Toutes les ressources Claville 42 résultats (10ms)

Claville.

H678 , 1786 , Claville ; Couture-de-la-Noë, sise à Claville ; Noë (Abbaye de la)  

Aveu rendu par l'abbé commendataire et par les religieux de la Noe à Jacques-François-Augustin de Carrey de Saint-Gervais, docteur de Sorbonne, doyen du chapitre cathédral de Rouen et vicaire général du diocèse, pour vingt-sept acres de terre labourable sises à Claville et appelées la Couture-de-la-Noë.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Noë (Ordre de Cîteaux)

Claville.

H678 , 1786 , Claville ; Couture-de-la-Noë, sise à Claville ; Noë (Abbaye de la)  

Aveu rendu par l'abbé commendataire et par les religieux de la Noe à Jacques-François-Augustin de Carrey de Saint-Gervais, docteur de Sorbonne, doyen du chapitre cathédral de Rouen et vicaire général du diocèse, pour vingt-sept acres de terre labourable sises à Claville et appelées la Couture-de-la-Noë.

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de la Noë (Ordre de Cîteaux)

Caugé.

H1543 , XVIIIe siècle , Caugé ; Claville ; Evreux (Ursulines)  

Plan terrier et description, d'après les aveux du XVIIe siècle, des terres appartenant aux Ursulines d'Évreux à Caugé et à Claville.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Caugé.

H1543 , XVIIIe siècle , Caugé ; Claville ; Evreux (Ursulines)  

Plan terrier et description, d'après les aveux du XVIIe siècle, des terres appartenant aux Ursulines d'Évreux à Caugé et à Claville.

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux

Claville.

H898 , 1310-1315 , Bosc-Roger (l'Ermitage du) dit le Prieuré de Lierru, sis à Claville ; Claville ; Guermanville ; Lierre (Prieuré royal de Saint-Eustache de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Rouen, Paroisse Saint-Maclou  

Abandon au profit du prieuré, par Jean Bourgaignel, écuyer, de la paroisse de Claville, de tous les droits auxquels il pouvait prétendre sur le manoir des religieux appelé « l'Ermitage du Bosc-Roger », situé paroisse de Claville, et sur toutes les terres possédées par lesdits religieux dans la même paroisse (1310) ; — renonciation au profit du prieuré par André, curé de Claville, aux droits d'oblations qu'il avait réclamés à cause de la chapelle du Bosc-Roger, située dans le manoir du prieuré à Claville (1315).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Lierru

Paroisse de Claville.

G88 , 1670-1783 , Claville ; Neuville-près-Claville ; Rouen (Chapitre Cathédral)  

Désignation de M. Levavasseur, chanoine, comme homme vivant, mourant et confisquant pour les terres du domaine du chapitre dépendant de la ferme de Neuville et relevant de messire Roger de Martainville, chevalier, seigneur de Martainville et de Claville (1670) ; – copies d'aveux rendus par le chapitre à messire Roger de Martainville en 1658 et à messire Jacques-François-Augustin de Carrey de Saint-Gervais, prêtre, docteur de Sorbonne, chanoine official de l'église métropolitaine de Rouen, seigneur et patron honoraire de Saint-Martin de Claville (1783). – (V. l'art. G. 103, paroisse de Neuville-près-Claville. ).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Claville.

H898 , 1310-1315 , Bosc-Roger (l'Ermitage du) dit le Prieuré de Lierru, sis à Claville ; Claville ; Guermanville ; Lierre (Prieuré royal de Saint-Eustache de) ; Lierru (Prieuré royal de Saint-Pierre-Saint-Paul de) ; Rouen, Paroisse Saint-Maclou  

Abandon au profit du prieuré, par Jean Bourgaignel, écuyer, de la paroisse de Claville, de tous les droits auxquels il pouvait prétendre sur le manoir des religieux appelé « l'Ermitage du Bosc-Roger », situé paroisse de Claville, et sur toutes les terres possédées par lesdits religieux dans la même paroisse (1310) ; — renonciation au profit du prieuré par André, curé de Claville, aux droits d'oblations qu'il avait réclamés à cause de la chapelle du Bosc-Roger, située dans le manoir du prieuré à Claville (1315).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Lierru

Paroisse de Claville.

G88 , 1670-1783 , Claville ; Neuville-près-Claville ; Rouen (Chapitre Cathédral)  

Désignation de M. Levavasseur, chanoine, comme homme vivant, mourant et confisquant pour les terres du domaine du chapitre dépendant de la ferme de Neuville et relevant de messire Roger de Martainville, chevalier, seigneur de Martainville et de Claville (1670) ; – copies d'aveux rendus par le chapitre à messire Roger de Martainville en 1658 et à messire Jacques-François-Augustin de Carrey de Saint-Gervais, prêtre, docteur de Sorbonne, chanoine official de l'église métropolitaine de Rouen, seigneur et patron honoraire de Saint-Martin de Claville (1783). – (V. l'art. G. 103, paroisse de Neuville-près-Claville. ).

Contexte :
Chapitre épiscopal d'Évreux > Biens et revenus du chapitre

Claville (ferme de Beaulieu et chapelle de Sainte-Suzanne).

H1620 , 1607-1687 , Beaulieu (Chapelle Sainte-Suzanne de) ; Beaulieu (femme de) près Evreux ; Claville ; Saint-Etienne-de-Remeville (Commanderie de)  

Arrêt interlocutoire rendu par la chambre des requêtes du Palais à Rouen entre Jean Caboche, prêtre, « prétendant estre pourveu en la chapelle et oratoire de Sainte-Suzanne-de-Beaulieu prez Évreux, deppendant de la commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville », d'une part, et frère « Anthoine de Mornez Villerceaux », commandeur de Saint-Étienne-de-Renneville, d'autre part, au sujet de la jouissance des dîmes de la ferme de Beaulieu (1607) ; — reçus de Pierre Breton (1682) et de Jean du Moutier (1687) constatant le dépôt fait entre leurs mains par le commandeur de Renneville d'« un calice d'argent avec sa patenne, doré dans la coupe et au dedans de ladicte patenne, autour de la pomme duquel sont trois chérubins et le pied cizelé à jour, pour servir à laditte chapelle de laditte ferme ».

Contexte :
Ordres militaires religieux > Commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville

Claville.

H1351 , 1462-1480 , Claville ; Evreux (Abbayes) : Sauveur (abbaye) ; Evreux (Ville)  

Sentence prononcée par Louis d'Estouteville, grand sénéchal de Normandie, dans le procès pendant entre l'abbaye de Saint-Sauveur, d'une part, et Michel Le Roy, d'autre part. Michel Le Roy est condamné à payer à l'abbaye les rentes en grains qui lui étaient dues à cause d'une aînesse, située paroisse de Claville, dont il était tenancier ; — sentence du vicomte d'Évreux entérinant un accord intervenu entre l'abbaye, d'une part, Jean Le Roy et Jean Thorel, d'autres parts, au sujet d'une vassorie ou aînesse sise à Claville et relevant de ladite abbaye.

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Saint-Sauveur d'Évreux (Ordre de Saint-Benoît)

Claville.

H1351 , 1462-1480 , Claville ; Evreux (Abbayes) : Sauveur (abbaye) ; Evreux (Ville)  

Sentence prononcée par Louis d'Estouteville, grand sénéchal de Normandie, dans le procès pendant entre l'abbaye de Saint-Sauveur, d'une part, et Michel Le Roy, d'autre part. Michel Le Roy est condamné à payer à l'abbaye les rentes en grains qui lui étaient dues à cause d'une aînesse, située paroisse de Claville, dont il était tenancier ; — sentence du vicomte d'Évreux entérinant un accord intervenu entre l'abbaye, d'une part, Jean Le Roy et Jean Thorel, d'autres parts, au sujet d'une vassorie ou aînesse sise à Claville et relevant de ladite abbaye.

Contexte :
Ordres religieux de femmes > Abbaye de Saint-Sauveur d'Évreux (Ordre de Saint-Benoît)

Claville (ferme de Beaulieu et chapelle de Sainte-Suzanne).

H1620 , 1607-1687 , Beaulieu (Chapelle Sainte-Suzanne de) ; Beaulieu (femme de) près Evreux ; Claville ; Saint-Etienne-de-Remeville (Commanderie de)  

Arrêt interlocutoire rendu par la chambre des requêtes du Palais à Rouen entre Jean Caboche, prêtre, « prétendant estre pourveu en la chapelle et oratoire de Sainte-Suzanne-de-Beaulieu prez Évreux, deppendant de la commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville », d'une part, et frère « Anthoine de Mornez Villerceaux », commandeur de Saint-Étienne-de-Renneville, d'autre part, au sujet de la jouissance des dîmes de la ferme de Beaulieu (1607) ; — reçus de Pierre Breton (1682) et de Jean du Moutier (1687) constatant le dépôt fait entre leurs mains par le commandeur de Renneville d'« un calice d'argent avec sa patenne, doré dans la coupe et au dedans de ladicte patenne, autour de la pomme duquel sont trois chérubins et le pied cizelé à jour, pour servir à laditte chapelle de laditte ferme ».

Contexte :
Ordres militaires religieux > Commanderie de Saint-Étienne-de-Renneville

Confrérie du Rosaire.

G1567 , 1728-1775 , Bacquepuis ; Bernienville ; Claville ; Musse (La) ; Saint-Martin-la-Campagne  

Aveu rendu par la confrérie à Jean-Adrien Le Doulx, écuyer, seigneur de Bacquepuis et de la Musse, pour onze pièces de terre situées à Bacquepuis et relevant de la seigneurie dudit lieu (1776) ; – baux à ferme des terres de la confrérie situées à Sacquenville, à Saint-Martin-la-Campagne, à Bernienville et à Bacquepuis ; – constitutions de rentes au profit de la confrérie par Pierre Edeline, journalier (1744), et par Charles Dumoutier, de Claville (1775).

Contexte :
Confréries > Bernienville

Confrérie du Rosaire.

G1567 , 1728-1775 , Bacquepuis ; Bernienville ; Claville ; Musse (La) ; Saint-Martin-la-Campagne  

Aveu rendu par la confrérie à Jean-Adrien Le Doulx, écuyer, seigneur de Bacquepuis et de la Musse, pour onze pièces de terre situées à Bacquepuis et relevant de la seigneurie dudit lieu (1776) ; – baux à ferme des terres de la confrérie situées à Sacquenville, à Saint-Martin-la-Campagne, à Bernienville et à Bacquepuis ; – constitutions de rentes au profit de la confrérie par Pierre Edeline, journalier (1744), et par Charles Dumoutier, de Claville (1775).

Contexte :
Confréries > Bernienville

Coudray (Le).

H1545 , 1627-1684 , Canappeville ; Claville ; Coudray (Le) ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Léger ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Pierre ; Evreux (Paroisses d') : Saint-Thomas ; Evreux (Rues) : Rue de la Bove, sise par Saint-Pierre ; Evreux (Ursulines)  

Donation aux Ursulines d'Évreux par Marie Deschamps, héritière de Guillaume Deschamps et de Jacqueline Le Pescheur, des deux tiers des biens suivants, destinés à constituer sa dot, et dont l'autre tiers avait été déjà donné par elle audit couvent un an avant son établissement : une maison située dans la grande Rue d'Évreux, paroisse Saint-Pierre, un petit jardin en ladite paroisse, au faubourg, rue de la Bove, plusieurs petits jardins et maisons situés paroisse Saint-Léger, rue Vilaine, quinze acres de terre labourable situées dans la paroisse du Coudray et six livres tournois de rente (1627) ; — aveu rendu par les Ursulines d'Évreux à Louis de Caruel, chevalier, seigneur du Coudray, « qui s'estend au Buisson-Hoc-quepin, Canapeville, Claville, Saint-Denis et Saint-Thomas d'Évreux », pour quinze pièces de terre leur appartenant dans la paroisse du Coudray par suite de la donation à elles faite par Marie Deschamps (1684).

Contexte :
Couvents et communautés de femmes > Ursulines d'Évreux