Toutes les ressources Sainte Geneviève 16 résultats (38ms)

Chapelle de Sainte-Geneviève de Pressagny-le-Val, paroisse de Notre-Dame-de-l'Ile.

G1530 , 1704 , Pressagny-le-Val ; Rouen (ville)  

Requête adressée par les habitants du hameau de Pressagny-le-Val à l'archevêque de Rouen afin d'obtenir l'autorisation pour le chapelain de Sainte-Geneviève de « faire la prière du soir et du matin et la lecture de l'Évangile pour l'instruction des pauvres habitants, à quoy M. le curé de Nostre-Dame de l'Isle se seroit opposé ». Ordonnance de l'archevêque de Rouen, conforme à la requête, datée de Gaillon lé 26 août 1704.

Contexte :
Chapelles

Sainte-Geneviève-lès-Gasny.

H1037 , 1709-1715 , Gisors ; Sainte-Geneviève-les-Gasny ; Sausseuse (Prieuré de)  

Baux à ferme d'une acre de pré appartenant au prieuré dans la paroisse Sainte-Geneviève-lès-Gasny, passés moyennant un prix de fermage annuel de 15 livres en 1709 et de 21 livres en 1715.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sausseuse

« Inventaire des lettres et escriptures concernant le trésor de l'église de Notre-Dame d'Andeli en droitz et revenu » ; – table des articles du revenu en rentes et fermages, suivant l'inventaire arrêté en 1674 » ; – inventaire des documents remis par les anciens trésoriers aux nouveaux le 15 avril 1674 ; on y remarque l'article suivant, concernant les documonts disparus : « bulles d'indulgence plénière à perpétuité, concédées par nostre Saint-Père le pape Clément VII et Eugène, légat en France, en l'an 1446, et autres prélats, à tous les bienfaiteurs de ladite église et excommunication décrétée contre ceux qui retiendront les biens d'icelle, detfences aux confesseurs de les absoudre, Sa Sainteté s'en réservant la connoissance ; lesdites bulles au nombre de cinq, escrittes en parchemin latin, avec le mémoire desdites indulgences et des relicques de de laditte église, escript en parchemin françois, comme aussy les attestations en parchemin des sieurs abbé, prieur et religieux de Sainte-Geneviève du Mont, à Paris, dépositaires du corps de Sainte-Clotilde, du don par eux lait d'une des costes de ladite sainte en l'an 1655... ».

G329 , XVIe siècle , Paris (Ville)  
Contexte :
Églises paroissiales > Andely > Notre-Dame d'Andely

Sainte-Geneviève-lès-Gasny.

H1130 , 1620-1743 , Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Sainte-Geneviève-les-Gasny  

Baux de deux pièces de terre et de vigne sises à Sainte-Geneviève-lès-Gasny et appartenant à la Chartreuse, affermées 60 sous en 1620, données à bail emphytéotique en 1745 moyennant un fermage annuel de 5 livres.

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Confrérie de Sainte-Geneviève, instituée dans la chapelle du hameau de Pressagny-le-Val.

G1710 , 1461-1485 , Pressagny-le-Val  

Aveux rendus par la confrérie à Jean de Jeucourt, écuyer (1461) et à Jean d'Annebault, écuyer, ayant épousé Catherine de Jeucourt (1485), pour ladite chapelle et ses dépendances, « d'un costé le Ru, d'autre costé le chemin du Roy », relevant de la seigneurie de Pressagny-le-Val.

Contexte :
Confréries > Notre-Dame-de-l'Isle

Vernon.

H792 , 1757 , Bisy, près Vernon ; Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Fangeux (triège des) sis à Bizy ; Vernon (Paroisse Sainte-Geneviève) ; Vernon (Ville de)  

Reconnaissance au profit de l'abbaye par François Planche, curé de Saint-Marcel, et les autres tenanciers de six quartiers de vigne situés à Vernon, paroisse Sainte-Geneviève, hameau de Bizy, triège des Fangeux, d'une rente de trois cotrets de vin assignée sur ladite vigne.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Perruel, etc.

H375 , 1454-XVIIIe siècle , Andelle (L'), Rivière ; Isle de l'Homme, à présent l'Isle-Dieu ; Isle-Dieu (Abbaye de), près Perruel ; Perruel ; Rouen (Abbaye Saint-Ouen de) ; Sainte-Geneviève (seigneurie de), sise à Perruel  

Bail à fieffe passé par l'abbaye à Clément Le Sire, dit Dauphin, d'un pré contenant neuf vergées, « assis ès illes », moyennant une rente annuelle de 20 sous tournois (1454) ; — « déclaration que donnent les sieurs abbé, prieur et religieux de l'abbeïe de Notre-Dame de l'Isle-Dieu à messieurs les abbé, prieur et religieux de l'abbeïe roïalle de Saint-Ouen de Rouen, seigneurs et patrons de la paroisse et seigneurie de Sainte-Geneviève de Perruel-sur-Andelle : premièrement, toute l'isle anciennement nommée l'Isle-de-l'Homme, sans en rien réserver, consistant en église, maison et jardin abbatial, couvent, cour et jardin, basse-cour sur laquelle sont édifiés une maison et plusieurs autres bâtiments à usage de fermier, comme granges, étables, écuries, bergeries, pressoir, colombier et moulin à bled pour notre utilité seulement, prez et aulnays avec une pièce de pré nommée La Chesnaïe, et un cours d'eau sortant de la rivière d'Andelle, passant dans l'enclos de notre dite abbeïe pour l'utilité d'icelle et pour faire mouldre ledit moulin ; et auquel cours d'eau nous avons droit de pesche à tous filets et engins dans ce qui est renfermé dans notre basse-cour, sans y pouvoir faire de gords ny autre chose qui puisse empescher le cours de l'eau et le poisson, le tout tenant ensemble, assis en ladite paroisse de Perruel, contenant cinquante-trois acres une vergée trente-une perches ou environ... », etc. (1747) ; — mémoires et consultations pour l'abbaye contre la communauté des habitants taillables de la paroisse de Perruel au sujet des exemptions d'impositions dont les religieux prétendaient se prévaloir pour leur ferme et pour leur moulin de Perruel (XVIIIe siècle).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de l'Isle-Dieu (Ordre de Prémontré)

Courcelles.

H1182 , 1684-1782 , Bernay, Cordeliers (Les) ; Courcelles ; Gisors (Couvent de Mathurin de) ; Leveville (fief de) ; Sainte-Geneviève-les-Gasny ; Sous-le-Coudray (Lieu-dit à Courcelles) ; Sous-les-Aisements (lieu-dit à Courcelles)  

Titres et notes concernant la mouvance de terres appartenant aux Mathurins de Gisors, sises à Courcelles, lieux dits Sous-le-Coudray et Sous-les-Aisements (copie d'un aveu rendu en 1782 à Mathieu-François Gouttard de Levéville, écuyer, maître d'hôtel du Roi, seigneur de Courcelles-lès-Gisors, de la terre et châtellenie, ci-devant marquisat, de Levéville, de Sainte-Geneviève-lès-Gasny, etc.).

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Mathurins de Gisors

Chapelle de Saint-Fiacre, paroisse de Mousseaux-près-Saint-André.

G1528 , 1708-1753 , Clère, Panilleuse de (fief de) ; Pressagny-le-Val (chapelle Sainte-Geneviève)  

Aveu rendu par Robert Casray, prêtre, chapelain de la chapelle de Sainte-Geneviève, à Nicolas-Louis Jubert, chevalier, comte de Bouville et marquis de Clère-Panilleuse, etc., pour les terres dépendant de ladite chapelle et relevant du marquisat de Clère-Panilleuse (1753) ; – déclaration des biens, des revenus et des charges de la chapelle de Sainte-Geneviève, « laquelle chapelle a été bâtie dans le milieu du hameau de Pressagny-le-Val, à la dévotion des habitans dudit lieu, dans une place qui leur a été donnée par Monsieur l'amiral d'Annebaut, à la charge d'une demi-livre de cire, suivant les aveux que les dits habitans en ont rendus à la seigneurie, en date de 1451 et 1480, sans que ledit admirai d'Annebaut ait fondé rien ny aumône à ladite chapelle » (1728) ; – donations de terres à la fabrique par Mathieu Délaisse (1708), Marie Beauvais, veuve de Charles Goubert, Philippe et Jean Goubert et Jacques Chevalier, ayant épousé Louise Beauvais (1716).

Contexte :
Chapelles

De 11 juin 1671 au 7 juillet 1673.

G279 , 1671-1673 , Saint-Mauxe, à Vernon ; Vernon (Chapitre Collégial) ; Vernon (Collège Saint-Lazare) ; Vernon (Sainte-Geneviève, paroisse de) ; Vernon (Saint-Mauxe, Ermitage)  

« Se sont présentés les vicaires de ceste esglize, lesquelz ont prié le chappitre leur permettre de mettre de touttes sortes de fleurs au chappeau de rozes qu'ils sont obligés de donner à messieurs ce-jourd'huy, attendu que les rozes dont ils ont accoustumé de faire lesditz chappeaux sont passées, ce que le chappitre leur a favorablement accordé sans tirer à conséquence » ; – le chapitre décide qu'une conférence, à laquelle tous les prêtres de l'église seront tenus d'assister, aura lieu tous les vendredis, à l'issue des vêpres (11 juin 1671) ; – frères Nicolas, Jacques, et Pierre Brault, ermites demeurant à l'hermitage de Saint-Mauxe, comparaissent au chapitre pour fournir des explications sur le scandale causé à Vernon par un « certain vagebond hermite, qu'ils auraient reçu dans leur hermitage sans s'assurer s'il avait une lettre d'obédience » (4 août 1671) ; – le chapitre, « faisant droit sur la requeste des maistres pâtissiers et rostisseurs de Vernon, leur permet de faire mettre une image de sainte Apolyne dans la chapelle de la Vierge, derrière le chœur de l'église, où est à présent leur patron saint Laurent » (4 septembre 1671) ; – résignation de la prébende préceptoriale par M. Vaignart, prêtre, chanoine et principal du collège Saint-Lazare de Vernon, et nomination de Me Thomas Le Tellier, licentié ès-droits civil et canon, prêtre du diocèse d'Évreux, pour son successeur (20 octobre 1671) ; – le chapitre accorde au chapelain de la chapelle Sainte-Geneviève de Vernon l'autorisation de célébrer la procession de la Fête-Dieu le jour de cette fête et le dimanche suivant (6 mai 1673).

Contexte :
Chapitre collégial de Vernon > Délibérations capitulaires

Donations et cessions faites à l'abbaye : par Richard Le Prévôt, Renaud et Drouard, fils de Robert Le Prévôt, de Falaise, d'une vigne située aux Monts-de-la-Rocque (in montibus Rupis), – par Gilbert Le Moine et Bernent, sa femme, de tous leurs biens meubles et immeubles, – par Jean de Hosdenc, de trois muids de vin et de 20 sous de rente assignés sur son clos de Roncherolles (de Ronkeroles), – par Baudoin de Cantelou, d'un muid de vin sur son clos de Pressagny (de Prinseigneio), – par Julienne des Noyers (de Nucariis), d'un muid de vin sur son clos de Pressagny ; – confirmations par Richard de l'Isle et Adeline, sa femme, Hugues de Mauquenchy (de Malkenci), Jean de Portmort, Arnoul de Connelle, des donations faites à l'abbaye par Drouard de la Rocque, Robert Robin et Alice (Liescia), sa femme, Guillaume, fils de Fromont, Herbert, son fils, Durand Lovel, Osbert et Wicart, ses fils, Guillaume Billon, Roger L'Empereur, Guillaume de la Rocque, fils de Roger L'Empereur, etc., de vignes situées à la Rocque et du droit de pressurage sur la vigne du clos Gorle ; – règlement de Richard, abbé de Beaubec, pour l'emploi d'une somme de 200 livres d'angevins aumônées par Benoit, curé de Sainte-Geneviève (le revenu de cette somme devait être affecté à l'achat de bon pain blanc, d'excellent vin et de bon poisson pour la nourriture des moines le jour de l'obit du donateur). (Chartes originales, non datées). (fin du XIIe siècle-début du XIIIe siècle).

H1 , XIIIe siècle , Beaubec (abbaye de) ; Falaise ; Gorle (Le Clos), Vigne ; Pressagny-l'Orgueilleux ; Roncherolles  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Beaubec (Ordre de Cîteaux)

Courcelles, Port-Mort, forêt d'Andely (bois du Breuil).

H1109 , 1460-1788 , Aubevoye ; Beaubec (abbaye de) ; Beauchesne (fief de), sis à Saint-Aubin-sur-Gaillon ; Beaurepaire ; Bisy, près Vernon ; Bourbon-lès-Gaillon (Chartreuse de), N.-D. de Bonne-Espérance, sise à Gaillon ; Bramville-en-Auge ; Clerbourg (fief de) ; Courcelles ; Fourneaux (lieu dit) paroisse de Vernonnet ; Gaillon ; Jeufosse (village) sis à Saint-Aubin-sur-Gaillon (Château de) ; Mesnils (Les), hameau de Sainte-Barbe-sur-Gaillon ; Prescigny ; Sainte-Catherine (Prieuré de), paroisse Sainte-Geneviève à Vernon ; Sainte-Marie-au-Bosc (triège de), sis au Tilleul ; Saint-Just-près-Vernon ; Saint-Liébault (paroisse de) ; Val-Montmerel (Le) ; Vézillon  

Obligation d'une rente de 14 livres tournois assignée sur une pièce de pré à Vezillon, passée au profit de Marion Cavart pour une durée de six années par Pierre de Courcelles, chevalier, seigneur de Saint-Liébault et de Courcelles (1460) ; — « c'est la déclaration par boultz et costés des héritages que les relligieux, abbé et couvent de Beaubec exposent et mettent en vente pour satisfaire à la somme de trente escus sol de rente, à raison du denier vingt-quatre, en quoy ladite abbaye a esté taxée au privé Conseil du Roy nostre sire pour leur cotte-part et portion des cinquante mil escus sol de rente levée par Sa Majesté sur Messieurs du Clergé de France suivant la bulle et permission de Nostre Saint Père le Pape, dabté à Rome le 18e de juillet dernier [mil] cinq centz soixante et saize... » ; —déclaration des biens acquis par la Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon depuis 1641 (1689) ; — vente par « Cosme de Chevestre, chevalier, seigneur de Beauchesne et seigneur et patron de Courcelles, demeurant ordinairement audit Beauchesne, parroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon, en l'Isle de Grâce, diocèse d'Évreux », à Armand-Claude Halle de Clerbourg, chevalier, seigneur dudit lieu, capitaine de chevaux légers au régiment Royal Étranger et lieutenant des fauconniers du Cabinet du Roi, « du fief, glaibe, seigneurie et patronnage de Courcelles qui s'étend dans la parroisse de Courcelles et en celles de Pormort, Prescigny, Fourneaux et aullres lieux », pour le prix de 2.500 livres (1691) ; — contrat d'échange de terres passé entre la Chartreuse, représentée par dom Bernard Maistre, prieur, d'une part, et « Pierre Thomas de la Niepce-Duplis, chevalier, seigneur de Fonrneaux, Leval-Montmerel et autres lieux, demeurant ordinairement en La ville et paroisse de Saint-Sauveur du Petit-Andely, maintenant en son château de Jeufosse, paroisse de Saint-Aubin-sur-Gaillon », d'autre part (1779). Aux termes de ce contrat, les Chartreux cèdent le fief, terre et seigneurte de Branville, vicomte d'Auge et vingt huit acres de terre situées dans les paroisses de Beaurepaire et de Sainte-Marie-au-Bosc ; ils reçoivent en contre-échange « tous et tels biens-fonds, rentes et redevances, de quelques natures et espèces qu'elles soient ou puissent être et appartenir audit sieur Du plis en la paroisse de Courcelles, tant de son chef qu'aux droits de dame Marie-Gabriel Halley de Clerbourg, sa mère, et comme héritier de Messire André Halley de Clerbourg, son oncle » ; la terre et seigneurie de Branville est évaluée à 750 livres de revenus et 27.000 livres de capital, les terres de Beaurepaire et de Sainte-Marie-au-Bosc à 600 livres de revenu et 18.000 livres de capital, celles de Courcelles à 1.350 livres de revenu et 45.000 livres de capital ; — contrat d'échange entre la Chartreuse, d'une part, Pierre-Éléonor de Chalenge, écuyer, chevalier de Saint-Louis, capitaine de cavalerie, demeurant à Saint-Georges d'Aubevoye, et Robert-Jean Baroche, lieutenant du bailli de Gaillon, demeurant aux Menils, paroisse de Sainte-Barbe-sur-Gaillon, d'autre part (1779). Les Chartreux cèdent le domaine du prieuré de Bizy ou de Sainte-Catherine, paroisse de Sainte-Geneviève de Vernon, des terres et des vignes à Vernon et à Saint-Just, 115 livres 2 sous 6 deniers de rente à prendre sur le duc de Penthièvre comme ayant acquis de M. de Savary la terre de Saint-Just et le droit de pêche sous l'arche du pont de Vernon « qui est à costé du second moulin » ; ils reçoivent en contre-échange des terres et des prairies situées à Courcelles ; les biens échangés entre les parties contractantes sont évalués ensemble à 38.000 livres ; — plans et arpentages de terres situées à Courcelles et appartenant à la Chartreuse (XVIIIe siècle).

Contexte :
Couvents et communautés d'hommes > Chartreuse de Bourbon-lès-Gaillon

Douzième volume contenant les abbayes, chapelles, léproseries, prieurés, etc., situés dans les doyennés de Verneuil, Laigle, Lyre et Conches.

G33 , XVIIIe siècle , Ambenay ; Authenay ; Barc ; Barquet ; Baux-Sainte-Croix ; Beaubray ; Bellezaize ; Bérengeville-la-Rivière ; Bois-Maillard ; Breteuil ; Breuil (fief du) ; Buisson-de-Vernay (Le) ; Burey ; Chambray ; Chavigny ; Chesne (Le) ; Clos-Gontier (hameau au Nuisement) ; Conches ; Condé-sur-Iton ; Conillarville ; Cornier (Le) ; Croix-Saint-Leufroy (commune de) ; Faverolles-la-Campagne ; Ferté-Fresnel (La) ; Fidelaire (Le) ; Fourneaux ; Francheville ; Gouville ; Grosley ; Haute-Maison (Le) ; Laigle (ville de) ; Lierru ; Louversey ; Lyre (commune de) ; Minières (Les) ; Nagel ; Noë (La) ; Nogent-le-Sec ; Nuisement (Chapelle Notre-Dame de Maubuisson) ; Nuisement (Le) ; Poultière (La), fief ; Rai (Prieuré de Notre-Dame de, doyenné de Laigle) ; Roman ; Sainte-Marie-Madeleine-du-Pin ; Saint-Jean-du-Bois ; Saint-Just ; Saint-Marin-d'Ecublei ; Saint-Nicolas-de-la-Haute-Maison ; Saint-Pierre-de-Fonteuil ; Saint-Pierre-du-Mesnil ; Saint-Suplice-près-Laigle ; Saint-Suplice-sur-Risle ; Vacherie-près-Barquet (La)  

Table à la fin du registre. – Les bénéfices compris dans ce volume sont les suivants : doyenné de Verneuil : chapelle de la Charité ou de l'Assomption (église Notre-Dame de Verneuil), chapelle de Saint-Denis ou de Notre-Dame-dû-Champ-de-Bataille près Verneuil, chapelle de Saint-Joseph (conciergerie de Verneuil), hôtel-Dieu de Verneuil, chapelles de Villedieu (paroisse de Roman), de Saint-Nicolas de Tillières (château de Tillières) et de Sainte-Madeleine de Tillières (église de Tillières) ; – doyenné de Laigle : léproserie de Breteuil, chapelle de Saint-Nicolas du château de Breteuil ; – doyenné de Conches : prieuré de Lierre ; – doyenné de Laigle : prieuré de Francheville ; – doyenné de Conches : chapelle de la Passion dans le manoir des Minières (paroisse de Beaubray), prieuré de Saint-Lambert de Condé-sur-Iton, chapelles de Saint-Laurent de Chambray (château de Chambray, à Gouville), de Notre-Dame de Maubuisson ou du Clos-Gontier (paroisse du Nuisement), de Saint-Biaise du Tilleul-Gibon (paroisse de Nogent-le-Sec) ; – doyenné de Laigle : chapelle de Saint-Jean du Bois (paroisse de Breteuil) ; – doyenné de Conches : chapelle de Saint-Michel de Condé-sur-Iton, de Saint-Gatien de Vaux (manoir de Vaux, à Authenay), de Saint-Louis du Cormier (manoir du Cormier, à Gouville) ; – doyenné de Laigle : ministrerie de La Poultière, léproserie de Laigle, chapelle de Saint-Nicolas du château de Laigle, couvent des Pénitents de Laigle, prieurés de Chandai, d'Irai, de Notre-Dame de Rai, de Saint-Sulpice près Laigle, chapelles de Saint-Pierre de Fontenil (manoir de Fontenil, paroisse de Saint-Sulpice sur-Risle), de Saint-Jacques de Chavigny (paroisses d'Irai et de Crulai), du Saint-Sacrement à Saint-Sulpice-sur-Risle, de Sainte-Catherine de Tubœuf, de Saint-Sébastien de Bellesaizes (manoir de Bellesaizes, paroisse de Saint-Martin-d'Ecublei) ; – doyenné de Lyre : prieuré du Désert, léproseries ou chapelles de Clos-la-Ferrière, de La Barre et de La Ferté-Fresnel, chapelles de la Sainte-Trinité (château de la Ferté-Fresnel), de Sainte-Catherine (paroisse de Saint-Pierre-du-Mesnil), de Sainte-Marie-Madeleine de La Vieille-Lyre, de Saint-Thibault (paroisse de Bois-Maillard), de Saint-Just (paroisse de Bois-Normand-près-Lyre) ; – doyenné de Conches : abbaye de Conches, léproserie de Conches, chapelle de Saint-Nicolas (hôtel-Dieu de Conches), chapelle Matutinale (église de Sainte-Foy de Conches), chapelle de Saint-Hilaire (château de Conches), abbaye de La Noë, chapelles de Saint-Pierre de Couillarville (manoir de Couillarville, à Émanville), de Saint-Nicolas de la Haute-Maison (manoir de La Haute-Maison, à Glisolles), de Notre-Dame du Gaud (paroisse des Baux-Sainte-Croix), de Saint-Thomas de Fourneaux (manoir de Fourneaux, paroisse de Faverolles-la-Campagne), de Sainte-Mesme et de Saint-Calais (paroisse de Louversey), de Saint-Barthélemy de Louversey, de Sainte-Anne du Fidelaire, de la Trinité du Fidelaire (église du Fidelaire), de la Trinité (château de Romilly), de Sainte-Geneviève (église d'Aulnay), de Sainte-Madeleine du Pin (paroisse de Barc ou de Grosley), de Saint-Thomas martyr (paroisse de La Vacherie-près-Barquet), de Notre-Dame de Bérengeville-la-Rivière (manoir de Bérengeville), de Sainte-Catherine du Fresne (château de Quenet, au Fresne), de Saint-Martin et de Sainte-Barbe dans le manoir du Breuil, à Burey, hermitage du Gaud dans la forêt d'Évreux (paroisse des Baux-Sainte-Croix), chapelle de Saint-Nicolas (manoir du Buisson-de-Vernay, à Nagel).

Contexte :
Évêché d'Évreux > Grand pouillé du diocèse d'Évreux