , 1640-1761 , Bézu-le-Long ; Mouchy (fief du) ; Neaufles ; Saint-Eloi-près-Gisors  
Contexte :
Églises paroissiales > Bézu-le-Long

Ordonnance de l'archevêque de Rouen, unissant et incorporant l'église paroissiale de Saint-Pierre à celle de Saint-Martin de Neaufles ; – requête adressée par Simon-Pierre Tetrel, curé de Neaufles, au lieutenant général civil du bailliage de Gisors, à l'effet de se faire rembourser par le trésorier de la fabrique des sommes avancées par lui pour le payement du vicaire. Le curé rappelle dans cette requête que l'union de deux cures de Neaufles avait eut lieu au commencement du dernier siècle « sur la représentation qui fut faite à Mgr l'archevêque de Rouen par le seigneur de Neaufles, que les revenus attachés à ces bénéfices étaient si prodigieusement atténués et diminués par la stérilité des terres et la désertion des habitants qu'ils étaient insuffisants pour la subsistance des deux curés, réparations de presbitaire et autres charges ».

G930 , 1601-1772 , Gisors ; Neaufles ; Neaufles (Paroisse Saint-Martin) ; Neaufles (Paroisse Saint-Pierre)  
Contexte :
Églises paroissiales > Neaufles > Saint-Martin et Saint-Pierre, réunies en 1601

Bail passé par Pierre-François Drouet, journalier, demeurant à Neaufles, Marie-Madeleine Fosse, sa femme, et Marie-Catherine Fosse, à Philippe-François Lefebvre Duplix, chevalier, seigneur de Franqueville, de Méris, d'Auinont et de Bernouville, conseiller du Roi en ses Cours des Monnaies, demeurant à Rouen, d'une maison et de ses dépendances, situées à Bernouville, moyennant une rente annuelle de 15 livres, et à la charge de payer une rente de 13 livres due par les bailleurs à la fabrique de Bernouville.

G398 , 1765 , Aumont (fief d') ; Franqueville ; Méris (fief de) ; Neaufles  
Contexte :
Églises paroissiales > Bernouville

Biens situés à Neaufles : les Brulins ou le Champ-Bernier.

G178 , 1276-1677 , Brulins (Les), triège à Neaufles ; Champ-Bernier (Le), triège à Neaufles ; Neaufles  

Donation par Colin du Val, seigneur du Val, au prieuré du Désert, d'une rente annuelle de 3 sous tournois, assise sur une pièce appelée le Champ-Bernier dans la paroisse de Saint-Hilaire de Neaufles, et d'une autre rente de 22 deniers assise sur un pré situé dans la paroisse de Saint-Martin d'Ambenay (septembre 1276) ; – aveu par Gilles Vallée, docteur en médecine, Pasquier Geffrey, Nicolas Robillard et Robert Boucher, des terres relevant du prieuré du Désert dans la paroisse de Neaufles (1660) ; – plan informe de la terre des Brulins (XVIIe siècle.).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien prieuré de Notre-Dame du Désert, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1674

Donations de terres et de sommes d'argent à la fabrique par Guillaume Doucet, Guillemette Canu, Perrette Doucet, Marguerite Henry, Antoine Trumel, jardinier du Roi et bourgeois de Paris, Jacques Belhache, Marie Herpin et Anne Le Sage ; – testament de Nicolas Le Fèvre, curé de Neaufles, contenant donation à la fabrique de « sa maison où il est présentement demeurant, en toutes ses circonstances et dépendances, sans y rien excepter ny réserver, par luy acquise et bâtie pour servir à ses successeurs curez de presbitère » (1710).

G925 , 1562-1743 , Neaufles  
Contexte :
Églises paroissiales > Neaufles > Saint-Martin et Saint-Pierre, réunies en 1601

Copie collationnée d'un arrêt du Conseil privé du Roi rendu entre Jean Morin, curé du Chesne, d'une part, et Gilles Giffard, curé de Neaufles et Philippe Potin, écuyer, « soi-disant seigneur et patron de la paroisse du Chesne », d'autre part. (La sentence renvoie les parties devant le juge de Breteuil et en appel au parlement de Rouen pour le règlement des contestations soulevées entre elles au sujet de la présentation à la cure du Chesne vacante par la mort de Robert Tardif, précédent curé.).

G506 , 1659 , Breteuil ; Chesne (Le) ; Neaufles ; Rouen (Parlement de)  
Contexte :
Églises paroissiales > Chesne (Le)

Aveux rendus par la fabrique à François-Henri de Montmorency, duc de Luxembourg (1665-1686), à Charlotte de Biencourt (1682), à Louis-Guillaume Jubert de Bouville (1722-1733), à André-François-Gabriel Jubert de Bouville (1764), à Alexandre d'Orléans, marquis de Rothelin (1761), et à Charlotte-Alexandrine Sublet d'Heudicourt (1774), pour des terres relevant de la baronnie de Dangu et des seigneuries de Neautfles, du Moulin-Basselin, de Chauvicourt et de Saint-Eloi-de-Bezu ; – déclaration des rentes aumônées à la fabrique ou constituées à son profit de 1640 à 1673, produite au greffe des gens de main-morte.

G924 , 1665-1774 , Bézu-Saint-Eloi ; Chauvicourt ; Moulin-Basselin (Le), fief ; Neaufles ; Neaufles (Paroisse Saint-Martin) ; Neaufles (Paroisse Saint-Pierre)  
Contexte :
Églises paroissiales > Neaufles > Saint-Martin et Saint-Pierre, réunies en 1601

Aveux rendus par les curés et par la fabrique à Michel Sublet (1698-1703), à la succession de Henri de Montmorency, duc de Luxembourg, pair, maréchal et « premier baron chrestien de France » (1698), à « François de Neufville, duc de Villeroy et de Beaupreau, pair et maréchal de France » (1701), à Joseph-Martin Sublet (1712), à Louis-Guillaume Jubert de Bouville (1722-1734), à Alexandre d'Orléans, marquis de Rothelin (1725), à Louis Sublet (1737), à Claude-Daniel, seigneur de Bois-d'Ennemets (1745), à Anne-Constance Groulard « de Bojefroy » (1757-1776), à Louis-Nicolas, marquis Dauvet (1762), à André François-Gabriel Jubert, marquis de Bouville (1764-1768), et à Louis Sublet (1785), pour des terres relevant des seigneuries de Noyers, Dangu, Nainville, Château-sur-Epte, Les Tilliers, Neaufies et « Mombines ».

G552 , 1698-1785 , Beaupreau ; Château-sur-Epte ; Dangu ; Luxembourg ; Mombines (triège) ; Nainville ; Neaufles ; Tilliers (Les) ; Villeroy  
Contexte :
Églises paroissiales > Dangu > Saint-Jean

Septième volume contenant les églises paroissiales (lettres M à O).

G28 , XVIIIe siècle , Apres (Notre Dame d'), près Laigle ; Mancelles ; Mandeville ; Mandres ; Manthelon ; Marbeuf ; Marcilly-la-Campagne ; Marcilly-sur-Eure ; Marnefer ; Marnières ; Martainville-près-Pacy ; Martot ; Mélicourt ; Melleville ; Menilles ; Mérey ; Mesnil-Fuguet (Le) ; Mesnil-Hardray (Le) ; Mesnil-Jourdain (Le) ; Mesnil-le-Vicomte ; Mesnil-Maudet (Le) ; Mesnil-sur-l'Estrée ; Minières (Les) ; Miserey ; Moisville ; Montaure ; Mont-Pinchon (Le) ; Moraimville-sur-Damville ; Morsent ; Mousseaux-près-Saint-André ; Mousseaux-sur-Danville ; Muzy ; Nagel ; Nassandres ; Neaufles ; Neuilly ; Neuville-près-Calville ; Neuville-près-Saint-André ; Neuvillette (La) ; Nogent-le-Sec ; Normanville ; Noyer (Le) ; Noyers (Les), hameaux Andelys ; Nuisement (Le) ; Oissel-le-Noble (Seigneurie) ; Orgeville ; Ormes ; Orvaux ; Osmoy ; Saint-Pierre-du-Mesnil  

Table à la fin du registre. – Les paroisses comprises dans ce volume sont les suivantes :

(M), doyenné de Pacy : Martainville (Martainville-près-Pacy), Melleville, Menilles, Mérey, Miserey ; – doyenné d'Ivry : Mouettes, Mousseaux (Mousseaux-près-Saint-André) ; – doyenné de Nonancourt : Marcilly-la-Campagne, Marcilly-sur-Eure, Minières (les), Moisville, Morainville (Morainville-sur-Damville), Muzy ; doyenné de Verneuil : Mandres ; – doyenné de Breteuil : Manthelon, Mousseaux (Mousseaux-sur-Damville) ; – doyenné de Lyre : Marnefer, Marnières, Mélicourt, Mesnil-Maudet (le) ou Saint-Pierre-du-Mesnil ; – doyenné de Conches : Mesnil-le-Vicomte, Mesnil-Hardray (le), Morsent ; – doyenné d'Ouche : Mont-Pinchon, Mancelles ; – doyenné du Neubourg : Marbeuf ; – doyenné de Louviers : Mandeville, Mesnil-Fuguet (le), Martot, Mesnil-Jourdain (le), Montaure.

(N), doyenné de La Croix-Saint-Leufroy : Normanville ; – doyenné d'Ivry : Neuilly, Neuville-près-Saint-André, Neuvillette (la) ; – doyenné de Nonancourt : Nonancourt ; – doyenné de Verneuil : Notre-Dame de Verneuil ; – doyenné de Laigle : Notre-Dame-d'Apres ; – doyenné de Lyre : Neaufles-sur-Risle ; – doyenné de Conches : Nogent-le-Sec, Nuisement (le) ; – doyenné d'Ouche : Noyer (le) ; – doyenné de Conches : Nagel ; – doyenné du Neubourg : Nassandres, Neuville-près-Claville.

(O), doyenné de Pacy : Orgeville ; – doyenné d'Ivry : Osmoy ; – doyenné de Conches : Oissel-le-Noble, Orvaux ; – doyenné du Neubourg : Ormes.

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux
Fin des résultats