Toutes les ressources Saint-Etienne-du-Vauvray 22 résultats (14ms)

Requête adressée à l'évêque d'Évreux par Thomas Pesqueux, laboureur, à l'effet d'être autorisé à faire continuer les prières des quarante heures, « que Dieu lui avoit inspiré la dévotion, depuis environ dix à douze ans, de faire célébrer dans l'église de la paroisse de Saint-Étienne-du-Vauvray ». Autorisation conforme donnée par N. Girardeau, official et vicaire général.

G1187 , 1645 , Saint-Etienne-du-Vauvray  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Étienne-du-Vauvray

Requête adressée à l'évêque d'Évreux par Thomas Pesqueux, laboureur, à l'effet d'être autorisé à faire continuer les prières des quarante heures, « que Dieu lui avoit inspiré la dévotion, depuis environ dix à douze ans, de faire célébrer dans l'église de la paroisse de Saint-Étienne-du-Vauvray ». Autorisation conforme donnée par N. Girardeau, official et vicaire général.

G1187 , 1645 , Saint-Etienne-du-Vauvray  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Étienne-du-Vauvray

Requête adressée aux religieux de Grestain par François de Caradas de Bonval, prêtre, pour obtenir l'échange de terres voisines situées sur la ferme de Bonval et sur celle de Grestain dans la paroisse de Fontaine-Bellenger (1678) ; – bail à ferme passé par le représentant de l'abbaye à Jacques Doutte, laboureur, de la ferme de l'abbaye en toutes ses circonstances et dépendances, située à Fontaine-Bellenger, avec un petit trait de dîme sis à Saint-Étienne-du-Vauvray, pour le prix de 900 livres par an, outre les charges (1767).

H341 , 1678-1767 , Bonval (fief de), sis à Fontaine-Bellenger ; Fontaine-Bellanger ; Saint-Etienne-du-Vauvray  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Grestain (Ordre de Saint-Benoît)

Requête adressée aux religieux de Grestain par François de Caradas de Bonval, prêtre, pour obtenir l'échange de terres voisines situées sur la ferme de Bonval et sur celle de Grestain dans la paroisse de Fontaine-Bellenger (1678) ; – bail à ferme passé par le représentant de l'abbaye à Jacques Doutte, laboureur, de la ferme de l'abbaye en toutes ses circonstances et dépendances, située à Fontaine-Bellenger, avec un petit trait de dîme sis à Saint-Étienne-du-Vauvray, pour le prix de 900 livres par an, outre les charges (1767).

H341 , 1678-1767 , Bonval (fief de), sis à Fontaine-Bellenger ; Fontaine-Bellanger ; Saint-Etienne-du-Vauvray  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Grestain (Ordre de Saint-Benoît)

Confirmation par Guillaume le Poitevin, de la paroisse Saint-Pierre-du-Vauvray, de la vente faite à l'abbaye par Vivien de Ruella d'une rente de 13 sous et un chapon assignée sur une pièce de terre au port du Vauvray (1249) ; – donation à l'abbaye par Jean Du Val, de la paroisse Saint-Étienne-du-Vauvray, d'une rente annuelle de 2 sous, assignée sur une oseraie sise au Vauvray, devant les Loges (1277) ; – contrats de vente et baux à fieffe de terres et de vignes situées à Saint-Étienne-du-Vauvray, chargées de rentes seigneuriales envers l'abbaye de Bonport (XVIe siècle). – (Cinquante-sixième liasse de l'inventaire de 1784.).

H201 , 1249-1701 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Loges (Les), triège au Vauvray ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Vauvray (Le), Vignes près Léry  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Confirmation par Guillaume le Poitevin, de la paroisse Saint-Pierre-du-Vauvray, de la vente faite à l'abbaye par Vivien de Ruella d'une rente de 13 sous et un chapon assignée sur une pièce de terre au port du Vauvray (1249) ; – donation à l'abbaye par Jean Du Val, de la paroisse Saint-Étienne-du-Vauvray, d'une rente annuelle de 2 sous, assignée sur une oseraie sise au Vauvray, devant les Loges (1277) ; – contrats de vente et baux à fieffe de terres et de vignes situées à Saint-Étienne-du-Vauvray, chargées de rentes seigneuriales envers l'abbaye de Bonport (XVIe siècle). – (Cinquante-sixième liasse de l'inventaire de 1784.).

H201 , 1249-1701 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Loges (Les), triège au Vauvray ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Vauvray (Le), Vignes près Léry  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Bail des fermes de l'abbaye situées à Tostes, passé à Gilles et à Thomas Dugard, père et fils, pour le prix annuel de 1320 livres, 40 boisseaux de blé, 4 chapons, et 4 poulets (1770) ; – procès-verbal d'adjudication du bail du Glos-au-Moine, des terres labourables et prairies sises sur les paroisses de Léry, Poses, Les Damps, Portejoie, Saint-Pierre et Saint-Étienne-du-Vauvray, appartenant à l'abbaye, passé à Jean-Baptiste Fleury, marchand aubergiste à Léry, pour le prix principal de 900 livres (1785).

H191 , 1770-1786 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Clos-au-Moine (Le), situé à Léry ; Damps (Les) ; Gord-Morel (Le), sis à Tournedos ; Léry ; Porte-Joie ; Poses ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tostes ; Tournedos  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique et par Pierre et Paul-Louis Leroy, curés de la paroisse (1722, 1748), à Antoine Portail, chevalier, président à mortier au parlement de Paris (1722), à Claude-Amand Le Roux, chevalier, « officier au régiment du Roy Infanterie » (1747), et à Jean-Louis Portail, chevalier, président à mortier honoraire au parlement de Paris (1748-1761), pour les terres de la fabrique et de la cure relevant de la châtellenie du Vaudreuil et de la seigneurie de Vironvay ; – baux à ferme des terres de la fabrique situées à Vironvay, à Saint-Pierre et à Saint-Étienne-du-Vauvray.

G1261 , 1673-1764 , Paris (Parlement de) ; Paris (Parlement de) ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Vaudreuil (Le) ; Vironvay  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Pierre-du-Vauvray

Ordonnance rendue « en la vicomte de Léry, tenue au Pont-de-l'Arche pour madame Catherine de France, royne d'Angleterre » par Jean de Lou-raille, vicomte dudit lieu, portant mandat d'assignation à douze habitants de Saint-Étienne-du-Vauvray dans la cause pendante entre les trésoriers de la fabrique et Jean Baron au sujet d'une rente de 2 sous 6 deniers tournois, due par ce dernier à la fabrique (8 janvier 1427, n. s.) ; – transaction passée entre la fabrique, d'une part et Lucas Barat, d'autre part. (La fabrique abandonne audit Barat la possession et la jouissance d'une demi-acre de terre située à Saint-Pierre-du-Vauvray, « vers la Bastille », à charge par celui-ci de payer une rente de 2 sous 6 deniers, 1478) ; – obligation d'une rente annuelle de 14 livres, passée au profit de la fabrique par Nicolas Février, écuyer, sieur du Tôt et de Crémonville, Marie-Catherine, Catherine-Louise, Françoise et Anne-Thérèse Février, ses filles, héritières de feu Louise Thorel, « pour se maintenir en la propriété, possession et jouissance d'un banc estant dans l'église de ladite paroisse, placé à costé de la chapelle de la Sainte-Vierge, dans lequel banc toute leur famille se sont placés depuis un long temps et sous lequel ladite feue demoiselle Louise Thorel, épouse dudit sieur du Tôt, a été inhumée » (1700).

G1186 , 1426-1739 , Crémonville (hameau de Sainte-Etienne-du-Vauvray) ; Léry ; Pont-de-l'Arche (Ville) ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tot (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Étienne-du-Vauvray

Ordonnance rendue « en la vicomte de Léry, tenue au Pont-de-l'Arche pour madame Catherine de France, royne d'Angleterre » par Jean de Lou-raille, vicomte dudit lieu, portant mandat d'assignation à douze habitants de Saint-Étienne-du-Vauvray dans la cause pendante entre les trésoriers de la fabrique et Jean Baron au sujet d'une rente de 2 sous 6 deniers tournois, due par ce dernier à la fabrique (8 janvier 1427, n. s.) ; – transaction passée entre la fabrique, d'une part et Lucas Barat, d'autre part. (La fabrique abandonne audit Barat la possession et la jouissance d'une demi-acre de terre située à Saint-Pierre-du-Vauvray, « vers la Bastille », à charge par celui-ci de payer une rente de 2 sous 6 deniers, 1478) ; – obligation d'une rente annuelle de 14 livres, passée au profit de la fabrique par Nicolas Février, écuyer, sieur du Tôt et de Crémonville, Marie-Catherine, Catherine-Louise, Françoise et Anne-Thérèse Février, ses filles, héritières de feu Louise Thorel, « pour se maintenir en la propriété, possession et jouissance d'un banc estant dans l'église de ladite paroisse, placé à costé de la chapelle de la Sainte-Vierge, dans lequel banc toute leur famille se sont placés depuis un long temps et sous lequel ladite feue demoiselle Louise Thorel, épouse dudit sieur du Tôt, a été inhumée » (1700).

G1186 , 1426-1739 , Crémonville (hameau de Sainte-Etienne-du-Vauvray) ; Léry ; Pont-de-l'Arche (Ville) ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tot (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Étienne-du-Vauvray

Bail des fermes de l'abbaye situées à Tostes, passé à Gilles et à Thomas Dugard, père et fils, pour le prix annuel de 1320 livres, 40 boisseaux de blé, 4 chapons, et 4 poulets (1770) ; – procès-verbal d'adjudication du bail du Glos-au-Moine, des terres labourables et prairies sises sur les paroisses de Léry, Poses, Les Damps, Portejoie, Saint-Pierre et Saint-Étienne-du-Vauvray, appartenant à l'abbaye, passé à Jean-Baptiste Fleury, marchand aubergiste à Léry, pour le prix principal de 900 livres (1785).

H191 , 1770-1786 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Clos-au-Moine (Le), situé à Léry ; Damps (Les) ; Gord-Morel (Le), sis à Tournedos ; Léry ; Porte-Joie ; Poses ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tostes ; Tournedos  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Déclarations et aveux rendus par la fabrique et par Pierre et Paul-Louis Leroy, curés de la paroisse (1722, 1748), à Antoine Portail, chevalier, président à mortier au parlement de Paris (1722), à Claude-Amand Le Roux, chevalier, « officier au régiment du Roy Infanterie » (1747), et à Jean-Louis Portail, chevalier, président à mortier honoraire au parlement de Paris (1748-1761), pour les terres de la fabrique et de la cure relevant de la châtellenie du Vaudreuil et de la seigneurie de Vironvay ; – baux à ferme des terres de la fabrique situées à Vironvay, à Saint-Pierre et à Saint-Étienne-du-Vauvray.

G1261 , 1673-1764 , Paris (Parlement de) ; Paris (Parlement de) ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Vaudreuil (Le) ; Vironvay  
Contexte :
Églises paroissiales > Saint-Pierre-du-Vauvray

Déclaration et aveux rendus par la fabrique, par Charles de Villers (1716) et par Jacques-Vincent-Edmond Derson-Duplessis (1756), curés de la paroisse, à Antoine Portail, président à mortier au parlement de Paris, seigneur du Vaudreuil, Léry et dépendances (1716), à l'abbaye de Bonport, possédant le fief de l'Eau, « qui consiste dans la moitié de la rivière de Seine, à prendre du côté de la ville du Pont-de-l'Arche, depuis le pont de ladite ville jusqu'au fossé de Lormaye », et à Anne-Louis-Roger de Becdelièvre, seigneur du Port-Pinché (1773), pour les terres de la fabrique et de la cure relevant de la seigneurie du Vaudreuil et des fiefs de l'Eau et du Port-Pinché, « lequel s'étend ès paroisses de Portejoie, Tournedos, Poses, Saint-Pierre et Saint-Étienne de Vauvray, Notre-Dame du Vaudreuil, Saint-Ouen de Léry et ès environs ; » – donations de terres à la fabrique par Louis Legendre, au nom de Mathieu Legendre, son père, et par Jean Morel ; – bail de onze pièces de terres appartenant à la fabrique, affermées pour le prix total de 33 livres en 1669.

G1352 , 1690-1773 , Bon-Port (abbaye de) ; Léry ; Lormay (lieu-dit), à Pont-de-l'Arche ; Paris (Parlement de) ; Pont-de-l'Arche (Ville) ; Porte-Joie ; Port-Pinché (Le), fief ; Poses ; Saint-Etienne-du-Vauvray ; Saint-Pierre-du-Vauvray ; Tournedos-sur-Seine ; Vaudreuil (Le)  
Contexte :
Églises paroissiales > Tournedos-sur-Seine