Toutes les ressources Lisieux 40 résultats (11ms)

Accord passé entre Jean Suhart, prieur de Maupas, d'une part, et Michel Filleul, contrôleur du grenier à sel de Lisieux, d'autre part, au sujet d'une pièce de terre en jardin et maisons, sise à Saint-Martin-le-Vieux. Michel Filleul reconnaît que ladite pièce de terre est de la mouvance de la seigneurie de Plainville appartenant au prieuré et s'engage à payer au prieur une rente seigneuriale annuelle de 25 sous tournois.

H1718 , 1507 , Lisieux ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Saint-Martin-le-Vieux (près Saint-Firmin)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Accord passé entre Jean Suhart, prieur de Maupas, d'une part, et Michel Filleul, contrôleur du grenier à sel de Lisieux, d'autre part, au sujet d'une pièce de terre en jardin et maisons, sise à Saint-Martin-le-Vieux. Michel Filleul reconnaît que ladite pièce de terre est de la mouvance de la seigneurie de Plainville appartenant au prieuré et s'engage à payer au prieur une rente seigneuriale annuelle de 25 sous tournois.

H1718 , 1507 , Lisieux ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas ; Saint-Martin-le-Vieux (près Saint-Firmin)  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Titres et pièces de procédures concernant les terres du prieuré sises à Saint-Paul-sur-Risle ; – bail à ferme « d'une maison, grange et estable, jardin pottager et fruitier aveq le nombre de dix-huit acres de terre en labour », le tout situé à Saint-Paul-sur-Risle, passé par Louis Girard, prêtre et curé de Notre-Dame-du-Caule, à Jean Tricard et a sa femme, à la charge de payer les rentes seigneuriales et moyennant un fermage annuel de 300 livres (1695) ; –« état des titres et papiers concernant les biens et revenus du prieuré de Sainte-Marie-de-1'Égyptienne sis dans l'étendue du district de Pont-Audemer, duquel prieuré étoit cy-devant titulaire Mre Jean-Baptiste Le Rat, prestre, licentié ès loix, demeurant en la ville de Lisieux, lesquels titres et papiers concistent en cinquante-neuf liasses d'écriture en parchemin et papier... » (1791).

H987 , 1684-1791 , Lisieux ; Notre-Dame-du-Caule (paroisse de) ; Saint-Paul-sur-Risle  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sainte-Marie-l'Égyptienne, à Pont-Audemer

Pièces de procédure pour l'abbé de Cormeilles contre Jean-Pierre-François Cacherat et joints, au sujet de la revendication, prétendue par ces derniers, de 5 acres 3 vergées 20 perches de terre (1708-1780) ; – id., pour l'abbé commendataire de Cormeilles et le supérieur du grand séminaire de Lisieux « auquel séminaire sont unis les biens et revenus de la manse conventuelle de ladite abbaye de Cormeilles », au sujet d'aveux non rendus par des tenanciers de l'abbaye (1780). Consultations de MM. Ducastel, Ferry, et Le Bourgeois de Belleville, avocats à Rouen, sur la légalité des prétentions du procureur fiscal de la haute justice de Cormeilles prétendant substituer son action à celle de l'abbé de Cormeilles) ; – id., pour l'abbé de Cormeilles contre le sieur Delahaye, son fermier (1786).

H267 , XVIIIe siècle , Cormeilles (Abbaye du) ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Cormeilles (Ordre de Saint-Benoît)

Pièces de procédure pour l'abbé de Cormeilles contre Jean-Pierre-François Cacherat et joints, au sujet de la revendication, prétendue par ces derniers, de 5 acres 3 vergées 20 perches de terre (1708-1780) ; – id., pour l'abbé commendataire de Cormeilles et le supérieur du grand séminaire de Lisieux « auquel séminaire sont unis les biens et revenus de la manse conventuelle de ladite abbaye de Cormeilles », au sujet d'aveux non rendus par des tenanciers de l'abbaye (1780). Consultations de MM. Ducastel, Ferry, et Le Bourgeois de Belleville, avocats à Rouen, sur la légalité des prétentions du procureur fiscal de la haute justice de Cormeilles prétendant substituer son action à celle de l'abbé de Cormeilles) ; – id., pour l'abbé de Cormeilles contre le sieur Delahaye, son fermier (1786).

H267 , XVIIIe siècle , Cormeilles (Abbaye du) ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Cormeilles (Ordre de Saint-Benoît)

Titres et pièces de procédures concernant les terres du prieuré sises à Saint-Paul-sur-Risle ; – bail à ferme « d'une maison, grange et estable, jardin pottager et fruitier aveq le nombre de dix-huit acres de terre en labour », le tout situé à Saint-Paul-sur-Risle, passé par Louis Girard, prêtre et curé de Notre-Dame-du-Caule, à Jean Tricard et a sa femme, à la charge de payer les rentes seigneuriales et moyennant un fermage annuel de 300 livres (1695) ; –« état des titres et papiers concernant les biens et revenus du prieuré de Sainte-Marie-de-1'Égyptienne sis dans l'étendue du district de Pont-Audemer, duquel prieuré étoit cy-devant titulaire Mre Jean-Baptiste Le Rat, prestre, licentié ès loix, demeurant en la ville de Lisieux, lesquels titres et papiers concistent en cinquante-neuf liasses d'écriture en parchemin et papier... » (1791).

H987 , 1684-1791 , Lisieux ; Notre-Dame-du-Caule (paroisse de) ; Saint-Paul-sur-Risle  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Sainte-Marie-l'Égyptienne, à Pont-Audemer

Copie collationnée d'extraits du testament olographe de Jean-Marie Henriau, évêque de Boulogne-sur-Mer, et des titres relatifs à l'exécution dudit testament : « Par testament olographe et ordondance de dernière volonté de deffunt monseigneur Jean-Marie Henriau, évêque de Boulogne-sur-Mer, datté à Paris du vingt quatre aoust mil sept cent trente sept, appert ledit seigneur évêque de Boulogne avoir institué ses légataires universels son séminaire et l'hôpital de Boulogne et avoir voulu que les vingt-quatre mille livres qu'il avoit en rentes sur l'Hôtel de ville appartiennent à ses légataires universels, à condition qu'ils payeroient six cent livres de rentes viagères, sçavoir cinq cent livres à Mademoiselle Le Cocq et son frère, et qu'après leur mort ils donneroient sur ces contracts cent livres tous les ans aux pauvres du prieuré de Maupas pour leur être distribués par la sœur qu'il y a fondé, dont elle rendra compte au prieur ». États des secours distribués aux pauvres du prieuré de Maupas, en vertu de la fondation ci-dessus, par les soins d'Anne Duplessis, sœur de la Providence de Lisieux, maîtresse d'école à Capelles (1744-1751).

H953 , 1737-1751 , Boulogne-sur-Mer ; Lisieux ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Copie collationnée d'extraits du testament olographe de Jean-Marie Henriau, évêque de Boulogne-sur-Mer, et des titres relatifs à l'exécution dudit testament : « Par testament olographe et ordondance de dernière volonté de deffunt monseigneur Jean-Marie Henriau, évêque de Boulogne-sur-Mer, datté à Paris du vingt quatre aoust mil sept cent trente sept, appert ledit seigneur évêque de Boulogne avoir institué ses légataires universels son séminaire et l'hôpital de Boulogne et avoir voulu que les vingt-quatre mille livres qu'il avoit en rentes sur l'Hôtel de ville appartiennent à ses légataires universels, à condition qu'ils payeroient six cent livres de rentes viagères, sçavoir cinq cent livres à Mademoiselle Le Cocq et son frère, et qu'après leur mort ils donneroient sur ces contracts cent livres tous les ans aux pauvres du prieuré de Maupas pour leur être distribués par la sœur qu'il y a fondé, dont elle rendra compte au prieur ». États des secours distribués aux pauvres du prieuré de Maupas, en vertu de la fondation ci-dessus, par les soins d'Anne Duplessis, sœur de la Providence de Lisieux, maîtresse d'école à Capelles (1744-1751).

H953 , 1737-1751 , Boulogne-sur-Mer ; Lisieux ; Maupas (de Malo passu), Prieuré de Saint-Nicolas de Maupas  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Prieuré de Maupas

Prieuré ou chapelle de Sainte-Marie-Madeleine, paroisse de la Couture.

H116 , 1608-1699 , Bretagne (La) ; Lisieux ; Lisieux ; Paris (ville) ; Sainte-Madeleine (Prieuré), sis à Bernay  

Lettre de dom Jean Périer, religieux de Bernay, à dom Georges Petit, religieux de Saint-Germain-des-Prés, à Paris, au sujet du prieuré de la Madeleine de Bernay : « Suivant l'ordre de nostre révérend père prieur, je vous addresse ce pacquet, avec les pièces y encloses, que nous a mis en main un de nos amis, prieur de la Magdelaine lez Bernay, autrefois une maladrerie dépendante de nostre abbaye, pour les faire consulter à l'occasion d'un certain nommé Gervais-Jean Manchon, qui a pris possession de la ditte chapelle en vertu de la provision de Monseigneur le cardinal Anthonio, sur un faux énoncé, après une possession légitime et paisible de vingt-deux années et résignation faite par un sien oncle, religieux de nostre abbaye, » etc. (s. d. ) ; — « mémoire instructif pour le prieuré ou chapelle de la Magdeleine de Bernay : la chapelle ou prieuré de la Magdeleine dudit lieu de Bernay est scituée dans la parroisse de la Cousture dudit lieu et sur les confins de ladicte parroisse, du costé de l'Occident, au diocèze de Lizieux ; les abbé et religieux de l'abbaye dudit lieu de Bernay sont seigneurs et patrons présentateurs de la cure et parroisse dudit lieu de la Cousture, au moyen de la donation qui leur a esté faicte de la dicte parroisse, ensemble dudit lieu de Bernay, par Richard second, duc de Normandie, et par Judith, son épouze, fille de Conan, duc de Bretagne, vers l'an 1027... », etc. (1695) ; — consentement donné par Léon de Gesvres, archevêque de Bourges et abbé commendataire de Bernay, à la réunion de la chapelle de la Madeleine à la mense conventuelle de l'abbaye (1698). Signature autographe de Léon de Gesvres : « Léon de Gesvres, arch. De B., abbé de Bernay »).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Prieuré ou chapelle de Sainte-Marie-Madeleine, paroisse de la Couture.

H116 , 1608-1699 , Bretagne (La) ; Lisieux ; Lisieux ; Paris (ville) ; Sainte-Madeleine (Prieuré), sis à Bernay  

Lettre de dom Jean Périer, religieux de Bernay, à dom Georges Petit, religieux de Saint-Germain-des-Prés, à Paris, au sujet du prieuré de la Madeleine de Bernay : « Suivant l'ordre de nostre révérend père prieur, je vous addresse ce pacquet, avec les pièces y encloses, que nous a mis en main un de nos amis, prieur de la Magdelaine lez Bernay, autrefois une maladrerie dépendante de nostre abbaye, pour les faire consulter à l'occasion d'un certain nommé Gervais-Jean Manchon, qui a pris possession de la ditte chapelle en vertu de la provision de Monseigneur le cardinal Anthonio, sur un faux énoncé, après une possession légitime et paisible de vingt-deux années et résignation faite par un sien oncle, religieux de nostre abbaye, » etc. (s. d. ) ; — « mémoire instructif pour le prieuré ou chapelle de la Magdeleine de Bernay : la chapelle ou prieuré de la Magdeleine dudit lieu de Bernay est scituée dans la parroisse de la Cousture dudit lieu et sur les confins de ladicte parroisse, du costé de l'Occident, au diocèze de Lizieux ; les abbé et religieux de l'abbaye dudit lieu de Bernay sont seigneurs et patrons présentateurs de la cure et parroisse dudit lieu de la Cousture, au moyen de la donation qui leur a esté faicte de la dicte parroisse, ensemble dudit lieu de Bernay, par Richard second, duc de Normandie, et par Judith, son épouze, fille de Conan, duc de Bretagne, vers l'an 1027... », etc. (1695) ; — consentement donné par Léon de Gesvres, archevêque de Bourges et abbé commendataire de Bernay, à la réunion de la chapelle de la Madeleine à la mense conventuelle de l'abbaye (1698). Signature autographe de Léon de Gesvres : « Léon de Gesvres, arch. De B., abbé de Bernay »).

Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Baux à ferme des revenus affectés à l'office d'aumônier de l'abbaye, passés par dom Grégoire de Neuville (1609), Jean Marc (1614), et annibal du Bois-de-la-Ville (1648), religieux pourvus dudit office ; – copie du bail général des revenus de l'abbaye, passé par Jean-Léonor de Poudens, « prêtre du diocèse de Dux, abbé commandataire de Bernay, demeurant à Dax, en Gascongne », à Guillaume-Jacques-François Boudard, receveur des décimes du diocèse de Lisieux, à charge par le preneur de payer aux religieux une somme de 11,000 livres à titre de pension alimentaire et d'acquitter les autres charges accoutumées, moyennant en outre le prix principal de 56,000 livres de fermage annuel (1781).

H108 , 1582-1781 , Dax ; Gascogne (La) ; Graimbouville ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Actes d'admission et de renvoi des postulants et des novices. –« L'an 1663, le 17e jour de may, Olivier Labelle, natif de la paroisse de Fontenelle, diocèse de Lisieux, aagé de 27ans, fils de François Labelle et Marie Le Febvre, ses père et mère en légitime mariage, ayant demeuré l'espace de quatre sepmaines en son habit séculier dans le dessein d'estre religieux, a demandé souvent avec instance d'estre admis à la probation de frère convers. Il a reçeu l'habit de novice par le R. P. dom Laurens Hunault, prieur de ce monastère, dans les solennitez de la grande messe, avec les cérémonies et prières accoustumez, ayant au préalable le jour précédent esté revestu de la robbe et du petit scapulaire, après luy avoir solennellement lavé les pieds au chapitre. En foy de quoy... Etc. » –« Le susdit Olivier Labelle ayant passé 15 jours en habit de novice convers en ce monastère a de son bon gré redemandé ses habits séculiers avec tant d'empressementet a tesmoigné avoir si peu de sentiment et d'estime de sa vocation que le R. P. Prieur, après l'avoir plusieurs fois exhorté à la persévérance sans pouvoir rien gaigner sur son esprit (la petitesse duquel joincte à une lâcheté qui lui est naturelle et qui l'esloigne tout à fait de tout ce qui est rude et difficile aux sens ont esté la cause de sa sortie) luy a faict redonner ses habits séculiers et mettre hors du monastère le dimanche au matin 3 juin 1663. » –« Nicolas Lestiboudois ayant passé dix mois dans la probation de commis de ce monastère de Saint-Taurin d'Évreux, ayant demandé congé de sortir, le R. P. prieur voyant son humeur difficile, l'affection qu'il avoit excessive pour le boire et le manger, sa langueur au travail, sa paresse à se lever, son peu de dévotion et son peu de sentiment de sa condition, l'a faict congédier le lundy 17e de novembre 1664. ».

H807 , 1661-1739 , Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Fontenelle (paroisse du diocèse de Lisieux) ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Actes d'admission et de renvoi des postulants et des novices. –« L'an 1663, le 17e jour de may, Olivier Labelle, natif de la paroisse de Fontenelle, diocèse de Lisieux, aagé de 27ans, fils de François Labelle et Marie Le Febvre, ses père et mère en légitime mariage, ayant demeuré l'espace de quatre sepmaines en son habit séculier dans le dessein d'estre religieux, a demandé souvent avec instance d'estre admis à la probation de frère convers. Il a reçeu l'habit de novice par le R. P. dom Laurens Hunault, prieur de ce monastère, dans les solennitez de la grande messe, avec les cérémonies et prières accoustumez, ayant au préalable le jour précédent esté revestu de la robbe et du petit scapulaire, après luy avoir solennellement lavé les pieds au chapitre. En foy de quoy... Etc. » –« Le susdit Olivier Labelle ayant passé 15 jours en habit de novice convers en ce monastère a de son bon gré redemandé ses habits séculiers avec tant d'empressementet a tesmoigné avoir si peu de sentiment et d'estime de sa vocation que le R. P. Prieur, après l'avoir plusieurs fois exhorté à la persévérance sans pouvoir rien gaigner sur son esprit (la petitesse duquel joincte à une lâcheté qui lui est naturelle et qui l'esloigne tout à fait de tout ce qui est rude et difficile aux sens ont esté la cause de sa sortie) luy a faict redonner ses habits séculiers et mettre hors du monastère le dimanche au matin 3 juin 1663. » –« Nicolas Lestiboudois ayant passé dix mois dans la probation de commis de ce monastère de Saint-Taurin d'Évreux, ayant demandé congé de sortir, le R. P. prieur voyant son humeur difficile, l'affection qu'il avoit excessive pour le boire et le manger, sa langueur au travail, sa paresse à se lever, son peu de dévotion et son peu de sentiment de sa condition, l'a faict congédier le lundy 17e de novembre 1664. ».

H807 , 1661-1739 , Evreux (Abbayes) : Saint-Taurin ; Fontenelle (paroisse du diocèse de Lisieux) ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Saint-Taurin (Ordre de Saint-Benoît)

Baux à ferme des revenus affectés à l'office d'aumônier de l'abbaye, passés par dom Grégoire de Neuville (1609), Jean Marc (1614), et annibal du Bois-de-la-Ville (1648), religieux pourvus dudit office ; – copie du bail général des revenus de l'abbaye, passé par Jean-Léonor de Poudens, « prêtre du diocèse de Dux, abbé commandataire de Bernay, demeurant à Dax, en Gascongne », à Guillaume-Jacques-François Boudard, receveur des décimes du diocèse de Lisieux, à charge par le preneur de payer aux religieux une somme de 11,000 livres à titre de pension alimentaire et d'acquitter les autres charges accoutumées, moyennant en outre le prix principal de 56,000 livres de fermage annuel (1781).

H108 , 1582-1781 , Dax ; Gascogne (La) ; Graimbouville ; Lisieux  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bernay

Vente par Eustache d'Orival à maître Nicolas du Pont-de-l'Arche, chanoine de Lisieux, d'une rente de 17 sous tournois assignée sur une masure sise à Sotteville, près Pont-de-l'Arche (1251) ; – confimation par Enguerran d'Annebaut, chevalier, de la donation faite à l'abbaye par Jean d'Orival d'une tenure sise à Sotteville, appelée le Fief-du-Maire (feodum Majoris) et sujette envers lui à 6 deniers de rente seigneuriale (1253) ; – ventes à l'abbaye de terres sises à Sotteville-sous-le-Val par Thomas de Houlgate (1262) et Guillaume Maupin (1269). – (Soixante-huitième liasse de l'inventaire de 1784.).

H210 , 1251-1481 , Bonport (Abbaye Saint-Pierre de) ; Fief du Maire (Le), triège sis Sotteville, près Igoville ; Lisieux ; Sotteville-sous-le-Val  
Contexte :
Ordres religieux d'hommes > Abbaye de Bonport (Ordre de Cîteaux)