Venables.

H905 , 1574-1698 , Lierre (Prieuré royal de Saint-Eustache de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Venables  

Titres et notes concernant l'aliénation et le retrait par le prieuré de deux acres et demie de pré situées dans la paroisse de Venables.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Lierru

Coutant de Venables

16 B 1359 , 1640-1644 , Venables ; Vernon — Vicomté  
Contexte :
Juridictions royales ordinaires > 16 B-Bailliage, vicomté et prévôté de Vernon > Vicomté > Procédures

Remise à la fabrique par Adrien Le Monnyer, écuyer, sieur de la Rive, d'une acre de terre située à Venables, triège du Bordel, pour demeurer quitte d'une rente de 6 livres aumônée à ladite fabrique par Jacques Le Monnyer, vivant écuyer, sieur de la Rive (1606) ; – testaments de Perrette Gasse (1614) et de Nicolas Comptant (1622), léguant à la fabrique six perches de vigne au triège du Valtennet et treize perches au triège de Dasises.

G1415 , 1606-1664 , Bordel (Triège du), à Venables ; Rive (La), fief ; Valtennet (Le), triège à Venables ; Venables  
Contexte :
Églises paroissiales > Venables

Venables.

H703 , 1238-1276 , Fontaine-la-Verte (Le Val de), sis à Venables ; Noë (Abbaye de la) ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Venables  

Abandon au profit de l'abbaye par Pierre « Gilinel » de tous ses droits sur une masure sise à Fontaine-la-Verte, à cause de laquelle Garnier, fils de Robert, et ses héritiers devaient aux religieux de la Noë une rente de 2 sous tournois (1238) ; — donation à l'abbaye par Emmeline « La Costarde », de Saint-Marcel-de-Longueville, de tous ses biens mobiliers et de 2 sous tournois de rente assignés sur une demi-acre de terre située à Venables, au val de Fontaine-la-Verte. Cette donation ne devait avoir d'effet qu'après le décès de la donatrice (1276).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Noë (Ordre de Cîteaux)

Rentes diverses.

G188 , 1371-XVIIIe siècle , Buisson (Le), triège à Gaillon ; Couvicourt (hameau de Saint-Aubin-sur-Guillon) ; Emainville (hameau à Saint-Pierre-la-Garenne) ; Fontaine-la-Verte (Hameau à Venables) ; Rouen (Parlement de) ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Venables  

Vidiraus d'un mandement adressé par Philippe d'Alençon, archevêque de Rouen, à son receveur de Gaillon, pour lui ordonner de payer aux chanoines de Gaillon la somme de 12 francs d'or, représentant,, avec les 14 boisseaux de noix que ceux-ci avaient reçus précédemment, la valeur de la rente d'un muid et demi de noix qui leur était due depuis 3 années (29 mai 1371) ; – mandements du cardinal Charles II de Bourbon (1586) et de Charles III de Bourbon (1601), archevêques de Rouen, ordonnant à leurs receveurs de la seigneurie de Gaillon de payer au chapitre collégial la rente de 2 setiers de blé et un muid de noix qui lui était due chaque année ; – titres divers de rentes dues au chapitre de Gaillon et au séminaire d'Évreux comme substitué aux droits de ce dernier : 111 sous 5 deniers par an dus par Louis-Georges Doux, laboureur, demeurant au Buisson de Saint-Aubin-sur-Gaillon (1742), 20 livres de rente annuelle au capital de 400 livres dues par Jean-Nicolas de Cambon, écuyer, prévôt général de la Haute-Normandie (1746), 10 livres et deux poulets dus par Antoine Philippes, journalier, demeurant en la paroisse de Venables, au hameau de Fontaine-la-Verte (1758), 3 livres 10 sous dus par François Saunier, laboureur, demeurant au hameau de Couvicourt, paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon (1769), 32 livres 10 sous dus par Charles Malle, laboureur, demeurant au hameau d'Émainville, paroisse de Saint-Pierre-la-Garenne (1782), 3 livres dues par maître Augustin-Henry Le Bourgeois de Belleville, avocat au parlement de Rouen (1787).

Contexte :
Grand séminaire d'Évreux > Ancien chapitre de Gaillon, uni au Grand séminaire d'Évreux en 1737

Vente à l'abbaye par le chapitre de l'église de Saint-Martin de Montmorency de deux pièces de vigne situées à Montmagny, pour le prix de 15 livres parisis et à charge par l'abbaye de payer annuellement au chapitre 12 deniers parisis à titre de cens (1190) ; – donation à l'abbaye par Guillaume de Mauquenchy, fils de Hugues, chevalier, d'un muids de vin à prendre chaque année dans son clos de « Posmor » situé près du clos des moines de Beaubec (1224) ; – ici., par Guibert d'Orival, de tous ses biens meubles (1268. Le donateur déclare avoir choisi sa sépulture dans l'église de l'abbaye de Bonport) ; – bail à fieffe passé par Henri, abbé de Saint-Denis, et ses religieux, à l'abbaye de Bonport, de trois arpents et demi de vignes situés dans leurs censives de Deuil (de Dyogilo), moyennant une rente annuelle de 6 sous 2 deniers (mars 1218. Les religieux de Saint-Denis déclarent avoir consenti à cette aliénation « ad preces domini Régis, quibus déesse non volumus nec debemus ») ; – contrats de donation et d'acquisition de bien fonds et de rentes situés ou assignées à Saint-Cyr-la-Campagne, au Bosc-Asselin, à Venon, à Crestot, à Cesseville, à Cavoville, au Coudray, à Bourgtheroulde, à Venables, à Saint-Melain, etc. (xnie siècle).

H234 , 1190-1280 , Beaubec (abbaye de) ; Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Bosc-Ascelin ; Bourgtheroulde ; Cavoville ; Cesseville ; Coudray (Le) ; Crestot ; Deuil (triège dit le), sis à Bon-Port ; Montmagny ; Montmorency (Eglise Saint-Martin de) ; Saint-Cyr-la-Campagne ; Saint-Denis (abbaye de) ; Saint-Mélain-du-Bosc ; Venables ; Venon  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)

Copies d'aveux rendus au Roi par les abbés de la Croix-Saint-Leufroi pour les terres féodales appartenant à ladite abbaye, situées à la Croix-Saint-Leufroi, à Écardenville, à Saint-Julien-de-la-Liègue, à Champenard, à Cailly, à Venables, à Tosny, à Saint-Marcel, à Saint-Just, à Saint-Pierre-d'Autils, à Bizy, à Gamilly, à Bezu-le-Long, à Vernon, à Iville, au Troncq, à Épégard, au Val-de-Rueil (vicomte de Pont-de-l'Arche), à Cahaignes, à Pacel, à Sailly, au Breuil, à Tournay, à Saint-Aubin-sur-Gaillon et à Dardez (1475-1530) ; –« déclaration que baille au Roy, en sa chambre des comptes de Normandie, Me Anne Busquet, écuyer, religieux de l'abbaye de la Croix-Saint-Leuffroy, prieur du prieuré de Bezu-le-Long, diocèse de Rouen, vicomte de Gisors.... Premièrement, l'église et chapelle dudit prieuré de Bezu-le-Long, membre dépendant de l'abbaye de la Croix-Leuffroy, et conciste en un fief amorti, auquel il y a domaine fieffé et non fieffé, chef-mois concistant en salle, chambres, greniers, caves, granges, écuries, colombier, pressoir et autres bâtiments, le tout enclos de murs, auquel bâtiment est jointe une pièce de terre enclos qui contient tant en labeur qu'en prairie cinq acres ou environ, compris la cour et bâtiment, etc.. » (1679).

H829 , 1475-1679 , Bézu-le-Long ; Bisy, près Vernon ; Breuil (Le) ; Cahaignes ; Cailly-sur-Eure ; Chapenard ; Croix-Saint-Leufroy (La), abbaye ; Dardez ; Ecardenville-sur-Eure ; Epégard ; Gamilly, sis à Vernon ; Gisors ; Iville-près-le-Neubourg ; Pacel (à Pacy-sur-Eure) ; Rouen (ville) ; Sailly (fief de) ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Julien-de-la-Liègue ; Saint-Just-près-Vernon ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Saint-Pierre-d'Autils (Prieuré de) ; Tosny ; Tournay ; Troncq (Le) ; Val-de-Rueil (vicomté de Pont-de-l'Arche) ; Venables ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Bézu-le-Long

Mandement de Jean de la Mare, vicomte de Pont-de-l'Arche, prescrivant aux sergents de sa vicomte de laisser jouir les religieux de la Croix-Saint-Leufroi des biens et droits dont ils ont fourni le dénombrement (1390) ; – aveux et dénombrements du temporel de l'abbaye, produits par les religieux en 1419, 1450 et 1464 ; fragments d'un dénombrement de 1582 et d'une enquête par témoins, de même date, sur les fiefs appartenant à l'abbaye. Le dénombrement de 1464 énumère comme il suit les principales possessions de l'abbaye : « ung fief tenu par demy baronnie... Et est icelui fief assis ès villes et paroisses dudit lieu de la Croix, auquel lieu est assis le corps de nostre dite église, d'Escardenville, de Fontaines Heudebourg, de Champenart, La Liègue et leurs appartenances... Avec les patronnages desdits lieux de la Croix, Escardenville, Fontaines Heudebourg, Champenart et La Liègue ; item, ung fief noble en la ville de Cailli avec le patronnage de l'église dudit lieu... ; item, ung fief noble assis ès paroisses Notre-Dame d'Yville et de Saint-Richier d'Espegart, et s'estend ès dites paroisses et à Cesseville et ès parties d'environ en la vicomte de Beaumont le Rogier..., avec le patronnage desdites églises Notre-Dame d'Yville et Saint-Richier... ; item, ung fief noble avec ung hostel dit prieuré et le patronnage de l'église, assis en la paroisse de Venables... ; item, le patronnage de l'église Saint-Pierre du Tronq... ; item, ung autre fief assis en la vicomté du Pont-de-l'Arche, en la chastellerie du Valdreuil, et s'estend ès paroisses Notre-Dame et Saint-Cyr dudit Valdreuil et ès parties d'environ ; item, ung manoir et ses appartenances assis en ladite vicomte de Gisors, en la paroisse Saint-Marcel de Longueville ; item, ung fief noble et ung manoir et coulombier à pié, avec le patronnage de l'église de Saint-Julien des Chaignes, assiz en ladite paroisse des Chaignes ; item, ung hostel dit prieuré avec le patronnage de l'église de Saint-Martin de Passel... ; item, ung hostel dit prieuré et le patronnage de l'église Saint-Souplis de Sailli... ; item, une granche avec le patronnage de l'église Saint-Denis du Breul, en la prévosté de Meulent ; item, ung hostel et coulombier dit prieuré assis en la vicomte d'Exmes, en la paroisse Saint-Pater de Tournay, avec le patronnage de l'église ; item, un fief noble avec ung hostel dit prieuré, assis en la paroisse Saint-Remy de Bezu et Basincourt, arec le patronnage de l'église dudit lieu de Saint-Remy ; item, en la paraisse de Thony a lieu et wide place où souloit avoir manoir... Et deux acres de vigne du corps dudit manoir ; item, la granche Sainte-Croix assise en la chastellerie de Gaillon, avec les patronnages des églises Saint-Aubin dessus Gaillon ; item, le patronnage de Saint-Martin de Dardez ; item, le patronnage Saint-Andrieu d'Autouillet ; item, une maison assise au vielz bourg de Vernon auprez de la porte Chanterayne, d'un bout à la Grant Rue et d'autre bout à la ruePotart ; item, en l'éveschié de Coustances, ès isles de Guernesis, ung hostel dit prieuré, nommé Saint-Michiel de la Royfrarie, en la paroisse de Saint-Pierre Port ».

H281 , Authouillet ; Bazincourt ; Beaumont-le-Roger ; Bézu ; Cesseville ; Chaignes ; Chapenard ; Coutances ; Croix-Saint-Leufroy (La), abbaye ; Dardez ; Ecardenville-sur-Eure ; Epégard ; Exmes (Vicomté d') ; Fontaine-Heudebourg ; Gaillon ; Gisors ; Iville-près-le-Neubourg ; Liègue (Saint-Julien-de-la) ; Meulan ; Pacel (à Pacy-sur-Eure) ; Pont-de-l'Arche, ville ; Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Saint-Marcel-de-Longueville, près Vernon ; Tosny ; Tournay ; Troncq (Le) ; Vaudreuil (Le) ; Venables ; Vernon (La Porte-Chantereine) ; Vernon (Ville de)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Croix-Saint-Leufroi (Ordre de Saint-Benoît)