Toutes les ressources Bray 22 résultats (9ms)

Mandement adressé par Richard Corsdomme, vicomte de Gisors, à Pierre de Feraches, sergent, pour lui prescrire de ne pas troubler les religieuses du Trésor dans l'exercice de leur droit de cour et usage sur les hommes de Bray, du Bosc-Roger et de Baudemont, comme l'avaient fait naguère à tort le sergent et le prévôt de Beaumont, ainsi que les gens du sire de Garencières (1327) ; – sauvegarde accordée à l'abbaye par le roi Louis XIV, « par l'advis de la Reyne régente, sa mère », faisant défense « à tous chefs et officiers commandants ses gens de guerre, de quelque nation et condition qu'ils soyent, de loger ny souffrir estre logé aucun d'eux dans l'abbaye du Trésor, ny en icelle prendre aucune chose, à peine aux chefs d'en répondre en leur nom et aux soldats de la vye » (1649. Contresigné : « Le Tellier »).

H1367 , 1327-1649 , Baudemont ; Bosc-Roger ; Bray ; Gisors ; Trésor (Abbaye du)  
Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye du Trésor (Ordre de Cîteaux)

Mandement adressé par Richard Corsdomme, vicomte de Gisors, à Pierre de Feraches, sergent, pour lui prescrire de ne pas troubler les religieuses du Trésor dans l'exercice de leur droit de cour et usage sur les hommes de Bray, du Bosc-Roger et de Baudemont, comme l'avaient fait naguère à tort le sergent et le prévôt de Beaumont, ainsi que les gens du sire de Garencières (1327) ; – sauvegarde accordée à l'abbaye par le roi Louis XIV, « par l'advis de la Reyne régente, sa mère », faisant défense « à tous chefs et officiers commandants ses gens de guerre, de quelque nation et condition qu'ils soyent, de loger ny souffrir estre logé aucun d'eux dans l'abbaye du Trésor, ny en icelle prendre aucune chose, à peine aux chefs d'en répondre en leur nom et aux soldats de la vye » (1649. Contresigné : « Le Tellier »).

H1367 , 1327-1649 , Baudemont ; Bosc-Roger ; Bray ; Gisors ; Trésor (Abbaye du)  
Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye du Trésor (Ordre de Cîteaux)

Obligation par laquelle Guillaume Pantin s'engage à fournir chaque année le vin nécessaire pour administrer aux fêtes de Pâques tous les paroissiens du Bosc-Roger, à la charge pour la fabrique de faire réciter à son intention des prières au prône (1616) ; – donation par les frères Pierre Trognon, en exécution des volontés testamentaires de Guillaume Trognon, leur père, à la fabrique du Bosc-Roger, d'une vergée de terre située dans ladite paroisse, triège de la Vallée-aux-Nonnains, et de trois perches de vigne sises aux Groves, paroisse de Fourges (1631) ; – donation testamentaire par Jacques Marc, à la fabrique du Bosc-Roger, d'une somme de 45 livres, à la charge d'un obit (1673) ; – donation par Guy-César de la Luzerne, chevalier, en exécution des volontés testamentaires de Marie-Césarine de Montenay, sa mère, à la fabrique du Bosc-Roger, d'un pré contenant 80 perches ou environ, situé paroisse de Bray (1683) ; – baux des terres de la fabrique, de 1633 à 1772.

G439 , 1602-1772 , Bray ; Fourges ; Groves (Les), triège à Fourges ; Vallée-aux-Nonains (La), triège à Bosc-Roger-sous-Barquet  
Contexte :
Églises paroissiales > Bosc-Roger-sous-Bacquet (Le)

Aveux rendus par François Bouley, curé de Baudemont, à « haut et puissant seigneur messire Charles-Louis de Montenay, chevalier, seigneur et patron de Fourges, du Bosroger et des fiefs de Claire et La Rivière », colonel d'infanterie, pour un demi-arpent et 30 perches de vigne relevant de la seigneurie de Fourges (1711), – par Jacques Barbet, fermier des moulins de Bray, fondé de la procuration des habitants des paroisses de Bray et de Baudemont, à « très haut et très puissant seigneur monseigneur Charles-Louis-Auguste Fouquet de Belle-Isle, duc deGisors, pair et maréchal de France », pour dix acres de terre relevant de la vicomte de Gisors (1751), – par Louis-Jean-Jacques Bidou, curé de Baudemont, titulaire de la chapelle du château de Baudemont, à « messire Louis-Joseph, marquis de Montenay », pour 50 perches et 2 arpents de vignes relevant de la seigneurie de Fourges (1766).

G374 , 1711-1766 , Baudemont ; Bosc-Roger-en-Roumois ; Bray ; Bray (le Moulin de) ; Fourges ; Gisors  
Contexte :
Églises paroissiales > Baudemont

Aveux rendus par la fabrique à Paul Tanneguy de la Luzerne, baron de Baudemont, à cause de Marie-Césarine de Montenay, sa femme (1668), à Jacques d'Anviray, chevalier, président en la Chambre des comptes de Normandie (1692), à Jacques-René-Louis Le Doulcet de Pontécoulant, baron de Baudemont (1780), à Joseph-Louis de Montenay, seigneur de Fourges (1731), à l'abbaye du Trésor (1778) et à Jean-Étienne Dupuy, chevalier, seigneur de Bray (1779), pour des terres relevant de leurs seigneuries.

G438 , 1668-1780 , Baudemont ; Bosc-Roger-sous-Barquet ; Bray ; Fourges ; Trésor-Notre Dame (Le), abbaye  
Contexte :
Églises paroissiales > Bosc-Roger-sous-Bacquet (Le)

Aveux rendus par la fabrique à Paul Tanneguy de la Luzerne, baron de Baudemont, à cause de Marie-Césarine de Montenay, sa femme (1668), à Jacques d'Anviray, chevalier, président en la Chambre des comptes de Normandie (1692), à Jacques-René-Louis Le Doulcet de Pontécoulant, baron de Baudemont (1780), à Joseph-Louis de Montenay, seigneur de Fourges (1731), à l'abbaye du Trésor (1778) et à Jean-Étienne Dupuy, chevalier, seigneur de Bray (1779), pour des terres relevant de leurs seigneuries.

G438 , 1668-1780 , Baudemont ; Bosc-Roger-sous-Barquet ; Bray ; Fourges ; Trésor-Notre Dame (Le), abbaye  
Contexte :
Églises paroissiales > Bosc-Roger-sous-Bacquet (Le)

Obligation par laquelle Guillaume Pantin s'engage à fournir chaque année le vin nécessaire pour administrer aux fêtes de Pâques tous les paroissiens du Bosc-Roger, à la charge pour la fabrique de faire réciter à son intention des prières au prône (1616) ; – donation par les frères Pierre Trognon, en exécution des volontés testamentaires de Guillaume Trognon, leur père, à la fabrique du Bosc-Roger, d'une vergée de terre située dans ladite paroisse, triège de la Vallée-aux-Nonnains, et de trois perches de vigne sises aux Groves, paroisse de Fourges (1631) ; – donation testamentaire par Jacques Marc, à la fabrique du Bosc-Roger, d'une somme de 45 livres, à la charge d'un obit (1673) ; – donation par Guy-César de la Luzerne, chevalier, en exécution des volontés testamentaires de Marie-Césarine de Montenay, sa mère, à la fabrique du Bosc-Roger, d'un pré contenant 80 perches ou environ, situé paroisse de Bray (1683) ; – baux des terres de la fabrique, de 1633 à 1772.

G439 , 1602-1772 , Bray ; Fourges ; Groves (Les), triège à Fourges ; Vallée-aux-Nonains (La), triège à Bosc-Roger-sous-Barquet  
Contexte :
Églises paroissiales > Bosc-Roger-sous-Bacquet (Le)

Aveux rendus par François Bouley, curé de Baudemont, à « haut et puissant seigneur messire Charles-Louis de Montenay, chevalier, seigneur et patron de Fourges, du Bosroger et des fiefs de Claire et La Rivière », colonel d'infanterie, pour un demi-arpent et 30 perches de vigne relevant de la seigneurie de Fourges (1711), – par Jacques Barbet, fermier des moulins de Bray, fondé de la procuration des habitants des paroisses de Bray et de Baudemont, à « très haut et très puissant seigneur monseigneur Charles-Louis-Auguste Fouquet de Belle-Isle, duc deGisors, pair et maréchal de France », pour dix acres de terre relevant de la vicomte de Gisors (1751), – par Louis-Jean-Jacques Bidou, curé de Baudemont, titulaire de la chapelle du château de Baudemont, à « messire Louis-Joseph, marquis de Montenay », pour 50 perches et 2 arpents de vignes relevant de la seigneurie de Fourges (1766).

G374 , 1711-1766 , Baudemont ; Bosc-Roger-en-Roumois ; Bray ; Bray (le Moulin de) ; Fourges ; Gisors  
Contexte :
Églises paroissiales > Baudemont

Pièces de procédure produites au Conseil du Roi pour François Gaultrin, curé de Fourges, contre les religieuses, abbesse et couvent de l'abbaye du Trésor Notre-Dame, ordre de Citeaux, « pour raison des dixmes de ladicte parroisse, desquelles lesdictes religieuses prétendent plus grande partie qu'il ne leur en appartient » ; – griefs et moyens d'appel fournis devant le lieutenant général civil de Gisors par Pierre de Mornay, chevalier, seigneur d'Ambleville et du fief de La Rivière, qui s'étend dans les paroisses de Saint-Remy, Bray et Fourges, appelant de sentence rendue par le bailli vicomtal de Baudemont, contre les habitants de la paroisse de Fourges, « pour faire dire et juger que ledit sieur appelant sera gardé et maintenu en la plaine et libre possession et jouissance de son dit fief de La Rivière, que, en conséquence, il sera faict deffence aux inthimés de rétablyr le pont estant sur ladite rivière, construit pa soufrance et concession, à charge, sy mieux ils ayment, luy payer la redevance annuelle de deux septiers d'avoyne et quatre chapons » (1700) ; – requête adressée à l'archevêque de Rouen par Guy César de La Luzerne, marquis de Beuzeville, à l'effet d'obtenir l'autorisation de démolir la chapelle de Saint-Germain, dans la paroisse de Fourges, au hameau du Bosc-Roger dépendant de la baronnie de Baudemont, « laquelle est en totalle ruine, qui sert de retraite à toute sorte d'animaux, estant mesme sans aucun revenu, et laquelle n'est d'aucune utilité comme ne s'y estant dit ny célébré aucune messe de temps immémorial (fin du XVIIe siècle) ; – accord passé entre les habitants et le curé de Fourges pour le payement d'un prêtre « pour faire la fonction de vicaire dans ladite paroisse de Fourges, tant pour subvenir à leurs besoins etnécessités spirituelles qu'à l'esducation de leurs enfans » (1712) ; – pièces de procédure pour les habitants de Fourges contre ceux du hameau du Bosc-Roger, qui prétendaient ne pas contribuer aux frais de reconstruction du presbytère de Fourges, pour ce motif qu'il existait'au Bosc-Roger une église succursale.

G666 , 1659-1755 , Ambleville ; Beuzeville ; Bosc-Roger (hameau du, à Fourges) ; Bray ; Fourges ; Rivière (La), fief à Fourges ; Rouen (ville) ; Saint-Remy ; Trésor-Notre Dame (Le), abbaye  
Contexte :
Églises paroissiales > Fourges

1781

14 B 671 , 1781 , Bray ; Cesseville ; Criquebeuf-sur-Seine ; Pont-de-l'Arche — Bailliage  

En particulier : rapt et séduction commis par Roch Racine, berger, sur Hélène Morel, de Bray - non-déclaration de grossesse par Marie-Rose Désormeaux, veuve de Jacques Jourdain, de Criquebeuf - port d'arme et charivari à Cesseville.

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, causes criminelles > Procédures > Procédures diverses

1781

14 B 671 , 1781 , Bray ; Cesseville ; Criquebeuf-sur-Seine ; Pont-de-l'Arche — Bailliage  

En particulier : rapt et séduction commis par Roch Racine, berger, sur Hélène Morel, de Bray - non-déclaration de grossesse par Marie-Rose Désormeaux, veuve de Jacques Jourdain, de Criquebeuf - port d'arme et charivari à Cesseville.

Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 14 B-Bailliage et vicomté de Pont-de-l'Arche > Bailliage, causes criminelles > Procédures > Procédures diverses

Pièces de procédure produites au Conseil du Roi pour François Gaultrin, curé de Fourges, contre les religieuses, abbesse et couvent de l'abbaye du Trésor Notre-Dame, ordre de Citeaux, « pour raison des dixmes de ladicte parroisse, desquelles lesdictes religieuses prétendent plus grande partie qu'il ne leur en appartient » ; – griefs et moyens d'appel fournis devant le lieutenant général civil de Gisors par Pierre de Mornay, chevalier, seigneur d'Ambleville et du fief de La Rivière, qui s'étend dans les paroisses de Saint-Remy, Bray et Fourges, appelant de sentence rendue par le bailli vicomtal de Baudemont, contre les habitants de la paroisse de Fourges, « pour faire dire et juger que ledit sieur appelant sera gardé et maintenu en la plaine et libre possession et jouissance de son dit fief de La Rivière, que, en conséquence, il sera faict deffence aux inthimés de rétablyr le pont estant sur ladite rivière, construit pa soufrance et concession, à charge, sy mieux ils ayment, luy payer la redevance annuelle de deux septiers d'avoyne et quatre chapons » (1700) ; – requête adressée à l'archevêque de Rouen par Guy César de La Luzerne, marquis de Beuzeville, à l'effet d'obtenir l'autorisation de démolir la chapelle de Saint-Germain, dans la paroisse de Fourges, au hameau du Bosc-Roger dépendant de la baronnie de Baudemont, « laquelle est en totalle ruine, qui sert de retraite à toute sorte d'animaux, estant mesme sans aucun revenu, et laquelle n'est d'aucune utilité comme ne s'y estant dit ny célébré aucune messe de temps immémorial (fin du XVIIe siècle) ; – accord passé entre les habitants et le curé de Fourges pour le payement d'un prêtre « pour faire la fonction de vicaire dans ladite paroisse de Fourges, tant pour subvenir à leurs besoins etnécessités spirituelles qu'à l'esducation de leurs enfans » (1712) ; – pièces de procédure pour les habitants de Fourges contre ceux du hameau du Bosc-Roger, qui prétendaient ne pas contribuer aux frais de reconstruction du presbytère de Fourges, pour ce motif qu'il existait'au Bosc-Roger une église succursale.

G666 , 1659-1755 , Ambleville ; Beuzeville ; Bosc-Roger (hameau du, à Fourges) ; Bray ; Fourges ; Rivière (La), fief à Fourges ; Rouen (ville) ; Saint-Remy ; Trésor-Notre Dame (Le), abbaye  
Contexte :
Églises paroissiales > Fourges

Bray.

H1017 , 1201-1754 , Baudemont ; Bray ; Cailly-sur-Eure ; Deux-Amants (Prieuré Sainte-Madeleine des) ; Isle-Dieu (Abbaye de), près Perruel ; Lu (fief de) ; Rouen (ville) ; Ruelle (fief de la) ; Saint-Luc (paroisse de) ; Sausseuse (Prieuré de)  

Copies, d'après un vidimus de 1457, des lettres de Philippe-Auguste, roi de France, confirmant la donation d'une rente de 20 sous d'Angevins faite au prieuré de Sausseuse par Richard de Vernon (Vernon, mai 1201), — des lettres de Louis IX, roi de France, confirmant la donation faite au même prieuré par feu Mahault, dame de Cailly et de Baudemont, d'une rente de 20 livres parisis assignée sur le péage de Bray (1233) ; — attestation par Philippe, abbé de l'Isle-Dieu, Pierre, prieur des Deux-Amants, Morel de Houdan et Pierre de Bueil (de Boeleio), chevaliers, exécuteurs testamentaires de Mahault, dame de Cailly et de Baudemont, de la donation faite par cette dernière au prieuré des Deux-Amants de sept acres de pré faisant partie de ses prés de Bray et d'une acre de sa terre de Baudemont (1231) ; — extrait collationné d'un contrat de vente par Henry de Mornay, chevalier, seigneur de Saint-Lu, à Nicolas Potart, écuyer, sieur de la Ruelle, conseiller secrétaire du Roi, maison et couronne de France, demeurant à Rouen, du fief noble, terre et seigneurie de Lu « consistant en une maison composée de plusieurs corps de logis tenant ensemble, cours, granges, estables, colombier à pied et droit d'iceluy, volière sur la maîtresse porte, jardins et autres clos plantez d'arbres fruitiers, le tout contenant quatre à cinq arpents, 350 arpents de terre labourable ou environ, 40 arpents ou environ de bois d'aulne et fresne en une pièce atenante et contiguë à la maison, 27 arpents de pray ou environ attenants à l'aunaye ci-dessus... Etc. » (1699) ; — bail à ferme passé par le prieur de Sausseuse à François de Crèvecœur, laboureur à Bray, de 8 arpents 60 perches de pré sises à Bray, moyennant un fermage annuel de 100 livres (1704).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sausseuse

Bray.

H1017 , 1201-1754 , Baudemont ; Bray ; Cailly-sur-Eure ; Deux-Amants (Prieuré Sainte-Madeleine des) ; Isle-Dieu (Abbaye de), près Perruel ; Lu (fief de) ; Rouen (ville) ; Ruelle (fief de la) ; Saint-Luc (paroisse de) ; Sausseuse (Prieuré de)  

Copies, d'après un vidimus de 1457, des lettres de Philippe-Auguste, roi de France, confirmant la donation d'une rente de 20 sous d'Angevins faite au prieuré de Sausseuse par Richard de Vernon (Vernon, mai 1201), — des lettres de Louis IX, roi de France, confirmant la donation faite au même prieuré par feu Mahault, dame de Cailly et de Baudemont, d'une rente de 20 livres parisis assignée sur le péage de Bray (1233) ; — attestation par Philippe, abbé de l'Isle-Dieu, Pierre, prieur des Deux-Amants, Morel de Houdan et Pierre de Bueil (de Boeleio), chevaliers, exécuteurs testamentaires de Mahault, dame de Cailly et de Baudemont, de la donation faite par cette dernière au prieuré des Deux-Amants de sept acres de pré faisant partie de ses prés de Bray et d'une acre de sa terre de Baudemont (1231) ; — extrait collationné d'un contrat de vente par Henry de Mornay, chevalier, seigneur de Saint-Lu, à Nicolas Potart, écuyer, sieur de la Ruelle, conseiller secrétaire du Roi, maison et couronne de France, demeurant à Rouen, du fief noble, terre et seigneurie de Lu « consistant en une maison composée de plusieurs corps de logis tenant ensemble, cours, granges, estables, colombier à pied et droit d'iceluy, volière sur la maîtresse porte, jardins et autres clos plantez d'arbres fruitiers, le tout contenant quatre à cinq arpents, 350 arpents de terre labourable ou environ, 40 arpents ou environ de bois d'aulne et fresne en une pièce atenante et contiguë à la maison, 27 arpents de pray ou environ attenants à l'aunaye ci-dessus... Etc. » (1699) ; — bail à ferme passé par le prieur de Sausseuse à François de Crèvecœur, laboureur à Bray, de 8 arpents 60 perches de pré sises à Bray, moyennant un fermage annuel de 100 livres (1704).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sausseuse

Baudemont.

H1375 , 1236-1305 , Baudemont ; Bray ; Trésor (Abbaye du)  

Donations, ventes et confirmations à l'abbaye de terres, de vignes et de rentes situées ou assignées à Baudemont par Guillaume Crépin (1236), Durand de Baudemont (1243-1246), Galo de Baudemont (1244), Raoul de Baudemont (1244-1246), Eustache Morel, Jean de Baudemont (1246), Alice, femme de Jean du Bus, de Baudemont, Garnier Coquelin (1247), Enguerran Le Charron, de Bray (1250), Jean Baron, de Saussay (1253), Jean Le Closier (1256), Mathieu de Freneuse et Mathilde de Baudemont, sa femme, Hugues du Bus, clerc, et Florie, sa femme (1266), Pierre Aalez et Alice, sa femme (1305).

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye du Trésor (Ordre de Cîteaux)